Rechercher sur le BromptonForum ->
AccueilAccueil  PortailPortail  Calendrier des baladesCalendrier des balades  PublicationsPublications  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  FAQFAQ  

Partagez | 
 

 Balades collectives en vélo-kayak : préparatifs du matériel et questions logistiques [projet de Pouille]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant
AuteurMessage
Depannezvous
Vénérable Grand Maître
Vénérable Grand Maître


Nombre de messages : 2499
Date d'inscription : 22/05/2011

MessageSujet: Re: Balades collectives en vélo-kayak : préparatifs du matériel et questions logistiques [projet de Pouille]   Mar 10 Juin 2014, 18:41

Pouille a écrit:
PUFFIN/DAHON EN RIVIERE

Cette embarcation répond bien à un des critères (pas de remorque) demandé avec un Dahon.

Mais avec un Brompton, le sac serait trop large et les talons frapperaient contre le sac.

A+   
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://depannezvous.com
Pouille
Invité de marque
Invité de marque


Nombre de messages : 406
Age : 79
Localisation : Paris 13
Mon Brompton: : M9L noir depuis Octobre 2011 + S9LX depuis 09/2015
Date d'inscription : 17/01/2012

MessageSujet: Re: Balades collectives en vélo-kayak : préparatifs du matériel et questions logistiques [projet de Pouille]   Mar 10 Juin 2014, 19:19

Salut Richard,

pour être bien compris, "pas de remorque" n'est pas un critère, j'effectue une recherche du
moindre encombrement, mais l'option remorque a déjà été choisie par 60% des personnes
intéressées.
En ce qui concerne le transport du B dans le kayak, es-tu certain qu'il n'y entre pas?
Il me semble (au pif) qu'il y entre, quitte à prévoir une procédure pour l'y installer avant
de monter toutes les lisses et varangues en alu.

En ce qui concerne le transport du kayak sur le B, on peut envisager de séparer les
pièces en alu de la peau afin d'obtenir des volumes plus maniables.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pouille
Invité de marque
Invité de marque


Nombre de messages : 406
Age : 79
Localisation : Paris 13
Mon Brompton: : M9L noir depuis Octobre 2011 + S9LX depuis 09/2015
Date d'inscription : 17/01/2012

MessageSujet: Re: Balades collectives en vélo-kayak : préparatifs du matériel et questions logistiques [projet de Pouille]   Mar 10 Juin 2014, 19:26

... en relisant ton post, je m'aperçois que je l'ai mal compris.

de fait, il ne faut pas envisager de transporter le sac tel quel.

Je verrais bien installer les longerons (lisses) à la manière de tes bâtons de marche
ou de mes pagaies, soit le long de la poutre du B.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Depannezvous
Vénérable Grand Maître
Vénérable Grand Maître
avatar

Nombre de messages : 2499
Age : 51
Localisation : Montréal (Qc)
Mon Brompton: : 2 x M6E(plateau 44),H6E (cintre S) Dahon Mu8, remorque (fait maison)
Date d'inscription : 22/05/2011

MessageSujet: Re: Balades collectives en vélo-kayak : préparatifs du matériel et questions logistiques [projet de Pouille]   Mar 10 Juin 2014, 19:42

Pouille a écrit:
... en relisant ton post, je m'aperçois que je l'ai mal compris.

de fait, il ne faut pas envisager de transporter le sac tel quel.

Je verrais bien installer les longerons (lisses) à la manière de tes bâtons de marche
ou de mes pagaies, soit le long de la poutre du B.
 
J'aime ton idée, en réduisant le sac, tu pourras l'installer à l'arrière comme à l'avant de ton Brompton.
 
Par la suite si tu insistes à utiliser une remorque vide...à ton choix! Wink
 
Dans la vidéo, ils utilisent une longueur de 12 pieds, et je remarques qu'il est assez nerveux (difficulté à garder sa ligne), imagine avec un 10 pieds?
 
Pour ceux qui aiment la rivière comme moi verrais un avantage, mais pour les autres??
 
A+  

Je me réponds à moi-même,

J'avais oublier que sa coque est en "V",

Ce type de coque n'est pas agréable lorsque que l'embarcation est vide et que la passager est léger (sensation de déséquilibre soudain, quand tu passes d'un côté à l'autre du V), mais cette sensation se réduit au fur et à mesure qu'on ajoute du poids dans l'embarcation ainsi que sa linéarité.

A+   


il est normal qu'il soit aussi nerveux au niveau de sa linéarité, elle s'amélioreras au augmentant le poids dans l'embarcation.


Dernière édition par Depannezvous le Mar 10 Juin 2014, 20:17, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://depannezvous.com
Depannezvous
Vénérable Grand Maître
Vénérable Grand Maître
avatar

Nombre de messages : 2499
Age : 51
Localisation : Montréal (Qc)
Mon Brompton: : 2 x M6E(plateau 44),H6E (cintre S) Dahon Mu8, remorque (fait maison)
Date d'inscription : 22/05/2011

MessageSujet: Re: Balades collectives en vélo-kayak : préparatifs du matériel et questions logistiques [projet de Pouille]   Mar 10 Juin 2014, 20:01

Je laisse mon imagination fonctionner  ....et si on utilisait l'armature de cette embarcation pour la fabrication d'une remorque ou porte-bagages:study: 
 
 http://www.pakboats.com/assembly/Puffin%20Sport.pdf
 
A+  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://depannezvous.com
Fofo le P'tit Vélo
Habitué du coin
Habitué du coin
avatar

Nombre de messages : 122
Age : 45
Localisation : Franche-Comté, Jura, Sud-Revermont
Mon Brompton: : Brompton millésime 2006, 3 vitesses. Upgradé en 2014 : freins Brompton plus récents, Mountain Drive Schlumpf, dynamo SON dans le moyeu. A moi la grand-route !
Date d'inscription : 03/12/2006

MessageSujet: Retour d'expérience sur Brompton + Yukon Yak   Sam 14 Juin 2014, 18:45

Premier retour d'expérience avec le Yukon Yak de Alpacka Packraft (photos dans les posts précédents).
Essai ce jour sur le lac de Clairvaux (Jura, 39), avec vent de 18 km/h, bon clapot, presque formé en bout de lac.
Je précise que je fais 1,72m pour 70 kg.
En souligné j'ai essayé de classer mes idées, en italiques je mets les questions en suspens.

Les qualités :
- gonflage en 5 mn, dégonflage en 3 mn (il est plus long de dégonfler un matelas de plage que de replier le canot...)
- tissu solide, je suis allée faire un tour dans les roseaux, j'ai frotté sur le sable, pas de traces.
- canot stable, difficile de dessaler... mais on y arrive, notamment en prenant les vagues de côté.
Super simple de rentrer dedans puisque le sol est une simple toile : on monte avec ses chaussures, sans aucune finesse, sans craindre de percer un boudin. j'ai essayé de remonter dedans en ayant dessalé : comme il est stable, on y arrive bien, mais je n'ai pas essayé non plus dans des vagues.
- un petit siège surélève les fesses (on est mouillé, mais sans barboter dans son jus) + le dos est bien calé par les boudins : bon soutien lombaire. Pas du tout l'impression de se bousiller le dos et d'avoir les abdos en feu comme sur un sit-on-top par exemple.  
- compact : replié, on dirait une tente 2 personnes. Il tient dans une sacoche de vélo classique, genre Ortlieb, je mets le canot + le gilet de sauvetage + la jupette du canot !  Le tout pour environ 5 kg, en comptant la sacoche déjà bien lourde... Vraiment imbattable question compacité.
- avec une jupette, le canot est extra, on a les jambes au chaud et un excellent maintient avec les genoux calés. La jupette s'enlève très facilement quand on dessale (j'ai essayé).


Les défauts : le prix ! ... Et rien sinon. Les finitions sont rustiques, mais moi ça me va bien, j'aime bien le "low-tech" sans complications, donc je ne cours pas après les attaches, ficelles, cale-pieds et autres trucs.


Que peut-on mettre dessus ?
- Un Brompton sans soucis, et en chargeant la proue du bateau on gagne en inertie et en navigabilité.
J'ai mis le vélo dans un sac Ikea pour le protéger des embruns (notamment salés) et éviter de percer le boudin. Le vélo ne gêne pas du tout la vue, au bout de quelques mètres on oublie qu'il est posé devant soi.
- un sac de 30L à l'avant du bateau, sur le sol : idéal pour le lester et se caler la plante des pieds dessus. Une sacoche de vélo fait bien l'affaire par exemple.
- un sac 60L-80L est possible sur le sol, mais il faut alors accepter de l'avoir entre les jambes.
Ceci dit, on pilote mieux le bateau en ayant les genoux tenus ainsi, donc l'inconfort me semble relatif. Pas essayé cependant.

Question : charger l'arrière du bateau ? personnellement, je préfère équilibrer l'avant et l'arrière, et surtout rabaisser le centre de gravité pour gagner en navigabilité, donc je souhaite charger la proue, et laisser l'arrière libre. Mais deux points d'attache permettent de fixer à l'arrière un sac (30 à 60l maximum).

Que fait-on avec ?
- de la rivière, visiblement, deux tiers des vidéos visibles sur You Tube montrant des descentes parfois corsées en Alpacka.
- du lac, y compris par vent contraire et plutôt soutenu, mais alors ça n'avance pas : la prise au vent existe, pas de doute.

Mon bilan : agréablement surprise.
Je m'attendais à un canot qui vire de 180° à chaque coup de pagaie, comme une girouette (vécu avec un Bic gonflable). Et bien pas du tout ! Même avec vent de travers on maintient le cap (en se fatiguant une épaule, évidemment). Il vire un peu certes, mais rien qui n'empêche de garder le cap. J'ai essayé pour voir un petit slalom entre piquets : aucun souci, il vire sec, réagit au quart de tour. Pas du tout le paquebot qui continue sur sa lancée même quand on plante la pagaie en freinage.
Pour partir et accoster : faisons simple et bourrin... frottons sur le sable ! Pas de dérive, pas de gouvernail, on peut y aller franco et même tenter la classique des kayaks de mer, à savoir le surf et l'accostage sur la vague. Et, pour en sortir, on galère bien moins !

Super rapide à replier, et pas besoin de gonfleur pour le gonfler, un sac suffit qu'on remplit d'air et qu'on presse contre soi ensuite: zéro embout, technologie basique et endurante, et le sac doit faire dans les 50g. On peut gonfler à la bouche, également.

Le Yukon est adapté à quelqu'un d'1,70m.

J'ai beaucoup hésité à prendre le Denali, 10cm plus grand mais je préfère être serrée contre mes bagages pour prendre appui dessus et faire corps avec le bateau.

Il me semble vraiment très bien conçu, et la jupette est un plus indispensable car on se mouille beaucoup les cuisses et à la longue c'est pénible s'il y a du vent. Il existe deux sortes de jupettes pour Alpacka : la jupette de tourisme que j'ai, qui peut s'enlever complètement, et la jupette "eaux vives" 2014, qui se pose en permanence sur le pourtour du bateau. Cette dernière est nettement plus étanche que la "tourisme". Moi j'ai cependant pris la tourisme, le plus étant de pouvoir l'enlever pour mettre un enfant comme passager par exemple.


Au final, je recommande vraiment le Yukon Yak. C'est un gros investissement, au-dessus de 1000€, mais le matériel est aussi léger, solide, compact et finalement bien naviguant. Ce n'est pas du tout le petit bateau ovale qui tournicote avec le vent et n'avance pas.

Je souligne sa compacité : une sacoche Ortlieb accueille le bateau + gilet, je pose la pagaie dessus (sac violet sur la photo), et dans le sac Touring avant on peut imaginer caser, en tassant bien : un hamac + duvet extra-compact + petit réchaud + quelques vivres et vêtements... Il n'est pas impossible d'imaginer échapper à la remorque pour une rando de quelques jours en climat estival. Je testerai courant juillet ce dispositif en me donnant comme but de ne pas me servir de la remorque (si possible), étant donné que les lacs du Jura sont en altitude et qu'il faut pousser sur les pédales pour les atteindre.

Il est clair que je peux aussi imaginer de poser une remorque au-dessus du Brompton, sur la proue, en l'attachant par-dessus.

Question : quid de la visibilité du navigateur ? (Le poids ne me semblant pas vraiment un problème, car le bateau semble avoir une sacrée marge à cet égard.)


La dernière grande inconnue, c'est le dessalage avec le Brompton, et la capacité à retourner à l'endroit un canot ainsi chargé.


Mais eu égard au dérailleur et à la dynamo dans le moyeu, je ne m'y suis pas risquée comme Tud : trop peur d'un souci d'étanchéité.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Depannezvous
Vénérable Grand Maître
Vénérable Grand Maître
avatar

Nombre de messages : 2499
Age : 51
Localisation : Montréal (Qc)
Mon Brompton: : 2 x M6E(plateau 44),H6E (cintre S) Dahon Mu8, remorque (fait maison)
Date d'inscription : 22/05/2011

MessageSujet: Re: Balades collectives en vélo-kayak : préparatifs du matériel et questions logistiques [projet de Pouille]   Sam 14 Juin 2014, 19:16

Merci, fofo pour ton retour, super plaisant de lire. study 

En regardant tes photos, je remarques que l'arrière est sur-élevé, tu pourrais encore augmenter la rapidité et la navigabilité de l'embarcation

sur l'eau en déplaçant ton sac à dos sur l'extrémité arrière de ton embarcation.


A+   


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://depannezvous.com
hittite
Novice
Novice
avatar

Nombre de messages : 34
Age : 59
Localisation : Le Puy en Velay et Saint Michel sur Rhône
Date d'inscription : 13/03/2010

MessageSujet: Re: Balades collectives en vélo-kayak : préparatifs du matériel et questions logistiques [projet de Pouille]   Dim 15 Juin 2014, 15:25

Je suis avec beaucoup d'intérêt les messages sur ce fil.
Le compte rendu de Fofo est très intéressant. Évidemment "small is beautifull" ! L'idée d'un encombrement minimum et donc de transporter le kayak sur le Brompton est une idée des plus alléchantes et qui personnellement séduit au plus haut point.
Seulement je me base sur ce que je connais (par la pratique) avec un tel attelage il faudra se limiter à de courtes navigations, par beau temps et sur plan d'eau calme.
Et ceci pour que la sortie soit un plaisir avant tout !
Par exemple pas question de naviguer sur le Rhône avec un vent de sud établi au risque de s'épuiser rapidement : dans ce cas on dégonfle et hop on continue en vélo !
Sur une rivière ou un fleuve en cas de pépin ou de changement météo brusque avec une petite embarcation on peut assez facilement toucher terre et débarquer, en mer on peut se "faire avoir", même près de la côte par un coup de vent ou un courant de marée et là les conséquences sont plus embêtantes.

Mais oui pour une ballade à la journée avec une bonne météo le coup me semble tout à fait jouable !
Après bien sur si l'on veut emporter un minimum de logistique de rando (couchage, nourriture, eau...les choses se compliquent sauf à vouloir la jouer opération survie !!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.osavoile.fr
Fofo le P'tit Vélo
Habitué du coin
Habitué du coin
avatar

Nombre de messages : 122
Age : 45
Localisation : Franche-Comté, Jura, Sud-Revermont
Mon Brompton: : Brompton millésime 2006, 3 vitesses. Upgradé en 2014 : freins Brompton plus récents, Mountain Drive Schlumpf, dynamo SON dans le moyeu. A moi la grand-route !
Date d'inscription : 03/12/2006

MessageSujet: Re: Balades collectives en vélo-kayak : préparatifs du matériel et questions logistiques [projet de Pouille]   Lun 16 Juin 2014, 09:32

hittite a écrit:
JAvec un tel attelage il faudra se limiter à de courtes navigations, par beau temps et sur plan d'eau calme.
Et ceci pour que la sortie soit un plaisir avant tout !
Par exemple pas question de naviguer sur le Rhône avec un vent de sud établi au risque de s'épuiser rapidement : dans ce cas on dégonfle et hop on continue en vélo !
Sur une rivière ou un fleuve en cas de pépin ou de changement météo brusque avec une petite embarcation on peut assez facilement toucher terre et débarquer, en mer on peut se "faire avoir", même près de la côte par un coup de vent ou un courant de marée et là les conséquences sont plus embêtantes.

Entièrement d'accord avec Hittite.
La mer et la montagne présentent les mêmes dangers de météo imprévue aux lourdes conséquences, et de territoires piégeux selon les heures de la journée.
Et de fait, dans les deux cas, le matériel polyvalent n'existe pas : de même qu'on ne peut pas n'avoir qu'un seul piolet, penser qu'un seul bateau couvre tous les usages est utopique.
Or depuis le début je remarque aussi que le cahier des charges de ce fil n'a pas clairement délimité son champ d'action =
- lac ? Oui, vu les expériences de Tud
- rivière tranquille ? Oui , vu également ce qu'a fait Tud (sans vouloir lui manquer de respect ! c'était une rando engagée que la sienne !).
- eaux vives ?
- mer ?
Là-dessus ça me semble très flou.
Je pense que le Packraft répond aux deux premiers usages, et au troisième aussi (vu les vidéos vues sur You Tube où des kayakistes confirmés descendent des rapides avec). L'intérêt étant alors de s'appuyer sur son côté étroit, qui enveloppe le bassin, et permet de contrôler le bateau ainsi (comme un kayak à petite hiloire en fait). C'est aussi pour ça que j'ai pris un Yukon Yak, et pas un modèle plus grand, pour garder ce côté "moulant" du bateau.

Comme le dit Hittite, la mer, en effet, ça me semble très compliqué. Le seul moyen de ne pas s'épuiser, ne serait-ce que parce qu'il y a de la houle, sans parler de courants, c'est d'avoir un vrai kayak, si possible avec un gouvernail quand on n'est pas très bon pagayeur, et là on lorgne sur les Feathercraft et autres Nautiraid - eskimautage compliqué, 4m de long minimum, etc, etc... largement hors de portée de la navigation avec un Brompton posé dessus, sachant que les ponts sont fragiles.

Je vais réfléchir au moyen maintenant de "charger" le Yukon avec des bagages et une remorque, et je posterai des photos de propositions... faites au sec, avant de tester le tout sur le lac de Vouglans (Jura, 39), un haut-lieu de la navigation jurassienne, sauvage dans sa partie nord (pas trop de rives pour accoster, fréquentation rare hors vacances)... donc à ne tester que bien équipée et sûre de mon coup !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Abeillaud
Fournisseur officiel de belles balades
Fournisseur officiel de belles balades
avatar

Nombre de messages : 5401
Age : 107
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 20/11/2009

MessageSujet: Re: Balades collectives en vélo-kayak : préparatifs du matériel et questions logistiques [projet de Pouille]   Lun 16 Juin 2014, 09:38

Lac, rivière ("pas les torrents" reste à préciser éventuellement les catégories), mer ("dans la bande des 300 m, des deux côtés de l'estran"), par temps calme, font partie du cahier de charge énoncé synthétiquement plus haut, perdu dans les billets intéressants mais innombrables de ce fil.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fofo le P'tit Vélo
Habitué du coin
Habitué du coin
avatar

Nombre de messages : 122
Age : 45
Localisation : Franche-Comté, Jura, Sud-Revermont
Mon Brompton: : Brompton millésime 2006, 3 vitesses. Upgradé en 2014 : freins Brompton plus récents, Mountain Drive Schlumpf, dynamo SON dans le moyeu. A moi la grand-route !
Date d'inscription : 03/12/2006

MessageSujet: Comment charger un Yukon Yak pour la randonnée en Brompton ?   Lun 16 Juin 2014, 11:22

Partons du principe qu'en randonnée, il faut des vivres, un duvet, un matelas, de l'eau... Donc un gros sac, donc une remorque.
Premier essai avec :
- un sac Duffle Ortlieb de 85L. Intérêt de ce sac : bretelles de portage, étanchéité parfaite, s'ouvre sur toute la longueur (donc quand on est malin on met l'utile en début de fermeture éclair et comme ça, pas besoin de tout déballer le sac quand il pleut pour aller fouiller au fond), se cadenasse.
- la remorque Carry Freedom.

" />
Bilan : très serré ! Encore une fois, avoir les genoux calés, les cuisses maintenues, c'est un mieux avec ce canot, mais là, quand même, on est comprimé et le risque est de s'ankyloser.
Donc : le Yukon Yak ne permet pas de transporter un sac de 80L à fond de cale.

Deuxième essai :
- le sac Carry Freedom d'origine, soit un 65L. Intérêt de ce sac : bretelle de portage (en bandoulière ceci dit, donc moyennement pratique) et surtout fixations intégrées pour se clipper à la remorque, pas besoin d'avoir une sangle en plus, s'ouvre sur toute la longueur également.
Défauts : pas étanche, donc il faut prévoir un sac étanche intérieur, pas commode.
- la remorque.
- la jupette, indispensable en climat jurassien.
- le vélo.

Bilan : Ca va beaucoup mieux au niveau de la place !


A noter :
- où mettre le sac Touring ? Deux possibilités.
Soit l'accrocher avec un mousqueton aux poignées pendantes du sac Ikea contenant le vélo.
Soit le caser en longueur entre les cuisses, abrité par la jupette.

- J'ai glissé une sangle à demeure sous le Yukon Yak.
But : s'en servir pour hisser, tirer, faire descendre le bateau sans utiliser les attaches noires de série, qui me semblent quand même fragiles, et qui servent déjà à tenir les bagages. Car j'ai noté hier, en inspectant les pontons de la rivière Seille, qui coule pas loin de chez moi, qu'ils étaient surélevés d'un mètre par rapport au niveau de l'eau. Autrement dit, une mise à l'eau en pente douce n'est pas souvent possible en bord de rivière, et il faut s'attendre à des acrobaties : j'ai déjà essayé de mettre un sit on top 2 places ainsi à l'eau, et on était trois pour y arriver, donc un qui a dû se mettre à l'eau pour le réceptionner. D'où l'intérêt de ne pas avoir de bateau de 20kg à gérer !
Donc avec la sangle, je peux agripper le bateau, et le manipuler sans tirer sur les bagages.
Le risque d'accrocher des branches ou des rochers sous l'eau, avec cette sangle trainante, est cependant réel. L'idéal serait donc une sangle déclippable de 2,50m de long, comme ça si ça accroche, je l'ouvre rapidement et le bateau se dégage. A perfectionner : des idées ?

- j'ai orienté le Brompton avec la tige de selle vers l'avant, de façon à ce que si j'éperonne une branche basse avec mon chargement, ce soit la tige qui prenne le choc, et pas la fragile lampe à l'avant : qu'en pensez-vous ? Comment imaginer une collision la moins dommageable possible ?

Voilà, le dispositif implique tout tienne en 65L et que le Touring ne contienne que les vivres, quelques vêtements de rechange, l'eau, les cartes... Hittite dira qu'il faut voyager compact !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
tud
Habitué du coin
Habitué du coin
avatar

Nombre de messages : 195
Age : 45
Localisation : grenoble
Mon Brompton: : M6R X titane Vert anglais
Date d'inscription : 13/08/2012

MessageSujet: Re: Balades collectives en vélo-kayak : préparatifs du matériel et questions logistiques [projet de Pouille]   Lun 16 Juin 2014, 11:27

Merci beaucoup Fofo pour ce retour sur ton utilisation (s'il n'y avait pas le prix équivalent à grosso modo une remorque radical + un solar   Cool  , je me laisserais bien convaincre pour une deuxième embarcation... ).

Pour une ballade collective on a quand même beaucoup moins de soucis de sécurité, en effet à plusieurs,  on peu envisager des kayak-canoés plus légers, on sera là pour la "récup" en bonne et due forme en cas exceptionnel de pépin.

Moi je pencherais bien pour une première  ballade avec un loueur de canoé-kayaks.  Ainsi ceux qui n'ont point d'embarcation ou qui ne veulent pas investir ou encore simplement essayer, peuvent louer un bateau au top du confort et de la sécurité pour naviguer.

On choisi une belle rivière navigable où y'a généralement des loueurs qui permettent d'embarquer à un point A et se rendre à un point B en aval.

Ceux qui ont leur matos le prendront et on pourra ainsi tester et comparer les différentes configurations.

La Drôme est vraiment très belle pour cela (montée douce à vélo (sans passer par un col  Laughing  ) et paysage vraiment différent entre la monté à vélo et la descente en kayak. Et en plein été la Drôme est très sage)

Mais il y en a bien d'autres comme des parties de l'allier, la Loire...



On peut aussi louer une péniche sur plusieurs jours ....


 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.velokayak.com/
Fofo le P'tit Vélo
Habitué du coin
Habitué du coin
avatar

Nombre de messages : 122
Age : 45
Localisation : Franche-Comté, Jura, Sud-Revermont
Mon Brompton: : Brompton millésime 2006, 3 vitesses. Upgradé en 2014 : freins Brompton plus récents, Mountain Drive Schlumpf, dynamo SON dans le moyeu. A moi la grand-route !
Date d'inscription : 03/12/2006

MessageSujet: Re: Balades collectives en vélo-kayak : préparatifs du matériel et questions logistiques [projet de Pouille]   Lun 16 Juin 2014, 12:10

Si on loue une péniche : j'amène mes gamins.   
(Et je m'enfuis en pagayant de toutes mes forces !)

... Propositions de rivières , suite : descente de l'Ain de Blye à Vouglans.


Intérêt :
- zones assez sauvages, ambiance Haut-Jura, forêts de sapins, observation d'oiseaux. Nuits fraîches (prévoir du 10-15°C).
- Le lac de Vouglans est ... un lac, donc pas de risque de crues intempestives, le voyage peut être calé des semaines à l'avance, s'il pleut juste avant, ce n'est pas grave.
- Quelques zones de débarquement-ravitaillement possibles, notamment les plages sur le secteur du milieu, le plus peuplé et touristique. Je sais qu'il y a des campings : donc on peut aussi imaginer aller dormir en camping, bien que personnellement je préfère de loin le bivouac, plus flexible et plus sympa. Attention, rives boisées, donc s'attendre à du bivouac entre les arbres.

- à 25km de la gare SNCF de Lons-le-Saunier, avec de belles montées tout de même.

- eau bleue, propre, souvent chaude sur ses rives, plaisante à nager, on n'a pas une étendue d'eau devant soi mais des rives proches.

Inconvénients : lac fréquenté par des neuneus en jetski/hors-bord/machins bruyants sur sa partie centrale.

Retour :
- on peut revenir à Lons par la route bleue, c'est de la petite route, environ 35 km de route bleue + 25 km pour rallier Lons. Route bleue normalement pas trop fréquentée (à vérifier). Par contre on ne compte pas à de la nationale pour redescendre sur Lons.
Je sais qu'il existe de superbes parcours VTT en balcon autour du lac, mais évidemment en Brompton + remorque, ça va être difficile.

- Sinon on peut aussi continuer de descendre le long des rives de l'Ain en vélo (ou en kayak !), je l'ai fait en vélo (sur une autre portion), superbe, et donc essayer de rejoindre Bourg-en-Bresse (à 60km au sud de Lons-le-Saunier, 54km de vélo depuis Vouglans, très joli aperçu du Sud-Revermont et de ses vallées). Gare TGV à Bourg qui dessert Paris et Lyon.



je n'ai jamais fait ces parcours, cependant, étant justement dotée de gamins qui ne nous permettent pas trop de faire des escapades sportives, mais si ça intéresse quelqu'un d'explorer ces possibilités ?
A mon avis il faut compter 3 jours :
J1 - montée de Lons-le-Saunier vers Blye, départ en kayak, arrêt dans le secteur de Blye avant le barrage.
J2 - on remballe tout pour passer le saut de Blye, et on déballe tout 3 km plus loin. poursuite de la rando en kayak, compter 3km/h, 6h de pagayage : 18km. bivouac.
J 3 - kayak de nouveau sur 5-6 h pour "sortir" le lac à Vouglans, peu avant le barrage. Redescente vers Lons. On peut sortir avant et abréger la distance (en ralliant Orgelet, à mi-parcours, puis Lons.)
Encore une fois, ce serait de l'exploration, pas du tout cuit, car j'ai les cartes, j'ai quelques infos, mais je n'ai jamais fait la randonnée en question. Donc je ne me sens pas de la proposer au groupe des Bromptoniens dans leur ensemble, ce serait trop improvisé. Mon mari n'est pas très attiré par le kayak et l'eau, donc renâcle à m'accompagner, et pourtant j'aimerais bien essayer autour du 10 juillet. Je n'ai que de vagues souvenirs de kayak de mer, et je n'avance pas vite en vélo, je préviens !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pouille
Invité de marque
Invité de marque


Nombre de messages : 406
Age : 79
Localisation : Paris 13
Mon Brompton: : M9L noir depuis Octobre 2011 + S9LX depuis 09/2015
Date d'inscription : 17/01/2012

MessageSujet: Re: Balades collectives en vélo-kayak : préparatifs du matériel et questions logistiques [projet de Pouille]   Lun 16 Juin 2014, 15:39

Bravo Fofo pour ces essais et merci pour le retour très détaillé, puis pour l'offre de balade.
Quant à moi, je pars en Corse justement le 10 juillet, donc...

Afin d'éviter aux amateurs de vélokayak d'avoir à remonter ce fil voici copie de posts antérieurs qui comportent quelques précisions.
Sans doute victime de la pub, j'ai cité les ALPACKA en les nommant du nom d'une marque de sacs-poubelle. Il n'y avait pas malice, croyez-moi.

Tout premier post de ce fil le 14/12/2013
« Je me penche en ce moment sur le sujet du kayak transporté sur le vélo :
le premier kayak de 6 kg à 60 euros le K1 de INTEX étant depuis devenu >100 € et 11 kg , poids dû en partie au fait qu'il est recouvert à l'avant par un pontage qui empêcherait de poser le vélo au fond. Posé sur le pont, il risquerait de faire chavirer le kayak lors des phases d'entrée ou de sortie du kayak. En outre, il est très court, 2,70 m.
Un modèle serait très adapté à la rando vélo/kayak, l'ALPHAPACK que connaît sans doute bien Depannezvous, il pèse peu en poids, de 2 à 3 kg selon le modèle, mais il est bien plus lourd en euros, dans les 600 € de mémoire. Si vous êtes tenté, investissez. »

Le 15/12/2013
« Phire, la pratique du kayak telle que nous l'envisageons ne réclame aucune compétence
et j'espère que nous nous lancerons bien avant 4 ans!
Nous nous contenterons de rivières de classe 1 et petit 2 à la rigueur, en saisons clémentes, le plus grand risque étant l'eau froide ».


Je n'avais pas abordé la pratique en mer parce que pour moi, ancien voileux régatier, c'est beaucoup plus simple, les lieux d'embarquement et débarquement sont des plages bien répertoriées, d'autre part, si le vent est contre et assez fort, je remonte sur le vélo, s'il est supportable, mais orienté « vent de terre », je navigue à 10 mètres du bord. A éviter absolument les côtes de falaises ou de rochers sur plus de 2 km. Pour les courants, hors le golfe du Morbihan et la Manche, ils sont généralement négligeables.
N'oubliez pas aussi que les embarcations de moins de 4 mètres ne sont pas autorisées au-delà de 300 mètres du rivage en France.

@ Tud : ta proposition de la Drôme est bien intéressante et dans le même ordre d'idées, j'avais proposé la Sorgue dont le parcours est très court, même si comme je le fais, on ne s'arrête pas au « partage des eaux ». On pourrait à titre d'entraînement faire plusieurs fois le parcours, descendre la rivière puis remonter à vélo jusqu'au point de mise à l'eau. En outre, il y a des loueurs dont la mise à l'eau est toute proche des mises à l'eau publiques.

Une petite question : que pensez-vous des PUFFIN SACO, lesquels, bien que démontables, semblent susceptibles de répondre à notre cahier des charges fait de modestie et sûrement très bien pour les parcours marins?
Sinon, je pense au modèle AQUA MARINA, bien plus abordable.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
tud
Habitué du coin
Habitué du coin
avatar

Nombre de messages : 195
Age : 45
Localisation : grenoble
Mon Brompton: : M6R X titane Vert anglais
Date d'inscription : 13/08/2012

MessageSujet: Re: Balades collectives en vélo-kayak : préparatifs du matériel et questions logistiques [projet de Pouille]   Lun 16 Juin 2014, 15:43

Merci Fofo pour cette proposition de ballade, ça me semble très intéressant !

Moi je serais partant mais question date c'est un peu court pour moi pour m'organiser.

Autour du 10, je n'ai que 2 jours, le 10 et le 11 (je peux essayer de coller un 3 ème mais c'est dur...) .

Enfin si une ballade se décide, le 10 et le 11 déjà, je suis des vôtres !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.velokayak.com/
tud
Habitué du coin
Habitué du coin
avatar

Nombre de messages : 195
Age : 45
Localisation : grenoble
Mon Brompton: : M6R X titane Vert anglais
Date d'inscription : 13/08/2012

MessageSujet: Re: Balades collectives en vélo-kayak : préparatifs du matériel et questions logistiques [projet de Pouille]   Lun 16 Juin 2014, 15:57

@Pouille,

je ne connaissais pas les puffin , ç'a l'air intéressant... faut faire un essais.. mais vu le prix. Quelqu'un en a déjà eu un ?

Pourquoi pas la Sorgue mais faire plusieurs fois le même parcours ne me tente pas trop. Mais s'il y a des loueurs on peut avoir beaucoup plus de monde sur ce type de trajet...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.velokayak.com/
Pouille
Invité de marque
Invité de marque


Nombre de messages : 406
Age : 79
Localisation : Paris 13
Mon Brompton: : M9L noir depuis Octobre 2011 + S9LX depuis 09/2015
Date d'inscription : 17/01/2012

MessageSujet: Re: Balades collectives en vélo-kayak : préparatifs du matériel et questions logistiques [projet de Pouille]   Lun 16 Juin 2014, 16:33

Je n'ai rien d'autre que ce PUFFIN/DAHON

il est vrai que le tarif est celui des ALPACKA, il est plus lourd mais plus adapté à la pratique côtière,
c'est toujours une histoire de compromis. A ce prix, je n'envisage pas de l'acheter pour des tests.
Si quelqu'un est tenté de se l'offrir..., je veux bien l'essayer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fofo le P'tit Vélo
Habitué du coin
Habitué du coin
avatar

Nombre de messages : 122
Age : 45
Localisation : Franche-Comté, Jura, Sud-Revermont
Mon Brompton: : Brompton millésime 2006, 3 vitesses. Upgradé en 2014 : freins Brompton plus récents, Mountain Drive Schlumpf, dynamo SON dans le moyeu. A moi la grand-route !
Date d'inscription : 03/12/2006

MessageSujet: Re: Balades collectives en vélo-kayak : préparatifs du matériel et questions logistiques [projet de Pouille]   Lun 16 Juin 2014, 18:19

tud a écrit:
Merci Fofo pour cette proposition de ballade, ça me semble très intéressant !

Moi je serais partant mais question date c'est un peu court pour moi pour m'organiser.

Autour du 10, je n'ai que 2 jours, le 10 et le 11 (je peux essayer de coller un 3 ème mais c'est dur...) .

Enfin si une ballade se décide, le 10 et le 11 déjà, je suis des vôtres !

le souci du Jura, c'est sa météo. Quand il pleut, dans le Haut-Jura, la température dégringole. Il y neigeait encore il y a quelques semaines.... J'ai des souvenirs de brouillard humide... le 2 août... Donc tous les plans doivent se faire avec prudence. Pour autant, s'il fait beau, le secteur est frais et agréable même lorsque la canicule s'abat sur la plaine. On en reparle la semaine d'avant ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Miss Kat
Maître Bromptoniste
Maître Bromptoniste
avatar

Nombre de messages : 1232
Age : 104
Localisation : banlieue parisienne ouest
Mon Brompton: : Il est là enfin !!! M6L-X
Date d'inscription : 11/08/2012

MessageSujet: Re: Balades collectives en vélo-kayak : préparatifs du matériel et questions logistiques [projet de Pouille]   Lun 16 Juin 2014, 22:25

tud a écrit:
Moi je pencherais bien pour une première  ballade avec un loueur de canoé-kayaks.  Ainsi ceux qui n'ont point d'embarcation ou qui ne veulent pas investir ou encore simplement essayer, peuvent louer un bateau au top du confort et de la sécurité pour naviguer. (....)

C'est ainsi que je le conçois pour une 1ère sortie en cyclo-kayak.
Je verrai ensuite ce que je ferai.

tud a écrit:
La Drôme est vraiment très belle pour cela (montée douce à vélo (sans passer par un col  Laughing  ) et paysage vraiment différent entre la monté à vélo et la descente en kayak. Et en plein été la Drôme est très sage)

Mais il y en a bien d'autres comme des parties de l'allier, la Loire...

Et pourquoi pas l'Ardèche ? Il me semble que c'est la référence en rivières et paysages ?
Et climat clément en été...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
hittite
Novice
Novice
avatar

Nombre de messages : 34
Age : 59
Localisation : Le Puy en Velay et Saint Michel sur Rhône
Date d'inscription : 13/03/2010

MessageSujet: Re: Balades collectives en vélo-kayak : préparatifs du matériel et questions logistiques [projet de Pouille]   Lun 16 Juin 2014, 23:52

et sinon dans le genre facile au niveau logistique il y a aussi le Rhône avec la piste cyclable Viarhôna et des gares tout le long du chemin ...
(on avait commencé un guide  sur la descente du Rhône en kayak ça peut donner des idées pour des "tranches de parcours" : http://www.osavoile.fr/rhone/)
Je dis ça et en en même temps mi juillet j'ai prévu une balade vélo/kayak sur la Loire !!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.osavoile.fr
tud
Habitué du coin
Habitué du coin
avatar

Nombre de messages : 195
Age : 45
Localisation : grenoble
Mon Brompton: : M6R X titane Vert anglais
Date d'inscription : 13/08/2012

MessageSujet: Re: Balades collectives en vélo-kayak : préparatifs du matériel et questions logistiques [projet de Pouille]   Mar 17 Juin 2014, 08:34

En effet Miss Kat, l’Ardèche est parfaite pour ce projet mais... en été c'est un peu l'autoroute du soleil un week-end de 15 aout.
Et malheureusement pour les bivouac :

"Arrêté Inter préfectoral n°2006-142-3 du 22 mai 2006
Portant règlement intérieur de la réserve naturelle des gorges de l’Ardèche : 3.6 - Toute personne effectuant une descente en deux jours doit être munie d’un titre d’accès aux bivouacs de Gaud et Gournier ou d’une preuve de réservation dans l’un des campings autorisés par le décret du 14 janvier 1980. En cas de non présentation de ce titre d’accès, une mesure d’expulsion du bivouac pourra être mise en oeuvre sur réquisition de l’autorité publique. 3.7 – Toute société de prestation de location d’embarcation doit mentionner, dans le contrat de location la durée du séjour dans la réserve naturelle. Une vérification de la détention du document, par le client , d’un titre d’accès aux bivouacs ou à l’un des campings autorisés par le décret du 14 janvier 1980 doit être effectuée avant le départ.
Le bivouac sauvage est interdit en dehors des aires de Gaud et Gournier."

ou alors en sept-octobre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.velokayak.com/
hittite
Novice
Novice
avatar

Nombre de messages : 34
Age : 59
Localisation : Le Puy en Velay et Saint Michel sur Rhône
Date d'inscription : 13/03/2010

MessageSujet: Re: Balades collectives en vélo-kayak : préparatifs du matériel et questions logistiques [projet de Pouille]   Mer 18 Juin 2014, 16:31

Ah je viens de comprendre (enfin !) ce qu'était un pack raft grâce aux explication de Richard Roy sur le fil !!!

Ben oui en fait c'est avant tout un raft ! et qui dit raft dit bouillon, courant, descente de torrent ! Et ça donne envie... à condition de bien arrimer le Brompton dans un sac étanche !

En fait comme toujours le mouton à ( pattes n'existe pas et il faut toujours accepter des compromis... Donc un packraft + 1 brompton ça doit permettre de bien s'éclater sur de l'eau vive. Après bien sûr sur un plan d'eau calme c'est surement moins marrant...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.osavoile.fr
hittite
Novice
Novice
avatar

Nombre de messages : 34
Age : 59
Localisation : Le Puy en Velay et Saint Michel sur Rhône
Date d'inscription : 13/03/2010

MessageSujet: Re: Balades collectives en vélo-kayak : préparatifs du matériel et questions logistiques [projet de Pouille]   Mer 18 Juin 2014, 16:49

et en cherchant j'ai trouvé ce fil qui confirme bien ce que je pensais : sur de l'eau calme il faut du biscotto pour faire avancer l'engin !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.osavoile.fr
Fofo le P'tit Vélo
Habitué du coin
Habitué du coin
avatar

Nombre de messages : 122
Age : 45
Localisation : Franche-Comté, Jura, Sud-Revermont
Mon Brompton: : Brompton millésime 2006, 3 vitesses. Upgradé en 2014 : freins Brompton plus récents, Mountain Drive Schlumpf, dynamo SON dans le moyeu. A moi la grand-route !
Date d'inscription : 03/12/2006

MessageSujet: Sac étanche, brompton et bouillon   Mer 18 Juin 2014, 17:57

hittite a écrit:

Ben oui en fait c'est avant tout un raft ! et qui dit raft dit bouillon, courant, descente de torrent ! Et ça donne envie... à condition de bien arrimer le Brompton dans un sac étanche !
Justement, qui sait où en trouver, un sac étanche à la taille d'un Brompton ?

D'autre part, une remarque en passant : le dessalage est problématique avec un Brompton sur la proue d'un Packraft, même si mon évident manque d'expérience à ce sujet doit relativiser mes propos.

Je m'explique : normalement, quand on est dans l'eau, on retourne le canot en le soulevant par dessous. C'est tout à fait faisable avec un Packraft vide, j'ai essayé, aucun souci.
C'est nettement plus compliqué avec un Packraft chargé de 15 kg d'acier sur la proue à soulever à bout de bras. Je n'ai pas essayé, mais quand j'ai vu la galère que c'était de sortir de l'eau le Packraft ainsi chargé, j'ai senti la différence. Centre de gravité très haut, c'est mal foutu, ça n'a rien à voir avec un kayak chargé en soute, bien plus simple à remettre à l'endroit même avec son pontage.
Pour info, une video sur l'eskimautage et le remontage dans un packraft, remis à l'endroit : http://www.backpackinglight.com/cgi-bin/backpackinglight/video_packraft_wet_reentry.html
Le commentaire dit à un moment que c'est très différent quand le raft est chargé, nettement plus difficile, et dans leur exemple c'est un gentil sac de 60L en proue, rien d'aussi contondant et lourd qu'un Brompton.
Donc, comme je vois les choses, avec un Packraft à l'envers, il faut larguer le Brompton et retourner le canot, puis remettre dessus le vélo. Largage : pas de souci, Packrafting.de vend des sangles relativement faciles à manipuler (quoique, sous l'eau, dans les remous...). Mais ensuite, pour éviter que le bijou ne coule à pic,  dans son sac IKEA, il faut le faire flotter. J'ai pensé à gonfler des brassards pour enfant, et à les insérer dans le sac IKEA. Sûrement pas suffisant.
Ce qui est signifie donc que les eaux vives sont interdites aux Brompton, et cela donne rétrospectivement un relief assez saisissant à la traversée d'un chenal de la mer du Nord par Alistair Humphrey, ici, qui a donc pris des risques, car dans cette eau glacée, pas question de passer dix minutes à défaire des sangles et à remonter un vélo sur un bateau...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pouille
Invité de marque
Invité de marque


Nombre de messages : 406
Age : 79
Localisation : Paris 13
Mon Brompton: : M9L noir depuis Octobre 2011 + S9LX depuis 09/2015
Date d'inscription : 17/01/2012

MessageSujet: Re: Balades collectives en vélo-kayak : préparatifs du matériel et questions logistiques [projet de Pouille]   Jeu 19 Juin 2014, 00:45

copie d'un post précédent :




un sac à couette IKEA
Précisions à propos des sacs étanches, les dimensions.

Le S-Bag tient dans un sac de        80 cm x 60 cm,
le Brompton tient dans un sac de   110 cm x 80 cm

Les 110 cm sont très confortables, les 80 cm sont pile à la bonne dimension.

Une photo :



On n'utilisera pas ces sacs en fonction de leur destination, mais à l'opposé, soit en gardant de l'air
au lieu de faire le vide. En cas de chavirage, le Brompton flotterai.

une autre vue :

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Abeillaud
Fournisseur officiel de belles balades
Fournisseur officiel de belles balades
avatar

Nombre de messages : 5401
Age : 107
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 20/11/2009

MessageSujet: Re: Balades collectives en vélo-kayak : préparatifs du matériel et questions logistiques [projet de Pouille]   Jeu 19 Juin 2014, 09:26

Citation :
Le sac d'étanchéité pour emporter le Brompton sur le kayak est dans le cahier de charge du projet collectif de balade en Brompton-kayak. Vraisemblablement il faudra fabriquer une petite série sur mesure. J'étudie la chose au moindre coût.

L'idée est très simple pour ce sac à enroulement aux dimensions souhaitées : utiliser une feuille plastique très épaisse, de type sac de sable, et trouver une machine pour faire les soudures ("soudeuses de sac en plastique").

source : Stand Up Paddle gonflable [Se balader avec un vélo-kayak]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Balades collectives en vélo-kayak : préparatifs du matériel et questions logistiques [projet de Pouille]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Balades collectives en vélo-kayak : préparatifs du matériel et questions logistiques [projet de Pouille]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 8 sur 10Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant
 Sujets similaires
-
» Journée kayak
» Saint-Lô (50) : Balades insolites à découvrir dans le Saint-Lois...!!!
» Les préparatifs de noël... notre avent à nous
» Le match : Pliko P3/Chicco Scoop (Enjoy)
» randomoto

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
BROMPTONFORUM - Le forum des amateurs de Brompton :: Matériel Spécifique :: Brompton et sports nautiques-
Sauter vers: