Rechercher sur le BromptonForum ->
AccueilAccueil  PortailPortail  Calendrier des baladesCalendrier des balades  PublicationsPublications  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  FAQFAQ  

Partagez | 
 

 Mon voyage Bordeaux-Valence (Montélimar) en Brompton [récit]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Fredo
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 5398
Age : 48
Localisation : Ath Belgium
Mon Brompton: : M9R double plateau Black
Date d'inscription : 17/12/2005

MessageSujet: Mon voyage Bordeaux-Valence (Montélimar) en Brompton [récit]   Jeu 28 Aoû 2014, 14:50

Parce qu'il vaut mieux tard que jamais, voici le compte rendu de mon voyage en solitaire, ou presque, vous verrez ça plus loin...

J'ai choisi ce trajet car il était facile de chez moi de s'y rendre en TGV: Aller Lille-Bordeaux direct en 5h15 et retour Valence-Lille direct en 3h40 et que j'avais trouvé ce topo
---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
7 juillet, 6h44 je suis en gare d'Ath pour aller chercher le TGV de 9h21 à Lille ...

Arrivé avec un peu d'avance à Lille, je plie mon B en gare d'Euralille et un monsieur montre à son fils le vélo, nous entamons donc la conversation autour du vélo...Quelques minutes plus tard je me rend compte que ce monsieur est le frère de la marraine de mon fils, Lillois d'origine, exhilé en Alaska, il prendra le même train que moi pour passer ses vacances à Angoulême...le monde est petit parfois...

J'arrive à Bordeaux à 14h50 et à 15h00 je fais mes premiers tours de roue suis la pluie Crying or Very sad  , il fait chaud, je n'enfile pas les vêtements de pluie, il ne pleut pas longtemps et je sèche rapidement.

Ma première étape est la seule que j'ai planifiée, elle me conduira chez Bernadette et Colin, deux Anglais expatriés qui se sont posés là après leur tour du monde à vélo, c'est grâce au site warmshower que j'utilisais pour la première fois que j'ai fait leur rencontre.

93.5km au terme de cette première journée.
---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
8 Juillet:

Après un petit déjeuné agrémenté de porridge, je prends la route dès 8h00, le profil renseigné dans mon guide m'annonçait une journée sans difficulté au niveau du relief, en fait c'est une succession de collines qui m'attend et au final une belle étape qui me conduira à Cahors...



164km et 1301m de dénivelé positif
---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
9 Juillet:

Levé à 6h30, en selle dès7h10la sortie de Cahors se fait par une route qui grimpe en haut des falaises, les averses sont régulières et souvent assez fortes mais le paysage est superbe...
Dans la matinée j'emprunte le chemin de halage en contrebas de Saint Cirq Lapopie, ce chemin taillé dans le roc est un endroit incroyable à découvrir!


C'est le moment d'annoncer mon arrivée à Cajarc, en effet c'est Erland qui m'attend là pour un bout de chemin.
Après avoir avalé deux farçous et emporté une part de pompe à l'huile (merci Erland de m'avoir fait découvrir ces spécialités locales qui donnent aux cyclistes assez d'énergie pour attaquer n'importe quelle côte  Wink ) nous prenons la route en empruntant la route qui grimpe en haut des falaises jusqu'au lieu dit du saut de la Mounine, un chien très sympathique nous accompagnera pendant une bonne dizaine km, tantôt quelques dizaines de mètres devant nous, tantôt derrière, ce chien avait une condition physique incroyable, ce n'est que dans une descente à plus de 50km/h que nous avons semé cette brave bête qui a du refaire le trajet en sens inverse pour rejoindre son village...ou se trouver un nouveau cycliste comme compagnon pour une nouvelle virée.
Nous rejoindrons ensuite le village de Faycelles où nous prendrons un verre et où je goûterai cette fameuse pompe à l'huile avant de nous séparer...Cette rencontrera sera un moment fort de ce voyage, merci Erland de m'avoir si bien guidé et de m'avoir fait découvrir cette région que tu connais bien!

Je me fixe Entraygue comme arrivée ce soir mais je trouve un superbe gîte dans une ancienne grange le long du Lot et la pluie fini par me décider de m'y arrêter pour la nuit, j'écourte l'étape de 7-8km...

143km et 1445m de D+
---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

10 Juillet:

J'ai bien fait de choisir de dormir en gîte, il a plu toute la nuit! Ce matin le ciel est gris mais la route est en train de sécher. Je fais facilement les 7-8km jusqu'à Entraygues, c'est ensuite que j'attaquerai le plat de résistance, la première ascension sur le massif, 10 km de montée avec des passages à 8%.
En haut je fais une halte dans un village où se tient le marché, à croire que tout le monde s'est donné rendez-vous ici car je n'ai vu presque personne sur les routes ce matin et pourtant ce marché est bien animé.
Une échoppe propose des farçous, quand on y a goûté il est difficile d'y résister, je m'en offre deux que je dégusterai à la terrasse du bistrot sur la place.
Je me dirigerai ensuite vers le pont de Treboul, sur ce pont je ne comprends pas trop l'aspect du paysage, la végétation marque un étage très net enre les prairies et la forêt, en fait je me trouve face à une vallée qui d'ordinaire est submergée par les flots, un barrage en cours de révision me permet de voir le dessous du décor.
Le lac a été vidé au printemps et déjà la végétation a repris ses droits, j'aurais imaginé un paysage minéral, couvert de boue et je trouve des prés verdoyants! La rivière a retrouvé son lit et les arbres immergés depuis longtemps sont toujours debout le long de ses berges, l'ancien pont, au dessus duquel a été bâti le nouveau, est toujours debout et les promeneurs l'empruntent comme jadis!

Je ressens une grande émotion devant cet endroit d'ordinaire invisible et qui semble resurgir intact après toutes ces années.



Ce soir je dormirai dans un endroit insolite, un four communal dont la porte est ouverte. Je préviens, pour les rassurer, les voisins que je ne suis pas un vagabond mais un simple voyageur qui souhaite passer la nuit au sec. La dame a "pitié de moi", ce sont ses paroles, et m'apporte à manger et à boire, elle reviendra plus tard m'apporter un thermo de café pour le lendemain matin, à ses yeux j'étais le plus intrépides des aventuriers Razz  à mes yeux elle était la providence qui m'a nourri, réchauffé le corps avec son café et le coeur avec ce joli geste de partage!



102 km  et 1915m de D+ et une pointe à 59.57 km/h
-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
11 Juillet:

Après une bonne nuit, dans le confort relatif de mon logis et de sa banquette en bois, je me réveille tôt. Il est 6h00 et je bois mon café encore chaud offert la veille, je plie bagage et démarre dès 6h30!

Je passe St Flour puis j'aborde une autre longue montée de 10km, je roule à 8km/h et j'ai donc tout le temps d'admirer le paysage!
Il fait gris , il fait frais: 11° à St Flour ce matin, 9.5° à midi sur le plateau. Pour plus de sécurité je roule avec le phare allumé toute la journée, merci le moyeu dynamo!
Je m'arrête boire un café et me réchauffer dans un village et lorsque je redémarre, je pédale à plus de 41km/h dans la descente pour me réchauffer, sans succès car je claque toujours des dents!
Avec la pluie qui ne cesse pratiquement pas j'ai les doigts tout fripés mais les paysages sont magnifiques et je passe encore une excellente journée

En fin de journée, je passe encore un col



et termine mon étape au Puy en Velay, je suis très content d'être là car c'est un des grands lieux de départ du pèlerinage de Compostelle, j'ai fait le chemin à vélo depuis chez moi et c'est un grand moment pour moi de me rendre au Puy.
Je tente ma chance pour me faire héberger à l'auberge pour pèlerin  et j'y suis bien accueilli, je passerai la nuit dans un vrai lit!
Le dortoir est divisé en petits espaces séparés par une cloison en bois lui offrant ainsi un peu d'intimité, où chaque pèlerin a à sa disposition un lit, une chaise et un placard. J'aime cette atmosphère simple et ce confort rudimentaire qui me rappellent les "albergue de Peregrinos" que j'ai rencontré lors de "mon" Camino.

119km et 1717 D+
--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

12 juillet:

Après un petit déjeuner simple pris a l'auberge je quitte le Puy par une piste cyclable sympathique qui longe une rivière et la traverse plusieurs fois sur des ponts très sommaires. Je franchi un pont sur la Loire, franchir ce fleuve est pour moi chaque fois un moment important, comme une frontière marquant deux univers différents...

Après la Loire, ça monte, et fort! Il est 11h00 j'ai seulement parcouru 29km mais j'ai déjà grimpé 744m de dénivelé!

Je mange dans un café/épicerie, le seul commerce du village, un bout de pain et de fromage et je m'offre un verre de vin rouge, ça devait être un grand cru car lorsque la tenancière m'a réclamé les 70 cents pour mon verre je n'en n'ai pas cru mes oreilles!

Le col de Rouvey marquei la fin des montagnes,après le profil sera descendant jusqu'à la vallée du Rhône



Comme vous pouvez le constater sur la photo: J'ai toujours la banane Wink

Je rejoins le Rhône à Sarras où je mange mon repas du soir et me dirige sur la ViaRhôna , une dizaine de km plus loin, je trouve des pêcheurs, ils traquent le silure et sont Belges...le monde est petit parfois...
Je passe la soirée en leur compagnie, on rigole bien, on boit l'apéro mais ils ne prennent pas de silure ce soir, j'aurais tant voulu voir un de ces "monstres", ils me montrent des photos de leur prises de la veille, l'une d'entre elles mesurait 208cm!
Je plante ma tente à côté des leurs, je me lave dans le Rhône et passe une excellente nuit dans un calme parfait.

127km et 1729  D+
--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

13 Juillet:

Je prends mon petit déjeuner avec mes pêcheurs, du café et du gâteau aux fruits confectionné par la maman du guide pêche que "mes" Belges avaient embauché pour le week-end.

Je m'arrête à Valence où je devrai prendre mon TGV de retour à 16h16, je me renseigne à la SNCF sur les horaires TER et décide de pousser jusqu'à Montélimar et de revenir en TER jusqu'à Valence puis Valence TGV...

Je suis la ViaRhôna qui sera la grosse déception du voyage, La piste est en partie terminée et le balisage aussi, ce qui signifie que parfois on roule sur un piste cyclable toute neuve et q'au bout de ce tronçon on ne trouve plus ni piste ni panneau, ce qui m'a obligé à faire de nombreux demi-tours et à chercher tout le temps mon chemin...de plusje trouve ce type de piste vraiment ennuyeux, on n'y voit pas grand chose et la monotonie s'installe rapidement...

83km et 257 D+
--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Les chiffres:

831 km en 5 jours entiers et 2 demi jours
8796m de dénivelé
Une moyenne ridicule de 14,4 km/h et 51h37' de selle...mais ce n'est pas une course, c'est du tourisme!


En conclusion:

J'ai passé une semaine formidable,j'ai traversé des paysages magnifiques aux vallées larges ou encaissées
J'ai adoré l'Aubrac, le Cantal, l'Aveyron,... des régions où je pouvais être seul pendant des heures au milieu d'une nature préservée, avec la pluie et la brume je me suis parfois cru en Ecosse!
J'ai dormi dans des lieux insolites et j'ai rencontré des gens formidables.
J'ai vu le pont de Treboul.
J'ai mangé des spécialités locales délicieuses.
Et j'ai vécu tant d'autres choses encore...

Mon album photos

Le bonheur est au bout du guidon  

_________________
De tous les peuples de la Gaule, ce sont les Belges les plus braves !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bromptonforum.net
Depannezvous
Vénérable Grand Maître
Vénérable Grand Maître
avatar

Nombre de messages : 2499
Age : 51
Localisation : Montréal (Qc)
Mon Brompton: : 2 x M6E(plateau 44),H6E (cintre S) Dahon Mu8, remorque (fait maison)
Date d'inscription : 22/05/2011

MessageSujet: Re: Mon voyage Bordeaux-Valence (Montélimar) en Brompton [récit]   Jeu 28 Aoû 2014, 18:37

Merci Fredo....pour ton retour et tes photos.

Je vais sûrement être devant le four cette fin semaine à préparé une pompe.


A+
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://depannezvous.com
Patrick57
Vénérable Grand Maître
Vénérable Grand Maître
avatar

Nombre de messages : 1869
Age : 62
Localisation : METZ
Date d'inscription : 14/11/2010

MessageSujet: Re: Mon voyage Bordeaux-Valence (Montélimar) en Brompton [récit]   Jeu 28 Aoû 2014, 18:44

Salut Fredo,
Merci pour ce superbe récit et ces belles photos. Voilà encore une randonnée à faire. 14 km/h de moyenne et plus de 100 km/jour c'est loin d'être ridicule en Brompton.

Tu sembles déçu par la Viarhona. J'avais emprunté une partie de la piste lors de ma sortie Valence-Sète . Ce ne sont que des tronçons, bien balisés, et entre deux pistes il faut la carte. J'avais  trouvé que le secteur était très joli, mais peut-être que tu n'es pas passé du même côté du Rhône que moi. Une piste cyclable c'est bien à condition d'en sortir régulièrement.

Encore bravo pour cette sortie et ce kilométrage.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
hile
Invité de marque
Invité de marque
avatar

Nombre de messages : 559
Age : 69
Localisation : BRUXELLES
Mon Brompton: : 2008 + NEXUS 8 vitesses + SON
Date d'inscription : 30/08/2008

MessageSujet: Re: Mon voyage Bordeaux-Valence (Montélimar) en Brompton [récit]   Jeu 28 Aoû 2014, 20:28

Merci pour le récit de cette belle randonnée
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JP
Invité de marque
Invité de marque


Nombre de messages : 589
Age : 60
Localisation : Belgique
Mon Brompton: : M6R
Date d'inscription : 24/01/2007

MessageSujet: Re: Mon voyage Bordeaux-Valence (Montélimar) en Brompton [récit]   Jeu 28 Aoû 2014, 20:35

Superbe récit ...

Et (très ...) astucieuses les poignées Ergon surbaissées ...

M & (presqu') S en 1, fallait y penser !! ... ;-)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fredo
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 5398
Age : 48
Localisation : Ath Belgium
Mon Brompton: : M9R double plateau Black
Date d'inscription : 17/12/2005

MessageSujet: Re: Mon voyage Bordeaux-Valence (Montélimar) en Brompton [récit]   Jeu 28 Aoû 2014, 22:17

JP a écrit:
Superbe récit ...

Et (très ...) astucieuses les poignées Ergon surbaissées ...

M & (presqu') S en 1, fallait y penser !! ... ;-)

Au départ j'avais installé cette deuxième paire de poignée, fixés sur des bar-ends, pour que ma fille puisse poser les mains lorsque je la promenais en IT-chair, je me suis vite rendu compte qu'elles pouvaient m'être très utiles à moi aussi pour adopter une position plus sportive...

_________________
De tous les peuples de la Gaule, ce sont les Belges les plus braves !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bromptonforum.net
Steve_007
Invité de marque
Invité de marque
avatar

Nombre de messages : 485
Age : 53
Localisation : Bruxelles
Mon Brompton: : Kew GREEN - 2 Vts
Date d'inscription : 13/12/2007

MessageSujet: Re: Mon voyage Bordeaux-Valence (Montélimar) en Brompton [récit]   Sam 30 Aoû 2014, 16:04

Shocked superbe ... merci de ce partage .... on a envie de pédaler par là !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
BernardFrippiat
Novice
Novice
avatar

Nombre de messages : 23
Age : 57
Localisation : Auderghem, Bruxelles, Belgique.
Mon Brompton: : (pas encore)
Date d'inscription : 28/08/2007

MessageSujet: Re: Mon voyage Bordeaux-Valence (Montélimar) en Brompton [récit]   Mer 03 Sep 2014, 19:11

(c'est des roues de quel diamètre ? geek )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.pbase.com/bernardfrippiat
Tiot-vélo
Fournisseur officiel de belles balades
Fournisseur officiel de belles balades
avatar

Nombre de messages : 4083
Age : 65
Localisation : Picardie
Mon Brompton: : M6L, pédalier 44 dents, selle B17, pédales MKS UB Lite ezy
Date d'inscription : 14/05/2010

MessageSujet: Re: Mon voyage Bordeaux-Valence (Montélimar) en Brompton [récit]   Mer 03 Sep 2014, 20:34

Superbe balade Fredo, et magnifiques photos, d'une grande qualité. Merci pour le retour d'expérience.
Question: le chargement à l'arrière c'est mieux ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mesrandosvelo.e-monsite.com/
Miss Kat
Maître Bromptoniste
Maître Bromptoniste
avatar

Nombre de messages : 1232
Age : 104
Localisation : banlieue parisienne ouest
Mon Brompton: : Il est là enfin !!! M6L-X
Date d'inscription : 11/08/2012

MessageSujet: Re: Mon voyage Bordeaux-Valence (Montélimar) en Brompton [récit]   Jeu 04 Sep 2014, 00:24

Magnifique récit et photos ! Qui donnent enviiiie !
Merci Fredo de ce partage et bravo pour l'exploit (plus de 800 km en 6 jours et près de 8800 m de dénivelé ! Ouaouh ! Toi et ton petit Brompton vous avez tout d'un grand !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jipi
Invité de marque
Invité de marque
avatar

Nombre de messages : 378
Age : 47
Localisation : Paris
Mon Brompton: : S6LX Bleu tempête, amortisseur Birdy, selle Swift, pédales MKS, dynamo SON
Date d'inscription : 25/08/2009

MessageSujet: Re: Mon voyage Bordeaux-Valence (Montélimar) en Brompton [récit]   Jeu 04 Sep 2014, 00:25

Chapeau bas pour cette randonnée, c'est quand même une sacrée distance en plus avec un vélo chargé et sans l'effet peloton pour s'entraider.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fredo
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 5398
Age : 48
Localisation : Ath Belgium
Mon Brompton: : M9R double plateau Black
Date d'inscription : 17/12/2005

MessageSujet: Re: Mon voyage Bordeaux-Valence (Montélimar) en Brompton [récit]   Jeu 04 Sep 2014, 18:23

Merci à tous pour vos belles paroles, vos encouragements font vraiment plaisir!

@Tiot Vélo:J'ai choisi de charger mon B à l'arrière dans un souci aérodynamique, je pense que l'ennemi numéro 1 du cycliste c'est le vent, ou s'il n'y a pas de vent la résistance qu'offre l'air à son avancement.
J'ai donc choisi de monter un sac tube léger ( pour moi l'ennemi public numéro 2 c'est le poids ) il pèse 600 g pour 60 litres et muni de bretelles qui sont un plus pour les liaisons en train.
Tout mon matériel y prend place, ce qui doit être préservé est emballé dans des sacs ortlieb ultra light ce qui rajoute une bonne 100aine de grammes à l'ensemble, le sac n'est pas annoncé étanche et pourtant il est très résistant à l'eau, je crois que j'aurais pu me passer des sacs ortlieb mais je préfère tout de même jouer la sécurité...

Placé verticalement sur le PB, il ne crée aucun frein face au vent car il est entièrement masqué par moi... L'espace libéré à l'avant me permet de fixer une sacoche de guidon étanche et munie d'un porte carte étanche lui aussi (ici une vaude). le support clickfix n'est pas serré à bloc de manière à pouvoir le redresser facilement quand je plie le vélo, de toute façon c'est un câble qui maintient le clickfix dans sa position et pas le serrage des colliers.

@Jipi J'aime rouler seul et rouler hors peloton me permet au contraire d'allonger les distances, je m'arrête quand je veux pour manger, boire un coup, faire une pause, une photo, je n'ai de comptes à rendre à personnes, je ne dois pas négocier le nombre de km encore à parcourir, l'heure de lever,...ça me permet de partir quand je suis prêt et de m'arrêter quand bon me semble, la liberté totale quoi Laughing C'est seul que j'ai fait mes plus longues sorties et chaque fois en voyage...

_________________
De tous les peuples de la Gaule, ce sont les Belges les plus braves !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bromptonforum.net
hile
Invité de marque
Invité de marque
avatar

Nombre de messages : 559
Age : 69
Localisation : BRUXELLES
Mon Brompton: : 2008 + NEXUS 8 vitesses + SON
Date d'inscription : 30/08/2008

MessageSujet: Re: Mon voyage Bordeaux-Valence (Montélimar) en Brompton [récit]   Jeu 04 Sep 2014, 20:18

Bonjour Fredo,

Comment as-tu installé le support klickfix?

Merci d'avance

Henri
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
BernardFrippiat
Novice
Novice
avatar

Nombre de messages : 23
Age : 57
Localisation : Auderghem, Bruxelles, Belgique.
Mon Brompton: : (pas encore)
Date d'inscription : 28/08/2007

MessageSujet: Re: Mon voyage Bordeaux-Valence (Montélimar) en Brompton [récit]   Jeu 04 Sep 2014, 21:22

+1 pour le fait de rouler seul sur les longues distances, on respecte mieux son rythme je trouve.

Quelle marque ton sac ? J'ai ce même genre de sac (souviens-toi de mon transport de kayak gonflable vers le Lac de Genval, lol !), étanche, que je pourrais très bien utiliser avec mon Dahon 7-Speed (oups...). Par contre, pour avoir déjà plusieurs arnacher un sac(-à-dos) volumineux sur un porte-bagage, je sais que c'est pas évident et qu'il bouge pas mal latéralement. Comment as-tu fait pour le sécuriser latéralement ? Les sangles (croisées) que l'on voit sur les photos reliant la selle et l'arrière du porte-bagage suffisaient ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.pbase.com/bernardfrippiat
Fredo
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 5398
Age : 48
Localisation : Ath Belgium
Mon Brompton: : M9R double plateau Black
Date d'inscription : 17/12/2005

MessageSujet: Re: Mon voyage Bordeaux-Valence (Montélimar) en Brompton [récit]   Ven 05 Sep 2014, 21:29

hile a écrit:
Bonjour Fredo,

Comment as-tu installé le support klickfix?

Merci d'avance

Henri

Tout à fait normalement, sur le cintre à l'aide des colliers d'origine ( 25.4 ) et du câble fourni, aucune modification n'est nécessaire...

BernardFrippiat a écrit:

Quelle marque ton sac ? J'ai ce même genre de sac (souviens-toi de mon transport de kayak gonflable vers le Lac de Genval, lol !), étanche, que je pourrais très bien utiliser avec mon Dahon 7-Speed (oups...). Par contre, pour avoir déjà plusieurs arnacher un sac(-à-dos) volumineux sur un porte-bagage, je sais que c'est pas évident et qu'il bouge pas mal latéralement. Comment as-tu fait pour le sécuriser latéralement ? Les sangles (croisées) que l'on voit sur les photos reliant la selle et l'arrière du porte-bagage suffisaient ?

Sac Iliader 60 de chez D4, malheureusement il semble qu'ils aient arrêté la fabrication de ce produit...

Pour fixer le sac: sangles élastiques croisées + sangle de cale pied en haut à la selle et en bas au pb, ça n'a pas bougé d'un poil!

_________________
De tous les peuples de la Gaule, ce sont les Belges les plus braves !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bromptonforum.net
hile
Invité de marque
Invité de marque
avatar

Nombre de messages : 559
Age : 69
Localisation : BRUXELLES
Mon Brompton: : 2008 + NEXUS 8 vitesses + SON
Date d'inscription : 30/08/2008

MessageSujet: Re: Mon voyage Bordeaux-Valence (Montélimar) en Brompton [récit]   Sam 06 Sep 2014, 12:16

"Tout à fait normalement, sur le cintre à l'aide des colliers d'origine ( 25.4 ) et du câble fourni, aucune modification n'est nécessaire..."

Merci pour la réponse Fredo mais je ne vois pas comment faire sur mon cintre M....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tiot-vélo
Fournisseur officiel de belles balades
Fournisseur officiel de belles balades
avatar

Nombre de messages : 4083
Age : 65
Localisation : Picardie
Mon Brompton: : M6L, pédalier 44 dents, selle B17, pédales MKS UB Lite ezy
Date d'inscription : 14/05/2010

MessageSujet: Re: Mon voyage Bordeaux-Valence (Montélimar) en Brompton [récit]   Sam 06 Sep 2014, 13:57

@hile: j'ai une sacoche Vaude comme celle de Fredo avec une fixation Klick-fix. Je les ai déjà utilisés sur mon M6R, et ça ne pose pas de problème avec un cintre M.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mesrandosvelo.e-monsite.com/
hile
Invité de marque
Invité de marque
avatar

Nombre de messages : 559
Age : 69
Localisation : BRUXELLES
Mon Brompton: : 2008 + NEXUS 8 vitesses + SON
Date d'inscription : 30/08/2008

MessageSujet: Re: Mon voyage Bordeaux-Valence (Montélimar) en Brompton [récit]   Sam 06 Sep 2014, 19:00

Merci Tiot velo, mais je ne vois toujours pas comment car, sauf erreur, le support se monte sur un tube horizontal.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fredo
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 5398
Age : 48
Localisation : Ath Belgium
Mon Brompton: : M9R double plateau Black
Date d'inscription : 17/12/2005

MessageSujet: Re: Mon voyage Bordeaux-Valence (Montélimar) en Brompton [récit]   Sam 06 Sep 2014, 19:07

hile a écrit:
Merci Tiot velo, mais je ne vois toujours pas comment car, sauf erreur, le support se monte sur un tube horizontal.

Je l'ai effectivement monté en bas du cintre M sur la partie horizontale, les colliers sont placés de part et d'autre de la potence...

_________________
De tous les peuples de la Gaule, ce sont les Belges les plus braves !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bromptonforum.net
hile
Invité de marque
Invité de marque
avatar

Nombre de messages : 559
Age : 69
Localisation : BRUXELLES
Mon Brompton: : 2008 + NEXUS 8 vitesses + SON
Date d'inscription : 30/08/2008

MessageSujet: Re: Mon voyage Bordeaux-Valence (Montélimar) en Brompton [récit]   Dim 07 Sep 2014, 20:14

mais oui, mais c'est bien sûr!

Merci Fredo et Roger
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
erland
Auteur à succès
Auteur à succès
avatar

Nombre de messages : 1406
Age : 39
Localisation : Val d'Oise
Mon Brompton: : M6L & M6R-X
Date d'inscription : 07/05/2010

MessageSujet: Re: Mon voyage Bordeaux-Valence (Montélimar) en Brompton [récit]   Sam 13 Sep 2014, 23:44

Une sacrée balade... Avec des coins que je reconnais bien, et d'autres que je ne connais pas: incroyable ce pont ressuscité !!? Du coup, ça donne envie de la faire, cette transversale. Et c'est clair que les hauts plateaux de l'Aveyron, à l'approche du massif central, doivent être la belle partie.

Allez, hop, un petit souvenir de cette belle journée, pour prouver que le soleil était présent:




En tout cas, de mon côté, j'ai été bien content de cette rencontre improvisée avec Fredo sur une demi journée. (Et je me souviens que je te dois une bière...)


Pour la partie culinaire, je confirme qu'il y de quoi ne pas trop mourir de faim en traversant le Lot et l'Aveyron.

Des pompes à l'huile, il y en a dans une bonne partie du sud de la France mais avec des recettes parfois très éloignées les unes de autres. Celle de Cajarc (Lot), c'est une sorte de pâte à pain recouverte d'un mélange d'huile, d'oeuf et de sucre. Pas grand chose à voir avec l'un des 13 desserts provençaux lors du repas de noël. (Recette: http://www.lacuillere.com/recettes/80409-Pompe-a-l-huile-du-Quercy )


(Pompe à l'huile de Cajarc)


A Cajarc, tu aurais aussi pu prendre du pastis: une pâtisserie tout aussi calorique que la pompe à l'huile, à base de pommes pliées dans de la pâte qui se brise à la cuisson comme de la pâte feuilletée. C'est l'un des gâteaux dont la préparation est l'une des plus spectaculaires que je connaisse. (Je revois encore ma grand-mère en faire.) Et c'est sacrément bon.

A Figeac, tu pouvais aussi te fournir en gâteau à la broche. C'est comme son nom l'indique une pâte liquide qui cuit en tournant sur un tourne broche. Ca forme une sorte de pâte sablée moelleuse qui a un délicat fumet de feu de bois. Je n'ai que cette photo sous la main d'un exemplaire petit et pas très réussi:




Enfin, poursuivant dans l'Aveyron, on peut tomber sur des échaudés. Des sortes de petits berlingos de pâte dure, à l'anis. Je crois qu'il faut s'y être cassé les dents pendant de longues minutes, enfant, pour vraiment apprécier ces petits gâteaux secs. Pour moi, ça vaut tous les éclairs au chocolat:


(ceux-là viennent de Rodez)


Bon, après tout ça, évidemment, on est bien content de voir les côtes se profiler sur le chemin parce qu'il y a pas mal de calories à éliminer...

_________________
erland's digest
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fredo
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 5398
Age : 48
Localisation : Ath Belgium
Mon Brompton: : M9R double plateau Black
Date d'inscription : 17/12/2005

MessageSujet: Re: Mon voyage Bordeaux-Valence (Montélimar) en Brompton [récit]   Lun 15 Sep 2014, 08:46

J'ai oublié de dire qu,e sur tes bons conseils, j'ai aussi goûté le gâteau à la broche!
J'en ai vu sur le marché dans un village et je l'ai reconnu tout de suite, je m'en suis pris une part (un beau gros morceau ) que j'ai mangé un peu plus loin...

Faire un bout de route avec toi m'a bien fait prendre 2 kgs Wink

_________________
De tous les peuples de la Gaule, ce sont les Belges les plus braves !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bromptonforum.net
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Mon voyage Bordeaux-Valence (Montélimar) en Brompton [récit]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Mon voyage Bordeaux-Valence (Montélimar) en Brompton [récit]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» 21ème journées régionales de généalogie à Montélimar (Drôme)
» Le nougat
» Montélimar ouvre un palais pour devenir capitale mondiale ..
» Montélimar (26)
» LFLQ Montélimar

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
BROMPTONFORUM - Le forum des amateurs de Brompton :: Action :: Récits-
Sauter vers: