Rechercher sur le BromptonForum ->
AccueilAccueil  PortailPortail  Calendrier des baladesCalendrier des balades  PublicationsPublications  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  FAQFAQ  

Partagez | 
 

 Voyages au Japon : un bilan de l'utilisation du Brompton

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Alexandre34
Novice
Novice


Nombre de messages : 48
Age : 59
Localisation : Bédarieux
Date d'inscription : 14/11/2014

MessageSujet: Voyages au Japon : un bilan de l'utilisation du Brompton   Dim 30 Oct 2016, 12:24

Bonjour.
Suite à mes deux voyages au Japon avec mon Brompton (en oct 2015 et 2016, 15 jours à chaque fois), je vous donne un petit retour de mon expérience. Rassurez-vous, je ne vais pas vous faire la soirée diapo, mais plus spécifiquement parler du vélo.
Préparation
J'avais exposé dans le thread "Prendre son Brompton en avion" le refus essuyé à l'enregistrement de mon Brompton en sac DIMPA en octobre 2015. Pour 2016, j'ai commandé un sac spécial acheté sur Ebay.
Pour transporter facilement ce sac plié, j'ai aussi changé mon porte-bagage en carbone Ti part (Bike48) pour un porte-bagage en titane H&H (Dino Kiddo).
Chez LeCyclo.com, j'ai acheté divers accessoires:
• 2 Schwalbe Marathon Plus pour remplacer les Schwalbe Marathon (donc l'un bien abimé en 2015)
• 2 nouvelles chambres à air Schwalbe à valve Schrader 16x1 1/8
• un nouveau compteur Assize AS220
• un feu arrière de ralentissement Braketec
• des pédales clipsables Wellgo en alu .

J'ai mis une ancienne chambre à air 16" 1.50 dans le tube de selle, et comme en 2015 j'avais cassé un rayon de la roue arrière (moyeu Sturmey Archer XRF8(W) de chez Kinétics), j'ai pris 3 rayons d'avance dans le tube central, rayons commandés en Chine.

Plus le matériel habituel: rustine, colle, pompe à main, chiffon micro-fibre de nettoyage et vêtements placés dans mon T-Bag. Bâtons de randonnée télescopiques sur le porte-bagage. Pas de tente ni de sac de couchage.

Transport.
Aucun problème à l'enregistrement en 2016 avec ce sac. Au déballage à l'arrivée à Osaka, les EasyWheels situées à l'arrière du porte-bagage ont manifestement subies beaucoup de pression au point de gauchir l'attache avec le porte-bagage. A part cela, pas de problème.
Transfert en car vers l'île de Shikoku, remontage du vélo, et en avant pour 16 jours de balade.
Au retour, j'ai fait filmer le sac à l'aéroport d'Osaka pour renforcer la protection, éviter le vol, et démonté les easy-wheels.

Le séjour.
Pas de problèmes graves, mais quelques incidents.
Si le Japon est un excellent endroit pour le vélo, avec des pistes cyclables en bordure de la plupart des routes importantes, l'état des chaussées est parfois limite. Comme je pèse plus de 100Kg, les vibrations ont provoquées de nombreux bris de rayons sur la roue arrière (1 en 2015, 4 en 2016). Or il est presque impossible de trouver cette taille de rayon au Japon (environ 125 mm). Seul le magasin situé sous la gare d'Imabari avait pu en 2015 me dépanner probablement en coupant et taraudant un rayon plus long. En 2016, une fois épuisé mes 3 rayons de réserve, j'ai finalement terminé avec un rayon en moins (4 cassés, 3 amenés comme pièces de rechange). Et pourtant j'ai demandé dans au moins une dizaine d'ateliers.
Je me demande quand même si les rayons fournis par Kinétics sont bien solides. De plus, la manière dont la roue arrière est rayonnée me semble bizarre: les rayons coté tendeur de chaîne partent coté extérieur, ce qui produit un frottement sur le galet du tendeur, alors que ceux de l'autre coté partent vers l'intérieur.
J'avais oublié de prendre une clé à rayon, ce qui ne m'a pas permis de régler correctement le léger voile de la roue arrière suite aux changements des rayons cassés.
Une crevaison à la sortie du tunnel de Gosho sur la route 318 m'a obligé à pousser mon vélo sur 6 Km dans la descente vers Yoshida. En effet, il s'est avéré que ma chambre de secours était crevée (manque d'attention de ma part lors de la préparation), et mes tentatives de réparation (sans eau pour chercher la fuite) n'ont pas été couronnées de succès. J'ai démonté/remonté pneu et chambre 4 fois avant de renoncer à réparer.  Je passe sur les jurons à chaque fois que je constatais que la fuite persistait !
Fort heureusement, le Schwalbe Marathon Plus à des flancs rigides et supporte bien de rouler sans charge avec une chambre crevée. Grâce à Google Map, j'ai trouvé un magasin de vélo en bas de la descente à proximité de la route 12, et acheté une chambre 16x1.5 (un peu plus grosse, donc) avec une valve Japonaise (1000Y). Le vendeur m'a aidé à remonter le pneu en faisant bien attention à ne pas pincer la chambre, et cette chambre a tenue sans problème jusqu'à mon retour en France. Il m'a également fait cadeau de rustines sans colle.
J'en profite pour signaler que si tous les magasins de vélo et presque tous les hôtels proposent des gonfleurs, ils sont adaptés aux valves Japonaises (Dunlop). Pour les valves Schrader, il faut demander à une station-service automobile.
A Osaka, le bras de la pédale de gauche commençait à prendre du jeu. Comme mon Brompton toolkit n'a pas d'embout pour cette vis, j'ai du la faire resserrer dans un magasin de vélo (500Y).
Les pédales Wellgo rouillent facilement au niveau du clipsage, ce qui provoque un grincement qui m'a fait croire un moment à un problème de roulement de pédalier. Un peu de graisse résout le problème.
Sinon, l'inter-modalité du Brompton est vraiment agréable. J'ai pu le prendre dans les bus et trains sans problème: Monter en bus vers les sites élevés (par exemple le mont Ishizuchi), puis redescendre en vélo, quel plaisir !
En résumé, le Japon est un vrai régal pour les amateurs de vélo. La shimanami-kaido entre Imabari et Onomichi en particulier vaut le voyage.

Conseils divers:
J'aurai beaucoup plus galéré sans mon Ipad et les applications suivantes:

  • Google Map pour trouver facilement hôtels, restaurants et magasins de vélos. Si la recherche "vélos" ne donne rien, essayez 自転車 (jitensha = vélo)
    maps.me pour les cartes hors-connexion
    Skype pour appeler ses relations en France.
    Imiwa pour le dictionnaire franco-Japonais
    Airbnb
    Le site Agoda pour les hôtels corrects vraiment pas chers. 4100Y pour 3 nuits à Osaka (soit environ 12€ la nuit pour une chambre avec lit correct, TV et Wifi mais petite, sanitaires et SdB dans le couloir).

On trouve des cartes 3G Data au format SIM Normale/micro/nano dans les aéroports (machines automatiques) et les "combinis" (7eleven, FamillyMart, Lawson, K, etc..). Compter environ 3000Y pour 1Gb/30J, ce qui est suffisant même en utilisant Skype tous les jours.
Il est possible de ne pas dépenser beaucoup en sachant où aller. Les combinis sont excellents pour manger, les supermarchés pour le reste et la boisson. Un chargeur Ipad vaut 200Y en supermarché, plus du triple en combini. L'eau du robinet est potable presque partout, mais pas très bonne; donc boire de l'eau minérale, acheté par bouteilles de 2L; éviter les distributeurs de boisson, omniprésents, pratiques mais très chers et peu désaltérants (sauf le thé glacé).
Les plats économiques peu dépaysants que vous trouverez partout: Tonkatsu et Katsudon (porc pané), Udon et Ramen (nouilles), Kare/Kari (Riz avec curry).
Mon plat préféré: Okonomiyaki (sorte de crêpe/omelette avec divers ingrédients, inconnu en France).
Pour ceux qui parlent un peu Japonais, les cars Express (sur réservation) sont bien plus économiques, et souvent plus rapides que les trains pour les longs trajets occasionnels.
Pour les bus, on monte au milieu, prend un ticket numéroté, et on paye en sortant au chauffeur. Même système pour certains trains locaux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
erland
Auteur à succès
Auteur à succès
avatar

Nombre de messages : 1406
Age : 39
Localisation : Val d'Oise
Mon Brompton: : M6L & M6R-X
Date d'inscription : 07/05/2010

MessageSujet: Re: Voyages au Japon : un bilan de l'utilisation du Brompton   Dim 30 Oct 2016, 13:30

Merci pour ce retour. Le Japon est un pays magique et tu as dû prendre de belles photos. N'hésite pas à nous en faire profiter.
Il semble en effet qu'en avion un sac anonyme permet de faire passer assez facilement le Brompton comme bagage sans avoir à payer de sur-taxe : http://pedalshift.net/2015/10/flying-with-your-brompton/?utm_source=ReviveOldPost&utm_medium=social&utm_campaign=ReviveOldPost

Concernant les casses de rayons, il y a clairement un problème de rayonnage. 28 rayons sur une roue de 16'' permettent largement d'encaisser un cycliste de 100 kg. Pour avoir l'esprit serein, ça vaudrait le coup de refaire entièrement le rayonnage, et si possible en utilisant des rayons rétreints (2/1,8/2) plus résistants que les rayons pleins.


_________________
erland's digest
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Macadam
Vénérable Grand Maître
Vénérable Grand Maître
avatar

Nombre de messages : 5188
Age : 45
Localisation : Orléans (45)
Mon Brompton: : Jumpy, M9L vert pomme (ex M6L de 2010) avec rétrofit partiel 2013 + Jolly Jumper, S1E-X Raw Lacquer (2012) en cours d'upgrade 2 vitesses + Jumbo, P11E-R Green Lime Kinetics (2015). Composants: Kamoya, Bikefun, Ti Parts Workshop, Brompfication, Ridea, Token, Nove-Design, Brombacher, Joseph Kuosac, H&H, Brooks, Berthoud, MKS EZY. Sacs T-Bag, C-Bag, S-Bag, Cruiser bag de Vaude. Compteur Sigma ROX 8, éclairage d'appoint Sigma PAVA
Date d'inscription : 14/11/2010

MessageSujet: Re: Voyages au Japon : un bilan de l'utilisation du Brompton   Dim 30 Oct 2016, 13:38

Bonjour Alexandre34 et merci pour ce retour d'expérience suite à tes voyages au Japon
Ce billet mériterait d'être déplacé dans la bonne rubrique (rubrique "Action", sous rubrique "Récits").

Concernant les rayons, les double butée sont plus légers que les rayons pleins, mais je ne suis pas sur qu'ils soient plus solides (on diminue l'épaisseur aux endroits où les contraintes sont plus faibles pour gagner du poids).
Il est préférable d'avoir quelques rayons de rechange lorsqu'on part comme ça pour plusieurs jours à l'autre bout du monde.
Attention, car on ne trouve pas toutes les longueurs en double butée (SJS commercialise quelques références mais il y a de grands trous entre les longueurs), sauf à faire du sur mesure, ce qui coûte plus cher et est plus difficile à trouver. On trouvera plus facilement des rayons pleins de bonne qualité à la bonne longueur (le choix est plus vaste).

Macadam

_________________
Le Brompton est plus qu'un vélo, c'est un art de vivre !
"Life is like riding a bicycle. To keep your balance, you must keep moving” - Albert Einstein

Ballon d'Alsace 1178 m (2014), Grand Ballon 1343 m (2014), Mont Ventoux 1909 m (2015 et 2017)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
erland
Auteur à succès
Auteur à succès
avatar

Nombre de messages : 1406
Age : 39
Localisation : Val d'Oise
Mon Brompton: : M6L & M6R-X
Date d'inscription : 07/05/2010

MessageSujet: Re: Voyages au Japon : un bilan de l'utilisation du Brompton   Dim 30 Oct 2016, 15:27

Le but premier des rayons rétreints (ou double butted) n'est pas la réduction de poids mais d'avoir une section centrale plus élastique que les extrémités afin de limiter la contrainte et le risque de casse par fatigue au niveau du coude du rayon, de loin le cas le plus courant. Dans les faits, un rayon rétreint est plus durable qu'un rayon plein dès lors qu'il est correctement monté (c'est à dire avec une compensation adéquate du phénomène de vrille auquel il est un peu plus sujet que le rayon plein).

Mais pour ce qui est de la disponibilité des double butted en petite longueur, tu as raison, on n'a pas beaucoup le choix.

_________________
erland's digest
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
karatekid2
Vénérable Grand Maître
Vénérable Grand Maître
avatar

Nombre de messages : 1578
Age : 48
Localisation : Bordeaux Gradignan
Mon Brompton: : M3L blanc titanisé
Date d'inscription : 13/11/2012

MessageSujet: Re: Voyages au Japon : un bilan de l'utilisation du Brompton   Dim 30 Oct 2016, 19:15

Pourquoi ne pas avoir fait recouper et tréfiler un rayon 2/1,8/2 pour en faire un rayon 2/1,8 et le remonter avec un écrou en 1,8 mm ... ??? Shocked
C'est pas le mieux en matière de solidité mais cela peut dépanner.


Je pense aussi qu'il y a un souci de montage de la roue ... Ou alors, de marque et donc de fabrication des rayons (trempe mal faite, quand on va au moins cher, c'est parfois un mauvais calcul).

Je pèse aussi plus de 100 Kg et RAS ...
Les rayons DB sont aussi considérés comme étant plus solides que les autres.

Maintenant, et dans le doute, pour ceux qui voudraient partir loin, il serait pas mal de se faire couper et tréfiler une 20aine de rayons à la bonne longueur.
Et aussi emmener des écrous en 1,8 mm.

NB : par contre, cela me semble très bizarre qu'aucun atelier au Japon n'ait une machine à filer des rayons à la bonne longueur sachant que des rayons à diamètre constant, on en trouve partout ?!?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jipe
Vénérable Grand Maître
Vénérable Grand Maître


Nombre de messages : 3666
Age : 49
Localisation : Rhode Saint Genese
Date d'inscription : 24/02/2014

MessageSujet: Re: Voyages au Japon : un bilan de l'utilisation du Brompton   Dim 30 Oct 2016, 20:34

Oui, les rayon butted sont plus solides que les rayons à diamètre constant.

Pour la casse des rayons, une des causes les plus courante est une tension trop faible des rayons.

Qu'as tu fait après la casse du premier rayon en 2015 ?  

As-tu été obligé de rouler avec un rayon cassé avant de finalement trouver un vélociste qui pu te fournir un rayon ?  

Si c'est le cas, cela a affaiblit les autres rayons et puis comme un rayon a cassé ce qui n'est pas normal le mieux aurait été de re-rayonner la roue (très souvent, quand un rayon casse, d'autres cassent un peu plus tard) ou d'au moins remplacer le rayon cassé par un du même type que celui d'origine et de re-tendre toute la roue.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alexandre34
Novice
Novice


Nombre de messages : 48
Age : 59
Localisation : Bédarieux
Date d'inscription : 14/11/2014

MessageSujet: Re: Voyages au Japon : un bilan de l'utilisation du Brompton   Lun 31 Oct 2016, 09:35

En 2015, j'ai cassé un rayon près d'Imabari, qui est un peu au vélo ce que Lourdes est aux catholiques. Le cyclotourisme est une grosse activité de la région, puisque Imabari est située à l'extrémité Sud de la Shimanami-Kaido, une voie cyclable très connue internationalement et fréquentée.
Donc j'ai déposé mon vélo dans le plus gros magasin que j'ai trouvé (un dimanche...) et je l'ai récupéré réparé 1H plus tard.
En 2016, j'étais dans une région moins dédiée au vélo, et j'ai demandé dans divers magasins, petits et grands.
Donc j'ai effectivement roulé environ 200Km avec un rayon en moins...
C'est d'autant plus idiot que j'avais prévu la possibilité d'un problème, et j'avais commandé et reçu avant mon départ un paquet de 20 rayons aux bonnes dimensions. J'aurais donc pu prendre beaucoup plus de rayons de rechanges, mais j'ai estimé que 3 suffisaient. Comme quoi...

Les rayons de ma roue arrière ne sont pas ceux d'origine, mais ceux fournis par Ben de Kinétics avec la roue et le kit 8 vitesses. Ils sont un peu plus fins que les rayons de rechange, et cassent au niveau du coude.
Concernant la tension de la roue, je n'ai aucune idée de la manière de la vérifier.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jipe
Vénérable Grand Maître
Vénérable Grand Maître


Nombre de messages : 3666
Age : 49
Localisation : Rhode Saint Genese
Date d'inscription : 24/02/2014

MessageSujet: Re: Voyages au Japon : un bilan de l'utilisation du Brompton   Lun 31 Oct 2016, 10:56

Alexandre34 a écrit:
Les rayons de ma roue arrière ne sont pas ceux d'origine, mais ceux fournis par Ben de Kinétics avec la roue et le kit 8 vitesses. Ils sont un peu plus fins que les rayons de rechange, et cassent au niveau du coude.
Concernant la tension de la roue, je n'ai aucune idée de la manière de la vérifier.

En disant d'origine, je voulais dire fournit d'origine par Ben puisque ces rayons ont probablement une autre longueur que ceux pour un moyeu BWR ou BSR.

En fait, comme le dit aussi Erland, quand des rayons cassent cela dénote un problème au niveau du rayonnage et de ce fait il y a de très fortes chance que, si on ne vérifie pas/refait pas (fait vérifier/fait remplacer par un professionnel expérimenté) le rayonnage, d'autres rayons cassent rapidement.

Quand on remplace des rayons soi-même en cours de route, a moins d'avoir une longue expérience du rayonnage et de reprendre la tension de tous les rayons, le rayonnage obtenu est imparfait et ce n'est qu'une solution de dépannage temporaire.

Encore une petite remarque au sujet de la différence de positionnement des rayons des deux cotés de la roues : ce n'est pas nécessairement mauvais, beaucoup de moyeux sont asymétriques (quasiment tous les montages avec moyeux pour cassette multivitesse le sont, des moyeux a vitesses comme l'Alfine 11 le sont aussi) et donc le rayonnage des deux coté doit etre différent avec notamment des rayons de longueur différentes à gauche et à droite. Les raisons de l'asymétrie des moyeux et du rayonnage sont la présence de la cassette coté droit et les contraintes qui sont différentes des deux cotés du fait de la transmission de la puissance de pédalage coté droit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
karatekid2
Vénérable Grand Maître
Vénérable Grand Maître
avatar

Nombre de messages : 1578
Age : 48
Localisation : Bordeaux Gradignan
Mon Brompton: : M3L blanc titanisé
Date d'inscription : 13/11/2012

MessageSujet: Re: Voyages au Japon : un bilan de l'utilisation du Brompton   Mar 01 Nov 2016, 07:19

Alexandre34 a écrit:

Les rayons de ma roue arrière ne sont pas ceux d'origine, mais ceux fournis par Ben de Kinétics avec la roue et le kit 8 vitesses. Ils sont un peu plus fins que les rayons de rechange, et cassent au niveau du coude.
Concernant la tension de la roue, je n'ai aucune idée de la manière de la vérifier.
La casse au niveau du coude est généralement caractéristique des vélo de voyage dont le montage des roues est inadapté (rayons trop fragiles ou pas assez nombreux) pour un vélo trop chargé ... Et ce n'est pas lié à la tension des rayons.

Pas simple de vérifier la tension sur ce type de petite roue ; il doit exister un tensiomètre assez petit mais je ne me souviens plus de la marque ...
Ou alors, il faut monter en tension jusqu'à ne plus pouvoir empêcher de vriller le rayon et travailler les voiles et saut au comparateur : cette technique demande une grande habitude et c'est plutôt réservé aux pro du montage ...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
karatekid2
Vénérable Grand Maître
Vénérable Grand Maître
avatar

Nombre de messages : 1578
Age : 48
Localisation : Bordeaux Gradignan
Mon Brompton: : M3L blanc titanisé
Date d'inscription : 13/11/2012

MessageSujet: Re: Voyages au Japon : un bilan de l'utilisation du Brompton   Mar 01 Nov 2016, 07:30

jipe a écrit:
Alexandre34 a écrit:
Les rayons de ma roue arrière ne sont pas ceux d'origine, mais ceux fournis par Ben de Kinétics avec la roue et le kit 8 vitesses. Ils sont un peu plus fins que les rayons de rechange, et cassent au niveau du coude.
Concernant la tension de la roue, je n'ai aucune idée de la manière de la vérifier.
Encore une petite remarque au sujet de la différence de positionnement des rayons des deux cotés de la roues : ce n'est pas nécessairement mauvais, beaucoup de moyeux sont asymétriques (quasiment tous les montages avec moyeux pour cassette multivitesse le sont, des moyeux a vitesses comme l'Alfine 11 le sont aussi) et donc le rayonnage des deux coté doit etre différent avec notamment des rayons de longueur différentes à gauche et à droite.  Les raisons de l'asymétrie des moyeux et du rayonnage sont la présence de la cassette coté droit et les contraintes qui sont différentes des deux cotés du fait de la transmission de la puissance de pédalage coté droit.
Il faudrait que je recherche dans mes archives car cela fait 5 ans que j'ai monté le mien mais je crois bien que les rayons étaient les mêmes des deux côtés ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Abeillaud
Fournisseur officiel de belles balades
Fournisseur officiel de belles balades
avatar

Nombre de messages : 5405
Age : 107
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 20/11/2009

MessageSujet: Re: Voyages au Japon : un bilan de l'utilisation du Brompton   Mer 02 Nov 2016, 13:34

Le tensiomètre Park Tool TM-1, que j'avais présenté dans le sujet "rayonnage des roues", est utilisable avec les roues du Brompton, il faudra simplement bien l'orienter pour prendre appui sur les rayons situés à l'intérieur.  Il n'est pas trop cher et donne une estimation suffisamment précise.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shohreh
Vénérable Grand Maître
Vénérable Grand Maître
avatar

Nombre de messages : 2464
Age : 100
Localisation : Paris
Date d'inscription : 19/03/2012

MessageSujet: Re: Voyages au Japon : un bilan de l'utilisation du Brompton   Mer 02 Nov 2016, 13:40

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Voyages au Japon : un bilan de l'utilisation du Brompton   

Revenir en haut Aller en bas
 
Voyages au Japon : un bilan de l'utilisation du Brompton
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Réutilisation de petits pots vides
» Sarkozy, premier bilan
» Inondation à tunis: bilan actuel 13 morts
» utilisation du Pallas avec une ceinture trop courte
» Utilisation des lingettes lavables pour le démaquillage

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
BROMPTONFORUM - Le forum des amateurs de Brompton :: Action :: Récits-
Sauter vers: