Rechercher sur le BromptonForum ->
AccueilAccueil  PortailPortail  Calendrier des baladesCalendrier des balades  PublicationsPublications  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  FAQFAQ  

Partagez | 
 

 La Route des Grandes Alpes [récit]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
vincent à vélo
Héros sportif
Héros sportif
avatar

Nombre de messages : 907
Age : 42
Localisation : Montpellier
Mon Brompton: : T16
Date d'inscription : 24/01/2007

MessageSujet: La Route des Grandes Alpes [récit]   Sam 27 Juin 2009, 00:27

Bonjour à tous!

Je suis revenu le week-end passé d'une bonne semaine de vacances particulièrement intense en matière vélocipédique, puisque j'ai eu l'occasion de faire en Brompton la Route des Grandes Alpes, en 8 étapes (du 13 au 20 juin).

En deux mots, il s'agit d'un itinéraire "historique" qui traverse les Alpes françaises du Nord au Sud, joignant Thonon-les-bains (au bord du lac Léman) à Menton (au bord de la Méditerranée).
La route est plus ou moins balisée et bien documentée sur internet. Il existe également une carte IGN qui en trace le parcours complet + le profil des dénivelations (IGN 81024) ainsi qu'un petit guide dans la collection Guide Gallimard.
L'intérêt  de cette route est double … Intérêt touristisque d'une part : en couvrant 6 départements, elle traverse des paysages magnifiques et très diversifiés : falaises, torrents, pâturages, champs, forêts, gorges, parcs naturels, etc. On passe également par les différents étages alpins, vu qu'on y monte (et descends) de beaux cols, ce qui permet d'observer les différences de végétation, d'habitat, etc.
Intérêt sportif ensuite, puisqu'il s'agit d'un trajet d'environ 700 km qui emprunte une quinzaine de cols, dont plusieurs à plus de 2000 m (± 15.500 m de dénivelé au total).

Bref, une formidable expérience de cyclotourisme que j'ai préparé durant les deux mois précédents mon départ.

J'ai planifié mon itinéraire et mes étapes en me basant principalement sur ce site et j'ai voyagé en "autonomie carte bleue", càd en allant à l'hôtel, mais sans voiture suiveuse pour porter mes bagages (vu que j'étais seul) —> sac touring Brompton de 28 litres à l'avant + sacoche de selle.
Question bagages, justement, j'avais environ 13 Kg d'affaires diverses (dont du matos photo assez pesant), à ajouter aux 12 bons kilos de la bécane …
Niveau vélo (on y vient) je suis parti avec mon "vieux" Brompton T6 de 5 ans d'âge et 13.000 km au compteur, un modèle équivalent au M6R actuel, équipé d'une selle Brooks bien rôdée (The accessoire indispensable, c'est confirmé) et d'un Moutain Drive (The autre accessoire indispensable, qui m'a évidemment servi tous les jours) …
Signalons au passage quelques adaptations secondaires, comme un amortisseur birdy rouge, les pédales MKS Promenade, les bar-ends que certains connaissent déjà (placées au milieu du cintre), etc.
Je suis en train de préparer pour mon site un article assez complet sur ce trip, mais ça ne sera pas prêt avant plusieurs jours (soyons optimiste!), alors en attendant, je vous livre en primeur quelques photos, et je complèterai ce post par après …

Note : je dois remercier ici les Vélos Parisiens (et surtout Nicolas) qui ont fait du très bon boulot sur mon Brom en y installant le MD, et surtout ont trouvé le temps d'en faire une révision juste avant mon départ.

Et hop, des images :


Hôtel à Thonon-les-bains. Aucun hôtelier ne m'a fait de souci pour me laisser prendre
le Brom dans la chambre. Du coup j'ai trimballé un cadenas complètement inutile …



Signalisation que l'on trouve de temps en temps au bord de la route histoire de vous rappeler que vous êtes dans la bonne direction …


Le Cormet de Roselend. Certainement l'une des plus belles ascensions de la Route des Grandes Alpes,
avec son lac situé à mi-parcours et son final à travers les alpages.



Montée au Galibier. Ca monte sec ! Deux cyclos me doublent et considèrent mon Brom d'un œil curieux.
J'ai eu pas mal de contacts avec d'autres cyclos venus de tous horizons, le Brom attisant bien entendu la curiosité …
.



Le col du Galibier, qu'on ne présente plus.


Col d'Izoard. Base de la stèle se trouvant au col, avec plaque commémorative.


Monument commémoratif, encore, dédié à Fausto Copi et Louison Bobet,que l'on trouve dans
la Casse Déserte, après (où avant, selon d'où l'on vient) le col d'Izoard, pas loin du col de la Plâtrière.



Après le Col de l'Iseran. Pause photo avant d'entamer la descente …


Barcelonnette. Lever de soleil sur le clocher.


Marmotte aperçue dans la montée du Col de la Cayolle …


Menton. Après 8 jours et 730 km de route, repos d'une journée bien mérité au bord de la mer, avant de reprendre le train pour Paris …

Voilà, j'espère que ça aura donné des idées à certains d'entre vous !
N'hésitez pas si vous avez des questions, des remarques, etc.

Quelques liens :
• Le Routard en dit un mot
• Site "officiel" (touristique)
• Expérience équivalente racontée par un autre cyclo


Dernière édition par vincent à vélo le Sam 29 Aoû 2009, 10:25, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
hotdog
Vénérable Grand Maître
Vénérable Grand Maître
avatar

Nombre de messages : 1827
Age : 49
Localisation : Hauts de Seine
Mon Brompton: : M6R
Date d'inscription : 04/10/2007

MessageSujet: Re: La Route des Grandes Alpes [récit]   Sam 27 Juin 2009, 00:33

Félicitations !!!
Certains Bromptonautes sont increvables, ils arrivent à survivre à de telles épreuves...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zipangu
Habitué du coin
Habitué du coin


Nombre de messages : 196
Age : 43
Localisation : Liège
Mon Brompton: : P3L Cornflower Blue + MD dit "La Bête"
Date d'inscription : 21/05/2009

MessageSujet: Re: La Route des Grandes Alpes [récit]   Sam 27 Juin 2009, 09:52

Chapeau bas!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bbfok
Invité de marque
Invité de marque
avatar

Nombre de messages : 611
Age : 36
Localisation : Lille
Mon Brompton: : M6L orange
Date d'inscription : 17/01/2009

MessageSujet: Re: La Route des Grandes Alpes [récit]   Sam 27 Juin 2009, 10:36

Finalement la recette du bonheur est simple : un beau paysage + un Brompton + du temps + des jambes Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Michelle
Invité de marque
Invité de marque
avatar

Nombre de messages : 691
Age : 67
Localisation : Liège Belgique
Date d'inscription : 16/12/2008

MessageSujet: Re: La Route des Grandes Alpes [récit]   Sam 27 Juin 2009, 11:53

Félicitations !!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pierrox
Vénérable Grand Maître
Vénérable Grand Maître
avatar

Nombre de messages : 1692
Age : 46
Localisation : Paris, Londres
Mon Brompton: : M6R+ tout noir, selle Brooks B17Ti Honey, poignées Ergon, freins BMX, plateau 54
Date d'inscription : 03/11/2008

MessageSujet: Re: La Route des Grandes Alpes [récit]   Sam 27 Juin 2009, 11:55

Total respect !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
vincent à vélo
Héros sportif
Héros sportif
avatar

Nombre de messages : 907
Age : 42
Localisation : Montpellier
Mon Brompton: : T16
Date d'inscription : 24/01/2007

MessageSujet: Re: La Route des Grandes Alpes [récit]   Sam 27 Juin 2009, 12:03

Merci !
… Mais franchement, je pense que c'est largement à la portée d'une personne un peu entraînée …
Si on peut monter le Ventoux, on peut arriver à faire un truc comme ça. Comme a dit bbfok : "du temps + des jambes" …
Ca tombait bien, j'avais les deux à dispo pour une semaine Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JP
Invité de marque
Invité de marque


Nombre de messages : 589
Age : 60
Localisation : Belgique
Mon Brompton: : M6R
Date d'inscription : 24/01/2007

MessageSujet: Re: La Route des Grandes Alpes [récit]   Sam 27 Juin 2009, 13:44

Bravo !!! ...

+ 1 dans la liste de mes projets "cyclo-campistes" ...

Pas en B. faute de MD mais ce serait l'occasion de tester ma dernière (grande ... ) "monture" ...

Ton sac de selle semble compléter idéalement le "28L" ...

Marque ? Volume ? Prix ? ...

Pourrais-tu nous en dire plus ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vinvin
Héros sportif
Héros sportif
avatar

Nombre de messages : 1224
Age : 17
Localisation : Nice
Date d'inscription : 19/05/2007

MessageSujet: Re: La Route des Grandes Alpes [récit]   Sam 27 Juin 2009, 13:45


Vincent, tu ouvres des perspectives nouvelles avec notre Brommie capable de franchir les Alpes dans sens Nord-Sud.

J'ai bien aimé tes très belles chaussures de cyclistes



Il ne reste plus qu'à le faire en autonomie complète (sans CB) pale
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
vincent à vélo
Héros sportif
Héros sportif
avatar

Nombre de messages : 907
Age : 42
Localisation : Montpellier
Mon Brompton: : T16
Date d'inscription : 24/01/2007

MessageSujet: Re: La Route des Grandes Alpes [récit]   Sam 27 Juin 2009, 13:59

JP a écrit:
Ton sac de selle semble compléter idéalement le "28L" ...
Marque ? Volume ? Prix ? ...
Pourrais-tu nous en dire plus ?
C'est une sacoche de selle Gilles Berthoud, d'une contenance de ±8 litres.
Sur la première photo de la série, on voit le système d'attache sous la Brooks.
Inconvénients : une peu lourde, très (trop) chère.
Avantages : super pratique pour avoir à portée de main tout un tas de bidules (barres céréales, protections pluie et soleil, housse vélo, téléphone, etc.).
Ca deviendra certainement ma sacoche "ballade-d'une-journée".
Vinvin a écrit:
J'ai bien aimé tes très belles chaussures de cyclistes…
Il ne reste plus qu'à le faire en autonomie complète (sans CB) pale
Tu rigoles, mais j'ai déjà pas mal voyagé avec des Birkenstock (vélo et rando), et j'ai pas trouvé mieux pour l'instant. C'est increvable et super confortable ! Cool
Pour le voyage en autonomie totale, pourquoi pas ? Une tente légère + du matos de couchage, c'est pas la mort à transporter. L'avantage avec l'hôtel, c'est surtout la facilité : après 10 ou 12 h de route, rien de tel qu'une bonne douche et surtout un bon lit pour un sommeil réparateur. Je suis pas certain que j'aurais aussi bien dormi (et récupéré) en camping …
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kuty
Invité de marque
Invité de marque
avatar

Nombre de messages : 565
Age : 54
Localisation : ile de france
Mon Brompton: : S6L-X bleu (double plateau)
Date d'inscription : 24/01/2007

MessageSujet: Re: La Route des Grandes Alpes [récit]   Sam 27 Juin 2009, 14:30

superbe cheers

effectivement , l'avantage de l'hôtel , c'est un sommeil réparateur assuré.

pas de crevaisons ou de problèmes techniques durant ton périple ?

ca donne envie tout cà , je ne sais pas si j'aurai la forme pour le parcours complet vu la dénivelée importante a franchir tout les jours.


Dernière édition par kuty le Sam 27 Juin 2009, 15:05, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
vincent à vélo
Héros sportif
Héros sportif
avatar

Nombre de messages : 907
Age : 42
Localisation : Montpellier
Mon Brompton: : T16
Date d'inscription : 24/01/2007

MessageSujet: Re: La Route des Grandes Alpes [récit]   Sam 27 Juin 2009, 14:34

kuty a écrit:
superbe cheers
pas de crevaisons ou de problèmes techniques durant ton périple ?
ca donne envie tout cà , je ne sais pas si j'aurai la forme pour le parcours complet vu la dénivelée importante a franchir tout les jours.
Aucun souci mécanique. J'avais changé mes pneus juste avant le départ (Marathon +) et fait faire une révision aux Vélos Parisiens.
Question forme, j'ai vu des gens bien plus âgés que moi faire le même parcours, en étant limite plus chargés (mais avec des "vraies" randonneuses) et qui avaient une sacré patate ! Au col d'Izoard, par exemple, où il y avait pas mal de monde quand j'y suis passé, la moyenne d'âge des cyclos devait plutôt se situer autour des 45, 50 ans que des 25 …
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Azraq
Habitué du coin
Habitué du coin
avatar

Nombre de messages : 115
Age : 56
Localisation :
Date d'inscription : 24/05/2009

MessageSujet: Re: La Route des Grandes Alpes [récit]   Sam 27 Juin 2009, 15:04

Félicitations ! Franchement d'avoir pris ton Brompton pour faire ce périple montre bien que les limites ne sont pas données par la monture.
Peux-tu parler du Montain Drive ?
Il s'agit du modèle à combien de dents ?
Pourquoi le MD et non le HSD ?
A ton avis aurais tu pu faire le même exploit en HSD ?
Génial encore ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
vincent à vélo
Héros sportif
Héros sportif
avatar

Nombre de messages : 907
Age : 42
Localisation : Montpellier
Mon Brompton: : T16
Date d'inscription : 24/01/2007

MessageSujet: Re: La Route des Grandes Alpes [récit]   Sam 27 Juin 2009, 15:27

Pour le MD, j'ai un modèle 54 dents.
J'avais fait installer le HSD avant de partir, mais finalement j'étais un peu déçu (même si je trouvais la ligne de chaîne plus élégante) : d'une part, pour un usage citadin, il fallait rouler avec le système enclenché (pour avoir des développements normaux), je trouvais que ça se sentait (légère perte de rendement), et d'autres part, niveau développements, je me retrouvais souvent à cheval ON / OFF, ce qui me dérangeait pour un usage quotidien.
J'avais testé le MD aux VP et j'avais été convaincu, j'ai donc demandé le changement qu'ils ont fait sans souci.
Bon, en usage Montagne, c'est super évidemment. Tout ceux qui ont témoigné sur ce forum en disent la même chose …
Pour ma part, j'enclenchais le MD dès que la pente commençait à raidir (5, 6 %) et le désenclenchais arrivé au col.
Je pense que c'est tout-à-fait possible avec le HSD, c'est juste une question de développement, en fait …
Il faut juste garder à l'esprit qu'une montée de col de 30, 40 voire 50 km (pour l'Iseran!), c'est tout de suite plusieurs heures de selle, à pédaler pédaler pédaler … C'est donc important de ne pas trop se fatiguer en emmenant de gros braquets, de trouver le bon rapport qui permettra d'avancer sans pour autant se fatiguer les guibolles ou le cœur …
Surtout que le lendemain, c'est rebelote !
Pour info, j'ai utilisé tous les développements dont je disposais, même le plus petit (de 1,40m à 7,50m, donc). J'ai juste manqué un peu de grands braquets dans les descentes de cols, histoire de continuer à pédaler pour garder les jambes chaudes (45 minutes de descente, on a le temps de se refroidir). Pour ça, le HSD pourrait apporter un plus (même si le top reste le Rohloff … un jour qui sait ? bounce drunken )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sandro
Novice
Novice


Nombre de messages : 40
Age : 54
Localisation : gardanne,BDR (13)
Mon Brompton: : aiii!!!... pas de brom...Jetstream XP
Date d'inscription : 05/06/2009

MessageSujet: Re: La Route des Grandes Alpes [récit]   Sam 27 Juin 2009, 16:32

cheers Bravo! rien peut donner ce sens de plénitude comme l'arrivée sur un col comme Iseran, Galibier, Agnel, ventoux... donc bas! Très beau tours à tous les niveaux... :brompton: Meuh Meuh Meuh Jumelles Bling Super Coucou Teuf
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Victor
Habitué du coin
Habitué du coin
avatar

Nombre de messages : 81
Age : 43
Localisation : Barcelone
Mon Brompton: : M6R+ 2008 black : Brooks B17 Special black + S-Bag + Nutcase 8 ball + Sigma BC 1106 DTS
Date d'inscription : 17/05/2009

MessageSujet: Re: La Route des Grandes Alpes [récit]   Sam 27 Juin 2009, 17:08

Zipangu a écrit:
Chapeau bas!

Je suis du même avis: Chapeau bas, très bas même... Cela donne une envie folle de faire le même parcours (après installation des extras sur mon B. pour être au top)...
J'attends avec impatience ton site sur ton parcours et ainsi avoir plus de détails et plus de photos.
A+
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.vpires.com
Fredo
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 5398
Age : 48
Localisation : Ath Belgium
Mon Brompton: : M9R double plateau Black
Date d'inscription : 17/12/2005

MessageSujet: Re: La Route des Grandes Alpes [récit]   Lun 29 Juin 2009, 20:40

magnifique parcours !

pour ce superbe périple

_________________
De tous les peuples de la Gaule, ce sont les Belges les plus braves !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bromptonforum.net
Walmus
Héros sportif
Héros sportif
avatar

Nombre de messages : 740
Age : 53
Localisation : Val d'Oise
Mon Brompton: : M12L noir, compteur Sigma 906,
Date d'inscription : 31/08/2007

MessageSujet: Re: La Route des Grandes Alpes [récit]   Mer 01 Juil 2009, 08:36

Vincent,

Bravo pour cette randonnée mythique. J'en rêve depuis longtemps, même avant le Brompton. J'ai les dépliants, la carte IGN, il ne reste plus qu'à attaquer !

Mais toi, tu l'as fait ! Veinard !

En plus, tu as choisi une période superbe, les restes de neige, la floraison à cette époque est magnifique, le calme du mois de juin avant le débarquement (enfin une semaine après pour toi et d'après les dates, le 13 juin Laughing ) des vacanciers, les jours les plus longs, enfin tout quoi !

Surtout, tiens-nous au courant de la mise à jour de ton site, pour voir les détails, comme les options de parcours que tu as choisi.

P.S. : Je vais tenter d'aller faire un tour aux Vélos parisiens le 10 juillet. Peux-tu me dire à quel plateau pourrait correspondre le MD ? Je n'ai pas trop les moyens d'investir pour l'instant.

Merci pour ta réponse,

respectueusement,

Walmus
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Moufrey
Habitué du coin
Habitué du coin
avatar

Nombre de messages : 110
Age : 63
Localisation : Pilat 42
Mon Brompton: : S2L 54+32 feux sigma black + reelight ergonGR2, Tige selle Ti-Al easywheel, pantour, B17
Date d'inscription : 06/09/2008

MessageSujet: Re: La Route des Grandes Alpes [récit]   Jeu 02 Juil 2009, 06:53

Ouille,

Citation :
à quel plateau pourrait correspondre le MD

18 dents !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
vincent à vélo
Héros sportif
Héros sportif
avatar

Nombre de messages : 907
Age : 42
Localisation : Montpellier
Mon Brompton: : T16
Date d'inscription : 24/01/2007

MessageSujet: Re: La Route des Grandes Alpes [récit]   Jeu 02 Juil 2009, 08:22

walmus a écrit:
Vincent,

Bravo pour cette randonnée mythique. J'en rêve depuis longtemps, même avant le Brompton. J'ai les dépliants, la carte IGN, il ne reste plus qu'à attaquer !

Mais toi, tu l'as fait ! Veinard !

En plus, tu as choisi une période superbe, les restes de neige, la floraison à cette époque est magnifique, le calme du mois de juin avant le débarquement (enfin une semaine après pour toi et d'après les dates, le 13 juin Laughing ) des vacanciers, les jours les plus longs, enfin tout quoi !

Surtout, tiens-nous au courant de la mise à jour de ton site, pour voir les détails, comme les options de parcours que tu as choisi.

P.S. : Je vais tenter d'aller faire un tour aux Vélos parisiens le 10 juillet. Peux-tu me dire à quel plateau pourrait correspondre le MD ? Je n'ai pas trop les moyens d'investir pour l'instant.

Merci pour ta réponse,

respectueusement,

Walmus

Merci à tous pour vos félicitations, ça fait vraiment plaisir ! Very Happy
Walmus, remettons les choses en perspective : si je n'avais pas vu ici-même sur ce forum, la photo d'un gars monté à l'Iseran en Brom, je n'aurais peut-être pas songé à aller faire un tour de ce côté-là … ! Wink
C'est vrai que niveau période, c'était pile-poil : juste après l'ouverture des derniers cols (l'Iseran ouvrait officiellement le jour où j'y suis monté), juste avant le rush de juillet, le tour de France, etc. Et comme tu le dis, à un moment où la nature est superbe et les températures clémentes : impeccable pour partir au petit matin (vers 06h00 en général) ou se rafraîchir la nuque avec de la neige sur les pentes du Galibier! …

Niveau itinéraire, j'ai simplement choisi de m'en tenir au trajet "historique". Celui qui, à partir de Barcelonnette, passe par le col de la Cayolle — col de la Couillole — Col St-Martin, etc. Me disant qu'il y a plus de chances que je revienne dans la région expressément pour gravir la cime de la Bonette que ces cols-là … Par ailleurs, j'ai eu quelques difficultés au genou, ce qui m'a encouragé à rester modeste et ne pas viser trop haut niveau performance … Le but étant d'arriver au bout de la route, à Menton, où j'avais RDV avec ma blonde Smile

Je suis toujours en train de rédiger l'article pour mon site ; mise-en-ligne dans les prochains jours … !

Pour ta question concernant le plateau, Moufrey a donné une réponse qui me paraît correct (je n'ai pas fait le calcul)… Mais si tu aimes emmener de gros braquets, il n'y a pas de raisons que tu ne t'en sortes pas avec des développements + grands …
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Walmus
Héros sportif
Héros sportif
avatar

Nombre de messages : 740
Age : 53
Localisation : Val d'Oise
Mon Brompton: : M12L noir, compteur Sigma 906,
Date d'inscription : 31/08/2007

MessageSujet: Re: La Route des Grandes Alpes [récit]   Jeu 02 Juil 2009, 17:17

Bonjour Vincent,

Citation :
Walmus, remettons les choses en perspective : si je n'avais pas vu ici-même sur ce forum, la photo d'un gars monté à l'Iseran en Brom, je n'aurais peut-être pas songé à aller faire un tour de ce côté-là … !

Si j'ai bien compris, c'est de ma faute ! Laughing
Excuse-moi, je n'ai jamais pu regarder une montagne sans être attiré par le haut.

Merci pour les réponses apportées.

Normalement, je vais demain aux Vélos Parisiens voir une solution pas trop chère pour monter un peu plus facilement qu'avec un 50 dents. Je pense au Galibier entre Valloire et le sommet notamment.

Bonne soirée,

Walmus
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Caro
Héros sportif
Héros sportif
avatar

Nombre de messages : 1180
Age : 35
Localisation : Cavaillon
Mon Brompton: : M12L vert anglais & noir
Date d'inscription : 06/09/2007

MessageSujet: Re: La Route des Grandes Alpes [récit]   Mar 25 Aoû 2009, 15:29

De retour sur le forum, j'entame la lecture de sujets un peu plus "anciens"...

Et c'est avec plaisir que j'ai donc lu ton message Vincent!
Félicitations à toi pour ce beau périple!

J'ai hâte de pouvoir te lire plus en détails sur ton site internet...

Tout comme JP et Walmus, la route des Grandes Alpes fait également partie de mes projets de cyclotourisme itinérant...

Je me questionnais simplement sur la circulation automobile :
Il n'y avait pas trop de bagnoles et de motards sur la route?
C'est le seul point qui me refroidi un peu : la peur de me faire doubler à longueur de journée par des fous du volant, sur des routes de montagne...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Stanislas
Maître Bromptoniste
Maître Bromptoniste
avatar

Nombre de messages : 958
Age : 35
Localisation : Douai
Mon Brompton: : Petit Tonnerre, M6L Noir 2009 acheté le 20/02/2009
Date d'inscription : 22/02/2009

MessageSujet: Re: La Route des Grandes Alpes [récit]   Mar 25 Aoû 2009, 15:37

ha oui c est vrai qu'on y pense pas mais tu me fous les jetons à l'évoquer mdr
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
vincent à vélo
Héros sportif
Héros sportif
avatar

Nombre de messages : 907
Age : 42
Localisation : Montpellier
Mon Brompton: : T16
Date d'inscription : 24/01/2007

MessageSujet: Re: La Route des Grandes Alpes [récit]   Mar 25 Aoû 2009, 19:34

Salut Caro !
Bon, concernant la circulation, il n'y a pas vraiment de règle : ça dépend de pas mal de choses !
En ce qui me concerne, je n'ai pas trop à me plaindre, c'était globalement calme … Mais :
- je suis parti en juin, avant la grosse période touristique (certains cols venaient à peine d'ouvrir) ;
- je démarrais tôt le matin (aux alentours de 06H00 - 06H30) pour avoir de la fraîcheur et du calme.

Ceci dit, je tenterais bien quelques généralités :
- pour la plupart des cols, les derniers kms sont plutôt tranquilles, surtout le matin, et dès qu'on a passé le dernier village ;
- les motards démarrant vers 08H00 - 08H30 ; en se levant tôt on ne les voit pas avant 09H00, 09H30 Smile
- l'approche des grandes villes amène (forcémment) plus de circulation …

Tronçons pas agréables du tout :
- la montée vers l'Iseran, spécialement le tronçon entre le barrage de Tignes et Val d'Isère (trafic + mauvais revêtement + tunnels non éclairés !). Après Val, c'est bcp plus calme et sympa.
- la montée au lac de Roselend : comme le lac est assez prisé, le w-e, c'est un vrai défilé.
Par-contre après le lac, la montée au Cormet est très très belle, et assez calme …
- la route de Freney à St-Michel de Maurienne, qui longe l'autoroute A43 scratch , pas vraiment encombrée, mais pas très excitant …

Tronçons particulièrement calmes :
- Globalement, toute la partie après le col d'Izoard jusqu'au col de la Couillole (Very Happy)

Faudrait que je me replonge dans mon carnet de route pour voir s'il y avait d'autres choses …

Mais bon, même si certaines routes étaient parfois fort fréquentées, la plupart du temps c'était plutôt calme.
De plus, les gens là-bas sont il me semble vraiment habitués aux cyclistes (tu m'étonnes!) donc il font gaffe … Bref, mon ressenti général est assez positif !
Et puis, les quelques désagréments rencontrés sont largement compensés par la satisfaction d'atteindre un col, et le plaisir de la descente qui vient après … drunken
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Caro
Héros sportif
Héros sportif
avatar

Nombre de messages : 1180
Age : 35
Localisation : Cavaillon
Mon Brompton: : M12L vert anglais & noir
Date d'inscription : 06/09/2007

MessageSujet: Re: La Route des Grandes Alpes [récit]   Mer 26 Aoû 2009, 11:57

Merci Vincent pour ce complément d'information! cheers

Je vais moi aussi me replonger dans mes cartes, histoire de rêver à d'aussi beaux projets en attendant les prochaines vacances!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La Route des Grandes Alpes [récit]   

Revenir en haut Aller en bas
 
La Route des Grandes Alpes [récit]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Au travail, sur la route, je suis 100% sécurité !
» Bientôt une route des falaises.
» Lepesqueux, la route du Rhum et les Conquérants.
» Le regard d'un animal à grandes oreilles
» mon compagnon de route

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
BROMPTONFORUM - Le forum des amateurs de Brompton :: Action :: Récits-
Sauter vers: