Rechercher sur le BromptonForum ->
AccueilAccueil  PortailPortail  Calendrier des baladesCalendrier des balades  PublicationsPublications  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  FAQFAQ  

Partagez | 
 

 L'alu et les alliages d'aluminium

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Macadam
Vénérable Grand Maître
Vénérable Grand Maître
avatar

Nombre de messages : 5261
Age : 45
Localisation : Orléans (45)
Mon Brompton: : Jumpy, M9L vert pomme (ex M6L de 2010) avec rétrofit partiel 2013 + Jolly Jumper, S1E-X Raw Lacquer (2012) en cours d'upgrade 2 vitesses + Jumbo, P11E-R Green Lime Kinetics (2015). Composants: Kamoya, Bikefun, Ti Parts Workshop, Brompfication, Ridea, Token, Nove-Design, Brombacher, Joseph Kuosac, H&H, Brooks, Berthoud, MKS EZY. Sacs T-Bag, C-Bag, S-Bag, Cruiser bag de Vaude. Compteur Sigma ROX 8, éclairage d'appoint Sigma PAVA
Date d'inscription : 14/11/2010

MessageSujet: L'alu et les alliages d'aluminium   Lun 27 Oct 2014, 20:15

Bonjour à tous,

Après le dossier consacré au titane et à l'acier, deux matériaux utilisés dans la construction du Brompton, voilà un dernier article sur les alliages d'aluminium qui clôt temporairement la saga des matériaux.
A noter que le dossier sur l'acier intègre en fin de post un article comparatif des 4 principaux matériaux utilisés dans le domaine du cycle (acier, titane, alu et composites) qui permet de comprendre le choix qui a conduit Andrew Ritchie à privilégier l'acier plutôt que l'alu.
Bien que l'alu soit utilisé à la marge pour la fabrication des Brompton (on retrouve ce matériau dans les composants suivants: ancienne tige de selle, jeu de direction sur les modèles Superlight, cintres), il est intéressant de savoir un minimum de choses sur ce matériau.
L'article relativement complet joint ci-dessous est extrait de la revue n° 17 de "Vélo Vert" datant de juillet 1991.
Bien que ce matériau présente des caractéristiques intéressantes, il n'est pas bien adapté aux vélos pliants qui par nature comportent des articulations de type charnières et qui constituent autant de points faibles compte tenu des très fortes sollicitations mécaniques à ce niveau.
La mésaventure rencontrée récemment par Amandos en est un bon exemple.
Ce matériau excelle néanmoins dans d'autres domaines, comme les cintres, les tiges de selle, les jeux de direction, les pédaliers, plateaux…

Bien que la revue date un peu (plus de 20 ans), les caractéristiques décrites dans l'article sont toujours d'actualité.
Plutôt que de garder cela pour moi et que ça reste dans des cartons, je vous fais partager ces informations qui ne manqueront pas d'éveiller la curiosité de certains.







Macadam

_________________
Le Brompton est plus qu'un vélo, c'est un art de vivre !
"Life is like riding a bicycle. To keep your balance, you must keep moving” - Albert Einstein

Ballon d'Alsace 1178 m (2014), Grand Ballon 1343 m (2014), Mont Ventoux 1909 m (2015 et 2017)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
L'alu et les alliages d'aluminium
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Fast Aluminium RHIB
» « Aluminium, notre poison quotidien »
» Comment sont fabriquées les canettes en aluminium ?
» Déodorant au chlorure d'aluminium
» Info sels d'aluminium

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
BROMPTONFORUM - Le forum des amateurs de Brompton :: Saloon :: Discussions générales-
Sauter vers: