Rechercher sur le BromptonForum ->
AccueilAccueil  PortailPortail  Calendrier des baladesCalendrier des balades  PublicationsPublications  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  FAQFAQ  

Partagez | 
 

 Eclairage sans pile ni dynamo: Reelight

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
AuteurMessage
besoindevoslumières
Novice
Novice


Nombre de messages : 10
Date d'inscription : 10/02/2008

MessageSujet: Re: Eclairage sans pile ni dynamo: Reelight   Dim 10 Fév 2008, 19:20

bonjour
actuellement étudiante, j'ai choisit d'étudier le système reelight et tout ce qui est de la physique (genre champ électromagnétique, ...) j'aurais aimé que vous me passiez toutes les infos que vous avez dessus, genre le type des bobines, des aimants, la puissance des dels utilisées... ou ne serait-ce que vos impressions par rapport à la bonne vieille dynamo. Ou même si par bonheur quelqu'un pouvait me passer des plans de montage aussi, ça pourrait être intéressant... merci beaucoup !!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Walibi
Maître Bromptoniste
Maître Bromptoniste


Nombre de messages : 1133
Age : 54
Localisation : BCN
Date d'inscription : 10/11/2007

MessageSujet: Re: Eclairage sans pile ni dynamo: Reelight   Dim 10 Fév 2008, 19:50

Ça ressemble à un projet de TPE ça... Mon fils est sur les hydroliennes lui...

Pourquoi ne te rapproches-tu pas de Oredon, l'importateur français, ils sont très sympas.

Sinon, tout ce que je peux te dire c'est que cela est casse-pieds à monter sur la roue AR du Brommie mais que une fois en place cela fonctionne très bien !

Eh les Brommistes: vu chez ProBike la semaine dernière le modèle 150 qui produit un éclairage fixe MAIS qui s'arrète quand on s'arrête de pédaler. On va y arriver...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
besoindevoslumières
Novice
Novice


Nombre de messages : 10
Age : 27
Localisation : loir et cher
Date d'inscription : 10/02/2008

MessageSujet: Re: Eclairage sans pile ni dynamo: Reelight   Dim 10 Fév 2008, 20:25

ok je vais suivre votre conseil mais il me faut plein de points de vues et d'infos quand même
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bromp'Lille
Maître Bromptoniste
Maître Bromptoniste
avatar

Nombre de messages : 916
Age : 43
Localisation : Lille
Mon Brompton: : P3L/R Noir ; Tige de selle + 6cm ; Reelight ; Cabas ; ITchair
Date d'inscription : 05/09/2007

MessageSujet: Re: Eclairage sans pile ni dynamo: Reelight   Dim 10 Fév 2008, 21:43

Le Reelight est un bon complément à un éclairage fixe, il ne serait en aucun cas le remplacer.

Son avantage est de se faire oublier complétement.
Son défaut est d'être placé très près de la roue qui le masque facilement. Le clignotement est intéressant mais pourrait être améliorer (là, il faudrait trouver des études pour savoir ce qui attire le plus l'attention d'un automobiliste : crépitements, flash à fréquence variable...)

C'est tellement bien qu'il faudrait que tu en offres un à ton vélo. Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
besoindevoslumières
Novice
Novice


Nombre de messages : 10
Age : 27
Localisation : loir et cher
Date d'inscription : 10/02/2008

MessageSujet: Re: Eclairage sans pile ni dynamo: Reelight   Lun 11 Fév 2008, 09:32

je ne vais pas payer 35 ou 45 € d'éclairage à mon vélo alors que je n'aime pas faire du vélo (oui je sais, faut être suicidaire pôur dire ça sur un forum de fan du vélo mais bon je prends le risque Very Happy), l'endroit où je fais mes études est ok pour nous en payer 1 et enfin qu'on peut le faire nous même si on sait quelles pièces exactes il nous faut comme ça, on pourra tester en remplaçant des pièces par d'autres etc.
y'a pas moyen que vous me disiez la puissance de vos aimants , votre bobine et de votre condensateur??, et surtout, j'ai lu que certains avaient apporté des modif je voulais savoir pourquoi et comment.
je comprends pas comment vous avez pu en acheter ici en france alors que c'est interdit d'usage....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thibe
Vénérable Grand Maître
Vénérable Grand Maître
avatar

Nombre de messages : 1730
Age : 40
Localisation : Belgique
Mon Brompton: : Ralph 6 vitesses, vert/noir (M6L)
Date d'inscription : 26/03/2007

MessageSujet: Re: Eclairage sans pile ni dynamo: Reelight   Lun 11 Fév 2008, 13:36

besoindevoslumières a écrit:
je ne vais pas payer 35 ou 45 € d'éclairage à mon vélo alors que je n'aime pas faire du vélo (oui je sais, faut être suicidaire pôur dire ça sur un forum de fan du vélo mais bon je prends le risque Very Happy)

Tu verras, tu y prendras goût geek geek geek

Pourquoi n'écrirais-tu pas au fabricant pour lui demander une notice technique ?

Et puis, tout ce qui est interdit d'utilisation n'est pas pour autant interdit de vente... cf. l'Airzound, cf. les grosses bagnoles qui roulent plus vite que les limites maximales autorisées...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
besoindevoslumières
Novice
Novice


Nombre de messages : 10
Age : 27
Localisation : loir et cher
Date d'inscription : 10/02/2008

MessageSujet: Re: Eclairage sans pile ni dynamo: Reelight   Lun 11 Fév 2008, 14:10

y prendre goût??? alors la j'en doute !! depuis que j'ai goûté aux joies du scooter et surtout de la voiture, le vélo arrive en dernière position et loin derrière !! (ouais ok je ne dirai plus ça quand je paierais l'essence)
enfin bref, c'est un peu bête de vendre un truc qu'on n'a pas le droit d'utiliser nan??
c'est quoi l'airzound ??
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thibe
Vénérable Grand Maître
Vénérable Grand Maître
avatar

Nombre de messages : 1730
Age : 40
Localisation : Belgique
Mon Brompton: : Ralph 6 vitesses, vert/noir (M6L)
Date d'inscription : 26/03/2007

MessageSujet: Re: Eclairage sans pile ni dynamo: Reelight   Lun 11 Fév 2008, 14:18

besoindevoslumières a écrit:
y prendre goût??? alors la j'en doute !! depuis que j'ai goûté aux joies du scooter et surtout de la voiture, le vélo arrive en dernière position et loin derrière !! (ouais ok je ne dirai plus ça quand je paierais l'essence)
enfin bref, c'est un peu bête de vendre un truc qu'on n'a pas le droit d'utiliser nan??
c'est quoi l'airzound ??

Vade retro, caisseux jocolor jocolor jocolor jocolor

Oui, on peut y prendre goût et ne plus en démordre (ou presque). Jusqu'à ce que j'achète mon B, j'étais un caisseux parfois fervent... depuis, je ne quitte presque plus mon B ! Comme quoi, y'a que les caisseux bornés qui ne changent pas d'avis...

Tu n'as pas non plus le droit de rouler à 150 sur l'autoroute. Alors pourquoi vendre des bagnoles qui roulent à 150 ?

Pour l'airzound, il y a un fil sur ce forum à son propos... cherche bien !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tarouilan
Vénérable Grand Maître
Vénérable Grand Maître
avatar

Nombre de messages : 3138
Age : 68
Localisation : Vincennes (94) - France
Mon Brompton: : M6R + modifs perso (pour qu\\\'il freine)
Date d'inscription : 29/04/2006

MessageSujet: Re: Eclairage sans pile ni dynamo: Reelight   Lun 11 Fév 2008, 14:32

besoindevoslumières a écrit:
y prendre goût??? alors la j'en doute !! depuis que j'ai goûté aux joies du scooter et surtout de la voiture, le vélo arrive en dernière position et loin derrière !! (ouais ok je ne dirai plus ça quand je paierais l'essence)
enfin bref, c'est un peu bête de vendre un truc qu'on n'a pas le droit d'utiliser nan??
c'est quoi l'airzound ??

Ce profil de ce jeune de 18 ans est un cas d'école, car, on peut observer que c'est dans cette classe d'âge que l'on observe un pourcentage important de personnes réfractaires au vélo....... pourquoi ?

On peut rapprocher, une expérience récente, ou un jeune cycliste dans les 15 à 17 ans que je félicitais d'utiliser un vélo tout neuf genre Triban, me répondit, la mine triste et plutôt interloqué de ma remarque, que c'était les conditions budgétaires défavorables de la situation économique de sa famille qui l'avait conduit, à cette extrémité, rouler à vélo, alors qu'il aspirait au scooter, très gêné de l'image qu'il donnait à ce déplacer ainsi...

L'image du vélo auprès des jeunes (et moins jeunes) est une problématique essentielle du développement du vélo....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thibe
Vénérable Grand Maître
Vénérable Grand Maître
avatar

Nombre de messages : 1730
Age : 40
Localisation : Belgique
Mon Brompton: : Ralph 6 vitesses, vert/noir (M6L)
Date d'inscription : 26/03/2007

MessageSujet: Re: Eclairage sans pile ni dynamo: Reelight   Lun 11 Fév 2008, 14:45

Tarouilan a écrit:
besoindevoslumières a écrit:
y prendre goût??? alors la j'en doute !! depuis que j'ai goûté aux joies du scooter et surtout de la voiture, le vélo arrive en dernière position et loin derrière !! (ouais ok je ne dirai plus ça quand je paierais l'essence)
enfin bref, c'est un peu bête de vendre un truc qu'on n'a pas le droit d'utiliser nan??
c'est quoi l'airzound ??

Ce profil de ce jeune de 18 ans est un cas d'école, car, on peut observer que c'est dans cette classe d'âge que l'on observe un pourcentage important de personnes réfractaires au vélo....... pourquoi ?

On peut rapprocher, une expérience récente, ou un jeune cycliste dans les 15 à 17 ans que je félicitais d'utiliser un vélo tout neuf genre Triban, me répondit, la mine triste et plutôt interloqué de ma remarque, que c'était les conditions budgétaires défavorables de la situation économique de sa famille qui l'avait conduit, à cette extrémité, rouler à vélo, alors qu'il aspirait au scooter, très gêné de l'image qu'il donnait à ce déplacer ainsi...

L'image du vélo auprès des jeunes (et moins jeunes) est une problématique essentielle du développement du vélo....

Je souscris à ton analyse. Le vélo est atteint d'un déficit d'image. Pourtant, on continue d'admirer (de moins en moins, du fait du dopage il est vrai) les prouesses des routiers lors des grandes classiques. Pourquoi le vélo est-il perçu comme un instrument de loisir ? Je connais des gars qui font de la route, et, lorsqu'ils font leurs sorties du dimanche de 100-200 bornes, si le RDV est à 5 km de chez eux, ils y vont en bagnolge de peur d'être vus sur un vélo dans leur quartier...
Le VTT a bcp de succès à voir le nombre de magasins qui en vendent et le nombre de revues qui lui sont dédiées.

Il faut redorer le blason et l'image du vélo. Non seulement il faut que des "notables" (médecins [merci, Vinvin !], avocats [JP], travailleurs indépendants [Tarouilan si je ne me trompe]...) s'y collent, mais aussi il faut que le commun des mortels, si je peux me permettre cette expression fourre-tout, se rende compte qu'il n'a pas l'air idiot sur un vélo. J'ai grandi dans une famille de 4 enfants, sans voiture, on avait des vélo et les transports en commun... j'en suis pas mort, j'ai voyagé (j'ai eu une voiture plus tard...).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
besoindevoslumières
Novice
Novice


Nombre de messages : 10
Age : 27
Localisation : loir et cher
Date d'inscription : 10/02/2008

MessageSujet: Re: Eclairage sans pile ni dynamo: Reelight   Lun 11 Fév 2008, 14:56

Ce profil de ce jeune de 18 ans est un cas d'école, car, on peut observer que c'est dans cette classe d'âge que l'on observe un pourcentage important de personnes réfractaires au vélo....... pourquoi ?

On peut rapprocher, une expérience récente, ou un jeune cycliste dans les 15 à 17 ans que je félicitais d'utiliser un vélo tout neuf genre Triban, me répondit, la mine triste et plutôt interloqué de ma remarque, que c'était les conditions budgétaires défavorables de la situation économique de sa famille qui l'avait conduit, à cette extrémité, rouler à vélo, alors qu'il aspirait au scooter, très gêné de l'image qu'il donnait à ce déplacer ainsi...

L'image du vélo auprès des jeunes (et moins jeunes) est une problématique essentielle du développement du vélo....[/quote]

primo ce n'est pas ce mais cette jeune svp merci
deuxio, ce n'est pas une question de honte !! moi aussi j'ai fait 5 ans de vélo pour aller au collège et lycéeet je n'en suis pas morte ! mais bon quand il fait froid et quand il pleut ... je trouve ça chiant surtout avec des lunettes... et puis j'ai eu la chance que mes parents rachètent un scoot à mes cousins et dont mes parents ont financé l'essence puisqu'ils ne me donnaient pas d'argent de poche et que j'ai bossé en dehors des cours pour me payer mes loisirs !!! je ne l'ai pris que 1 an, après c'était à pied, ça détend (radio je raconte ma vie...) voilà j'espère que j'aurais apporté un témoignage clé dans cette étude qui vise à mettre tous les jeunes dans le même panier...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tarouilan
Vénérable Grand Maître
Vénérable Grand Maître
avatar

Nombre de messages : 3138
Age : 68
Localisation : Vincennes (94) - France
Mon Brompton: : M6R + modifs perso (pour qu\\\'il freine)
Date d'inscription : 29/04/2006

MessageSujet: Re: Eclairage sans pile ni dynamo: Reelight   Lun 11 Fév 2008, 15:09

besoindevoslumières a écrit:
Ce profil de ce jeune de 18 ans est un cas d'école, car, on peut observer que c'est dans cette classe d'âge que l'on observe un pourcentage important de personnes réfractaires au vélo....... pourquoi ?

On peut rapprocher, une expérience récente, ou un jeune cycliste dans les 15 à 17 ans que je félicitais d'utiliser un vélo tout neuf genre Triban, me répondit, la mine triste et plutôt interloqué de ma remarque, que c'était les conditions budgétaires défavorables de la situation économique de sa famille qui l'avait conduit, à cette extrémité, rouler à vélo, alors qu'il aspirait au scooter, très gêné de l'image qu'il donnait à ce déplacer ainsi...

L'image du vélo auprès des jeunes (et moins jeunes) est une problématique essentielle du développement du vélo....

primo ce n'est pas ce mais cette jeune svp merci
deuxio, ce n'est pas une question de honte !! moi aussi j'ai fait 5 ans de vélo pour aller au collège et lycéeet je n'en suis pas morte ! mais bon quand il fait froid et quand il pleut ... je trouve ça chiant surtout avec des lunettes... et puis j'ai eu la chance que mes parents rachètent un scoot à mes cousins et dont mes parents ont financé l'essence puisqu'ils ne me donnaient pas d'argent de poche et que j'ai bossé en dehors des cours pour me payer mes loisirs !!! je ne l'ai pris que 1 an, après c'était à pied, ça détend (radio je raconte ma vie...) voilà j'espère que j'aurais apporté un témoignage clé dans cette étude qui vise à mettre tous les jeunes dans le même panier...

Jeune novice.... , je persiste à penser (consciemment certainement pas) mais que ta motivation réelle, est plutôt l'image du vélo, que son usage réel (j'ai une fille de 13 ans, et c'est pareil) un établissement scolaire sur un trajet que j'empreinte régulièrement me le confirme, par les remarques que j'entends sur mon passage, les juniors exècrent l'image du vélo, et fument de plus en plus, sur le chemin du lycée (certainement pour l'image) à contre courant la aussi.... quand au quelques rares, qui ont un vélo, on sent bien, qu'ils sont mal à l'aise, ils ont un coté un peu "marginal" peu intégrés aux autres, une mauvaise interprétation de ma part est possible bien entendu... il conviendrait de faire appel à un sociologue... albino

Le look "routier" en ville, avec la totale, des pieds à la tête, parfois me parait un peu décalé, pour des personnes avec de l'embonpoint, et des prestations physiques très moyennes, n'y aurait-il pas la aussi, cette recherche d'image differente de celle d'un cycliste "stock" ...


Dernière édition par le Lun 11 Fév 2008, 15:25, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
besoindevoslumières
Novice
Novice


Nombre de messages : 10
Age : 27
Localisation : loir et cher
Date d'inscription : 10/02/2008

MessageSujet: Re: Eclairage sans pile ni dynamo: Reelight   Lun 11 Fév 2008, 15:25

quel est le rapport avec la cigarette :-o
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tarouilan
Vénérable Grand Maître
Vénérable Grand Maître
avatar

Nombre de messages : 3138
Age : 68
Localisation : Vincennes (94) - France
Mon Brompton: : M6R + modifs perso (pour qu\\\'il freine)
Date d'inscription : 29/04/2006

MessageSujet: Re: Eclairage sans pile ni dynamo: Reelight   Lun 11 Fév 2008, 15:27

besoindevoslumières a écrit:
quel est le rapport avec la cigarette :-o

L' Image

- Fumer pour l'image, l'assurance donnée par l'image.

- Ne pas faire de vélo aussi pour l'image négative.

C'est les vacances scolaire au fait..... tu peux faire du spad.... on ne te voit pas.... albino

L'autre jour, j'ai ma fille au téléphone, elle me parle d'un film .... qu'elle vient de voir et dont j'ignore l'existence, essayant de parler de cinéma, j'essaye tremblant "Ratatouille" me disant qu'elle va me prendre pour hazbeen décalé, je n'ai pas trop de notions de ce qu'il convient de regarder, dans ce petit monde des ado de treize ans (elle va au cinéma avec une copine et sa grande cousine) et le verdict tombe ... elle a aimé aussi, je suis sauvé.... mon image, n'a pas trop soufert à ses yeux... albino


Dernière édition par le Lun 11 Fév 2008, 15:46, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
besoindevoslumières
Novice
Novice


Nombre de messages : 10
Age : 27
Localisation : loir et cher
Date d'inscription : 10/02/2008

MessageSujet: Re: Eclairage sans pile ni dynamo: Reelight   Lun 11 Fév 2008, 15:45

du spad ???? nan merci!!
l'image en même temps elle est partout !!
mais cela n'a rien à voir entre l'image de (ne pas) fumer ou de (ne pas) faire du vélo !!!!
fumer c'est juste pour faire genre je suis grand je désobéit à mes parents
faire du vélo c'est juste papa maman ils travaillent alors je me débrouille tout seul
sans vouloir faire la rabat-joie, on s'écarte un peu de reelight nan?? Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thibe
Vénérable Grand Maître
Vénérable Grand Maître
avatar

Nombre de messages : 1730
Age : 40
Localisation : Belgique
Mon Brompton: : Ralph 6 vitesses, vert/noir (M6L)
Date d'inscription : 26/03/2007

MessageSujet: Re: Eclairage sans pile ni dynamo: Reelight   Lun 11 Fév 2008, 15:58

besoindevoslumières a écrit:
du spad ???? nan merci!!
l'image en même temps elle est partout !!
mais cela n'a rien à voir entre l'image de (ne pas) fumer ou de (ne pas) faire du vélo !!!!
fumer c'est juste pour faire genre je suis grand je désobéit à mes parents
faire du vélo c'est juste papa maman ils travaillent alors je me débrouille tout seul
sans vouloir faire la rabat-joie, on s'écarte un peu de reelight nan?? Very Happy

Attention, tu t'en prends à Tarouilan, notre grand maître à tous sur ce forum !

Je pense que le "litige" vient de ce que Tarouille s'est peut-être avancé trop vite en t'assimilant aux jeunes en général (vois l'âge canonique du ). Et que, d'un autre côté, tu as réagi en sortant les arguments "bateau" des gens réticents au vélo (il pleut et il fait froid parfois). Sur ce forum (sur lequel tu es novice) tu comprendras que la majorité des membres ne sont pas que des passionnés de Brompton, mais sont aussi de fervents convaincus que le vélo doit jouir d'une meilleure place que celle qu'on lui accorde aujourd'hui, que le vélo est une vraie, authentique, et efficace alternative à la voiture. Et que rien, même pas la pluie, ne doit arrêter un cycliste (voir le fil "Que faites-vous en cas de pluie ?"). Pour le froid, j'ai roulé en décembre avec simplement un pull, un bon polar et une écharpe par -10°C les quelques jours où il gelait de la sorte à 6h du mat chez moi. (et je porte aussi des lunettes... - soit-dit en passant, le problème de la pluie se pose aussi en scooter...)

C'est déjà fort bien que si "papa et maman travaille, je me débrouille seul" en faisant du vélo pour aller à l'école. Essaie de persévérer, tu verras que le vélo peut te rendre bien des services, en te coûtant moins qu'une bagnole, en polluant moins, sans être plus lent sur les petits trajets en ville.

Pour la petite histoire, Tarouille parcourt un minimum de 30km/jour à vélo à Paris pour son boulot... bref, tu parles à un maître !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
besoindevoslumières
Novice
Novice


Nombre de messages : 10
Age : 27
Localisation : loir et cher
Date d'inscription : 10/02/2008

MessageSujet: Re: Eclairage sans pile ni dynamo: Reelight   Lun 11 Fév 2008, 16:09

je ne m'attaque pas à lui !! et je n'aime pas faire du vélo ! on ne va quand même pas m'en vouloir pour ça !! si? moi je préfère marcher plutôt que de pédaler, je n'ai pas critiqué ceux qui faisaient du vélo !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tarouilan
Vénérable Grand Maître
Vénérable Grand Maître
avatar

Nombre de messages : 3138
Age : 68
Localisation : Vincennes (94) - France
Mon Brompton: : M6R + modifs perso (pour qu\\\'il freine)
Date d'inscription : 29/04/2006

MessageSujet: Re: Eclairage sans pile ni dynamo: Reelight   Lun 11 Fév 2008, 16:13

Merci Thib....., ha ha ha....

Mais à quoi va bien pouvoir lui servir des Reelight ..... sans pratiquer de vélo..... cela m'intrigue...

Oupsssss ... j'avais pas vu, c'est pour des TP..... Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sparte
Docteur en Schlumpferie
Docteur en Schlumpferie
avatar

Nombre de messages : 1166
Age : 49
Localisation : paris
Mon Brompton: : S12R raw lacquer (tige telescopique titane, amortisseur Birdy, réhausseur de cintre), Mountain drive, MKS ezy AR2 + demi cale pieds zefal, Brooks team pro titane, leviers shimano, poignées + bar ends ergo BBB, pneus Kojak, reelight 120
Date d'inscription : 02/10/2006

MessageSujet: Re: Eclairage sans pile ni dynamo: Reelight   Lun 11 Fév 2008, 18:16

Tarouilan et thibe,

je vous trouve un peu dur : cette jeune fille vient pour que l'on puisse l'aider et lui fournir des renseignements et vous lui faites une leçon de morale sur les bienfaits du vélo : il ne faudra pas se plaindre si elle nous traite de "vieux c..."...

En plus, si elle n'a peut-être pas la chance (...) d'être citadine, et qu'elle doit faire des kilomètres en pleine campagne chaque matin et ce par tous les temps et les conditions de fatigue, je comprends qu'elle souhaite un scooter...

Bon le problème pour toi, "besoindevos lumières", c'est que je ne sais pas que te répondre : je suis un utilisateur mais delà à te répondre à des questions techniques...

Si tu veux des réponses sur l'usage, les motivations d'achats, les avantages et inconvénients des Reelights (forcément subjectif) ok. Pour le reste à moins d'un expert sur ce forum, tu devrais te renseigner auprès de l'importateur. Mais il risque d'être très général et ne pas te donner des plans pour ne pas trahir des secrets de fabrication.

Sinon, tu peux te renseigner sur d'autres sites comme Vélotaf.

A+

Sparte
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Walibi
Maître Bromptoniste
Maître Bromptoniste


Nombre de messages : 1133
Age : 54
Localisation : BCN
Date d'inscription : 10/11/2007

MessageSujet: Re: Eclairage sans pile ni dynamo: Reelight   Lun 11 Fév 2008, 18:55

+1 je ne sais vraiment pas ce qu'il y a dans mon Reelight... je suis absolument nul en électronique, mon truc à moi c'est plutôt les langues et le marketing.

Sur ce dernier point je pourrais te donner quelques éléments de motivation de l'acheteur de reelight:

Intérêt:

Pour la pluspart des utilisateurs de Reelight l'intérêt du système est double:
1) Disposer d'un éclairage disponible jour et nuit (les feux sont très visibles de jour) sans la contrainte de piles ou d'acus à charger.
2) Peu ou pas - les avis sont partagés mais cela reste minime - de perte de rendement du type de ce que l'on rencontre lorsque l'on utilise une dynamo "bouteille" et sa petite roue qui frotte sur le pneu et donc freine la roue.
3) Aspect innovant: tout à fait subjectif mais il me semble que nombre de membres du forum sont sensibles à l'innovation en tant que telle. C'est mon cas.

Positionnement prix:

1) Le système est nettement plus cher que ses alternatives simples (lampes à piles, rechargeables ou pas) que l'on peut trouver pour moins de la moitié du prix.
2) Nettement moins cher que ce qui se fait de mieux en matière d'éclairage c'est à dire une dynamo intégrée au moyeu avant du vélo (peu de frottements et donc de perte de puissance, toujours disponible) qui coûte de 150 à 200€

Concurrence:

1) Rien, je veux dire... pas de feux... Illégal et dangereux mais fréquent, je fais la leçon régulièrement à mon fils de 18 ans qui circule à vélo dans BCN. Soit dit en passant pas question de 2 roues motorisés à la maison...
2) Feux AV et AR à pile et lampe à incandescence: simple, pas cher, légal, mais pas très visible en général et on finit toujours par tomber à court de piles...
3) Même chose mais à LED (diodes) beaucoup plus visible et consomme moins d'énergie donc les piles durent plus longtemps et le risque de tomber en panne est donc moins important.
4) Dynamo "bouteille": système éprouvé sans doute aussi ancien que le vélo lui même. Pas besoin de piles mais demande un effort supplémentaire certain pour entrainer la roulette qui frotte sur le pneu et, par temps de pluie, glisse et est beaucoup moins efficace. Par ailleurs dès que le vélo s'arrête la lumière aussi.
5) Moyeu dynamo: système haut de gamme généralement avec condensateurs et donc éclairage à l'arrêt mais cher, compliqué à monter si ce n'est pas d'origine (il faut re-rayonner la roue) et induisant malgré tout une certaine perte de rendement ce qui rebute bien des cyclistes.

DONC: tu vois que Reelight est un compromis en termes de coût, praticité et efficacité qui a séduit pas mal de monde sur ce forum.

Il existe à ce jour trois modèles:

SL100: feux à éclats sans condensateurs => s'arrête avec le vélo
SL120: feux à éclats avec condensateurs => reste allumé 2/3 minutes ce qui permet d'être visible à un feu rouge par expl.
SL150: NEW feux fixes sans condensateurs => fixe, donc légal MAIS pas encore parfait car j'imagine qu'il faut des condensateurs plus puissants pour que la lumière se maintienne fixe à l'arrêt pendant un temps suffisant.
Nul doute que nous verrons le SL 1xx qui sera le Graal du Brommiste: fixe ET avec condensateurs...

Je suis utilisateur d'un SL120 et en suis très satisfait. Pour autant quand il fait vraiment nuit il faut prévoir une lampe plus puissante pour éclairer ta route (avec plein de LEDs, demander à Tarouilan...)

Aspect Légal:

A date le Reelight ne remplit pas les contraintes légales d'un éclairege d vélo car il est à éclats. Dans la pratique la police est déjà tellement contente de voir un vélo qui ait des lumières correctes que je n'ai pour l'instant jamais eu aucun pb. Reelight équipe par ailleurs les Vélib' de Barcelone (Bicing) donc si ce n'est pas légal pourquoi la municipalité l'adopte-t-elle ?

Voilà un petit résumé qui t'aidera sans doute. Je t'invite vivement à prendre contact avec Oredon, l'importateur de Reelight en France www.oredon.com qui pourra te donner surement toutes les caractéristiques techniques que tu cherches. Avec un peu de diplomatie et ta plus belle plume ils auront peut-être même un échatillon à te prêter...

Tu es du Loir et Cher et c'est un endroit que je connais bien et où j'ai pas mal de racines... Il est vrai aussi à ta décharge que la pratique et les clubs de vélo dans ce beau département restent très... classiques dirais-je... et surement moins attractive pour une jeune fille de 18 ans que si tu vivais à Barcelone. Quand au froid je te garantis qu'il fait plus froid à Copenhague où il y a plein plein de vélos que rue Denis Papin... Et Blois/Chambord par Huisseau et retour par St Dyé c'est tout de même magnifique !

Allez ! Bon courage et n'hésite pas à demander - gentiment - plus d'infos...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
besoindevoslumières
Novice
Novice


Nombre de messages : 10
Age : 27
Localisation : loir et cher
Date d'inscription : 10/02/2008

MessageSujet: Re: Eclairage sans pile ni dynamo: Reelight   Lun 11 Fév 2008, 20:44

c'est gentil sparte de prendre ma défense mais contrairement à ce que tu penses, j'ai pas besoin de faire des kilomètres en pleine campagne pour aller en ville, ce que je voulais en arrivant sur ce forum, c'est connaître les composants utilisés dans reelight puisque j'avais remarqué que y'en a plusieurs qui l'ont monté et modifié donc j'ai supposé que vous deviez vous y connaître un peu parce que le site de orédon, c'est bien gentil mais c'est un site commercial donc je ne peux pas avoir d'infos précises et j'arrive pas à voir où ils en vendent (et donc où les vendeurs pourraient peut-être me renseigner) sur orléans

merci tibidado pour les infos du point de vue marketing mais malheureusement elles ne me serviront pas puisque on doit étudier ce produit d'un point de vue scientifique et non pas d'un point de vue commercial.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thibe
Vénérable Grand Maître
Vénérable Grand Maître
avatar

Nombre de messages : 1730
Age : 40
Localisation : Belgique
Mon Brompton: : Ralph 6 vitesses, vert/noir (M6L)
Date d'inscription : 26/03/2007

MessageSujet: Re: Eclairage sans pile ni dynamo: Reelight   Lun 11 Fév 2008, 21:03

Le plus simple, comme je l'ai dit, contacter le fabricant, il doit exister une notice technique.

Le mieux serait d'en acheter et de les démonter, même si tu n'en as pas l'utilité.

Pas besoin de prendre la défense de qui que ce soit, Sparte, en effet, il n'y a pas d'attaque, simplement un échange de vues de ma part et aussi un brin de dérision, aucune envie d'attaquer, ni de choquer, c'est tout.

Je pense que venir sur un forum de cyclistes, pour la plupart convaincus, et dire qu'on n'aime pas le vélo et qu'on doute d'y prendre goût un jour, je trouve cela déplacé, même s'il s'agit d'une personne de 18 ans, même s'il s'agit d'une fille (je suis en faveur de l'égalité des sexes, donc pas de distinction dans la façon d'aborder les uns et les autres). (si, en tant que cycliste, j'allais sur un forum d'amateurs d'Audi A6 et que je disais que je trouve les conducteurs d'Audi fort désagrables, ou que jamais je ne monterais dans une Audi car je préfère la moto ou le vélo, je me ferais jeter...). Bref...

Mes plus plates excuses si j'ai blessé la sensibilité de jaibesoinde... et de Sparte.


Dernière édition par le Mar 12 Fév 2008, 10:05, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gilou75
Habitué du coin
Habitué du coin


Nombre de messages : 291
Localisation : Paris
Date d'inscription : 08/10/2006

MessageSujet: Re: Eclairage sans pile ni dynamo: Reelight   Lun 11 Fév 2008, 21:27

Il faut peut-être faire gaffe aux histoires de brevet et de secret industriel, non ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tarouilan
Vénérable Grand Maître
Vénérable Grand Maître
avatar

Nombre de messages : 3138
Age : 68
Localisation : Vincennes (94) - France
Mon Brompton: : M6R + modifs perso (pour qu\\\'il freine)
Date d'inscription : 29/04/2006

MessageSujet: Re: Eclairage sans pile ni dynamo: Reelight   Lun 11 Fév 2008, 21:52

Gilou75 a écrit:
Il faut peut-être faire gaffe aux histoires de brevet et de secret industriel, non ?

La dissection (sans anesthésie) d'un Reelight...... j'ai des frissons...... tu crois qu'il aurait mal ce truc, Gilou.... albino


Dernière édition par le Mar 12 Fév 2008, 09:14, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vinvin
Héros sportif
Héros sportif
avatar

Nombre de messages : 1224
Age : 17
Localisation : Nice
Date d'inscription : 19/05/2007

MessageSujet: Re: Eclairage sans pile ni dynamo: Reelight   Lun 11 Fév 2008, 22:42

La Reelight est exactement le même principe que n'importe quelle dynamo, sauf que l'aimant est accroché sur la roue et la bobine de cuivre est fixe dans dans la lampe.
C'est Faraday qui a découvert en 1831 les phénomènes d'induction électromagnétique permettant de produire des tensions et des courants électriques alternatifs à l'aide d'aimants. Un autre type, Pixii, sur les indications d'un troisième mec, Ampère, construit la même année une première machine qui sera perfectionnée ensuite (1833 - 1834). Ils avaient découvert l'alternateur qui est une machine rotative qui convertit l'énergie mécanique (comme la roue du vélo qui tourne avec ses aimants Reelight) en énergie électrique.
De nos jours toute l'électricité produite que tu utilises tous les jours, l'est par des turbines (des grosses roues qui tournent à toute vitesse).
En France on fait tourner ces gros machins assez souvent avec de l'energie nucléaire (qui produit les déchets que tu connais, et contamine tout un continent quand ça explose), mais tu peux aussi utiliser du pétrole (qui produit du CO2 qui produit une effet de serre dans l'atmosphère), ou l'énergie de tes jambes si tu acceptes de monter sur un vélo équipé d'une dynamo.

Voici la notice technique du site Reelight sur le principe de fonctionnement de ses lampes:

Reelight is Danish design and Danish technology.

The lights are based on the electrodynamic induction principle, and work when you screw two magnets on the spokes and fix the light to the wheel’s hub. Electric current is then produced when the magnets pass the light, which incorporates a spool of copper wire. The light then flashes every time the wheel rotates. Simple, effective and ingenious.
Simple and durable

Reelight’s patented magnet lights are a simple, durable and reliable solution.

The lights are easy to fit – all you need is a screwdriver and an adjustable spanner.

The self-sufficient induction dynamo, the high-quality light diodes and the powerful neodynium magnets guarantee quality and durability.
No resistance – no noise
When cycling with Reelight, you feel no resistance when you tread on the pedals. Moreover, the lights are completely silent.
Option of back-up power
With the launch of Reelight’s second model, your lights will stay flashing even when you stop at traffic lights etc. The light stores the energy in a built-in capacitor and keeps flashing for several minutes while the bicycle is stationary.

Traduction:
Reelight est de conception et technologie danoise.

La production de lumière sont basées sur le principe d'induction électrodynamique, et marche quand vous vissez deux aimants sur les rayons et fixez la lumière à l'axe de la roue. Le courant électrique est alors produit lorsque les aimants passe devant la lampe qui contient une bobine de fil de cuivre. La lumière se met à clignoter chaque fois que la roue tourne. Simple, efficace et ingénieux.

Simple et durable

La lampe-aimant Reelight brevetée est simple, une solution durable et fiable.

Les lumières sont faciles à adapter - vous n'avez besoin que d'un tournevis et d'une clé réglable.

La dynamo à induction auto-suffisants, la haute qualité des diodes, les puissants aimants neodynium, garantissent la qualité et la durabilité.
Aucune résistance - pas de bruit.
Quand vous êtes du vélo avec Reelight, vous ne sentez pas de résistance lorsque vous pédalez. De plus, les lampes sont complètement silencieuses.

Option des sources d'énergie
Avec le lancement du deuxième modèle Reelight, vos feux continuent à clignoter, même lorsque vous vous arrêtez aux feux rouges. La lampe stocke de l'énergie dans un condensateur intégré et continue de clignoter pendant plusieurs minutes pendant que le vélo est à l'arrêt.

Bon, j'me suis vraiment décarcassé pour ton TPE "jaibesoindevoslumières", en échange t'as intérêt à venir au diner Brompton pour qu'on dissèque ta Reelight, et si Tarouilan veut te donner une fessée on l'enverra faire 3 tours du paté de maison en Brompton , accompagné de Tibi et de Sparte s'ils se mettent à faire des contrepêtries pig pig


Dernière édition par le Mar 12 Fév 2008, 09:27, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thibe
Vénérable Grand Maître
Vénérable Grand Maître
avatar

Nombre de messages : 1730
Age : 40
Localisation : Belgique
Mon Brompton: : Ralph 6 vitesses, vert/noir (M6L)
Date d'inscription : 26/03/2007

MessageSujet: Re: Eclairage sans pile ni dynamo: Reelight   Mar 12 Fév 2008, 07:37

C'est à Zénobe Gramme que l'on doit l'invention de la dynamo permettant de produire un courant continu en tant que tel. La machine de Pixii semble être parasitée par le fait qu'il y a des pics de courants suivis de "rien". Gramme a conçu la première dynamo industrielle.

Gramme était originaire de Jehay Bodegnée, un petit patelin près de celui où j'ai grandi (Flémalle...) cheers



(une école liégeoise d'ingénieurs industriels porte son nom)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Eclairage sans pile ni dynamo: Reelight   

Revenir en haut Aller en bas
 
Eclairage sans pile ni dynamo: Reelight
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 7Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
 Sujets similaires
-
» Les montres sans pile
» Une souris sans fil ... et sans pile
» A boire sans soif ! (Shweppes pêche light)
» Entrée à l'école sans BCG : comment faire ?
» Rejetons les paroles sans valeurs de ce monde éloigné de Dieu

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
BROMPTONFORUM - Le forum des amateurs de Brompton :: Le vélo :: Equipements et accessoires-
Sauter vers: