Rechercher sur le BromptonForum ->
AccueilAccueil  PortailPortail  Calendrier des baladesCalendrier des balades  PublicationsPublications  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  FAQFAQ  

Partagez | 
 

 Du principal défaut du Brompton... et de l'intérêt du Birdy

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
frodon
Habitué du coin
Habitué du coin


Nombre de messages : 51
Date d'inscription : 05/04/2008

MessageSujet: Re: Du principal défaut du Brompton... et de l'intérêt du Birdy   Mar 09 Sep 2014, 23:08

Bonsoir,
Je relance ce sujet, je réfléchit au choix de mon prochain vélo et j'hésite beaucoup.
J'ai 2 Brompton, et beaucoup de vélos non pliant mais je finis toujours par revenir sur mon Brompton.
Celui que j'utilise a plus de 15000km, et a beaucoup souffert d'une utilisation sans ménagement.
Triangle arrière cassé a 4 1/2 ans (garanti).
Jante fissurée et changement de moyeu arrière a 3 ans...
Le problème récurrent sur le mien, c'est le changement de vitesse des pignons qui ne tiens que qql semaines après chaque révision, je fonctionne donc régulièrement avec un 3 vitesse BWR ce qui n'est pas très progressif.

Je beaucoup de dénivelé sur mon trajet quotidien, alors le prochain sera équipé d'un Rohloff.

Mais Birdy ou Brompton...

J'ai essayé le Birdy (aimablement prêté par les Vélos Parisiens), et j'ai été très agréablement surpris par son comportement.
Je le trouve vraiment plus confortable (notamment grâce a sa suspension avant) et plus rigide dans l'accélération que mon Brompton. Au freinage le Birdy gagne encore.
Mais c'est certain que le Brompton gagne largement une fois plié, ce qui fait tout son intérêt, excellent vélo qu'on emmène par tout.
Et la fixation du porte bagage avant est tellement pratique, sans parler du IT chair...de la position de stationnement roue arrière plié...etc...

Que choisir pour un rohloff?
Les qualités routières du Birdy ...(sans modification de cadre)
ou l'intermodalité du Brompton (au prix d'une modification un peu compliqué du cadre)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Abeillaud
Fournisseur officiel de belles balades
Fournisseur officiel de belles balades
avatar

Nombre de messages : 5481
Age : 107
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 20/11/2009

MessageSujet: Re: Du principal défaut du Brompton... et de l'intérêt du Birdy   Mar 09 Sep 2014, 23:19

Bonjour Frodon !  

Vous êtes déjà convaincu par le couple Rohloff et Birdy, on dirait !   Pour le pliable,  moi c'est plutôt petit plateau et Brompton.  

J'ai trouvé les différents modèles de Birdy moins réactifs que mon B (un type S un peu tiouné) mais incontestablement plus confortables sur un chemin cahotique.   Bon achat !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shohreh
Vénérable Grand Maître
Vénérable Grand Maître
avatar

Nombre de messages : 2464
Age : 101
Localisation : Paris
Date d'inscription : 19/03/2012

MessageSujet: Re: Du principal défaut du Brompton... et de l'intérêt du Birdy   Mer 10 Sep 2014, 17:36

frodon a écrit:
Je beaucoup de dénivelé sur mon trajet quotidien, alors le prochain sera équipé d'un Rohloff.

Mais Birdy ou Brompton...

Tout dépend si tu as besoin d'un vélo très compact une fois plié, même si le Birdy n'est pas non plus énorme puisqu'il a des roues de 18" et que la roue arrière se plie sous le cadre comme le Brompton.

Si tu fais beaucoup de route, prends le Birdy. Et puisque tu as le budget pour un Rolhoff, prends des freins à disque



http://en.r-m.de/bike/birdy-rohloff-disc/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Loliv
Habitué du coin
Habitué du coin


Nombre de messages : 107
Age : 49
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 13/09/2013

MessageSujet: Re: Du principal défaut du Brompton... et de l'intérêt du Birdy   Mer 10 Sep 2014, 19:07

Je suis nouveau dans le monde du Brompton puisque j'ai le mien (un M6R) depuis fin février (ma femme avait craqué avant moi mais je lui piquais sans cesse le sien... No comment). Je totalise à ce jour, quand même, presque 5000km, dont une bonne partie sur des chemins de terre. J'ai déjà fait plusieurs cols avec et des sorties autour d'une centaine de km. Je vois donc à peu près ce qu'il a dans le ventre.

J'ai testé le Birdy il y a peu et j'avoue que j'ai été plutôt déçu. Je m'attendais vraiment à un avion de chasse. Or je n'ai pas aimé le fait qu'on pompe beaucoup en roulant en raison des amortisseurs avant et arrière. Il donne l'impression de manquer de nervosité. Son côté "tout suspendu" est sans doute un plus sur des terrains difficiles... Mais sur route, c'est une autre affaire. Sans compter que pour le prix, la selle et les poignées me semblent vraiment de piètre qualité. De surcroît, on ne peut pas régler la position de conduite, sauf de façon sommaire... Sad

Passons là-dessus. Reste qu'en termes de sensations, pour moi le match est sans appel. Je préfère 100 fois le Brompton, vélo sur lequel on se sent sur des rails, y compris quand on prend de la vitesse.

Ces commentaires n'engagent que moi bien entendu, mais cela faisait longtemps que je rêvais de chevaucher ce Birdy dont on vante tant les mérites. Peut-être que j'en attendais trop...

Bonne cogitation Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jipe
Vénérable Grand Maître
Vénérable Grand Maître


Nombre de messages : 3983
Age : 49
Localisation : Rhode Saint Genese
Date d'inscription : 24/02/2014

MessageSujet: Re: Du principal défaut du Brompton... et de l'intérêt du Birdy   Mer 10 Sep 2014, 22:53

Une fois pour toutes, oublier les pouces pour la taille des roues !

Les roues du Birdy sont des ETRTO 355, celles du Brompton des ETRTO 349, soit 6mm de différence en diamètre au niveau des jantes et a peine plus en diamètre avec pneu normaux (hors Big Apple, les Marathon Racer du Birdy sont des 40mm, les Marathon Plus des 35mm).

Les roues du Birdy, même chaussées de Big Apple, ne font pas 2 pouces = 50,8mm de plus que celles d'un Brompton.

Je trouve aussi le "pompage" du Birdy ennuyant et le seul avantage du Birdy c'est sur des mauvais pavés (il suffirait a Brompton de changer la fourche pour pouvoir mettre des pneu larges et ce désavantage du B disparaitrait).

L'absence de bloc de transport AV et son pliage du Birdy (pas son encombrement plié, ni sa facilité de pliage mais bien son transport plié : le B est super facile a transporter plié alors que le Birdy a cause de sa forme pliée, de sa chaine non protégée et de sa roue AV qui ne tient pas bien pliée, est ennuyant a transporter plié) sont pour moi rédhibitoires. Les chiffres de ventes semblent montrer que je ne suis pas le seul de cet avis.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
rmigneron
Vénérable Grand Maître
Vénérable Grand Maître
avatar

Nombre de messages : 1661
Age : 54
Localisation : Paris, France
Mon Brompton: : M6R bleu cobalt, roue avant superlight, plateau 50, pneus Brompton verts, selle Brompton, éclairage par piles, suspension ferme et tige de selle +6, EZ wheel, Pédales XLC PD-S05, Compteur Sigma BC 1609 STS + Cadence
Date d'inscription : 03/06/2012

MessageSujet: Re: Du principal défaut du Brompton... et de l'intérêt du Birdy   Mer 10 Sep 2014, 23:22

frodon a écrit:
...

Le problème récurrent sur le mien, c'est le changement de vitesse des pignons qui ne tiens que qql semaines après chaque révision, je fonctionne donc régulièrement avec un 3 vitesse BWR ce qui n'est pas très progressif.

...
Quand même bizarre ça ! Vous devez faire une mauvaise manip lors des changements de vitesse ou qqch d'autres. Jamais eu de problème avec le changement de pignons, à part qques fois ou faut pousser un peu plus sur la commande pour le faire changer. Même en entraînement en peloton. La seule chose que je peux dire, c'est que c'est un peu à l'ancienne, les changements de vitesses NE doivent PAS s'effectuer lorsqu'il y a bcp de pression sur les pédales, il faut relâcher la pression puis effectuer le changement et continuer. Et c'est encore plus vrai pour les moyeux interne !

Peut-être que les câbles et gaines sont trop vieux ???

C'est louche scratch
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
frodon
Habitué du coin
Habitué du coin


Nombre de messages : 51
Age : 41
Localisation : France
Mon Brompton: :
Date d'inscription : 05/04/2008

MessageSujet: Re: Du principal défaut du Brompton... et de l'intérêt du Birdy   Mer 10 Sep 2014, 23:50

Bonsoir
Merci pour vos réponses.

J'effectue des révisions de mon vélo régulièrement, les gaines sont changées régulièrement également.
Dernière révision septembre, la précédente avril...
Par contre effectivement je ne suis pas très délicat avec mon B, et je le martyrise un peu...
Je vais tenter de mettre vos conseils en pratique.


Pour en revenir au "Match" Birdy /Brompton
Le 2 vélos se comportent très bien de toute façon, avec chacun des spécificités qui leurs sont propres.
Effectivement l'amortisseur donne de la souplesse qui apporte du confort, mais aussi cet effet pompe.

Mon "problème " c'est le Rohloff.
j'en ai fait (à tord ou à raison) mon objectif principal sur mon prochain vélo.
Le couple Birdy/Rohloff semble bien fonctionner (bien que je n'ai que très peu de retour).
Le couple Brompton /Rohloff ne m'a pas totalement convaincu dans les différents messages que j'ai trouvé sur le forum.
Parmi les facteurs limitants:
le poids... , difficulté de rayonnage, et surtout la nécessité de modifier le triangle arrière.
L'association Brompton Rohloff est encore très marginale. Il est difficile de ce faire une opinion.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jipe
Vénérable Grand Maître
Vénérable Grand Maître


Nombre de messages : 3983
Age : 49
Localisation : Rhode Saint Genese
Date d'inscription : 24/02/2014

MessageSujet: Re: Du principal défaut du Brompton... et de l'intérêt du Birdy   Jeu 11 Sep 2014, 00:22

Nous avons un Rohloff sur notre tandem Hase Pino. C'est vraiment ce qu'il y a de mieux comme moyeu a vitesse interne, aucun autre moyeu n'est comparable. Par rapport au moyeu SA du B (ou d'un moyeu Shimano), avec le Rohloff apres sa phase de rodage, on passe les vitesses sans s’arrêter de pédaler (a condition de ne pas pousser sur les pédales comme Armstrong bourré jusqu'au yeux).

Pour le B, il faudra un autre triangle AR, pas une simple modification comme pour un Alfine. Et effectivement soit trouver des rayons et une jante en 32 ou 36 rayons soit trouver un vélociste qui puisse fournir une roue Rohloff complète en ETRTO 349.

Il y a aussi le tendeur de chaine indispensable sur le B, je ne sais pas si c'est le tendeur d'origine du B qui est utilisé ou celui de Rohloff. Si c'est celui de Rohloff, on va se retrouver avec le même probleme qu'avec un dérailleur sur une roue de très petit diamètre, a savoir un tendeur très proche du sol.

A ce niveau, le gros avantage du Birdy c'est que le Birdy Rohloff est un modèle standard, pas besoin de (faire) modifier un vélo soit même.

Pour le surpoids du Rohloff, cela dépend du vélo de référence : si c'est par rapport a un Birdy avec dérailleur AR, il est assez important, si c'est par rapport a un B avec moyeu 3v SA (BSR ou BWR) qui pèse presque 1100g, il ne sera pas si important d'autant plus que par rapport a un B 6v, on gagne le poids du système 2 pignons. La version Birdy Rohloff disque augmentera encore le surpoids.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Abeillaud
Fournisseur officiel de belles balades
Fournisseur officiel de belles balades
avatar

Nombre de messages : 5481
Age : 107
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 20/11/2009

MessageSujet: Re: Du principal défaut du Brompton... et de l'intérêt du Birdy   Jeu 11 Sep 2014, 10:03

Bonjour Frodon !  Je n'ai pas bien compris ce que vous nous demandiez.  C'est la raison sans doute pour laquelle les réponses vont dans plusieurs sens.

Citation :
Mon "problème " c'est le Rohloff.
j'en ai fait (à tord ou à raison) mon objectif principal sur mon prochain vélo.
Le couple Birdy/Rohloff semble bien fonctionner (bien que je n'ai que très peu de retour).
Le couple Brompton /Rohloff ne m'a pas totalement convaincu dans les différents messages que j'ai trouvé sur le forum.
Parmi les facteurs limitants:
le poids... , difficulté de rayonnage, et surtout la nécessité de modifier le triangle arrière.
L'association Brompton Rohloff est encore très marginale. Il est difficile de ce faire une opinion.


- Vous avez déjà fait le choix du Rohloff et c'est donc un point fixé de votre cahier de charge.  Et c'est avec cet élément qu'on tente de vous orienter
- Vous avez vous-même expérimenté les deux marques (je suppose dans différentes configurations pour chaque marque et des modèles récents), sur la route et lors des manipulations de pliage dans des conditions réelles et vous vous êtes fait votre opinion personnelle.  Vous avez donc déjà beaucoup de réponses à vos interrogations.
- Si les commentaires ne vont pas toujours en faveur du couple Rohloff et Brompton, chaque intervenant a ses critères et ne les expriment pas nécessairement de façon claire avant donner son appréciation
- L'association Brompton et Rolhoff est au contraire déjà ancienne et bien expérimentée.  Ne vous limitez pas aux interventions du forum
- Les commentaires concernant les deux options que vous avez lus ne sont peut-être pas suffisamment pertinents ou explicites pour faire une comparaison des points forts et des points faibles tenant compte des objectifs que vous vous êtes fixés
- Par exemple, la taille de jante du Birdy et du Brompton sont proches.  On se demandera pourquoi le problème de rayonnage n'est pas aussi à tenir en compte avec le Birdy.  Et est-ce un problème rédhibitoire compte tenu de votre cahier de charge et de vos exigences ?
- Le problème est d'objectiver les résultats sur base de critères prédéfinis dans un ordre de priorité
- Vous connaissez les frais à engager pour les deux options
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shohreh
Vénérable Grand Maître
Vénérable Grand Maître
avatar

Nombre de messages : 2464
Age : 101
Localisation : Paris
Date d'inscription : 19/03/2012

MessageSujet: Re: Du principal défaut du Brompton... et de l'intérêt du Birdy   Jeu 11 Sep 2014, 13:09

Loliv a écrit:
J'ai testé le Birdy il y a peu et j'avoue que j'ai été plutôt déçu. Je m'attendais vraiment à un avion de chasse. Or je n'ai pas aimé le fait qu'on pompe beaucoup en roulant en raison des amortisseurs avant et arrière. Il donne l'impression de manquer de nervosité.

On peut modifier les amortisseurs : soit utiliser des gommes plus dures, soit carrément changer pour des ressorts:

http://www.bikeforums.net/folding-bikes/468896-birdy-shock-spring-replacement.html

Loliv a écrit:
Sans compter que pour le prix, la selle et les poignées me semblent vraiment de piètre qualité. De surcroît, on ne peut pas régler la position de conduite, sauf de façon sommaire... Sad

Sur certains modèles, on peut modifier la hauteur du cintre, ce qui est rare sur les pliables et manque sur le Brompton.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
wazabe
Invité de marque
Invité de marque
avatar

Nombre de messages : 359
Age : 66
Localisation : 92
Mon Brompton: : m3L vert anglais, depuis juillet 2005 + un Birdy touring depuis 2011
Date d'inscription : 19/08/2008

MessageSujet: brompton vs birdy   Jeu 11 Sep 2014, 18:37

J'ai un brompton / M3L + un plateau de 32 depuis 2005 et un Birdy Touring depuis 3 ans

Actuellement, je fais mes courses le samedi avec le brompton et toutes mes randonnées avec le birdy
J'ai un rapport très affectif avec mes vélos et ne voudrais pas que mon brompton se sente abandonné !

J'ai fait bcp de randonnées avec le Brompton, mais le birdy est tout de même plus confortable, même s'il est vrai que la suspension AV le rend un peu veau, mais tellement plus confortable globalemennt sur de grands parcours (Europe)

Le birdy touring avec ses 3 plateaux et 24 vitesses est aussi un vrai plus dans les côtes
+ pratique aussi pour y mettre les sacoches (j'en ai 2 arrières, mais on peut aussi en mettre 2 à l'avant)

Par contre, je trouve le birdy bcp plus pénible à plier, + encombrant à porter, et + lourd. Mais je ne plie que pour prendre un train, donc çà va. Ce n'st jamais du vélotaf

Les freins et l'éclairage (j'ai mis un senseo) sont meilleurs aussi coté birdy

Bref, après tant d'années, je reste sous le charme du brompton pour son coté petit gars nerveux voire joueur tout en appréciant le coté berline du birdy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bob60
Invité de marque
Invité de marque


Nombre de messages : 526
Age : 57
Localisation : Genève, Suisse
Mon Brompton: : M2E-X raw lacquer. S6E-X rouge, SM12L-X noir, S6L-Barcelona
Date d'inscription : 25/08/2012

MessageSujet: Re: Du principal défaut du Brompton... et de l'intérêt du Birdy   Jeu 11 Sep 2014, 18:54

Si ça peut aider Frodon à se décider, il y a actuellement un Birdy Rohloff d'occasion à vendre sur anibis

Environ 1'800 euros, à discuter (c'est pas à moi).

anibis, c'est "le bon coin" version suisse avec les arnaques en moins.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
frodon
Habitué du coin
Habitué du coin


Nombre de messages : 51
Age : 41
Localisation : France
Mon Brompton: :
Date d'inscription : 05/04/2008

MessageSujet: Re: Du principal défaut du Brompton... et de l'intérêt du Birdy   Ven 12 Sep 2014, 16:21

Encore merci, pour vos conseils.
Je vais faire mûrir tranquillement mon projet.
study
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xenophon
Maître Bromptoniste
Maître Bromptoniste
avatar

Nombre de messages : 846
Age : 44
Localisation : Bruxelles
Mon Brompton: : S6R Raw, selle Berthoud 'Galibier', Ergon GP1, Transmission SunXCD plateau 48D, Pédales DMR Vault, Jantes Ryde Andra CSS, Cintre Ti Brompfication
Date d'inscription : 16/09/2014

MessageSujet: Re: Du principal défaut du Brompton... et de l'intérêt du Birdy   Sam 18 Avr 2015, 11:36

J'ai eu l'occasion hier, de brièvement tester un Birdy, c'était le modèle 'Speed' disc, équipé d'un dérailleur Shimano ultegra 9V, suspension dure avant et arrière. Pneus marathon racer 4-355.

Je l'ai conduit que 30 minutes donc mes impressions sont à prendre avec un grain de sel:

Conduite: très sportive et contrairement à ce que d'autres remarquent, pas trop d'effet pompage à cause de la double suspension. Sur route 'normale' je trouvais qu'il était un peu plus rapide/agressif que mon Brompton mais pas énormément. Par contre, sur route dégradée et surtout sur les pavés (j'ai fait la rue Royale et la place des palais à Bxl 2 fois) il n'y a pas photo: le Birdy l'emporte sur le Brompton niveau confort, et de très loin. Pour les vitesses (je compare à mon B 6 vitesses) je dois dire que je m'attendais à une différence plus grande en faveur du Birdy. Or, en pratique et pour le petit parcours que j'ai fait (descendu et monté l'av du Botanique afin d'avoir un peu de dénivelé) la différence n'était pas énorme, je dirais légèrement en faveur du Birdy. Etonnant.

Freinage: beaucoup meilleur que le Brompton, au point que cela faisait un peu peur, tellement c'est agressif.

Pliage j'en dis rien puisque je n'ai pas l'habitude avec le birdy. Mais quand il était plié j'ai remarqué que la chaine est très détendue, au point que je crains qu'elle pourrait facilement tomber. Mon collègue m'a dit que cela lui est effectivement arrivé 2 fois (il a le vélo depuis 3 mois).

Volume plié: et bien, si c'est un facteur critique (train, métro, bus): restez chez Brompton, je ne peux rien dire d'autre.

Provisoirement je dirais que si l'on fait des distances un peu plus longues, certainement s'il y a des pavés en cours de chemin, le Birdy me parait la meilleure option. Par contre, pour des trajets courts et si on prend le vélo sur le train il vaut p-ê mieux penser 2 fois, le B reste imbattable. Si on prend les transports en commun hors de l'équation: légère préférence pour le Birdy.

Encore un avantage du Brompton: le prix; selon mon collègue il a payé ce Birdy un peu plus que 2500 EUR.

Enfin, pour l'instant je prends encore le train 2 à 3 fois/semaine donc pour moi le Brompton reste la meilleure option. Dans un an je compte déménager et m'installer en permanence à Bruxelles et j'avoue, je réexaminerai mes options.

Comme je disais, ceci après un essai de 30 minutes donc cela vaut ce que ça vaut.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
jipe
Vénérable Grand Maître
Vénérable Grand Maître


Nombre de messages : 3983
Age : 49
Localisation : Rhode Saint Genese
Date d'inscription : 24/02/2014

MessageSujet: Re: Du principal défaut du Brompton... et de l'intérêt du Birdy   Sam 18 Avr 2015, 12:37

Le point faible du B c'est clairement sont confort et même sont comportement sur rue pavées : cela vibre, saute, rebondit et même glisse lorsque ce sont de très mauvais pavés comme on en trouve a Bruxelles (le grip des Marathon sur pavés mouillés n'a rien d'extraordinaire).

Le B combine tous les inconvénients sur un tel revetement : de roues de petit diamètre très rigides, des pneus assez étroits haute pression et durs (les marathon et marathon + sont résistants et durables mais pas confortables), pas de suspension avant et une supension arrière assez simpliste a faible débattement.

Le Birdy a non seulement une suspension avant et une suspension arière un peu meilleure mais il existe des pneus plus confortables comme les marathon racer ou surtout les big apple.

Mais ce qui est in inconvénient du B sur des pavés devient un avantage sur bon revetement et cela donne au B des performances tout a fait honorables.

Le seul avantage du Birdy du point de vue performances est sa transmission plus efficace si c'est une transmission a dérailleur : un peu moins de pertes que le moyeu SA du B et rapports plus rapprochés qui optimisent le pédalage.

Au niveau transport que ce soit celui du vélo lui-meme ou celui de bagages, le B l'emporte largement.

Au niveau pliage aussi, le Birdy est connus pour avoir des problèmes de déraillage de chaine et de déboitement des gaines de ses cables au pliage/dépliage. Sans parler des sa roue AV qui a tendance a se détacher/déplier durant le transport. Les équipementiers asiatiques proposent toute sorte d'accessoire pour essayer de solutionner ces problèmes.

Si Brompton pouvait un peu revoir sa fourche et son triangle AR, il ne faudrait pas grand chose pour permettre des pneus de 50mm de large au lieu de 35mm, pour permettre le montage de pneus genre Big Apple (et Schwalbe faire des Big Apple ou Big Apple + en ETRTO 349), le confort sur pavés serait grandement amélioré.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
franb
Maître Bromptoniste
Maître Bromptoniste
avatar

Nombre de messages : 824
Age : 97
Localisation : Singapour
Mon Brompton: : M6R-X
Date d'inscription : 15/06/2012

MessageSujet: Re: Du principal défaut du Brompton... et de l'intérêt du Birdy   Sam 18 Avr 2015, 20:21

jipe a écrit:

Le seul avantage du Birdy du point de vue performances est sa transmission plus efficace si c'est une transmission a dérailleur : un peu moins de pertes que le moyeu SA du B et rapports plus rapprochés qui optimisent le pédalage.
Je crois que le cadre mono-bloc du Birdy doit aussi être plus efficace, car le système de pliage au milieu du cadre réduirait sa rigidité et causerait quelques pertes. Mais je ne sais pas dans quelle mesure c'est significatif...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jipe
Vénérable Grand Maître
Vénérable Grand Maître


Nombre de messages : 3983
Age : 49
Localisation : Rhode Saint Genese
Date d'inscription : 24/02/2014

MessageSujet: Re: Du principal défaut du Brompton... et de l'intérêt du Birdy   Sam 18 Avr 2015, 20:48

franb a écrit:
jipe a écrit:

Le seul avantage du Birdy du point de vue performances est sa transmission plus efficace si c'est une transmission a dérailleur : un peu moins de pertes que le moyeu SA du B et rapports plus rapprochés qui optimisent le pédalage.
Je crois que le cadre mono-bloc du Birdy doit aussi être plus efficace, car le système de pliage au milieu du cadre réduirait sa rigidité et causerait quelques pertes. Mais je ne sais pas dans quelle mesure c'est significatif...

Non, étant donné l'endroit ou cette charnière est située, je ne pense pas que cela ai une influence sur le rendement du vélo qui dépend surtout de l'ensemble boite de pédalier+triangle arrière = la partie du vélo ou la puissance de pédalage est appliquée et transmise a la roue motrice.  La suspension de la roue arrière réduit le rendement mais c'est aussi le cas sur le Birdy.
Par analogie, avec un vélo a roue avant motrice, une suspension de la roue arrière n'a que très peu d'influence sur le rendement du vélo.  Sur un tel vélo, c'est la rigidité de la partie avant qui impacte le rendement.

La partie avant du vélo n'a pas d'influence sur le rendement mais bien sur la stabilité et sur la précision des trajectoires.   Un cadre monotube n'a pas la même rigidité qu'un cadre classique a ce niveau.  
Par contre, les roues de petit diamètre sont beaucoup plus rigides que des roues de 700/ETRTO622 ce qui est plutot bénéfique pour le rendement global.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Xenophon
Maître Bromptoniste
Maître Bromptoniste
avatar

Nombre de messages : 846
Age : 44
Localisation : Bruxelles
Mon Brompton: : S6R Raw, selle Berthoud 'Galibier', Ergon GP1, Transmission SunXCD plateau 48D, Pédales DMR Vault, Jantes Ryde Andra CSS, Cintre Ti Brompfication
Date d'inscription : 16/09/2014

MessageSujet: Re: Du principal défaut du Brompton... et de l'intérêt du Birdy   Dim 19 Avr 2015, 08:18

franb a écrit:

Je crois que le cadre mono-bloc du Birdy doit aussi être plus efficace, car le système de pliage au milieu du cadre réduirait sa rigidité et causerait quelques pertes. Mais je ne sais pas dans quelle mesure c'est significatif...

Ci-desssous l'explicatif de Birdy sur leur site:

Riese und Müller website a écrit:
Warum hat das Birdy kein Klappscharnier in der Mitte des Rahmens?

Durch den Kniff, die Drehpunkte der Schwingen zum Federn und Falten zu nutzen, kann auf Gelenke im Hauptrahmen verzichtet werden. Dadurch ist der Rahmen viel stabiler und das Birdy fährt sich genauso souverän wie ein “großes” Rad. Dies ist ein wesentlicher Vorteil des Birdys gegenüber allen anderen Falt- und Klapprädern auf dem Markt.

En traduction: Pourquoi le Birdy n'at-il pas de charnière au milieu du cadre? Par l'astuce de l'utilisation des points de pivot de la suspension, on n'en a pas besoin. De ce fait, le cadre est beaucoup plus stable et le Birdy se conduit comme un 'grand' vélo. Ceci est un avantage significatif du Birdy vis à vis tous les autres vélos pliants sur le marché.

Tout ceci d'après Birdy, évidemment. Mais il est clair que l'absence de point de pivot dans le cadre n'aura en tout cas pas d'impact négatif sur la conduite, qui, à mon avis, était très bonne.

Niveau prix, le Birdy que j'ai essayé (donc le Speed disc) est vendu pour 2499 ttc et pèse 10.2 kilo. Le modèle Brompton le plus 'proche' serait à mon avis le S6E à 11.2 kilo pour 1290 EUR. Mais sur le Birdy on a 9 vitesses au lieu de 6 et une suspension avant + freins disques. Si on veut approximer le poids et on choisit la version x du B, le poids devient 10.5 kg mais à un prix de 2107 EUR. A ce prix là (donc si le poids était important et le volume plié d'importance secondaire) je n'hésiterais pas et achèterais le Birdy.

Ce qu'il y a aussi à prendre en considération c'est qu'il y a très peu de points de vente Birdy--> si on n'est pas doué en mécanique et pour des vélos qui ont besoin d'un entretien très régulier, c'est un facteur qui joue, malgré le fait que les pièces sont plus standardisées que pour les Brompton.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
jipe
Vénérable Grand Maître
Vénérable Grand Maître


Nombre de messages : 3983
Age : 49
Localisation : Rhode Saint Genese
Date d'inscription : 24/02/2014

MessageSujet: Re: Du principal défaut du Brompton... et de l'intérêt du Birdy   Dim 19 Avr 2015, 12:23

Une charnière n'est pas systématiquement cause de problèmes de rigidité. Cela dépend de sa conception et du matériaux utilisé. Il faut aussi que la charnière ne prenne pas de jeu au cours du temps.
Une charnière dans un cadre en aluminium en tole soudée comme le Birdy n'est surement pas l'idéal alors qu'il est possible de faire une charnière fiable avec un cadre en acier comme le B.
Il existe aussi des systèmes de couplage de tube très fiables comme les S&S permettant de faire des cadres démontables (système fréquement utilisé sur les tandem dont les tandem Santana).


Le choix fait sur le Birdy combine le repliage de la roue AV avec sa suspension. Son inconvénient est qu'il peut se déplier durant le transport.

Pour ce qui est des 9v du Birdy vs. les 6v du Brompton, la gamme de rapport est similaire et il y a les avantages et désavantages d'un dérailleur AR sur un vélo avec des roues de très petit diamètre. Le Birdy est disponible avec les deux options de transmissions, dérailleur classique ou moyeu vitesse. Au client de faire son choix en fonction de son usage et de ses priorités.

Reste que le Birdy est très cher, cela fait tout de même presque 400€ de plus que le B en version titane et le double du B acier. Ni la transmission a dérailleru ni le freinage a disque ne justifient une telle différence de prix.

Et pour un usage quotidien, rien ne remplace le système de transport avec un sac sur le bloc AV du B.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Shohreh
Vénérable Grand Maître
Vénérable Grand Maître
avatar

Nombre de messages : 2464
Age : 101
Localisation : Paris
Date d'inscription : 19/03/2012

MessageSujet: Re: Du principal défaut du Brompton... et de l'intérêt du Birdy   Dim 19 Avr 2015, 14:21

J'ai eu un Birdy (le premier prix : World Sport) et je confirme ce qui est écrit ci-dessus.

Cadre plus rigide + suspensions fait que le Birdy est plus confortable sur mauvais revêtement et plus roulant sur piste.

Mais pliage moins compact, roue avant qui a tendance à s'ouvrir une fois plié, chaîne qui a tendance à dérailler quand le vélo est plié (mauvais tendeur de chaîne) et prix ridiculement élevés. Défaut supplémentaire : pas de bloc attache devant (limité à un mini-porte sacoches).

Pour un vélo urbain, prendre un Brompton. Si on a le budget, avec composants plus haut de gamme (titane, etc.). Ça reste moins cher que le Birdy.

Pour un vélo de rando, prendre le Birdy (plutôt dérailleur que moyeu). Perso, je prendrais bien le Light (1.600€), mais avec tendeur de chaîne amélioré (Pacific Cycles au moins), bricolage double plateau pour augmenter la plage de développement, voire meilleur dérailleur (vendu avec un Shimano Alivio 8 vitesses).


http://fr.r-m.de/bike/birdy-light/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
jipe
Vénérable Grand Maître
Vénérable Grand Maître


Nombre de messages : 3983
Age : 49
Localisation : Rhode Saint Genese
Date d'inscription : 24/02/2014

MessageSujet: Re: Du principal défaut du Brompton... et de l'intérêt du Birdy   Dim 19 Avr 2015, 21:03

Une petite remarque, le Birdy World utilise l'ancien cadre Birdy en tubes soudés qui est moins cher a fabriquer que le nouveau cadre coque.  Le reste du vélo est simiaire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Shohreh
Vénérable Grand Maître
Vénérable Grand Maître
avatar

Nombre de messages : 2464
Age : 101
Localisation : Paris
Date d'inscription : 19/03/2012

MessageSujet: Re: Du principal défaut du Brompton... et de l'intérêt du Birdy   Dim 19 Avr 2015, 21:11

Oui. A priori, le reste du vélo est identique.

Je trouve le nouveau cadre plus esthétique.

Dommage que Pacific Cycles (le véritable fabricant) semble évoluer vers un nouveau modèle:


http://www.pacific-cycles.com/Birdy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Xenophon
Maître Bromptoniste
Maître Bromptoniste
avatar

Nombre de messages : 846
Age : 44
Localisation : Bruxelles
Mon Brompton: : S6R Raw, selle Berthoud 'Galibier', Ergon GP1, Transmission SunXCD plateau 48D, Pédales DMR Vault, Jantes Ryde Andra CSS, Cintre Ti Brompfication
Date d'inscription : 16/09/2014

MessageSujet: Re: Du principal défaut du Brompton... et de l'intérêt du Birdy   Lun 20 Avr 2015, 08:03

D'après ce que je retrouve sur leur site, c'est une version 'jubilé' qu'ils sortent en utilisant une révision de l'ancien modèle soudé. Les autres modèles continuent en monocoque (que moi aussi, je trouve esthétiquement bien meilleure que l'ancien).

Il est vrai que pour certains modèles de Birdy, les prix sont extrêmement élevés (déja que je trouve qu'en Brompton c'est pas donné pour ce qu'on reçoit). Tout dépend de l'usage qu'on en fait (et de sa situation financière évidemment) mais quant à moi, comme un vélo pliable est mon moyen de transport principal et que j'aime bien faire des sorties un peu plus longues, cela vaut p-ê le coup. Et bien entendu, je sais amortir l'achat et les entretiens fiscalement sur 3 ans, cela aide aussi Basketball .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Shohreh
Vénérable Grand Maître
Vénérable Grand Maître
avatar

Nombre de messages : 2464
Age : 101
Localisation : Paris
Date d'inscription : 19/03/2012

MessageSujet: Re: Du principal défaut du Brompton... et de l'intérêt du Birdy   Lun 20 Avr 2015, 11:33

Je me demande s'il y a assez de place devant pour attacher le bloc Brompton percé par une mini-disqueuse pour y passer des colliers:

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
ravjahman
Habitué du coin
Habitué du coin


Nombre de messages : 132
Age : 38
Localisation : Paris
Mon Brompton: : M2L-X vert pomme
Date d'inscription : 23/10/2006

MessageSujet: Re: Du principal défaut du Brompton... et de l'intérêt du Birdy   Jeu 28 Mai 2015, 11:00

J'ai la bête sous les yeux, il n'y a pas beaucoup d'espace, sans compter le cablage qui pourrait gêner.
Il reste toujours possible d'y fixer une sacoche sur le cintre avec des sangles qui se clipsent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shohreh
Vénérable Grand Maître
Vénérable Grand Maître
avatar

Nombre de messages : 2464
Age : 101
Localisation : Paris
Date d'inscription : 19/03/2012

MessageSujet: Re: Du principal défaut du Brompton... et de l'intérêt du Birdy   Jeu 28 Mai 2015, 11:18

Oui mais je me vois mal placer 10kg sur le cintre, vu comment ça affecte la direction.

Pour le câblage, pas sûr que ça pose problème. Ça n'en posait pas sur le Tern avec le bloc Brompton. Il suffit éventuellement d'attacher les câbles ensemble pour les empêcher d'être dans le chemin.

PC m'a répondu qu'une boîte au Japon vend une solution mais pas encore trouvé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Du principal défaut du Brompton... et de l'intérêt du Birdy   

Revenir en haut Aller en bas
 
Du principal défaut du Brompton... et de l'intérêt du Birdy
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Faut-il revoir le modèle d'intégration français ?
» comment leur expliquez-vous qu'il ne faut pas taper?
» les 100 films qu' il faut avoir vus dans sa vie...
» Faut-il obliger les détenus à travailler en prison?
» Heures supplémentaires : il faut arrêter les frais

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
BROMPTONFORUM - Le forum des amateurs de Brompton :: Saloon :: Saloon-
Sauter vers: