Rechercher sur le BromptonForum ->
AccueilAccueil  PortailPortail  Calendrier des baladesCalendrier des balades  PublicationsPublications  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  FAQFAQ  

Partagez | 
 

 Tibet ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
krisog
Novice
Novice


Nombre de messages : 19
Date d'inscription : 03/04/2008

MessageSujet: Re: Tibet ?   Dim 06 Avr 2008, 11:55

Tarouilan a écrit:
Bon Mac Do aux OGM, moi pas client...

Défendre des moines pédophiles, qui sodomisent sauvagement des moinillons de 9 ans, crevant de faim dans les zones rurales..et enrôlés de force dans leurs sales couvents, .....des moines qui avant 1953, avait la propriété de toutes les terres du Tibet, qui avaient réduit toutes la population en esclavage et à la famine..... qui pratiquaient la torture, avec arrachage des lèvres, des yeux, des viscères, >>> pour tous regards de travers à leur égard..... no comment...... du moment que tu trouve cela défendable, il n'y a plus rien à dire de plus... affraid affraid affraid

vénérable tarouilan, je ne mange pas chez macdo pourquoi me dit-tu ça ?
les ogm, j'évite mais n'en mangeons nous pas déjà sans le savoir ?
je ne prend la défense de personne et ne juge pas.

je n'étais pas présent pour témoigner des faits que tu relate ici !
j'ai pour habitude de ne pas propager une information que je n'ai pas personeelement vécu ou été témoin, c'est ma discipline, le dire des uns ou des autres glissent sur mon esprit comme sur mon imperméable, je préfère de loin garder le silence.
as-tu toi même été témoin de tout ça ! Question
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tarouilan
Vénérable Grand Maître
Vénérable Grand Maître
avatar

Nombre de messages : 3138
Age : 68
Localisation : Vincennes (94) - France
Mon Brompton: : M6R + modifs perso (pour qu\\\'il freine)
Date d'inscription : 29/04/2006

MessageSujet: Re: Tibet ?   Dim 06 Avr 2008, 11:58

Termines ton Mac Do aux OGM.....en regardant les news US le regard halluciné..... non comment... albino


krisog a écrit:
as-tu toi même été témoin de tout ça ! Question
Et non....dommage,..je n'étais pas né au Xviiième siècle.... je sais je suis vieux, mais quand même... ai-je l'air si vieux........ au fait, ou..OUOUOUaaaaaHHHH.....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
krisog
Novice
Novice
avatar

Nombre de messages : 19
Age : 49
Localisation : provence (sud-est)
Mon Brompton: : M6L vert brunswick
Date d'inscription : 03/04/2008

MessageSujet: Re: Tibet ?   Dim 06 Avr 2008, 13:12

Tarouilan a écrit:
Termines ton Mac Do aux OGM.....en regardant les news US le regard halluciné..... non comment... albino

P.S. : je n'étais pas né au Xviiième siècle.... je sais je suis vieux, mais quand même...

ton agressivité trahie ton ignorance...
pourquoi tu parle de macdo et des ogm quand le sujet est le tibet ?
je n'ai pas de tv et je écoute pas les infos française n'ont plus, trop de bruits pour moi !
bon, tu n'aime pas n'ont plus les américains !

tu sait le copier/coller d'article pris sur internet n'est pas bonne érudition tarouilan...
alors d'après toi le tibet à été crée par les chinois
c'est à toi que tes amis chinois ont lavé le cerveau !
l'armée dont tu semble vouloir parler n' étais pas chinoise mais mongol, tu mélange tout, les mongols sont un peuple d'asie (nomade comme trois quart des éthnies tibétaine malgré la sédentarisation calqué sur notre soi-disant "idéal social") ils ne sont pas chinois, alors que ce que nous appelons chinois n'existe en fait pas vraiment, sauf si on parle généralement des hans majoritaire aujourd'hui.

tu semble étrangement en vouloir au dalaï-lama, pourquoi ? Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tarouilan
Vénérable Grand Maître
Vénérable Grand Maître
avatar

Nombre de messages : 3138
Age : 68
Localisation : Vincennes (94) - France
Mon Brompton: : M6R + modifs perso (pour qu\\\'il freine)
Date d'inscription : 29/04/2006

MessageSujet: Re: Tibet ?   Dim 06 Avr 2008, 13:29

krisog a écrit:
tu semble étrangement en vouloir au dalaï-lama, pourquoi ? Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
krisog
Novice
Novice
avatar

Nombre de messages : 19
Age : 49
Localisation : provence (sud-est)
Mon Brompton: : M6L vert brunswick
Date d'inscription : 03/04/2008

MessageSujet: Re: Tibet ?   Dim 06 Avr 2008, 13:36

Tarouilan a écrit:
krisog a écrit:
tu semble étrangement en vouloir au dalaï-lama, pourquoi ? Very Happy
as-tu vu un bon docteur ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
krisog
Novice
Novice
avatar

Nombre de messages : 19
Age : 49
Localisation : provence (sud-est)
Mon Brompton: : M6L vert brunswick
Date d'inscription : 03/04/2008

MessageSujet: Re: Tibet ?   Dim 06 Avr 2008, 13:41

tarouilan, je te trouve bien meilleur quand tu parle cycle ! tes détails techniques sont préférables allez ça me donne envie d'aller faire un tour avec le B. ici "en provence" il fait un superbe sunny c'est dommage de ne pas en profiter !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tarouilan
Vénérable Grand Maître
Vénérable Grand Maître
avatar

Nombre de messages : 3138
Age : 68
Localisation : Vincennes (94) - France
Mon Brompton: : M6R + modifs perso (pour qu\\\'il freine)
Date d'inscription : 29/04/2006

MessageSujet: Re: Tibet ?   Dim 06 Avr 2008, 13:47

krisog a écrit:
tarouilan, je te trouve bien meilleur quand tu parle cycle ! tes détails techniques sont préférables

Il y a des cas, ou on leur conseillerait presque qu'il recommencent à regarder la télé... bon, j'arrête la avec ce troll.....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Tibet ?   Dim 06 Avr 2008, 22:17

Bons baisés de Pékin


Les services secrets chinois de Mao aux JO par Roger Faligot (Nouveau Monde éditions)

A LIRE Faligot, ils sont partout, par dizaines de milliers, les espions chinois
chargés de veiller au bon déroulement des JO de Pékin à l'été 2008 et de l'Expo universelle de
Shanghaï en 2010.
Tant qu'à faire, le gouvernement du nouveau timonier Hu Jintao les emploie à
noyauter les scissionnistes islamiques ouïgours, à mater les lamas tibétains et la secte bouddhisto-taoïste non violente des Falungong, dont 30 000 adeptes croupissent dans des camps de travail.
Si l'on en croit Roger Faligot, spécialiste des services secrets orientaux, le bal des taupes chinoises, mené par le Guoanbu, super-KGB des Fils du Ciel, a déjà entraîné dans sa danse nombre de personnalités occidentales manipulées à leur insu dans le cadre d'échanges académiques et de relations d'« amitié ».
L'auteur évoque « les sino-béats ", admirateurs du maoïsme ou thuriféraires du libéralisme communiste économiquement triomphant, en apparence du moins. Il cite Simone de Beauvoir, enchantée du paradis qu'on lui donna à voir, et Ségolène Royal, dont le voyage en
bravitude fut organisé par Dai Bingguo, actuel vice-ministre chargé du Bureau central pour les affaires étrangères, un vivier d'honorables correspondants.

Pour montrer l'irrépressible montée de l'espionnage chinois, Roger Faligot remonte jusqu'à
Hergé, pourtant très anticommuniste, dont l’ami de coeur, le fameux Tchang (Tchang Tchong Jen) rencontre en 1934 à Bruxelles, était comme par hasard un fin connaisseur de la région, le Jiangxi, où Tintin sauva le jeune Tchang des flots, et qui était alors le centre des premiers
soviets ruraux de Mao. « Le Lotus bleu " est parsemé d'inscriptions
tracées par Tchang lui-même, du style: « A bas l'impérialisme! ».
Tchang deviendra artiste officiel du régime communiste.

Depuis, raconte Faligot, les réseaux se sont organisés et professionnalisés.
Les hôtels qui reçoivent des étrangers sont tous écoutés. Et l'auteur de narrer
l’anecdote de ces deux patrons bretons qui discutaient affaires au téléphone en se parlant en breton pour évoquer un contrat. Soudain, une voix féminine coupa la conversation : « Parlez français! »

Le pillage technologique s'opère à grande échelle. Le missile Drapeau rouge présenté à Pékin en 1999 était la copie conforme du missile français Crotale. Des navires de l'Académie des sciences de Pékin font régulièrement escale dans le port de Papeete pour des( repérages océanographiques » (sic). Un bureau de propagande a investi Internet, des experts en écoutes sont installés jusqu'à Cuba, et une armée de cyberguerriers forcent périodiquement les ordinateurs des ministères allemands, français, japonais, indiens et aux Etats Unis, où des intrusions ont été menées à plusieurs reprises contre le Pentagone.
Par bonheur, des cyberdissidents chinois se livrent à des contre-attaques virales contre les ordinateurs de l’armée chinoise.
On les connaît sous le nom de « Blondes de Hong Kong ". Leur filiale secrète 'la plus active est dénommée « les Pages Jaunes" ; elle est installée en France.

Alain Dag'Naud

. 610 p., 24 €.

PS : en librairie également :

«Comprendre la Chine aujourd’hui » par Jean-Luc Domenach (Tempus).
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Tibet ?   Dim 06 Avr 2008, 22:37

krisog a écrit:


ton agressivité trahie ton ignorance...
pourquoi tu parle de macdo et des ogm quand le sujet est le tibet ?
je n'ai pas de tv et je écoute pas les infos française n'ont plus, trop de bruits pour moi !
bon, tu n'aime pas n'ont plus les américains !

tu sait le copier/coller d'article pris sur internet n'est pas bonne érudition tarouilan...

c'est à toi que tes amis chinois ont lavé le cerveau

Tout à fait d'accord avec toi Krisog, mais fais attention, si tu continues à contrarier le grand spécialiste de la geopolitique, tu vas bientôt recevoir une bordée d'injures comme cela a été récemment mon cas....
Revenir en haut Aller en bas
sparte
Docteur en Schlumpferie
Docteur en Schlumpferie
avatar

Nombre de messages : 1166
Age : 49
Localisation : paris
Mon Brompton: : S12R raw lacquer (tige telescopique titane, amortisseur Birdy, réhausseur de cintre), Mountain drive, MKS ezy AR2 + demi cale pieds zefal, Brooks team pro titane, leviers shimano, poignées + bar ends ergo BBB, pneus Kojak, reelight 120
Date d'inscription : 02/10/2006

MessageSujet: Re: Tibet ?   Dim 06 Avr 2008, 22:48

Faites attention, jeunes novices JPD et Krissog, car notre vénérable maitre entretient intimement la flamme de l'amitié franco-chinoise : et dans son cas devrais-je dire de l'amour...

Ceci explique peut-être l'extrême sensibilité de notre vénérable à tout ce qui peut toucher ce qui berce son coeur...

d'une langueur monotone comme le dit le poète...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Tibet ?   Dim 06 Avr 2008, 22:53

Il ne faut pas confondre extrème sensibilité avec violences verbales et menaces diverses.

Il se trouve que des personnes peuvent avoir des sensibilités avec le Tibet et de ce fait se sentir bléssées.

En conclusion je pense que l'on pourrait conseiller à ce monsieur de se limiter des sujets qu'il connaît en toute objectivité.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Tibet ?   Dim 06 Avr 2008, 22:57

Tarouilan a écrit:
krisog a écrit:
tarouilan, je te trouve bien meilleur quand tu parle cycle ! tes détails techniques sont préférables

Il y a des cas, ou on leur conseillerait presque qu'il recommencent à regarder la télé... bon, j'arrête la avec ce troll.....

Notre grand spécialiste des relations internationales a-t-il l'intention de nous mettre au plus mal avec nos amis norvégiens?
Revenir en haut Aller en bas
sparte
Docteur en Schlumpferie
Docteur en Schlumpferie
avatar

Nombre de messages : 1166
Age : 49
Localisation : paris
Mon Brompton: : S12R raw lacquer (tige telescopique titane, amortisseur Birdy, réhausseur de cintre), Mountain drive, MKS ezy AR2 + demi cale pieds zefal, Brooks team pro titane, leviers shimano, poignées + bar ends ergo BBB, pneus Kojak, reelight 120
Date d'inscription : 02/10/2006

MessageSujet: Re: Tibet ?   Dim 06 Avr 2008, 23:12

Je ne suis pas administrateur mais je suis certain que des sujets aussi sensibles sur un forum doivent être abordés avec retenue et/ou distanciation et si nécessaire un peu de second degré...

D'autant que cet outil ne passant que par l'écrit peut engendrer des incompréhensions disproportionnées entre membres, surtout quand les avis sont tranchés et diamétralement opposés.

Enfin ce n'est pas à moi de juger, c'est un simple avis.

N'allons peut-être pas plus loin sur ce sujet et revenons à des problématiques qui à priori nous unissent plus : le B!

non?

Encore que certains sujets, de mémoire, comme le port du casque ont donné lieu à de sérieuses empoignades...




flower flower flower
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thibe
Vénérable Grand Maître
Vénérable Grand Maître
avatar

Nombre de messages : 1730
Age : 40
Localisation : Belgique
Mon Brompton: : Ralph 6 vitesses, vert/noir (M6L)
Date d'inscription : 26/03/2007

MessageSujet: Re: Tibet ?   Lun 07 Avr 2008, 09:24

Bah, il faut un peu connaître le forum et Tarouilan pour se dire qu'après tout, ici, on aime discuter, parfois comme des gaulois, mais sans rancune.

Peut-être simplement suggérer de faire attention en particulier avec les "nouveaux membres" car la sensibilité des uns n'est pas celle des autres.

Tarouilan a des idées très claires sur certains sujets, il les défend dans son style, il ne mord pas et n'a jamais mangé personne à ma connaissance.

L'objectif du Saloon est précisément de parler de tout sauf du Brompton !
Il me semble important, car il existe des forums où on se fait bannir dès qu'on est hors sujet (ce qui arrive immanquablement). Au moins ici, on a un lieu de "catharsis", ça permet de se concentrer autant qu'on peut sur les sujets Brompton dans les sections appropriées et de discuter à bâtons rompus dans le Saloon.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sparte
Docteur en Schlumpferie
Docteur en Schlumpferie
avatar

Nombre de messages : 1166
Age : 49
Localisation : paris
Mon Brompton: : S12R raw lacquer (tige telescopique titane, amortisseur Birdy, réhausseur de cintre), Mountain drive, MKS ezy AR2 + demi cale pieds zefal, Brooks team pro titane, leviers shimano, poignées + bar ends ergo BBB, pneus Kojak, reelight 120
Date d'inscription : 02/10/2006

MessageSujet: Re: Tibet ?   Lun 07 Avr 2008, 10:18

Tu as entièrement raison Thibe.

Quand je parlais de glisser sur ce sujet c'était pour éviter que ce sujet dégénère et décourage les nouveaux membres...

La liberté d'expression sur le saloon est une particularité de ce forum qu'il faut conserver mais cela peut dérouter de jeunes novices...surtout que Tarouilan aime bien asticoter...

Bon, je vous laisse il faut que j'intercepte la flamme olympique aujourd'hui en B


Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
krisog
Novice
Novice
avatar

Nombre de messages : 19
Age : 49
Localisation : provence (sud-est)
Mon Brompton: : M6L vert brunswick
Date d'inscription : 03/04/2008

MessageSujet: Re: Tibet ?   Lun 07 Avr 2008, 10:30

ambiance saloon ! ouaouhhhh ! brrrr
même pas peur !
ou bien c'est une salle d'escrime ?


Quoi qu'il en soit je respect les avis de chacun, car je suis moi-même un grand ignorant, mon avis est sûrement critiquable mais je ne prétend rien par principe et ne colporte pas d'information que je n'ai pas vécu, vu, entendu, expérimenter par moi-même, je pense que c'est une attitude plus sage !
le débat de pensée est bon et nécessaire pour chacun !


comme j'aime beaucoup les grands penseurs de la grèce antique
j'espère que tarouilan apprécira également cette phrase généralement attribuer à
c'est beau non ?

euripide : "Le temps ne s'occupe pas de réaliser nos espérances; il fait son œuvre et s'envole."

(mince, il va encore dire que je suis de la secte à euripide ?)

bref, personne n'a entièrement raison ni entièrement tort
mais pour ma part ma compassion sera toujours porté du coté de ceux qui souffrent au quotidien, j'ai eu l'occasion de parler avec plusieurs réfugiés tibétains et ces gens là souffrent beaucoup
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mecky
Novice
Novice
avatar

Nombre de messages : 9
Age : 54
Localisation : Terre, Europe, Belgique, Bruxelles, Etterbeek
Mon Brompton: : TL7 je crois
Date d'inscription : 09/04/2008

MessageSujet: Re: Tibet ?   Mer 09 Avr 2008, 23:08

Malgré tout le mérite du travail de Michael Parenti dont Tarouilan nous a fourni une traduction très fournie, il serait bon d'équilibrer nos lectures.

Car il existe un travail parlementaire très fourni également sur la question et où une tentative est faite d'analyser les deux points de vue chinois et tibétains ! C'est ici mes braves cyclopédistes ! Cela permet de relativiser autant les massacres que les bienfaits chinois. À lire !

Et puis, pourquoi pas nous informer simplement en recherchant "Tibet" et son histoire par Wikipédia (ou ce superbe Wiki MindMap) ? !

Qu'il est difficile, dans notre monde sur-informé de se faire une opinion "correcte" ! C'est déjà compliqué quand mes enfants se disputent.

D'autre part, si l'Hisoire est importante et qu'elle permet de mesurer la valeur de certaines informations, il faut pouvoir recadrer nos opinions à l'aune des faits contemporains. Ce n'est qu'ainsi que l'on évitera (peut-être) de réitérer les génocides amérindiens, rwandais, juifs, arméniens,...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lapin10.site.voila.fr/index.html
Tarouilan
Vénérable Grand Maître
Vénérable Grand Maître
avatar

Nombre de messages : 3138
Age : 68
Localisation : Vincennes (94) - France
Mon Brompton: : M6R + modifs perso (pour qu\\\'il freine)
Date d'inscription : 29/04/2006

MessageSujet: Re: Tibet ?   Jeu 10 Avr 2008, 09:53

Enfin le premier politique qui évite de bêler avec les autres, oufff :

mercredi 9 avril 2008, mis à jour à 19:47

Tibet
Jean-Luc Mélenchon s'en prend aux pro-tibétains
Bérénice Dubuc
Sur Europe1, ce mercredi, Jean-Luc Mélenchon, sénateur socialiste de l'Essone, a affirmé son antipathie pour la cause tibétaine et le chef du bouddhisme tibétain, le dalaï lama. Un propos qu'il avait déjà tenu vendredi dernier sur France Info, et lundi sur son blog.

http://www.dailymotion.com/fr/cluster/news/featured/video/x4yjzk_parlonsnet-n7-jl-melenchon-tibet_news

ercredi, sur Europe1, Jean-Luc Mélenchon s'est prononcé avec virulence contre le boycott des Jeux Olympiques de Pékin. "Bien sûr qu'il faut aller à Pékin", a-t-il déclaré. Un boycott "ne peut absolument pas être compris par les Chinois après qu'on les ait laissés être candidats", selon lui.

Jean-Luc Mélenchon a dénoncé "un racisme anti-chinois" dans le traitement des évènements au Tibet. "Dans quel pays au monde y a-t-il des endroits où il y a des émeutes urbaines qui ne soient réprimées?" s'est-il interrogé. "Que les Chinois aient la main lourde, ça certainement" mais "ils ne sont pas les seuls à avoir la main lourde", a dit le député. Il s'est exclamé: "Les indignations à géométrie variable, j'en ai par-dessus la tête".

Théocratie et "bons à rien"
Ce traitement partial serait du à un "engouement absolument irréfléchi" pour la cause du Tibet et de son chef charismatique le dalaï lama, selon Jean-Luc Mélenchon. A ses yeux, le dalaï lama veut mettre en place une "théocratie" au Tibet. "Vous le trouvez sympathique parce que vous avez lu Tintin au Tibet", a-t-il lancé à son interlocuteur, Jean-Pierre Elkabbach. Il a continué: "Théocratie signifie le pouvoir des prêtres, je ne suis pas d'accord avec le pouvoir des prêtres au Tibet, que ce soit clair".

Il a également affirmé que les "partisans du dalaï lama" avaient "droit de vie et de mort sur les serfs" avant que la Chine n'intervienne au Tibet dans les années 50.

Jean-Luc Mélenchon s'était déjà illustré lors de l'émission "Parlons Net" de David Abiker sur France Info vendredi 4 avril. Il n'avait alors pas hésité à traîter les moines tibétains de "bons à rien" qui refusaient d'abolir le servage.

Pas d'"invasion" en 1959
Sur son blog, Jean-Luc Mélenchon a réaffirmé que le Tibet était "chinois depuis le quatorzième siècle", et que "parler d'invasion en 1959" (date de la répression chinoise d'un important soulèvement des moines tibétains) était "aberrant". Il y fait même un parrallèle avec la révolte vendéenne de 1793: "Dit-on que la France a "envahi" la Vendée quand les armées de notre République y sont entrées contre les insurgés royalistes du cru?"

Sur Europe1 mercredi, le sénateur socialiste a aussi mis en cause Robert Ménard, secrétaire général de Reporters Sans Frontières, en pointe dans la protestation actuelle, l'accusant d'entretenir des liens avec "les milieux néo-conservateurs américains".

Mecky a écrit:
Malgré tout le mérite du travail de Michael Parenti dont Tarouilan nous a fourni une traduction très fournie, il serait bon d'équilibrer nos lectures.
Bien entendu Mercky, mais, devant le rouleau compresseur que représente les médias aux ordres de leurs bailleurs..... Il est salutaire d'envoyer un pavé dans la mare, il est curieux que jamais les médias, n'ont développé la moindre information sérieuse sur la nature historique et sociale du Tibet.

Un état théocratique, ne peut de nos jour être légitime, quand on observe l'histoire, il n'en existe pas un seul, qui n'est trempé dans d'épouvantables excès.

Au demeurant, le Dalaï Lama, a reconnu être financé par la CIA..... (qui n'a pas la réputation d'avoir contribué un jour à faire du bien, lorsqu'elle se mêle des affaires du monde) contraint et ridiculisé par ses pieux mensonges... devant la consultation d'archives déclassées...

Quand à la défense de "la culture" sous toutes ses formes, que les français commencent d'abord à défendre la leur, très riche, dont des pans entiers s'effritent et disparaissent constamment, aidé par des politiciens à la solde de l'international, ou de fragments de "communautés" dont les objectifs, ne sont ses interrêts...

Quand a l'étude que tu cites, son titre même est plutôt inquiétant :

Rapport de groupe interparlementaire d'amitié n° 77 (2007-2008) d'amitiés Dalaï-Lamasiennes......, je suppose? qui occulte totalement le caractère de théocratie féodale, de ce régime épouvantable ou la torture extrême (éviscération, arrachage des yeux, coupage des lèvres, du tendon d'Achille..., avec des instruments de tortures spécialisés.....) des contradicteurs était la règle commune.....

Exemple au hasard dans cette étude :
- La culture tibétaine ne constitue certainement pas une variante locale de la culture chinoise, mais bien une civilisation à part entière qui possède en propre sa littérature, son architecture, son art ......
Nous appliquons cela à la France :
- La culture Bretonne ne constitue certainement pas une variante locale de la culture française, mais bien une civilisation à part entière qui possède en propre sa littérature, son architecture, son art .... (ou à une autre province, vous choisissez)

Mecky a écrit:
D'autre part, si l'Hisoire est importante et qu'elle permet de mesurer la valeur de certaines informations, il faut pouvoir recadrer nos opinions à l'aune des faits contemporains. Ce n'est qu'ainsi que l'on évitera (peut-être) de réitérer les génocides amérindiens, rwandais, juifs, arméniens,...
Tu as ici, raison, mais n'oublie pas le Goulag, dont les pertes humaines ont dépassé de loin le génocide juif.... et aujourd'hui, tous les goulags contemporains..... ou l'on devrait faire quelque chose.... mais hélas ou personne ne fait rien.... affraid
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amator
Habitué du coin
Habitué du coin


Nombre de messages : 135
Age : 68
Localisation : France
Mon Brompton: : M6R vert selle Brooks B68
Date d'inscription : 11/08/2007

MessageSujet: Re: Tibet ?   Jeu 10 Avr 2008, 11:54

Vous avez beau dire, y a pas seulement que de la pomme le Tibet, y a aut' chose...

Citation :
[…] le Tibet est devenu un prétexte occasionnel, le détonateur providentiel qui déclenche l’expression d’une colère trop longtemps contenue, l’explosion de rancœurs et des frustrations accumulées. Pierre Mure, Directeur de l’Ordre Public et de la Circulation à la Préfecture de Police, reconnaissait ce mardi sur France Info que ce qui avait le plus surpris ses hommes lors du passage tumultueux de la flamme, c’était l’incroyable agressivité de la foule massée tout au long du parcours. Sifflets, jurons, quolibets et imprécations hostiles ne cessèrent d’accompagner la débâcle des pandores et des tristes sportifs de service. […]
http://www.yetiblog.org/index.php?2008/04/08/283-eveil-de-la-rue
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tarouilan
Vénérable Grand Maître
Vénérable Grand Maître
avatar

Nombre de messages : 3138
Age : 68
Localisation : Vincennes (94) - France
Mon Brompton: : M6R + modifs perso (pour qu\\\'il freine)
Date d'inscription : 29/04/2006

MessageSujet: Re: Tibet ?   Jeu 10 Avr 2008, 12:15

Amator a écrit:
Vous avez beau dire, y a pas seulement que de la pomme le Tibet, y a aut' chose...

Citation :
[…] le Tibet est devenu un prétexte occasionnel, le détonateur providentiel qui déclenche l’expression d’une colère trop longtemps contenue, l’explosion de rancœurs et des frustrations accumulées. Pierre Mure, Directeur de l’Ordre Public et de la Circulation à la Préfecture de Police, reconnaissait ce mardi sur France Info que ce qui avait le plus surpris ses hommes lors du passage tumultueux de la flamme, c’était l’incroyable agressivité de la foule massée tout au long du parcours. Sifflets, jurons, quolibets et imprécations hostiles ne cessèrent d’accompagner la débâcle des pandores et des tristes sportifs de service. […]
http://www.yetiblog.org/index.php?2008/04/08/283-eveil-de-la-rue

Bien entendu, c'est une "angoisse économique" existentielle, au fond de l'inconscient collectif de la populace et la Chine cristallise cette problématique, il commence à poindre des inscriptions sur les commerces chinois........ une nuit de cristal n'est pas loin.......... affraid

Photos suivent........ afro
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mecky
Novice
Novice
avatar

Nombre de messages : 9
Age : 54
Localisation : Terre, Europe, Belgique, Bruxelles, Etterbeek
Mon Brompton: : TL7 je crois
Date d'inscription : 09/04/2008

MessageSujet: Re: Tibet ?   Jeu 10 Avr 2008, 19:17

Tarouilan a écrit:

- La culture tibétaine ne constitue certainement pas une variante locale de la culture chinoise, mais bien une civilisation à part entière qui possède en propre sa littérature, son architecture, son art ......
Nous appliquons cela à la France :
- La culture bretonne ne constitue certainement pas une variante locale de la culture française, mais bien une civilisation à part entière qui possède en propre sa littérature, son architecture, son art .... (ou à une autre province, vous choisissez)
Transposition correcte, si ce n'est l'échelle. La Bretagne n'est pas le Tibet. Le Tibet, même en version minimaliste chinoise, c'est combien de fois la France ?

Ceci dit, refaire l'histoire ? Bon courage ! Les peuples se font et se défont. L'histoire sino-mongolo-tibétaine ne fait pas exception. Observe dans un atlas l'évolution de l'Europe et du Moyen-Orient au fil des siècles. Comment faut-il transposer tes théories à l'époque d'Alexandre ?

Je préfère regarder l'actualité, et une culture (avec ses défauts historiques) en train d'être éradiquée par une invasion culturelle (d'où mon parallèle avec les amérindiens !) Et je pense que la réaction épidermique (et agressive pour certains) des tibétains est à comparer avec les similitudes corses, basques ou catalanes. Les différences se situent dans l'acceptation de l'appartenance à une entité plus vaste. Ce que revendique le Dalaï-Lama avec en retour aucun accusé de réception côté chinois. Refus de dialogue d'autant plus facile qu'ils ont la force et le pouvoir pour eux !

Mon intime conviction est celle-ci : le plateau du Tibet est géo-politiquement trop important ! C'est là la seule raison de cet intérêt chinois démesuré pour cette région aride, éloignée, en altitude, etc.. et l'implantation des infrastructures gigantesques qui y sont bâties ! Lorsque l'on regarde les cartes, c'est évident. Ni les parisiens, ni les ch'tis n'envahissent la Bretagne pour s'y installer plus nombreux et empêcher la culture locale. En tout cas je suppose... vu de Bruxelles !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lapin10.site.voila.fr/index.html
horigamix
Habitué du coin
Habitué du coin


Nombre de messages : 97
Age : 62
Localisation : versailles & portsall
Mon Brompton: : brom 6 vit vert british & noir
Date d'inscription : 23/11/2007

MessageSujet: Re: Tibet ?   Jeu 10 Avr 2008, 19:38

mon brave tarou-ling tu as un sacré talent et une bonne motivation; comme je suis pour ma part marié à une chilienne, tu pourrais me faire le même genre de dossier pour prouver que pinochet était le sauveur de santiago... tu as pris une option pour une chaire à Lyon????
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tarouilan
Vénérable Grand Maître
Vénérable Grand Maître
avatar

Nombre de messages : 3138
Age : 68
Localisation : Vincennes (94) - France
Mon Brompton: : M6R + modifs perso (pour qu\\\'il freine)
Date d'inscription : 29/04/2006

MessageSujet: Re: Tibet ?   Jeu 10 Avr 2008, 20:03

Mecky a écrit:
Tarouilan a écrit:

- La culture tibétaine ne constitue certainement pas une variante locale de la culture chinoise, mais bien une civilisation à part entière qui possède en propre sa littérature, son architecture, son art ......
Nous appliquons cela à la France :
- La culture bretonne ne constitue certainement pas une variante locale de la culture française, mais bien une civilisation à part entière qui possède en propre sa littérature, son architecture, son art .... (ou à une autre province, vous choisissez)
Transposition correcte, si ce n'est l'échelle. La Bretagne n'est pas le Tibet. Le Tibet, même en version minimaliste chinoise, c'est combien de fois la France ?

Ceci dit, refaire l'histoire ? Bon courage ! Les peuples se font et se défont. L'histoire sino-mongolo-tibétaine ne fait pas exception. Observe dans un atlas l'évolution de l'Europe et du Moyen-Orient au fil des siècles. Comment faut-il transposer tes théories à l'époque d'Alexandre ?

Je préfère regarder l'actualité, et une culture (avec ses défauts historiques) en train d'être éradiquée par une invasion culturelle (d'où mon parallèle avec les amérindiens !) Et je pense que la réaction épidermique (et agressive pour certains) des tibétains est à comparer avec les similitudes corses, basques ou catalanes. Les différences se situent dans l'acceptation de l'appartenance à une entité plus vaste. Ce que revendique le Dalaï-Lama avec en retour aucun accusé de réception côté chinois. Refus de dialogue d'autant plus facile qu'ils ont la force et le pouvoir pour eux !

Mon intime conviction est celle-ci : le plateau du Tibet est géo-politiquement trop important ! C'est là la seule raison de cet intérêt chinois démesuré pour cette région aride, éloignée, en altitude, etc.. et l'implantation des infrastructures gigantesques qui y sont bâties ! Lorsque l'on regarde les cartes, c'est évident. Ni les parisiens, ni les ch'tis n'envahissent la Bretagne pour s'y installer plus nombreux et empêcher la culture locale. En tout cas je suppose... vu de Bruxelles !

C'est ridicule, la culture bretonne, n'avait rien à voir avec la France, les bretons dans leur ensemble, quitteraient immédiatement la France, si une opportunité économique se présentait, la majorité des Tibétains a apprécié de manger à sa faim, lorsque le pays a été libéré de cet épouvantable régime théocratique féodal, qui condamnait à l'esclavage une majorité de la population qui crevait de faim et la torturait horriblement en cas d'opposition, le Dalaï-Lama, n'est qu'une créature des États Unis, par contre c'est vrai, la Chine à besoin pour des raisons militaires du Tibet, et c'est bien pour cela que les USA, dépense certainement des fortunes pour le déstabiliser, au fait, en Belgique, vous n'avez pas d'autres problèmes urgent à régler, avant de vous occuper de l'autre bout du monde....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tarouilan
Vénérable Grand Maître
Vénérable Grand Maître
avatar

Nombre de messages : 3138
Age : 68
Localisation : Vincennes (94) - France
Mon Brompton: : M6R + modifs perso (pour qu\\\'il freine)
Date d'inscription : 29/04/2006

MessageSujet: Re: Tibet ?   Jeu 10 Avr 2008, 22:16

Promoteur des attaques contre la Chine, RSF reçoit son financement de Taipei

Aucun organe de presse français ne l’a publié à l’époque, mais la presse taïwanaise en a fait grand état en janvier 2007 : Robert Ménard, le fondateur et secrétaire perpétuel de RSF qui coordonne en ce moment des manifestations hostiles contre la Chine, a reçu officiellement un chèque de 100 000 dollars de Taïwan, pays connu pour son appui aux régimes de droite les plus récalcitrants.
Ménard a voyagé le 28 janvier 2007 au pays de Tchang Kaï-chek pour recevoir son prix des mains du président Chen Shui-bian qui agissait au nom de la Fondation taïwanaise pour la démocratie, un organisme paragouvernemental fondé un an auparavant pour appuyer les partenaires étrangers de ce bastion de l’extrême droite internationale. Ménard et deux employés de RSF ont notamment provoqué des incidents à Athènes quand ils ont tenté de déployer une bannière « pour le respect des droits de l’homme en Chine, durant la cérémonie de remise de la flamme olympique », selon l’agence française AFP, associée au groupe. Le secrétaire à vie de RSF a déjà annoncé par ce même intermédiaire qu’il y aura « d’autres actions au cours des prochains mois avec le même objectif ».

En acceptant son prix à Taïwan et le chèque qui l’accompagnait, Ménard s’est engagé à créer un site web pour continuer à attaquer la République populaire de Chine contre laquelle RSF s’acharne depuis déjà plusieurs années. Il ne fait pas doute que des transferts bancaires ont eu lieu entre Taipei et Paris où est installé le groupe français, parrainé (comme il a été contraint de le reconnaitre) par le gouvernement des États-Unis par l’intermédiaire de la National Endowment for Democracy et d l’International Republican Institute, en plus d’autres sources de financement occulte de la droite européenne.

La National Endowment for Democracy (NED), est un organisme agissant pour le compte de la Central Intelligence Agency (CIA).

D’un autre côté, le patron de RSF ne pouvait ignorer que le président taïwanais Chen Shui-bian était l’objet d’accusations de corruption et de contrefaçon et a échappé à l’emprisonnement grâce à son immunité face aux poursuites pénales. Son épouse, Wu Shu-chen, a été aussi accusée de corruption dans le cadre d’une grande enquête sur des détournements de fonds au sein du Parti démocrate progressiste.

Un drôle d'oiseau ce mec : http://www.realites.com.tn/index1.php?mag=1&cat=/12222222211222220LA%20VIE%20DE%20REALITES/1Lufthansa&art=15812&a=detail1

Rappelons que :
Les violences qui ont eu lieu à Lhassa le 14 mars 2008 ont été perpétrées par des groupes de manifestants tibétains. Les témoignages des étrangers présents sur place vont tous dans le même sens : les agressions visaient les Chinois (les Han) et les Hui, majoritairement du reste en plus......des Musulmans. Des personnes ont été incendiées vives, d’autres ont été battues à mort, déchiquetées au couteau ou lapidées. Les armes utilisées étaient des cocktails Molotov, des pierres, des barres d’acier, des poignards et des couteaux de boucher. Il y a eu 22 morts et plus de 300 blessés, quasi tous des Hui et des Han. Il s’agissait d’actes criminels à caractère raciste Et RSF......... est indifférent à ces actes barbares.......


Dernière édition par Tarouilan le Jeu 10 Avr 2008, 23:00, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tarouilan
Vénérable Grand Maître
Vénérable Grand Maître
avatar

Nombre de messages : 3138
Age : 68
Localisation : Vincennes (94) - France
Mon Brompton: : M6R + modifs perso (pour qu\\\'il freine)
Date d'inscription : 29/04/2006

MessageSujet: Re: Tibet ?   Jeu 10 Avr 2008, 22:49

Encore un excellent bouquin sur le Tibet :

Par Elisabeth Martens

Les raisons qui m’ont poussé à écrire ce livre qui va à l’encontre des idées toutes faites à propos du Tibet, de son histoire et de sa religion : de plus en plus d’amis proches écoutaient religieusement les discours du Dalaï Lama, se disaient sympathisants du Bouddhisme tibétain, et du même coup, adhéraient aux thèses du mouvement pour l’indépendance du Tibet. Au point où moi-même - plus sensibilisée à la question tibétaine parce que j’ai habité en Chine trois ans et parce que je donne des cours sur la pensée chinoise -, j’ai été amenée à me positionner. Dès lors, je me suis documentée et j’ai constaté que les informations disponibles, ici en Occident, à propos de l’histoire du Tibet et du Bouddhisme au Tibet sont soit détournées, soit inexistantes. De là, ma recherche.

« Histoire du Bouddhisme tibétain, la Compassion des Puissants », édition L’Harmattan, collection « Recherches asiatiques », 2007 ISBN : 978-2-296-04033-5, prix : 25,50 €

Texte de présentation du livre

Mon livre, résultat de cette recherche, raconte l’histoire du Bouddhisme tibétain (lire : BT dans la suite du texte), depuis sa formation jusqu’à son actualité brûlante ; il est divisé en trois parties distinctes : entrée, plat consistant et dessert... comme un bon repas de famille après lequel on n’a plus qu’à aller faire la sieste ! Pas de panique : il est écrit dans un style allègre et avec un brin d’ironie, ce qui allège la digestion. Toutefois il peut se lire comme trois petits livres, chacun relatant une époque du BT. L’entrée de notre petit repas familial concerne la période de gestation du BT, depuis l’enseignement du Bouddha (6ème AC), jusqu’à la formation de l’école bouddhiste qui, au 9ème PC, s’implante sur le Haut Plateau Tibétain : le Vajrayana ou Véhicule tantrique ou Tantrisme. Après avoir esquissé le Dharma (ou « enseignement du Bouddha »), je rappelle la scission que connut le Bouddhisme au 1er PC et les cheminements différents du Hinayana et du Mahayana (Petit et Grand Véhicules). Je survole ensuite l’évolution du Mahayana en Inde avec ses senteurs hindouistes et la naissance du Vajrayana au 6ème PC.

Je raconte un peu plus longuement l’entrée du Mahayana en Chine, son utilisation politique lors de l’éclatement de l’Empire chinois, et les questions que le Bouddhisme a posé à la pensée chinoise. Celle-ci, ne pensant pas en-dehors du monde physique et temporel, limité et duel, qui est le nôtre, n’était pas prête à entendre le message de délivrance du Dharma : pour la Chine, la souffrance (la « dukkha » du Bouddhisme) est l’autre facette du bien-être, et qui ne connaît pas l’un ne peut jouir de l’autre. Il n’empêche que la venue du Bouddhisme en Chine a placé celle-ci au pied de son mur philosophique : « transcendance ou immanence ? », la question était clairement posée. La Chine, après un millénaire d’influence bouddhiste, a résolument opté pour la dialectique et le Relativisme. Comme vous pouvez le constater, j’ai profité de cette première partie pour me poser des questions philosophiques et existentielles : qu’est-ce qu’une religion ? comment la distinguer d’une philosophie ? l’enseignement du Bouddha n’est-il pas aussi une religion, malgré ce qu’en disent actuellement ses adeptes ? quel est le rôle des religions dans la vie psychique des êtres humains ? quel est leur rôle dans l’évolution d’une société ? les religions sont-elles encore nécessaires ? ne peut-on se passer de la religion tout en développant notre côté spirituel ? etc. Autant de questions auxquelles je m’attarde, sans doute pour mettre mes propres idées au clair, tout en sachant que ces questions touchent la plupart d’entre nous. Donc, cette première partie de mon livre est écrite comme un essai.

La seconde partie du livre est le « plat consistant », le gros oeuvre après le hors-d’œuvre. Il s’agit de l’histoire du Bouddhisme au Tibet, depuis son arrivée au Tibet (vers le 6ème PC) jusqu’à sa pratique actuelle, au Tibet. Pour engager cette partie de l’histoire, j’ai voulu planter le décor : qu’appelle-t-on le « Tibet » avant l’arrivée du Bouddhisme ? La géographie du Haut Plateau explique comment des êtres humains ont atterri si haut et si loin de tout, dans des régions qui sont devenues inhospitalières, alors qu’elles ne l’étaient pas lorsque les premiers venus s’y sont installés. Qui sont ces gens, d’où venaient-ils ?

On s’aperçoit que ce que nous appelons le « peuple tibétain », sont des populations composites : les unes venant de l’Ouest (Asie centrale), les autres du Sud-Ouest (vallée de l’Indus), ou du Sud-Est (fonds des forêts birmanes), de l’Est (vallée du Yangzi), et du Nord (vallée du Fleuve Jaune). Cette diversité ethnique est encore visible aujourd’hui : d’une vallée à l’autre, l’architecture des maisons, les vêtements et même la langue, sont parfois différents. De ce fait, avant l’arrivée du Bouddhisme qui, au Tibet, a servi de ciment culturel et politique, le Haut Plateau tibétain était sillonné de populations de croyances et de cultures nettement plus variées. Leurs cultes étaient animistes et elles étaient influencées par une religion venue, semble-t-il, de l’Ouest (Asie centrale) : le Bön. Depuis le 4ème AC, il existait bien un petit royaume tibétain dans la vallée centrale du Yarlong (ou Brahmapoutre) avec la dynastie des Tubo, mais ce n’est qu’au 7ème PC que le roi SongTsen Gampo voulut agrandir son territoire. A la manière du célèbre Gengis Khan, le roi réunit les diverses populations du Haut Plateau en vue d’attaquer son puissant voisin, la Chine des Tang. Et c’est là que tout commença : la Chine repoussa les Tibétains, puis l’empereur des Tang offrit au roi tibétain sa fille en mariage.

Cette première alliance entre la Chine et le Tibet permit au Bouddhisme (école chinoise du JingTu) d’entrer à la cour royale du Tibet, où il resta coincé pendant quelques siècles. Au 9ème, la dynastie Tubo s’effrite et plonge les Tibétains dans l’instabilité politique, et ce jusqu’à l’arrivée des Mongols (13ème). Pendant ce temps-là, au 11ème, le Nord de l’Inde est assailli par des marées musulmanes. Or c’était justement dans le Nord de l’Inde que se trouvaient les plus importantes écoles du Tantrisme (ou Vajrayana formé en Inde vers le 6ème PC). Sous l’assaut des Musulmans, les maîtres tantriques fuient l’Inde et se réfugient de l’autre côté des montagnes de l’Himalaya : dans un Tibet sans foi ni loi. Le Bouddhisme, version tantrique, connaît alors une véritable explosion au Tibet : les maîtres importent les textes sacrés et les font traduire en tibétain (dont l’écriture est proche du sanskrit), les communautés tantriques se multiplient à vive allure, les écoles se subdivisent en de nombreuses sous-entités, dont les derniers nés (au 14ème) sont les plus connus : les Bonnets Jaunes. Les populations tibétaines, soumises jusque-là au bon vouloir des seigneurs et aux rivalités entre grandes familles de la noblesse tibétaine, se convertissent en masse au Bouddhisme et se mettent au service des communautés tantriques : la structure ecclésiastique du Tantrisme leur apporte sécurité et stabilité.

De cette manière, le Bouddhisme a permis d’instaurer au Tibet une société féodale. Le pouvoir est partagé entre la noblesse tibétaine et les communautés bouddhistes, plus de 90 % de la population est placée en servitude. C’est un système bien huilé qui va perdurer jusqu’à la moitié du 20ème siècle, pour le bonheur et le plaisir de quelques uns (noblesse et autorités tantriques) et au détriment de l’écrasante majorité (serfs et esclaves). L’arrivée des Mongols au 13ème ne va que conforter la structure féodale du Tibet ; les Mongols feront du Tibet une annexe de leur Empire chinois. Les Mandchous qui contrôlent l’Empire chinois du 17ème au 19ème divisent la Chine en 18 provinces ; depuis, le Tibet est une des 18 provinces chinoises.

Or, à la fin du 19ème, la Chine se vend par concessions successives et de plus en plus ridicules aux puissances occidentales. Le Tibet qui, grâce à la puissance de son pouvoir ecclésiastique, a amassé de grandes richesses, est convoité par les Anglais : le lieu de villégiature privilégié des lords britanniques pendant la saison des moussons - Darjeeling, Kalimpong, le Sikkim, etc.- sont autant de régions où aboutissent les caravanes de laine et de sel en provenance du Tibet. Constatant l’intérêt gourmand des Tsars russes pour le Haut Plateau, les Anglais ne font ni une ni deux : ils envahissent le Tibet, s’installent et ouvrent des comptoirs de commerce. Se retroussant les moustaches, ils jouent au bridge et au tennis devant le palais d’été du 13ème Dalaï Lama, principale autorité tibétaine à cette époque, sans omettre de l’inviter à une partie de badminton. Le grand Lama se trouble : Mandchous, Russes, Anglais, et même Japonais se pressent sur le pas de sa porte et louvoient dans les couloirs du Potala. « L’accord de Simla », qui devait être signé en 1913, signe en réalité le désaccord entre la Chine, le Tibet et l’Angleterre : la Chine ne cèdera pas le Tibet à l’Angleterre, le Tibet restera chinois ; plus tard, les Nations Unies approuveront.

Suite à la Seconde Guerre Mondiale, les Anglais sont remplacés par les Américains sur le Toit du Monde, et les parties de bridge par des boîtes de biscuits à l’huile d’arachide offertes par le président Roosevelt. Cette fois, le jeune 14ème Dalaï Lama est tiraillé entre, d’une part, la Chine communiste qui lui fait miroiter le développement économique du Tibet et une relative autonomie dans les prises de décisions concernant la politique intérieure du Tibet, et d’autre part, les Etats-Unis qui lui promettent une sécurité financière et logistique et une complète indépendance dans un futur à déterminer. Somme toute, il préfère les biscuits, même à l’huile de cacahuète. En 1959, il prend ses cliques et ses claques et s’en va avec ses tambours et ses trompettes, plus quelques carpettes, on ne sait jamais si elles commençaient à léviter. Ce que le Bouddhisme est devenu au Tibet suite au départ du Dalaï Lama, quelle a été son évolution, ses périodes difficiles, sa reconstruction, le regain d’intérêt de la Chine pour le BT, tout cela est relaté dans la fin de la seconde partie du livre. Vous l’aurez compris, ce second chapitre est une étude historique, fruit d’un long travail de documentation (voir biblio). J’ai voulu écrire cette partie, plus ardue pour le lecteur, dans un style naturel et laissant apparaître une progression dans le récit.


ENTRE LES DEUX SON COEUR BALANCE
la Chine communiste qui lui fait miroiter le développement économique du Tibet et une relative autonomie dans les prises de décisions concernant la politique intérieure du Tibet, et d’autre part, les Etats-Unis qui lui promettent une sécurité financière et logistique et une complète indépendance dans un futur à déterminer.


Le dessert, comme tous les grands desserts, plonge d’abord l’assemblée dans un profond silence, un recueillement presque méditatif, mêlé d’une certaine gêne, pour exploser ensuite en un fou rire général et se terminer en une bonne humeur communicative. Bref, je me suis beaucoup amusé dans le dernier chapitre et pour cause : dérision et autodérision étaient les fils conducteurs de ce pamphlet. Il retrace l’étrange parcours que le BT connut en Occident. Au 19ème, il fut recueilli avec ferveur par Helena Blavatsky, fille d’un colonel tsariste, et mise en contact avec des maîtres tantriques dès son jeune âge. Grâce à ses soins attentifs, les rites du BT vont servir, parmi d’autres pratiques ésotériques, à calmer les frayeurs de la bourgeoisie face à la montée du Socialisme.

Les successeurs de l’école de Théosophie fondée par Blavatsky ne sont autres que les nombreuses nébuleuses du New Age qui, dès le début du 20ème, défendront les thèses les plus « réactionnaires » : nostalgie des époques révolues, retour vers la terre-mère, culte de la race pure et des racines aryennes cachées dans les replis de l’Himalaya... un langage que l’idéologie nazie n’aura pas beaucoup de mal à récupérer avant et pendant la Seconde Guerre Mondiale.

Pour le Dalaï Lama qui débarque en Europe fin des années 70, il valait mieux mettre ce passé récent au portemanteau des oubliettes. Avec l’aide de son généreux sponsor étasunien, il s’y est pris avec intelligence et patience : depuis 50 ans (un demi siècle !), la même histoire du pauvre roi-dieu déchu de son trône par l’horrible diable rouge à queue fourchue nous est servie au Mac Donald des mythes modernes, réveillant en nous le même archétype du bon père de famille qui acquit sa liberté et celle de son clan grâce à l’exil et à la souffrance, les mêmes clichés quant à la tolérance, la compassion, le détachement qui seraient les qualités innées du BT, le même déni systématique de l’histoire du Tibet, bref, le même manque de discernement dès qu’il s’agit de la question tibétaine.

Pourtant, dès qu’on se demande les raisons qui ont poussé les Etats-Unis à faire un tel cas de leur « citoyen modèle » (le Dalaï Lama vient de recevoir, des mains de G.W.Bush, la médaille d’or du meilleur citoyen américain, juste pendant que se tenait le congrès quinquennal du PCC !), la réponse est limpide : au lendemain de la « Grande Guerre », il était une effigie idéale pour soutenir la lutte contre le communisme chinois. Puis, dans la foulée de la guerre du Vietnam et du mouvement hippie, le Dalaï Lama a mis ses efforts dans un « retour aux sources du Bouddhisme », en nettoyant le BT de son aspect ésotérique et en le « philosophisant » (c’est depuis qu’on dit, chez nous, que le Bouddhisme n’est pas une religion mais une philosophie). Cela permit aux semi bourgeois intellectuels et post-68, que nous sommes, de ne plus « bêtement » croire en Dieu, mais d’adhérer au nouvel « athéisme qui embrasse l’absolu ». Qui plus est, le Bouddhisme, dans sa version dalaïste, ne demandait pas d’engagement, ce qui convenait parfaitement à notre egotisme.


LE POTALA LUI MANQUE-T-IL VRAIMENT ?


Ce fut une étape délicate dans l’opération de séduction qu’entreprit le BT sur l’Occident intellectuel, mais ce fut une réussite, couronnée par un prix Nobel discerné au grand Dalaï en ’89, peu après les événements de la Place TianAnMen et la chute du Mur de Berlin ! Réussite totale pour le Dalaï Lama, à tel point qu’actuellement, une large majorité de la gauche intellectuelle, même celle qui se dit « progressiste » ou, encore plus, celle qui se dit « écologiste », et même en accord avec la droite (dont on ne peut pas vraiment dire qu’elle soit intellectuelle) adhère sans réserve à ses discours. Mais si le Dalaï Lama met « l’Occident pensant » dans sa manche en utilisant sa propre religion, n’est-ce pas pour mieux servir les desseins des Etats-Unis : fragiliser la Chine, la déstabiliser de l’intérieur par nos assauts incessants du « politiquement correct », pendant que les troupes américaines installent leurs bases militaires tout autour des frontières chinoises.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Tibet ?   Ven 11 Avr 2008, 08:05

horigamix a écrit:
mon brave tarou-ling tu as un sacré talent et une bonne motivation; comme je suis pour ma part marié à une chilienne, tu pourrais me faire le même genre de dossier pour prouver que pinochet était le sauveur de santiago... tu as pris une option pour une chaire à Lyon????
Et surtout un grand talent dans le copier-coller de l'impartialité.....Bravo!
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Tibet ?   

Revenir en haut Aller en bas
 
Tibet ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Emissions télé sur le Tibet
» résolution Tibet ( Marielle de Sarnez)
» Cinquantième anniversaire de l'invasion du Tibet.
» Fuite hors du Tibet
» Les Tibétains en exil en marche vers le Tibet pour les JO

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
BROMPTONFORUM - Le forum des amateurs de Brompton :: Saloon :: Saloon-
Sauter vers: