Le forum des amateurs de Brompton
Rechercher sur le BromptonForum ->
AccueilAccueil  PortailPortail  Calendrier des baladesCalendrier des balades  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

 

 Le trader de la SG... existe bien... sur un forum spéc.

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Tarouilan
Vénérable Grand Maître
Vénérable Grand Maître


Nombre de messages : 3138
Date d'inscription : 29/04/2006

Le trader de la SG... existe bien... sur un forum spéc. - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Le trader de la SG... existe bien... sur un forum spéc.   Le trader de la SG... existe bien... sur un forum spéc. - Page 2 EmptyLun 28 Jan 2008, 16:02

marcb a écrit:
Ah !? Parce que ça vous étonne que la SG ait laissé tranquillement 50 milliards d'euros à un jeune trader (seulement 2 ans d'ancienneté dans cette fonction) pour faire "mumuse" sans aucun contrôle ??? scratch Moi pas !... drunken

Une des analyses considérée comme bonne par certains messieurs de la profession, sur leur site :

http://www.boursorama.com/forum/message.phtml?file=369498090&pageForum=1

Ce n'est pas aussi simple..... Le trader de la SG... existe bien... sur un forum spéc. - Page 2 Lol c'est d'une telle complexité, qu'il est difficile de se faire une opinion, à moins d'être des leurs, et je crains en conséquence que la vérité n'émergera jamais de cette mécanique inaccessible dont une partie n'est même pas référencée nulle part........ albino

Et un journal "Capital" sur la SG... c'est vraiment poilant :
Extrait de Capital 01/2008 sur SG:

Mdr, je viens de lire un article publié dans le n°196 du mensuel "Capital" de janvier 2008 intitulé "Les meilleures entreprises pr débuter". Je précise que ce n° est sorti le 26/12/2008 donc avt le scandale SG. Extrait :

“ Trading
1er LaSociété Générale est devenue ces dernières années 1 référence mondiale : son département "dérivés & actions", concentration de polytechniciens surdoués, est dirigé par Christophe Mianné, la star de la spécialité. L'implantation d'1 grosse salle de marchés à Paris fait exception à la règle qui voudrait que tt se passe à Londres. Les jeunes brassent vite des millions, mais ils st tjrs bien encadrés. ”

Je relève 2 magnifiques figures de styles pour les éventuels élèves de 1ère de ce forum qui préparent le bac Français ms aussi pr ts les autres forumeurs :
- “ Les jeunes brassent vite des millions... ” : euphémisme ;
- " ...mais ils st tjrs bien encadrés. ” : hyperbole.

A noter également la tonalité ironique que prend cet extrait aujourd'hui.

Kerviel..... n'a pas....le droit à l'habituelle détention provisoire...... singulier...... généralement.... la "protection de la vérité" dans une aussi grosse affaire est invoqué...
Revenir en haut Aller en bas
Tarouilan
Vénérable Grand Maître
Vénérable Grand Maître
Tarouilan

Nombre de messages : 3138
Age : 71
Localisation : Vincennes (94) - France
Mon Brompton: : M6R + modifs perso (pour qu\\\'il freine)
Date d'inscription : 29/04/2006

Le trader de la SG... existe bien... sur un forum spéc. - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Le trader de la SG... existe bien... sur un forum spéc.   Le trader de la SG... existe bien... sur un forum spéc. - Page 2 EmptyMar 29 Jan 2008, 20:00

Comme cela c'est un peu plus clair, mais ce n'est qu'un début :

Jérôme Kerviel a expliqué aux policiers que d'autres traders avaient la même pratique que la sienne, dépasser les engagements autorisés en théorie et prise de risques en principe illicite dans l'espoir de réaliser des gains extraordinaires.
Le trader n'a cependant livré aucun nom de collègue aux enquêteurs mais simplement fait état d'une pratique générale, précise-t-on de source judiciaire. Son affirmation est jugée plausible par un haut magistrat proche du dossier.

"Il l'explique alors qu'il ne cherche pas à fuir ses propres responsabilités, et le métier de trader est fait de flair et d'hyperréactivité", a dit ce magistrat à Reuters.

Jérôme Kerviel assure que la direction de la banque fermait les yeux sur ces pratiques. Il explique d'ailleurs avoir procédé de la sorte depuis novembre 2005.

Il a fait aussi état d'une prime exceptionnelle de 300.000 euros que lui avait promis la direction pour récompenser ses résultats de 2007. albino albino albino

Devant les enquêteurs, Jérôme Kerviel a accepté d’évoquer certaines techniques illégales utilisées par les traders pour dissimuler des prises de positions hyper spéculatives. Il a ainsi évoqué la pratique dite du « matelas », dont le but est de masquer certains résultats. « Cette pratique est utilisée dans le seul but de dissimuler de la valorisation », a-t-il confié aux policiers. « Cette valorisation dissimulée est au bon vouloir de chacun, au feeling… Cette pratique du matelas est même utilisée par les managers sur le résultat dégagé par leurs équipes ». Pédagogique, Kerviel a précisé : « Quand un manager, à l’instant T de l’année, estime que son desk a atteint ses objectifs de profits and loss, il peut décider de reporter la trésorerie sur l’exercice suivant, ce en le dissimulant par des moyens divers ». Selon lui, « il y a des coutumes qui permettent une certaine flexibilité accordée ponctuellement à un trader à la faveur des discussions avec le manager. On peut être en dépassement plusieurs jours et effectivement se faire rappeler à l’ordre sauf à réussir à négocier un dépassement plus conséquent ce qui est exceptionnel ».

« Tant que nous gagnons et que cela ne se voit pas trop, que ça arrange, on ne dit rien… » (Jérôme Kerviel aux policiers)


Et Kerviel de conclure par cette formule imagée qui, à ses yeux, résume l’attitude hypocrite de sa hiérarchie : « Pas vu, pas pris. Pris, pendu ! ».

Sources, surprenant la qualité de ce canard sur le web : http://www.mediapart.fr/presse-en-debat/pouvoir-et-independance/29012008/societe-generale-jerome-kerviel-assure-que-sa-hiera mais payant..
Revenir en haut Aller en bas
Tarouilan
Vénérable Grand Maître
Vénérable Grand Maître
Tarouilan

Nombre de messages : 3138
Age : 71
Localisation : Vincennes (94) - France
Mon Brompton: : M6R + modifs perso (pour qu\\\'il freine)
Date d'inscription : 29/04/2006

Le trader de la SG... existe bien... sur un forum spéc. - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Le trader de la SG... existe bien... sur un forum spéc.   Le trader de la SG... existe bien... sur un forum spéc. - Page 2 EmptyMer 30 Jan 2008, 12:27

Marrant un peu : https://www.dailymotion.com/video/x47h7l_le-pouce-de-jerome-kerviel_news albino
Revenir en haut Aller en bas
Tarouilan
Vénérable Grand Maître
Vénérable Grand Maître
Tarouilan

Nombre de messages : 3138
Age : 71
Localisation : Vincennes (94) - France
Mon Brompton: : M6R + modifs perso (pour qu\\\'il freine)
Date d'inscription : 29/04/2006

Le trader de la SG... existe bien... sur un forum spéc. - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Le trader de la SG... existe bien... sur un forum spéc.   Le trader de la SG... existe bien... sur un forum spéc. - Page 2 EmptyMer 30 Jan 2008, 16:21

Pour ceux qui ont le courage de le lire, c'est édifiant :


Extraits des procès-verbaux des auditions de Jérôme Kerviel.





Mercredi 30 janvier 2008
Gérard Davet et Elise Vincent, Le Monde


Je suis rentré à la Société générale en août 2000, comme chargé des middle-office, (...) j'ai quitté cette fonction durant le second semestre 2002. On m'a alors proposé de passer assistant-trader (...). Cette fonction consiste à être le secrétaire du trader (...). Durant le second semestre 2004, j'ai été dédié en tant qu'assistant à un desk (...). Comme je me trouvais sur la même rangée de bureaux que les traders, (...) petit à petit j'étais de plus en plus intéressé à l'activité de trading. (...) Début 2005, j'ai été intégré au trading sur le desk. (...) J'occupais toujours ce poste jusqu'à la semaine dernière. Dimanche 20 janvier, (...) le responsable du trading m'a dit de ne plus revenir.

Lorsque je suis rentré à la Société générale, ma rémunération était de l'ordre de 35 000 euros brut annuels, hors partie variable. (...) Pour l'année 2004, j'ai perçu, en 2005, 15 000 euros brut de rémunération variable annuelle. Pour l'année 2006, j'ai perçu en 2007 60 000 euros brut. (...)

Pour l'année 2007, on ne m'a pas à ce jour indiqué le montant de ma rémunération variable, je précise que cet entretien fin 2007 s'est bien passé, ils étaient contents de mon travail, ils n'étaient juste pas d'accord sur le montant de ma rémunération variable. Je proposais 600 000 euros, ils m'en proposaient 300 000 euros. A ce jour, je n'ai rien perçu pour 2007. Quant à ma rémunération fixe, elle a régulièrement augmenté pour passer à 48 000 euros brut actuellement. (...)

Je ne conteste pas formellement les faits qui me sont reprochés. Je reconnais avoir saisi des opérations fictives, je reconnais les annulations d'opérations fictives ; s'agissant de la prise d'une position non autorisée sur les futures, je suis un peu moins affirmatif. Mon mandat était clair : il consiste à assurer le market-making de produits (...) ne présentant pas de volatilité : certificats, warrants, trackers. Il n'y a aucune limite précise écrite signée de ma main. (...)

Avant toute chose, j'ai en tête de faire gagner de l'argent à ma banque. C'est ma première motivation. (...) Il s'agissait de faire gagner de l'argent à la banque uniquement, et en aucun cas m'enrichir personnellement. Ce qui est plus discutable, je le reconnais, ce sont les moyens développés en ce sens.

Ma première expérience en ce sens remonte à 2005, j'ai alors pris une position sur le titre Allianz, en pariant sur la chute du marché. Il se trouve que peu de temps après le marché chute à la suite des attentats de Londres, et c'est le jackpot de 500 000 euros. Cette date correspond à peu de chose près à mon arrivée comme trader à la Société générale. J'ai déjà alors l'idée d'un deal pour couvrir ma position. J'ai une attitude mitigée car je suis fier du résultat et surpris à la fois. Cela génère l'envie de continuer, il y a un effet boule de neige.

(...) Fin juillet (2007), le marché craque sous les subprimes et les marchés se retournent. (...) Mon résultat grimpe : 500 millions d'euros, et je me retrouve dans la même situation que précédemment, et ce à la hausse, et ne déclare pas ce résultat qui n'apparaît pas dans les livres de la Société générale. Je masque par une opération fictive (...). Il est vrai que je me retrouvais très intimidé par ce montant de 500 millions et surtout de ne pas savoir comment l'annoncer (...).

Au 31 décembre (2007), je n'ai plus de "pose" et mon "matelas" (gains en réserve) est monté à 1,4 milliard d'euros toujours pas déclarés à la banque. A ce stade, je suis dépassé par l'événement et ne sais comment le présenter à la banque, cela représente un cash non déclaré de 1,4 milliard d'euros. Or personne n'a jamais réalisé ce chiffre qui représente 50 % du total du résultat de la branche action indices de la Société générale. Je ne sais comment le gérer, je suis content, fier de moi, mais ne sais comment le justifier. Donc j'ai décidé de ne pas déclarer à la banque et pour occulter cette somme, passer une opération fictive inverse. (...).

Or pour la banque, comme je ne suis pas supposé avoir gagné cet argent, je n'ai déclaré que 55 millions d'euros de résultat. (...) J'ai alors fourni de faux justificatifs de saisie sur ces opérations, à savoir de faux mails. J'ai réalisé un faux mail (avec) une fonction qui me permet de réutiliser l'en-tête d'un mail qui m'est expédié en changeant le contenu. (...)

Début juillet 2007, je suis tiraillé entre la satisfaction de cette réussite et l'énormité du montant à annoncer sachant que ces résultats étaient générés par de fausses opérations. Début 2008, je me mets "long" (en position d'acheteur) car le marché a beaucoup évolué, et je vois le marché revenir dans les trois prochains mois, et je suis toujours convaincu que sur les trois prochains mois il rebondira. Je prends donc une position "longue" et ne me fais pas de soucis (...). Le vendredi 18 (janvier 2008), en journée, j'ai été positif en regard de la forte volatilité du marché (...), ce n'est qu'à la clôture de la séance du 18 que j'étais négatif. Je pense alors que je verrai l'évolution du marché en revenant le lundi et table sur la hausse du marché américain le mardi. Ce que je ne pouvais supposer, c'est que le lundi je ne serais plus salarié de la Société générale.

(...) Les techniques que j'ai utilisées par la suite ne sont pas sophistiquées du tout, à mon sens, tout contrôle correctement effectué est à même de déceler ces opérations. Il n'y a aucun machiavélisme de ma part.

Il est évident que je n'aurais pas eu de tels résultats sans ce système (...), ma hiérarchie aurait imposé au regard de leur importance que je coupe mes positions. Je ne me faisais pas d'illusions, je savais pertinemment que je serais moins bien récompensé que sur d'autres desks, que je n'allais pas être rémunéré selon les standards du marché, cela n'a pas été un frein à ma motivation pour autant. J'avais compris lors de mon premier entretien en 2005 que j'étais bien moins considéré que les autres au regard de mon cursus universitaire et de mon parcours professionnel et personnel. Je ne suis pas arrivé directement au front-office, mais suis passé par le middle-office et suis le seul dans ce cas. Mais je ne le vis pas mal pour autant, je vous rassure.

(...) Chaque trader travaille en relative autonomie. (...) En novembre 2007, sur des opérations successives intra-days, j'ai fait des allers et retours sur le DAX (l'indice de la Bourse allemande), mais voyant que c'était juteux, j'ai également pris des positions à partir d'autres automates de collègues en même temps et ce au vu et au su de tous. Sur cette seule journée, j'ai dégagé un résultat de 600 000 euros. Mon manager a alors voulu connaître les raisons de mes choix d'investissement. Je refuse à donner les raisons économiques dans la mesure où cela revenait à leur signer un chèque en blanc. Je ne peux croire que ma hiérarchie n'avait pas conscience des montants que j'engageais, il est impossible de générer de tels profits avec de petites positions. Ce qui m'amène à dire que lorsque je suis en positif ma hiérarchie ferme les yeux sur les modalités et les volumes engagés. Au titre d'une activité normale, un trader ne peut générer autant de cash.

(...) Je reste persuadé qu'ils étaient au courant de mes positions et en cela je vous informe de l'existence de plusieurs alertes parvenues à ma hiérarchie. Durant l'année 2007, plusieurs mails interrogatifs (...) ont été envoyés à plusieurs de mes assistants collaborateurs afin d'obtenir des explications. (...) La banque aurait pu être alertée par d'autres indicateurs. Un autre warning aurait consisté à faire un ratio entre le résultat de 55 millions que je faisais en 2007 et le volume d'opérations traitées. Deux demandes d'informations de novembre 2007, émanant d'Allemagne Eurex, sont envoyées pour interroger le volume des opérations traitées par moi (...). Suite à cette enquête je suis interrogé (...) et parviens à me justifier. Début janvier 2008, je fais exploser ma limite de crédit (...). Je reçois alors des mails interrogateurs. (...) Pour me justifier, je produis alors un faux mail.

(...) Le simple fait de ne pas prendre de jours de congé en 2007 (4 jours) aurait dû alerter ma direction. C'est une des règles primaires du contrôle interne. Un trader qui ne prend pas de vacances est un trader qui ne veut pas laisser son book à un autre. (...)

Je générais du cash, donc les signaux ne sont pas si inquiétants que cela. Tant que nous gagnons et que cela ne se voit pas trop, que ça arrange, on ne dit rien...

La révélation de ces opérations dissimulées aurait-elle eu pour conséquence la réduction ou la suppression de votre bonus annuel ?

On peut le penser. A tout moment on aurait pu m'opposer que les positions dissimulées n'étaient pas validées pour l'évaluation de celui-ci.

Lorsque vous preniez ces positions couvertes par des opérations fictives, n'avez-vous jamais évalué le possible risque d'être licencié en cas de découvert ?

..........


Dernière édition par le Ven 01 Fév 2008, 08:44, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Tarouilan
Vénérable Grand Maître
Vénérable Grand Maître
Tarouilan

Nombre de messages : 3138
Age : 71
Localisation : Vincennes (94) - France
Mon Brompton: : M6R + modifs perso (pour qu\\\'il freine)
Date d'inscription : 29/04/2006

Le trader de la SG... existe bien... sur un forum spéc. - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Le trader de la SG... existe bien... sur un forum spéc.   Le trader de la SG... existe bien... sur un forum spéc. - Page 2 EmptyMer 30 Jan 2008, 16:21

Suite :

Je me posais la question de temps en temps, mais tout le temps je gagnais. Je me disais que la Société générale ne licencierait jamais quelqu'un qui génère autant de cash.

Mais vous n'avez pas toujours été gagnant sur vos positions ? Le risque d'être licencié sur un contrôle inopiné d'une opération fictive générant une perte était certain et envisageable ?

Il est vrai que le risque existait, beaucoup de traders se sont fait virer pour ces raisons.

Vous étiez malgré tout disposé à prendre ce risque ?

J'étais pris dans une spirale où cette question était totalement occultée. C'était trop tard.

Sachant que vous estimiez votre bonus comme étant à discrétion de votre hiérarchie, quels sont les critères selon vous qui rentrent en ligne de compte pour que celui-ci soit évalué par celle-ci ?

Je me pose encore la question : quels étaient les critères ? Ce qui se dit, c'est que la rémunération variable oscillerait entre 3 % et 7 % du résultat déclaré.

Donc le "matelas" que vous déteniez "off" (de façon dissimulée) n'entrait pas dans le calcul de votre bonus pour 55 millions d'euros de résultats déclarés ?
Non.

(...) En ce qui me concerne, cette valorisation à 1,4 milliard d'euros est importante mais arrivée trop rapidement de 500 millions (fin octobre 2007) à 1,6 milliard fin novembre pour que je puisse le déclarer sans être inquiété. Il est vrai que cela est hors de proportion avec le résultat déclaré (...). Pas vu pas pris, pris pendu.

Vous a-t-on fait une remarque sur les 50 milliards d'euros que vous aviez pris les quinze premiers jours de janvier ?

J'avais le sentiment que le marché allait rebondir.

Pourquoi un engagement si important, disproportionné par rapport à tous vos engagements précédents ?

C'était une façon de moyenner à la baisse mon prix moyen, et par ailleurs parce que je sais que le marché étant au plus bas va remonter très rapidement.

(...) Je n'avais aucune certitude que ces stratégies passeraient inaperçues. Je n'avais aucun élément me le laissant penser. Je ne pouvais que l'espérer (...).

Est-ce que vous êtes joueur ?

Non.

Etes-vous adhérent à un cercle de jeux ?

Oui, je joue au billard et suis adhérent (d'un cercle de jeu) (...).

Vous maintenez n'avoir eu pour seul objectif que de faire gagner de l'argent à la Société générale et d'avoir atteint votre objectif au 31 décembre 2007 ?

Oui, d'ailleurs je rappelle que le résultat dégagé est de 55 millions d'euros, et les 1,4 milliard d'euros de résultats qui servent sont occultés et n'apparaissent pas dans mon P & L (profit and loss, compte de résultats) mais qui sont réels (...). Je suis bloqué par le montant et la somme à annoncer à ma hiérarchie. J'ai l'intention de l'annoncer à la direction de la Société générale et je réfléchis à la façon de le faire.

Pris dans l'engrenage, comment imaginiez-vous pouvoir leur annoncer sans risquer de perdre votre salaire ?

Je pensais que le simple fait d'annoncer 1,4 milliard de bénéfices les satisferait.

Sans imaginer que la manière dont ils ont été occultés susciterait une sanction ?

Pour la sanction, je ne pouvais l'évaluer. La banque a pour but premier de gagner de l'argent. Comment justifier une sanction vis-à-vis d'un trader qui génère un résultat positif de 1,4 milliard d'euros (...) ?

On remarque que votre niveau d'engagement est stable et équilibré jusqu'à fin mars 2007, votre activité est beaucoup plus agressive entre fin mars et début juillet et de fin septembre à fin novembre. Quelles sont les raisons de ces prises de positions ?

En avril, c'est le début du problème des subprimes. Je m'informe à travers la presse et constate qu'elle mentionne le faible risque de contagion sur les banques et l'économie réelle. Je commence à étudier le sujet et décide de vendre des futures et à monter ma position vendeuse. Plus le temps passe, plus je suis persuadé de l'existence du risque de retournement du marché. Je monte ma pose jusqu'à mi-juillet jusqu'à 30 milliards d'euros et la solde fin juillet avec un gain.

Aviez-vous conscience dans vos prises de positions agressives d'être au-delà d'un mandat classique ?

Tous mes collègues prennent des positions plus ou moins importantes. La mienne était effectivement élevée et j'en avais conscience. On peut alors dire que j'étais hors limite du mandat mais je rappelle que je n'avais signé aucune limite chiffrée respectée dans le cadre de mon book.

Etes-vous serein quant à la taille des positions prises (30 milliards en juillet) ?

Non, j'ai conscience d'avoir une grosse position mais suis intimement convaincu du bien-fondé de mon analyse.

Cette conscience d'être hors limite se traduit par l'enregistrement de diverses opérations fictives dont les formes et modalités ont varié dans le but de masquer vos engagements ?
Oui.

A supposer que vos positions importantes sur les futures aient été décelées par la SG entre début mars et fin juillet 2007, soit sur la période ou votre P & L est négatif avec un pic maximum de moins 2,5 milliards d'euros fin juillet 2007, quel aurait été votre système de défense ?

Mes justifications auraient été les mêmes. L'espérance d'un retournement du marché. Cependant, je vous le répète, de mars à juillet ma hiérarchie a reçu un ensemble de warnings qui me laisse à penser que la taille de mes positions était connue.

Pourquoi dès lors les services de contrôle n'ont-ils pas cherché à vous stopper ?

Cela les arrangeait de me laisser gagner de l'argent.

Vous ne répondez pas à ma question. Je vous parle de la période de mars à juillet 2007 où votre P & L est négatif ?

En cas de découverte sur cette période, c'est toute l'équipe qui aurait été licenciée. Y compris mes supérieurs hiérarchiques en cascade. C'est d'ailleurs le cas aujourd'hui. Dans les deux cas, la Société générale a intérêt à fermer les yeux. Que je sois gagnant ou perdant.

Si tel est votre point de vue, cela signifie que vous aviez les coudées franches sans aucune limite ?

D'une certaine façon.

Vous le pensez réellement ?

Quoi qu'il en soit, je risquais dans un cas comme dans l'autre de perdre mon salaire si mes engagements étaient décelés. J'avais certes intérêt à dissimuler mes engagements vis-à-vis de mes supérieurs conscients du risque de ne plus avoir de job. Et ma hiérarchie avait intérêt quant à elle à ne rien dire pour les mêmes raisons.

Je ne suis pas de votre avis dans la mesure où votre hiérarchie avait tout intérêt à déceler au plus vite vos positions hors norme pour stopper, d'une part, ces positions importantes et, par ailleurs, les dommages collatéraux susceptibles d'atteindre vos supérieurs. Il est indéniable qu'ils auraient été eux-mêmes soumis à une série d'explications et de justifications sur les raisons de ce laisser-faire. Ce qui n'était pas dans leur intérêt. Qu'en pensez-vous ?

Je ne sais pas.

Je pense que votre hiérarchie a tout intérêt dès février à vous stopper dans votre élan, c'est-à-dire dès que vos résultats sont négatifs. Que la seule raison pour laquelle cela ne s'est pas fait, c'est que vos manoeuvres (opérations fictives) sont suffisamment efficaces pour passer à travers tous les contrôles et qu'à ce moment, contrairement à vous, ils n'ont pas encore à craindre pour la perte de leur salaire et de leur poste.

Dès début avril, P. B. et M. R. sont avisés par mail du service comptable (...). La seule chose qui me soit dite est de me débrouiller pour régulariser. Ils n'interviennent pas. Les autres alertes qui leur parviennent par la suite ne les font pas réagir pour autant, c'est donc que cela les arrangeait. Au début comme à la fin de mes manoeuvres, ils n'ont pas voulu intervenir. Nous faisons eux et moi le même métier. Ils en connaissent les rouages.

La non-détection par vos supérieurs de vos manœuvres a-t-elle été de nature à vous inciter au fil de l'année 2007 à augmenter la taille de vos engagements pour atteindre 50 milliards d'euros ?

Cela ne m'a pas freiné. Leur passivité a pu me pousser à continuer et comme je vous l'ai dit j'ai vite été entraîné dans une spirale au sein de laquelle je me suis trouvé sans pouvoir m'en sortir.


Dernière édition par le Ven 01 Fév 2008, 08:44, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Tarouilan
Vénérable Grand Maître
Vénérable Grand Maître
Tarouilan

Nombre de messages : 3138
Age : 71
Localisation : Vincennes (94) - France
Mon Brompton: : M6R + modifs perso (pour qu\\\'il freine)
Date d'inscription : 29/04/2006

Le trader de la SG... existe bien... sur un forum spéc. - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Le trader de la SG... existe bien... sur un forum spéc.   Le trader de la SG... existe bien... sur un forum spéc. - Page 2 EmptyVen 01 Fév 2008, 08:42

Apparemment, c'était une pratique habituelle :
la Brigade Financière va auditionner quatre de ses collègues

Lors de son audition par la Brigade Financière, Jérôme Kerviel, le jeune homme qui a fait perdre près de 5 milliards d’euros à la Société Générale, a déclaré aux enquêteurs que cinq autres traders de la banque prenaient régulièrement des positions dépassant les autorisations qui leur étaient assignées.

S’appuyant sur ces indications, les policiers ont identifié cinq suspects. Ils comptent convoquer rapidement quatre d’entre eux, le cinquième s’étant suicidé en juin 2007.

Ca commence à sentir mauvais si JK commence à dévoiler les petits secrets des banksters.
je n'aimerais pas être à la place des 4 autres, coincés entre les pressions de leur employeur et les joies de la garde à vue.
Revenir en haut Aller en bas
Tarouilan
Vénérable Grand Maître
Vénérable Grand Maître
Tarouilan

Nombre de messages : 3138
Age : 71
Localisation : Vincennes (94) - France
Mon Brompton: : M6R + modifs perso (pour qu\\\'il freine)
Date d'inscription : 29/04/2006

Le trader de la SG... existe bien... sur un forum spéc. - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Le trader de la SG... existe bien... sur un forum spéc.   Le trader de la SG... existe bien... sur un forum spéc. - Page 2 EmptySam 02 Fév 2008, 12:42

Ce que je viens de comprendre (vaguement) sur l'état du système bancaire, source, les tradeurs eux-même sur leur principal site :

personne n'a les moyens de sauver les rehausseurs (surprimes)

pas question de le faire sur fonds publics
(vu en particulier le déficit budgétaire déjà colossal)

les banques n'ont pas de sous non plus mais vu qu'elles seront les premières victimes de la faillite des rehausseurs, elles jouent la montre

issue prévisible, nouvelles grosses pertes pour les banques
qui donc va les sauver cette fois?
les émirs à nouveau?
ou les chinois?

La situation va dégénérer....
Revenir en haut Aller en bas
Tarouilan
Vénérable Grand Maître
Vénérable Grand Maître
Tarouilan

Nombre de messages : 3138
Age : 71
Localisation : Vincennes (94) - France
Mon Brompton: : M6R + modifs perso (pour qu\\\'il freine)
Date d'inscription : 29/04/2006

Le trader de la SG... existe bien... sur un forum spéc. - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Le trader de la SG... existe bien... sur un forum spéc.   Le trader de la SG... existe bien... sur un forum spéc. - Page 2 EmptyLun 04 Fév 2008, 12:01

Apparemment, il y a beaucoup mieux que les Surprimes :

Subprime ? Simple apéritif ! Lisez ça > 08:47 04/02/08
Les genies du prêt immobilier!!!!!!!!!!!!!!

puisque le silence est roi , je vous renvoi une perle des bouricains, des genies du pret immobilier

Des prêts magiques qui grossissent tous seuls !
Vous pensiez avoir assisté au pire avec les faillites actuelles dans le secteur des prêts à risque aux USA ?...le "meilleur" est en réalité à venir avec les prêts "neg-ams" et "interest only". Cette fois ce seront toutes les catégories d'emprunteurs qui seront concernés. Et l'impact sera encore bien plus fort.

Quelques explications :

Dans notre système bancaire "traditionnel", on rembourse un prêt de façon classique : à chaque mensualité, on paye une part d’intérêts et une part de capital, le capital restant du diminuant progressivement jusqu’au remboursement du prêt.

Aux USA et dans certains autres pays, des prêts beaucoup plus "exotiques" ont été inventés, et sont de véritables bombes à retardement pour le système : les prêts « interest only » et les « neg-am ».

Les prêts « interest-only » sont des prêts ou on ne paie que les intérêts (donc sans rembourser le capital) pendant une période de quelques années. Comme les miracles ont une fin, vient un moment (au bout de 5 ans en général) ou il faut aussi rembourser le capital. Quand ce moment arrive, l’annuité augmente brutalement et le pauvre emprunteur devra donc soit vendre sa maison, soit prendre un nouveau prêt (possible tant que l'immobilier monte), soit payer sa nouvelle annuité...chose qu'il sera en général incapable de faire.

Mais Il y a encore beaucoup mieux : Une partie des emprunteurs n'étant plus capables de rembourser les seuls intérêts de leur prêt, on a inventé à leur intention les "Neg-ams" (prêts à amortissement négatif).
Dans ce type de prêt, l’emprunteur a la possibilité de ne même plus rembourser la totalité des intérêts, il a juste une « mensualité minimum » à payer, d’un montant très faible. Exemples :
- 321 $ pour obtenir 100000$ chez Aimloan,
- 529$ pour obtenir 200000 $ chez 24/7… non vous ne rêvez pas !)

Comme il n’y a pas toujours pas de miracle, la part des intérêts non remboursés vient alors grossir le capital du et le prêt grossit « tout seul » au lieu d’être remboursé.
Tant que le montant du prêt à rembourser n’a pas augmenté au delà d’une limite fixée (en général 110 ou 115% du prêt initial) tout va bien et l'emprunteur coule des jours heureux et insouciants dans sa splendide maison.
Mais dès que cette limite est dépassée (en moyenne au bout de 3 ans), la bombe à retardement se déclenche : le doux prêt "Neg-Am" est automatiquement transformé en prêt classique à taux variable.
Il faut rembourser les intérêts et le capital...Le pauvre emprunteur voit alors en l'espace d'un mois seulement sa mensualité multipliée d’un coup par 2 ou 3, n'a pas remboursé un centime sur son capital et doit même 10% de plus qu'au début du prêt).
A noter que le moment de cette "transformation" est totalement impossible à prévoir pour un particulier non expert, dépendant des marchés de taux d'intérêt et de calculs particulièrement complexes...
pour ceux qui en ont le courage, explications en anglais de "tanta" ici, (prévoir beaucoup d'aspirine avant lecture !). En tout cas l'emprunteur lambda n'a aucune chance de comprendre ce mécanisme !

Voici à titre d'exemple un tableau issu des simulations de la société « Aimloan.com »

Mois Mensualité minimum Capital restant du
1 321,64 100 000
13 345,76 102 725
25 371,69 106 501
35 371,69 110 343
36 889,70 110 259


Les mensualités augmentent d’abord au rythme de 7,5% par an…déjà pas mal mais ce n’est rien à coté de ce qui arrive au mois 36 : la mensualité passe de 371 à 889 $ d’un seul coup (et continue d’augmenter ensuite)…

Le plus grave de l'histoire est à venir :

Les prêts "neg-am" sont en effet autorisés par la banque sur la base des capacités de l’emprunteur à rembourser seulement la mensualité minimum de départ (321$ dans notre exemple). L'immense majorité de ces emprunteurs seront donc incapables de rembourser lors de la "transformation du prêt" :
Connaissez vous beaucoup de ménages capables de résister à une multiplication par 2,4 de leur mensualité en un mois ?
Pas moi !

En situation de hausse de l’immobilier, tout se passe quand même bien : l’emprunteur garde son prêt uniquement pendant la période « remboursement minimum », revend sa maison au bout de 3 ans juste avant la « hausse brutale » (ou reprend un nouveau prêt si il pense que ça va encore monter), la plus value lui permet de rembourser son prêt et il pourra même en conserver une partie.
Il aura en prime profité de sa belle maison 3 ans en payant des mensualités très faibles, ou l’aura même loué plus cher que ses mensualités, retirant ainsi un bénéfice sans débourser un sou.
Un vrai conte de fées qui a séduit de très nombreux emprunteurs depuis 2004.

En situation de baisse (c’est le cas depuis juillet 2006 aux USA), le miracle tourne par contre au cauchemar :
En prenant un rythme de baisse à 8% par an (on en est déjà à –8% entre juillet 2006 et février 2007 aux USA, donc ce rythme a toutes les chances d’être dépassé), la maison de 100000$ ne vaudra plus que 77 868$ à la revente au bout de 3 ans.
Le prêt à rembourser lui par contre aura augmenté à 110000$ pendant le même temps.
Résultat : l’emprunteur se retrouve en faillite, sans logement, et avec une ardoise de 32 132$ (en supposant qu'il ait réussi à revendre sa maison). Et la banque se retrouve avec un client incapable de rembourser.

Cet exemple utilisait un petit prêt de 100 000 $. Dans la réalité, le montant des prêts immobiliers aux ménages est bien plus élevé et dépasse souvent 200 000 ou 300 000$.

Dans le prochain article nous verrons à quel point ces prêts sont répandus aux USA, les manipulations comptables qui leur sont associées dans le système bancaire et ce qu'il faut en attendre sur l'immobilier et l'économie en général.
affraid affraid affraid
Revenir en haut Aller en bas
Tarouilan
Vénérable Grand Maître
Vénérable Grand Maître
Tarouilan

Nombre de messages : 3138
Age : 71
Localisation : Vincennes (94) - France
Mon Brompton: : M6R + modifs perso (pour qu\\\'il freine)
Date d'inscription : 29/04/2006

Le trader de la SG... existe bien... sur un forum spéc. - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Le trader de la SG... existe bien... sur un forum spéc.   Le trader de la SG... existe bien... sur un forum spéc. - Page 2 EmptyMar 05 Fév 2008, 13:53

Bouton était évidement au courant....... c'est lui qui devrait être en garde à vue :

La Société générale était bien au courant des risques considérables courus par son trader Jérôme Kerviel sur le marché à terme germano-suisse Eurex. C’est ce qu’affirme, mardi matin, le International Herald Tribune qui publie un échange de mails compromettant entre le bureau de surveillance d’Eurex et la banque française.

Le 7 novembre 2007, la Société générale aurait reçu un mail inquiétant d’Eurex: depuis 7 mois, votre trader Jérôme Kerviel a engagé de «nombreuses transactions» qui ont alerté nos contrôles, dit en substance la missive. Malgré l’alerte donnée, la banque ne se presse pas pour répondre au mail. Ce n’est que le 20 novembre, deux semaines plus tard, que Vincent Duclos, un expert du contrôle du risque à la SocGén aurait envoyé une réponse: «La récente augmentation de la volatilité sur les marchés américains et européens» explique nos importantes prises de positions.
Revenir en haut Aller en bas
Walibi
Maître Bromptoniste
Maître Bromptoniste


Nombre de messages : 1133
Age : 57
Localisation : BCN
Date d'inscription : 10/11/2007

Le trader de la SG... existe bien... sur un forum spéc. - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Le trader de la SG... existe bien... sur un forum spéc.   Le trader de la SG... existe bien... sur un forum spéc. - Page 2 EmptyMar 05 Fév 2008, 14:22

C'est amusant comme le monde semble découvrir en 2007 des pratiques qui il y 20 ans me faisaient dresser les cheveux sur la tête... En 86/88 j'habitais Los Angeles et j'avais été frappé de voir la relation des Américains au crédit à une époque où l'on était encore très conservateur en France.

Les prêts se faisaient déjà à 20 ou 30 ans, contre 10/15 en F et l'on ne payait que ses intérêts pour les crédits à la consommation, d'où un surendettement possible en intérêts seulement et non en capital+intérêts mais surtout un système très pervers quant à la notation des candidats au crédit.

Pour faire simple pour obtenir un crédit mieux vaut aux US en avoir déjà beaucoup et les rembourser sans incident que de ne pas en avoir du tout. Donc très tôt (16/18 ans) les américains commencent leur "crédit history" avec de petits prêts, des cartes de crédit conso faciles à avoir et tout cela est consigné dans un fichier informatique que consultent les banques qd elles souhaitent accorder un nouveau prêt. Surendetté ? La notion n'existe pas tant que l'on rembourse les intérêts, même si c'est avec de nouveaux prêts... Incroyable...

Pour le petit Frenchie de 25 ans que j'étais alors il était très difficile d'obtenir même une carte visa sans "crédit history" alors que je n'avais pas un cent de dettes...

Que l'on découvre la perversité'un tel principe en... 2008... Je tombe des nues...

Notez bien que depuis l'Europe s'est rattrapée: en Espagne les crédits à 50 ans sont à présent courants avec des taux variables qui peuvent faire doubler ou tripler la mensualité. Avec la crise qui ne fait que commencer il va bientôt avoir de bonnes affaires à faire par ici dans l'immobilier pour ceux qui ont de quoi investir...
Revenir en haut Aller en bas
Tarouilan
Vénérable Grand Maître
Vénérable Grand Maître
Tarouilan

Nombre de messages : 3138
Age : 71
Localisation : Vincennes (94) - France
Mon Brompton: : M6R + modifs perso (pour qu\\\'il freine)
Date d'inscription : 29/04/2006

Le trader de la SG... existe bien... sur un forum spéc. - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Le trader de la SG... existe bien... sur un forum spéc.   Le trader de la SG... existe bien... sur un forum spéc. - Page 2 EmptyMar 05 Fév 2008, 14:46

Tibidabo a écrit:

Pour faire simple pour obtenir un crédit mieux vaut aux US en avoir déjà beaucoup et les rembourser sans incident que de ne pas en avoir du tout. Donc très tôt (16/18 ans) les américains commencent leur "crédit history" avec de petits prêts, des cartes de crédit conso faciles à avoir et tout cela est consigné dans un fichier informatique que consultent les banques qd elles souhaitent accorder un nouveau prêt. Surendetté ? La notion n'existe pas tant que l'on rembourse les intérêts, même si c'est avec de nouveaux prêts... Incroyable...

Notez bien que depuis l'Europe s'est rattrapée: en Espagne les crédits à 50 ans sont à présent courants avec des taux variables qui peuvent faire doubler ou tripler la mensualité.

C'est intéressant de souligner que ces pratiques, comme que tu les avais observé à l'époque, semblent avoir été exporté dans nos contrés, depuis les USA, que nous avons, hélas, comme, modèle aujourd'hui, grâce à qui vous savez... mais que nous imitons toujours très mal...

La, ou ils survivrons, nous peut-être pas.... Le trader de la SG... existe bien... sur un forum spéc. - Page 2 305973
Revenir en haut Aller en bas
Gilou75
Habitué du coin
Habitué du coin


Nombre de messages : 291
Localisation : Paris
Date d'inscription : 08/10/2006

Le trader de la SG... existe bien... sur un forum spéc. - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Le trader de la SG... existe bien... sur un forum spéc.   Le trader de la SG... existe bien... sur un forum spéc. - Page 2 EmptyMar 05 Fév 2008, 22:01

L'Espagne va payer très cher ses "subprimes": encore un pays qu'on nous donnait en exemple, alors que les 3/4 de sa croissance n'était dû qu'à un endettement massif des ménages dans l'immobilier... Ménages qui vont quasi tous faire faillitte, comme aux US, pendant toute l'année 2008.
"Dynamique" qu'ils disaient. "Croissance", gna gna gna...
Vous allez voir que dans le fond, ces abrutis de français ne s'en sortent pas si mal. C'est leur classe politique irresponsable (droite et gauche confondues) qui a endetté l'etat à ce point délirant...
Revenir en haut Aller en bas
Walibi
Maître Bromptoniste
Maître Bromptoniste


Nombre de messages : 1133
Age : 57
Localisation : BCN
Date d'inscription : 10/11/2007

Le trader de la SG... existe bien... sur un forum spéc. - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Le trader de la SG... existe bien... sur un forum spéc.   Le trader de la SG... existe bien... sur un forum spéc. - Page 2 EmptyMer 06 Fév 2008, 03:55

Gilou75 a écrit:
L'Espagne va payer très cher ses "subprimes": encore un pays qu'on nous donnait en exemple, alors que les 3/4 de sa croissance n'était dû qu'à un endettement massif des ménages dans l'immobilier... Ménages qui vont quasi tous faire faillitte, comme aux US, pendant toute l'année 2008.
"Dynamique" qu'ils disaient. "Croissance", gna gna gna...
Vous allez voir que dans le fond, ces abrutis de français ne s'en sortent pas si mal. C'est leur classe politique irresponsable (droite et gauche confondues) qui a endetté l'etat à ce point délirant...

La vérité sur l'Espagne est un peu plus modérée. Oui ils vont payer cher la bulle immobilière de ces dernières années mais à mon avis cela ne sera qu'une crise de croissance dans une économie qui reste extrèment bien orientée avec surtout un moral des ménages et une volonté de réussir qui surprend.

Chaque fois que je passe les Pyrénées je suis frappé par la morosité qui règne en F (et cela ne date pas de Sarkozy, cela fait huit ans que je suis parti) les gens - et pas que les politiques, les gens normaux... - sont enkystés dans leurs fonctions, rôles, régions, classe/rôle social, petits privilèges qu'ils soient d'ouvriers ou de patrons... On tremble à 30 ans pour une retraite que l'on aura ss doute jamais là où les Espagnols se bougent pour entreprendre et bien des chefs d'entreprises sont incapables de sortir des frontières pour vendre leurs produits. Le système fiscal est de loin le plus castrateur et le plus complexe de tous ceux que j'ai pu connaître, même les scandinaves qui sont les rois du social et de la redisdribution le font avec 100 fois plus de pragmatisme et de clarté que nous qui empilons charges sociales sur impôts sur le revenu sur ISF (qu'ont supprimé quasi tous les pays européens...) sur maintenant eco-vignette modérée par un bonus et une prime à la casse... Un maquis abominable... Et je ne parle pas de ce qui tombe sur la tête des candidats à la création ou reprise d'entreprise... Vraiment, j'aime mon pays mais ne souhaite absolument pas revenir y travailler. Je préfère me prendre dans la figure un -25 ou -30% sur l'immobilier en Espagne car je sais qu'à 5 ou au pire 10 ans le pays ici sera à nouveau gagnant et pas qu'en immobilier.

Zapatero disait pour ses voeux que en 2008 l'Espagne dépasserait la F en PNB par habitant. Je ne sais pas si c'est vrai au niveau national mais c'est en tout cas c'est en ligne de mire et déjà plus qu'une réalité en Catalogne où l'on vit beaucoup mieux (j'entends niveau de vie moyen de la population) que dans la pluspart des villes de province en F. Les salaires sont comparables à présent aux français et un plein de supermarché coute 35% de moins. Hier je déjeunais avec ma femme dans un resto très acceptable: 22€ à deux pour entrée, deux plats, dessert, boisson, café. Vous avez dit "pouvoir d'achat ?

La comparaison avec Marseille est affligeante pour ma ville natale... Qui aurait dit ça il y a 20 ans ??? Mais il est vrai que les marseillais sont restés le c.. sur leur chaise qd les catalans bougeaient le leur et c'est pour ça qu'ils se sortiront de la belle claque qu'ils sont en train de se prendre.

Je suis malheureusement beaucoup moins optimiste pour le F...
Revenir en haut Aller en bas
Gilou75
Habitué du coin
Habitué du coin


Nombre de messages : 291
Localisation : Paris
Date d'inscription : 08/10/2006

Le trader de la SG... existe bien... sur un forum spéc. - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Le trader de la SG... existe bien... sur un forum spéc.   Le trader de la SG... existe bien... sur un forum spéc. - Page 2 EmptyMer 06 Fév 2008, 11:29

Citation :
Zapatero disait pour ses voeux que en 2008 l'Espagne dépasserait la F en PNB par habitant.

Il est complètement fou: rendez-vous dans 1 an...
Revenir en haut Aller en bas
Tarouilan
Vénérable Grand Maître
Vénérable Grand Maître
Tarouilan

Nombre de messages : 3138
Age : 71
Localisation : Vincennes (94) - France
Mon Brompton: : M6R + modifs perso (pour qu\\\'il freine)
Date d'inscription : 29/04/2006

Le trader de la SG... existe bien... sur un forum spéc. - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Le trader de la SG... existe bien... sur un forum spéc.   Le trader de la SG... existe bien... sur un forum spéc. - Page 2 EmptyMer 06 Fév 2008, 11:31

Tibidabo a écrit:
Gilou75 a écrit:
L'Espagne va payer très cher ses "subprimes": encore un pays qu'on nous donnait en exemple, alors que les 3/4 de sa croissance n'était dû qu'à un endettement massif des ménages dans l'immobilier... Ménages qui vont quasi tous faire faillitte, comme aux US, pendant toute l'année 2008.
"Dynamique" qu'ils disaient. "Croissance", gna gna gna...
Vous allez voir que dans le fond, ces abrutis de français ne s'en sortent pas si mal. C'est leur classe politique irresponsable (droite et gauche confondues) qui a endetté l'etat à ce point délirant...

La vérité sur l'Espagne est un peu plus modérée. Oui ils vont payer cher la bulle immobilière de ces dernières années mais à mon avis cela ne sera qu'une crise de croissance dans une économie qui reste extrèment bien orientée avec surtout un moral des ménages et une volonté de réussir qui surprend.

Chaque fois que je passe les Pyrénées je suis frappé par la morosité qui règne en F (et cela ne date pas de Sarkozy, cela fait huit ans que je suis parti) les gens - et pas que les politiques, les gens normaux... - sont enkystés dans leurs fonctions, rôles, régions, classe/rôle social, petits privilèges qu'ils soient d'ouvriers ou de patrons... On tremble à 30 ans pour une retraite que l'on aura ss doute jamais là où les Espagnols se bougent pour entreprendre et bien des chefs d'entreprises sont incapables de sortir des frontières pour vendre leurs produits. Le système fiscal est de loin le plus castrateur et le plus complexe de tous ceux que j'ai pu connaître, même les scandinaves qui sont les rois du social et de la redisdribution le font avec 100 fois plus de pragmatisme et de clarté que nous qui empilons charges sociales sur impôts sur le revenu sur ISF (qu'ont supprimé quasi tous les pays européens...) sur maintenant eco-vignette modérée par un bonus et une prime à la casse... Un maquis abominable... Et je ne parle pas de ce qui tombe sur la tête des candidats à la création ou reprise d'entreprise... Vraiment, j'aime mon pays mais ne souhaite absolument pas revenir y travailler. Je préfère me prendre dans la figure un -25 ou -30% sur l'immobilier en Espagne car je sais qu'à 5 ou au pire 10 ans le pays ici sera à nouveau gagnant et pas qu'en immobilier.

Zapatero disait pour ses voeux que en 2008 l'Espagne dépasserait la F en PNB par habitant. Je ne sais pas si c'est vrai au niveau national mais c'est en tout cas c'est en ligne de mire et déjà plus qu'une réalité en Catalogne où l'on vit beaucoup mieux (j'entends niveau de vie moyen de la population) que dans la pluspart des villes de province en F. Les salaires sont comparables à présent aux français et un plein de supermarché coute 35% de moins. Hier je déjeunais avec ma femme dans un resto très acceptable: 22€ à deux pour entrée, deux plats, dessert, boisson, café. Vous avez dit "pouvoir d'achat ?

La comparaison avec Marseille est affligeante pour ma ville natale... Qui aurait dit ça il y a 20 ans ??? Mais il est vrai que les marseillais sont restés le c.. sur leur chaise qd les catalans bougeaient le leur et c'est pour ça qu'ils se sortiront de la belle claque qu'ils sont en train de se prendre.

Je suis malheureusement beaucoup moins optimiste pour le F...

Hélas, vrai, les français sont maintenu dans l'ignorance grâce à une désinformation récurrente, la fiscalité en Espagne est infiniment plus modérée qu'en France, et le niveau de vie.... devient supérieur, les français sont totalement déconnecté de la réalité, ton analyse est très pertinente Le trader de la SG... existe bien... sur un forum spéc. - Page 2 248248
Revenir en haut Aller en bas
patufitoo
Invité de marque
Invité de marque


Nombre de messages : 417
Age : 52
Localisation : Essonne nord
Mon Brompton: : M6R orange/gris, moyeu SON, Edelux, marathon+, Brooks B17 noire
Date d'inscription : 02/10/2007

Le trader de la SG... existe bien... sur un forum spéc. - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Le trader de la SG... existe bien... sur un forum spéc.   Le trader de la SG... existe bien... sur un forum spéc. - Page 2 EmptyMer 06 Fév 2008, 12:55

Moi qui vais souvent à Barcelone, dans ma belle-famille, chez des amis ce n'est pas tout à fait ce que j'y vois !!
Je ne ferai pas un discours en économie, mais beaucoup de jeunes restent très tard chez leur parents (35, 40ans) tout simplement parce qu'ils ne peuvent acheter ou louer un appartement vu le prix de l'immobilier...
Je vois aussi plein de "milloriste" (qui travaillent pour 1000€ par mois)...
Des couples qui travaillent juste pour rembourser leur hypothèque à taux variable car les banques les encouragent à s'endetter à plus de 50%.
(banques qui d'ailleurs ont des tas de dossiers de surendettement)

Ce qui est sûr par contre, c'est que certains tirent très bien leur épingle de ce jeu. Les écarts se creusent énormément.

Quand au coût de la vie, je n'ai pas remarqué un tel écart, ce qui est sûr par contre c'est qu'en 8 ans, les prix ont augmenté de manière phénoménale mais pas les salaires, je serai bien incapable de le chiffrer objectivement.
Revenir en haut Aller en bas
Walibi
Maître Bromptoniste
Maître Bromptoniste


Nombre de messages : 1133
Age : 57
Localisation : BCN
Date d'inscription : 10/11/2007

Le trader de la SG... existe bien... sur un forum spéc. - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Le trader de la SG... existe bien... sur un forum spéc.   Le trader de la SG... existe bien... sur un forum spéc. - Page 2 EmptyMer 06 Fév 2008, 13:12

C'est vrai ce que tu dis Patufitoo, les prix de l'immobilier à BCN et dans pas mal de villes importantes d'Espagne a été multiplié par 4 ou 5 en dix ans et pas les salaires. D'où la difficulté notamment pour pour les primo-accédants de se loger.

Si tu connais bien l'Espagne tu sais qu'il y a aussi une dimension culturelle non négligeable qui fait que les jeunes restent tard chez eux. Un de mes amis me disaient que son père avait presque pris comme un affront personnel son désir de quitter la maison à... 28 ans. Dans la boite où je travaille beaucoup de jeunes diplomés de grandes écoles qui gagnent largement plus que 1000€ par mois restent chez leur parents car c'est confortable, leur permet d'économiser de l'argent et de vivre bien à coté.

Et puis je ne crois pas que la situation soit bien meilleure à Paris pour les salaires minimums...

Ceci dit 100% d'accord avec toi sur la claque que vont se prendre - se prennent déjà - les Espagnols avec les crédits. Le point positif est que les prix des loyers et des maisons a déjà commencé à baisser. Je pense seulement qu'ils se relèveront mieux et plus vite que si cela arrivait aux français...
Revenir en haut Aller en bas
Tarouilan
Vénérable Grand Maître
Vénérable Grand Maître
Tarouilan

Nombre de messages : 3138
Age : 71
Localisation : Vincennes (94) - France
Mon Brompton: : M6R + modifs perso (pour qu\\\'il freine)
Date d'inscription : 29/04/2006

Le trader de la SG... existe bien... sur un forum spéc. - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Le trader de la SG... existe bien... sur un forum spéc.   Le trader de la SG... existe bien... sur un forum spéc. - Page 2 EmptyVen 08 Fév 2008, 17:15

En détention provisoire, aujourd'hui.... Le trader de la SG... existe bien... sur un forum spéc. - Page 2 40340__Je_ne_suis_pas_suicidaire_ni_depressif_assure-t-il pourquoi, lui est pas Bouton et son acolyte qui a profité du délit d'initié... encore un lampiste qui trinque... Le trader de la SG... existe bien... sur un forum spéc. - Page 2 305973 Le trader de la SG... existe bien... sur un forum spéc. - Page 2 593593
Revenir en haut Aller en bas
Tarouilan
Vénérable Grand Maître
Vénérable Grand Maître
Tarouilan

Nombre de messages : 3138
Age : 71
Localisation : Vincennes (94) - France
Mon Brompton: : M6R + modifs perso (pour qu\\\'il freine)
Date d'inscription : 29/04/2006

Le trader de la SG... existe bien... sur un forum spéc. - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Le trader de la SG... existe bien... sur un forum spéc.   Le trader de la SG... existe bien... sur un forum spéc. - Page 2 EmptyLun 11 Fév 2008, 13:02

Une très bonne analyse par un journaliste économique du problème mondial des banques, accessible à tous, pour une fois : https://www.dailymotion.com/relevance/search/Bernard%2BMaris%2B/video/x46yxx_crise-financiere-entretient-avec-be_politics albino
Revenir en haut Aller en bas
Gilou75
Habitué du coin
Habitué du coin


Nombre de messages : 291
Localisation : Paris
Date d'inscription : 08/10/2006

Le trader de la SG... existe bien... sur un forum spéc. - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Le trader de la SG... existe bien... sur un forum spéc.   Le trader de la SG... existe bien... sur un forum spéc. - Page 2 EmptyLun 11 Fév 2008, 16:20

Excellent !
Merci du lien Olivier.
Revenir en haut Aller en bas
Gilou75
Habitué du coin
Habitué du coin


Nombre de messages : 291
Localisation : Paris
Date d'inscription : 08/10/2006

Le trader de la SG... existe bien... sur un forum spéc. - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Le trader de la SG... existe bien... sur un forum spéc.   Le trader de la SG... existe bien... sur un forum spéc. - Page 2 EmptyLun 11 Fév 2008, 19:23

Le voilà votre "miracle" espagnol:

http://forum.bulle-immobiliere.org/viewtopic.php?f=4&t=36341&sid=cd1b8ee63d1bfd967b0c98358e9842a6

Et c'est que le début...
Revenir en haut Aller en bas
Tarouilan
Vénérable Grand Maître
Vénérable Grand Maître
Tarouilan

Nombre de messages : 3138
Age : 71
Localisation : Vincennes (94) - France
Mon Brompton: : M6R + modifs perso (pour qu\\\'il freine)
Date d'inscription : 29/04/2006

Le trader de la SG... existe bien... sur un forum spéc. - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Le trader de la SG... existe bien... sur un forum spéc.   Le trader de la SG... existe bien... sur un forum spéc. - Page 2 EmptyLun 11 Fév 2008, 19:47

Gilou75 a écrit:
Le voilà votre "miracle" espagnol:
http://forum.bulle-immobiliere.org/viewtopic.php?f=4&t=36341&sid=cd1b8ee63d1bfd967b0c98358e9842a6
Et c'est que le début...

C'est pas mieux en France le CAC ... à une courbe en chute libre verticale comme jamais avant, dans un mois ou deux, nous sommes à 3000 ...... même en 2002 la pente n'était pas verticale :

Le trader de la SG... existe bien... sur un forum spéc. - Page 2 080211073011142181707210 affraid
Revenir en haut Aller en bas
Walibi
Maître Bromptoniste
Maître Bromptoniste


Nombre de messages : 1133
Age : 57
Localisation : BCN
Date d'inscription : 10/11/2007

Le trader de la SG... existe bien... sur un forum spéc. - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Le trader de la SG... existe bien... sur un forum spéc.   Le trader de la SG... existe bien... sur un forum spéc. - Page 2 EmptyLun 11 Fév 2008, 19:49

Tant mieux... On pourra acheter... Twisted Evil Twisted Evil Twisted Evil
Revenir en haut Aller en bas
Tarouilan
Vénérable Grand Maître
Vénérable Grand Maître
Tarouilan

Nombre de messages : 3138
Age : 71
Localisation : Vincennes (94) - France
Mon Brompton: : M6R + modifs perso (pour qu\\\'il freine)
Date d'inscription : 29/04/2006

Le trader de la SG... existe bien... sur un forum spéc. - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Le trader de la SG... existe bien... sur un forum spéc.   Le trader de la SG... existe bien... sur un forum spéc. - Page 2 EmptyLun 11 Fév 2008, 19:53

Tibidabo a écrit:
Tant mieux... On pourra acheter... Twisted Evil Twisted Evil Twisted Evil

A 2800 / 2700 par la ce sera bon..... Le trader de la SG... existe bien... sur un forum spéc. - Page 2 Goodidea
Revenir en haut Aller en bas
Tarouilan
Vénérable Grand Maître
Vénérable Grand Maître
Tarouilan

Nombre de messages : 3138
Age : 71
Localisation : Vincennes (94) - France
Mon Brompton: : M6R + modifs perso (pour qu\\\'il freine)
Date d'inscription : 29/04/2006

Le trader de la SG... existe bien... sur un forum spéc. - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Le trader de la SG... existe bien... sur un forum spéc.   Le trader de la SG... existe bien... sur un forum spéc. - Page 2 EmptyMar 12 Fév 2008, 17:43

Warren Buffett se propose de sauver la planète !
Ou presque : le "sage d'Omaha" propose aux trois principaux réhausseurs de crédit américain de devenir à son tour leur ré-assureur, pour un montant de... 800 milliards de bons municipaux. Les monoliners pourraient ainsi se focaliser sur leur problème le plus sérieux et le plus immédiat : lever des fonds pour garantir les émissions de subprime (et non plus la totalité de leurs engagements).
Du coup, les places boursières retrouvent enfin le chemin de la hausse : elle est d'autant plus brutale que les indices chutaient depuis le 1er février dernier...

Mais pas croire au père Noël, y a surement du fric à se faire pour ce mec....

les US doivent etre vraiment mal

Pour faire appel au président de microsoft pour stimuler le marché avec le coup d'acheter yahoo puis maintenant le milliardaire Warren avec l'injection de liquidité dans les réassureurs pris à la gorge ...cela ne fait pas tres sérieux ....mensonge , interventionisme ....la finance est tombé sur la tete et cela ne laisse rien présager de bon pour la suite ...
Revenir en haut Aller en bas
Tarouilan
Vénérable Grand Maître
Vénérable Grand Maître
Tarouilan

Nombre de messages : 3138
Age : 71
Localisation : Vincennes (94) - France
Mon Brompton: : M6R + modifs perso (pour qu\\\'il freine)
Date d'inscription : 29/04/2006

Le trader de la SG... existe bien... sur un forum spéc. - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Le trader de la SG... existe bien... sur un forum spéc.   Le trader de la SG... existe bien... sur un forum spéc. - Page 2 EmptyJeu 14 Fév 2008, 15:48

Gilou, n'a pas complètement tord pour l'Espagne.... c'est pas brillant non plus... :

La BCE à la rescousse du système bancaire espagnol

Lors d'une conférence de presse la semaine dernière, le président de la Banque centrale européenne (BCE) Jean-Claude Trichet a dû répondre du renflouement du système bancaire espagnol et de l'acceptation par la BCE d'actifs douteux comme collatéraux.

« Nous n'avons pas changé nos règles » a-t-il répété trois fois dans une non-réponse à la question qui lui était posée. « Faisant face aux turbulences financières, nous n'utilisons que les instruments et les concepts décidés à nos débuts et nous n'avons pas inventé de nouveaux outils ni de nouveaux instruments » a-t-il dit pour se défendre d'avoir accepter des actifs titrisés (ABS). Mais c'est au moins un demi mensonge, puisque la BCE a bien changé ses règles en 2005 et 2006 pour élargir le champs des collatéraux recevables en échange de prêts aux banques.

En se basant sur les dires de la banque centrale espagnole, le Financial Times remarque que les banques de la péninsule ibérique ont emprunté 10 % des sommes émises par la BCE en direction des réseaux bancaires de la zone euro. Les banques espagnoles ont emprunté 44 milliards d'euros sur les offres hebdomadaires de la BCE au mois de décembre, contre 20 milliards en moyenne sur les 15 mois précédents. Et le journal financier londonien explique que les garanties en échange de ces prêts (collatéraux) sont des actifs hypothécaires titrisés (MBS) que les banques espagnoles ont accumulées ces dernières années et dont elles ne peuvent plus tirer de liquidité sur les marchés depuis l'été dernier. Les deux grandes banques espagnoles, BBVA et Santander, en possèdent respectivement pour 60 et 30 milliards.

S'il semble que, malgré les déclarations contraires de Trichet, la BCE tende à se comporter comme prêteur en dernier ressort, c'est que l'explosion du système bancaire espagnol pourrait entraîner le système euro dans sa chute. Nous avons donc un prêteur en dernier ressort de fait, se précipitant à l'aide des plus spéculateurs parmi les financiers, mais refusant de le faire pour l'industrie ou l'économie européenne en général.

Brève contenue dans l'Europe des patries et des projets

Jeudi 14 Février 2008
Solidarité et Progrès
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Le trader de la SG... existe bien... sur un forum spéc. - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Le trader de la SG... existe bien... sur un forum spéc.   Le trader de la SG... existe bien... sur un forum spéc. - Page 2 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Le trader de la SG... existe bien... sur un forum spéc.
Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Jurassic World en streaming VF HD DVDRIP GRATUIT

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
BROMPTONFORUM - Le forum des amateurs de Brompton :: Saloon :: Saloon-
Sauter vers: