Rechercher sur le BromptonForum ->
AccueilAccueil  PortailPortail  Calendrier des baladesCalendrier des balades  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  FAQFAQ  CalendrierCalendrier  

Partagez
 

 témoignage utilisation quotidienne/multimodalité

Aller en bas 
AuteurMessage
vandalain
Novice
Novice


Nombre de messages : 5
Age : 43
Localisation : bruxelles
Date d'inscription : 28/05/2009

témoignage utilisation quotidienne/multimodalité Empty
MessageSujet: témoignage utilisation quotidienne/multimodalité   témoignage utilisation quotidienne/multimodalité EmptyJeu 28 Mai 2009, 16:12

Bonjour,

Je réalise un article sur l'usage du vélo en ville, notamment pour les trajets domicile-travail.
Je cherche des témoignages de personnes qui utilisent leur vélo aux quotidien et qui puisse m'expliquer en quelques lignes les raisons pour lesquelles ils ont choisi ce mode de déplacements...
Si vous avez des anecdotes originales ou amusantes ou des clins d'oeil, c'est encore mieux !
J'ai très peu de temps pour réaliser cet article. Jusqu'au 2 juin...
Merci d'avance pour votre aide !

Alain
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thibe
Vénérable Grand Maître
Vénérable Grand Maître
Thibe

Nombre de messages : 1730
Age : 42
Localisation : Belgique
Mon Brompton: : Ralph 6 vitesses, vert/noir (M6L)
Date d'inscription : 26/03/2007

témoignage utilisation quotidienne/multimodalité Empty
MessageSujet: Re: témoignage utilisation quotidienne/multimodalité   témoignage utilisation quotidienne/multimodalité EmptyJeu 28 Mai 2009, 18:34

Bonjour et bienvenue !

Pourrais-tu avoir la gentillesse de préciser pour quelle revue/site tu prépares un articles sur ce sujet ??

Tu pourrais sans nul doute prendre contact avec le Gracq (rue de Londres à Bruxelles) pour avoir des témoignages de cyclistes "quotidiens". MAis d'une ville à l'autre, les expériences varient...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
vandalain
Novice
Novice


Nombre de messages : 5
Age : 43
Localisation : bruxelles
Date d'inscription : 28/05/2009

témoignage utilisation quotidienne/multimodalité Empty
MessageSujet: Re: témoignage utilisation quotidienne/multimodalité   témoignage utilisation quotidienne/multimodalité EmptyJeu 28 Mai 2009, 18:53

Bonjour,

Et déjà merci pour l'info. Je prépare un petit dossier de quelques pages sur l'utilisation du vélo en ville pour le magazine de Touring, l'Automobile Club. L'objectif est de sensibiliser les automobilistes et les naveteurs aux possibilités offertes en matière de multimodalité... c'est donc pour la bonne cause... :-) J'essaie de voir ce qui est réaliste et ce qui l'est moins dans ce domaine. Et dans quelle mesure il est envisageable de se rendre au travail en vélo. Je me demandais par exemple comment étaient accueillis les cyclistes dans les transports en commun, et si, d'une manière générale, ceux qui ont fait le choix du vélo pour se rendre au travail l'ont fait par facilité et/ou gain de temps ou plutôt par conviction...
Voilà un peu les contours de ma démarche.

Merci encore,

Alain
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thibe
Vénérable Grand Maître
Vénérable Grand Maître
Thibe

Nombre de messages : 1730
Age : 42
Localisation : Belgique
Mon Brompton: : Ralph 6 vitesses, vert/noir (M6L)
Date d'inscription : 26/03/2007

témoignage utilisation quotidienne/multimodalité Empty
MessageSujet: Re: témoignage utilisation quotidienne/multimodalité   témoignage utilisation quotidienne/multimodalité EmptyJeu 28 Mai 2009, 21:39

Il faut dire que les délais que tu indiques sont serrés pour un dossier qui mériterait tout de même de nombreuses heures d'investigation... il n'y a pas, à mon sens, de réponse unique à ta question.

Le site du gracq (www.gracq.org) te donnera déjà une idée des choses.

Par rapport à ta question concernant le fait de se rendre au travail à vélo+multimodalité. Je suis un "exemple" (je dis bien un "exemple" pas un "modèle", "exemple" au sens de "un parmi d'autres parfois bien différents") de la "chose".

J'ai la chance d'avoir un employeur qui intervient à 80% dans les frais de transport en commun. La SNCB met les 20% supplémentaires. Par ailleurs, mon employeur octroie une prime vélo (0,15€ par km parcouru vers le boulot, défiscalisés pour l'entreprise et pour le travailleur). En outre, si je suis bien propriétaire d'une voiture, j'ai bien réfléchi à l'opportunité de l'utiliser plutôt que le train+vélo (pliant). En voiture, le trajet dom-travail met 45 minutes de porte à porte quand tout va bien sur la route. En train+vélo, cela me met 1h de porte à porte, donc pas tellement plus de temps. En train, je lis, je dors, je flâne, je peux discuter avec des co-navetteurs, etc., etc. (ou même commencer à faire un peu de boulot le matin, dans le train, en préparant l'un ou l'autre dossier). Bref, j'ai opté pour ce mode de déplacement à la place de ma voiture. Cela me revient évidemment nettement moins cher. Le trajet dom-gare est fait à vélo, même chose pour le trajet gare d'arrivée-bureau. 14km par jour, ce qui n'est pas énorme (certes, les deux-trois premières semaines, j'ai un peu transpiré, mais par la suite, on trouve un rythme de pédalage qui convient et on ne force plus). Dans le train, aucun problème avec un vélo pliant : le transport est gratuit, et quand il fait "moche" je lui met une jolie housse, histoire de ne pas enquiquiner les gens, risquer de salir, etc. C'est tout à fait envisageable donc d'aller au boulot à vélo ou en combinaison des transports en communs. S'il pleut, je m'organise un peu (j'utilise un surpantalon de pluie, un kway et des guêtres pour couvrir les chaussures) je laisse des vêtements secs sur mon lieu de travail, et je peux rapidos me changer en arrivant).
Etant également automobiliste, je suis assez conscient de certains soucis de cohabitation sur la route. Je me vois mal brûler des feux rouges à vélo alors que je ne le fais pas en voiture... je suis autant désespéré par l'attitude d'autres cyclistes qui ne respectent pas les règles que par les automobilistes qui me mettent en danger en n'ayant parfois pas la patience d'attendre 30 secondes avant de dépasser un vélo en toute sécurité dans certaines rues étroites [pas ma faute si la voirie est mal adaptée notamment - par ailleurs la rue est un espace partagé et pas uniquement réservé ni aux seules voitures, ni aux seuls vélos, ni aux seules motos...]).

Dans mon cas, il y a donc différents éléments en faveur du vélo pour aller bosser : le prix vraiment attractif, le fait que cela me maintient en forme (je fais très peu de sport en dehors de mes trajets boulot et mon rythme cardiaque a réellement baissé depuis que j'ai fait ce choix [de 80puls/minutes au repos, j'en suis actuellement à 60/minutes, ce qui est sympa selon mon toubib]), la convivialité de ce mode de déplacement, certes aussi une conviction "écologiste" et le sentiment d'être trop gagné par l'agressivité quand je prends la voiture, avouons-le (je me sens plus calme à vélo et en train qu'en voiture dans un bouchon). Les vélos pliants étant admis gratuitement dans les trains (et dans les bus aussi !), cela m'a incité à opter définitivement pour cela. Je suis père de famille et je n'ai pas l'impression que cela me fait perdre du temps en fin de journée...

Si tu as des questions n'hésite pas !

ps : pas de voitures de société dans mon entreprise...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thibe
Vénérable Grand Maître
Vénérable Grand Maître
Thibe

Nombre de messages : 1730
Age : 42
Localisation : Belgique
Mon Brompton: : Ralph 6 vitesses, vert/noir (M6L)
Date d'inscription : 26/03/2007

témoignage utilisation quotidienne/multimodalité Empty
MessageSujet: Re: témoignage utilisation quotidienne/multimodalité   témoignage utilisation quotidienne/multimodalité EmptyJeu 28 Mai 2009, 21:42

info : pour des cyclistes vélotafeurs, fais un tour sur www.velotaf.com
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
vandalain
Novice
Novice


Nombre de messages : 5
Age : 43
Localisation : bruxelles
Date d'inscription : 28/05/2009

témoignage utilisation quotidienne/multimodalité Empty
MessageSujet: Re: témoignage utilisation quotidienne/multimodalité   témoignage utilisation quotidienne/multimodalité EmptyVen 29 Mai 2009, 11:11

Merci pour toutes ces infos !

Tu as raison quant au délai. Mais sache que mon objectif pour ce papier tient compte de cette limite. Mon ambition est davantage d'appréhender le déplacement à vélo en ville au travers de quelques témoignages que de dresser un bilan exhaustif et rigoureux des avantages et des inconvénients du deux-roues. En cela, ton expérience m'intéresse beaucoup. Je tiens absolument à éviter les points de vue radicaux du style "les fous du volant contre les vertueux cyclistes" ou, à contrario, "ces fanatiques de cyclistes qui ne respectent pas le code de la route et jettent la pierre aux automobilistes qui n'ont pas choisi de l'être", etc. Ce qui m'intéresse, c'est l'expérience d'un automobiliste lambda qui, pour l'une ou l'autre raison, a un jour décidé de laisser sa voiture au garage pour enfourcher son vélo. Je suis moi-même en train de franchir le pas et je me rends compte que les avantages que nous vantent les prosélytes du vélo manquent parfois de nuances. Je crois qu'il faut oser (surtout dans un magazine adressé à des automobilistes) écrire que l'usage du vélo relève effectivement de la conviction ou en tout cas de la sensibilisation aux problématiques environnementale et de mobilité mais qu'elle peut aussi apporter son lot de satisfactions personnelles (pratique, santé, stress, etc.) Mais je m'en voudrais de leur faire croire, comme on nous le suggère sur certains sites, que le vélo en ville n'est jamais périlleux, qu'il n'implique pas une certaine dose d'inconfort lorsqu'il pleut et qu'on gagne systématiquement du temps en le préférant à la voiture...

Accepterais-tu de répondre encore à l'une ou l'autre question ?
1/ Lieu de travail et lieu d'habitation ? Ton âge ?
2/ Depuis quand te rends-tu à vélo au travail ?
3/ Y a-t-il d'autres cyclistes dans ton entreprises ? (Si oui, connais-tu leur point de vue ou leur motivation ?)
4/ Que pense-tu des initiatives du style "Villo", soit la location de vélo en ville ? Pense-tu qu'elles peuvent amener quelque chose de positif dans le cadre de trajets quotidiens ou occasionnels domicile/travail ?
5/ Es-tu bien certain que le vélo pliable est accepté dans le bus ? Quid dans le tram ? N'est-ce pas le cas pour des vélos normaux ?
6/ As-tu acheté ton vélo spécialement pour te rendre au travail ou l'avais-tu déjà auparavant ?
7/ Connaîtrais-tu d'autres cyclo prêts à témoigner. C'est encore mieux s'ils sont néerlandophones...
8/ T'es content de ton Bompton ? Je compte en acheter un mais je sais pas trop quel modèle prendre...

Un tout grand merci encore pour ton aide !

Alain
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thibe
Vénérable Grand Maître
Vénérable Grand Maître
Thibe

Nombre de messages : 1730
Age : 42
Localisation : Belgique
Mon Brompton: : Ralph 6 vitesses, vert/noir (M6L)
Date d'inscription : 26/03/2007

témoignage utilisation quotidienne/multimodalité Empty
MessageSujet: Re: témoignage utilisation quotidienne/multimodalité   témoignage utilisation quotidienne/multimodalité EmptyVen 29 Mai 2009, 15:00

Je te réponds par message privé...

Etant à la fois automobiliste et cycliste, je mesure les avantages des différents modes de déplacement (idem pour les TEC, le train ou ... en tant que piéton).

J'attire ton attention sur le fait que bien des choix sont le fait d'une conviction : prendre uniquement le train, ou prendre uniquement la voiture, cela relève aussi de "convictions" ou d'une sorte de "mentalité". J'avoue que faire 500m en voiture pour aller acheter mon pain, je trouve cela un peu difficile à comprendre.

Le vélo en ville est parfois périlleux. Le souci principal, c'est le manque de vigilance, le manque de prise de conscience que nous partageons la route. Si faire du vélo est périlleux à cause d'automobilistes imprudents, le problème n'est pas que du côté des cyclistes. Si marcher sur un trottoir devient dangereux parce que des vélos l'empruntent, c'est sans doute parce que des cyclistes ont peu de conscience du danger qu'ils représentent. Oui, quand il pleut, ce n'est pas amusant... Mais on "fait avec" (en tout cas dans mon cas). L'avantage du pliant : quand il pleut trop ou quand il se met subitement à neiger, je peux faire le trajet avec lui en train ou en bus. On gagne du temps en ville, essentiellement pendant les heures de pointe. Je l'ai vécu à bien des reprises. Le dimanche, pour aller acheter mes croissants, j'y vais à vélo. C'est à 2km. J'ai déjà fait la comparaison avec la voiture : je ne gagne pas de temps en voiture (car je dois trouver un parking et je ne peux pas me garer face à la boulangerie) et je n'en perds pas à vélo (je peux parquer mon vélo en face). Le truc est qu'évidemment, si je dois faire de "grosses" courses, le vélo n'est pas toujours l'idéal. Par ailleurs, pour les longues distances, la voiture est évidemment plus pratique ;-)

Je pense que rouler à vélo en ville s'apprend et qu'on a besoin d'expérience pour s'y sentir vraiment à l'aise. Ne pas avoir peur de "prendre" sa place (pour éviter de se faire frôler), savoir quelles attitudes positives on peut avoir vis-à-vis des automobilistes est important (gestes pour remercier, ne pas s'énerver, se rabattre quand on peut le faire en sécurité, etc.)... bref, le monde ne se fait pas en un jour. Et tout le monde ne peut pas tout faire à vélo (personnes handicapées, âgées, qui ont certains soucis de santé, livreurs, corps de métier...). Ce qui est essentiel, c'est qu'on apprenne à se respecter mutuellement sur la route, je ne le dirai jamais assez (je n'ai bien souvent pas un sentiment de sécurité plus grand quand je suis au volant de ma voiture que quand je suis à vélo, les automobilistes entre eux ne sont guère très aimables bien souvent...).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Winnebago
Invité de marque
Invité de marque
Winnebago

Nombre de messages : 440
Age : 50
Localisation : Douai
Mon Brompton: : Yoda Bike ( une petite merveille de plus en plus verte)
Date d'inscription : 21/03/2008

témoignage utilisation quotidienne/multimodalité Empty
MessageSujet: Re: témoignage utilisation quotidienne/multimodalité   témoignage utilisation quotidienne/multimodalité EmptyVen 29 Mai 2009, 15:18

Merci, Thibe de mettre des mots sur ces ressentis infimes et quotidiens dont nous n'avons souvent plus conscience.
Je souscris totalement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Juju-bernique
Invité de marque
Invité de marque
Juju-bernique

Nombre de messages : 741
Age : 45
Localisation : Lille
Mon Brompton: : H6R noir petit Abus Granit + moyeu dynamo Shimano
Date d'inscription : 26/10/2008

témoignage utilisation quotidienne/multimodalité Empty
MessageSujet: Re: témoignage utilisation quotidienne/multimodalité   témoignage utilisation quotidienne/multimodalité EmptyVen 29 Mai 2009, 17:17

Winnebago a écrit:
Merci, Thibe de mettre des mots sur ces ressentis infimes et quotidiens dont nous n'avons souvent plus conscience.
Je souscris totalement.

+ 1

Au risque de passer pour un cycliste militant (Pouha ! Very Happy ) , juste pour préciser :

Se déplacer à vélo n'est pas aussi dangereux que se l'imagine les non cyclistes réguliers. (de mémoire en France, 4% des déplacements à vélo pour 4 % des accidentés par contre pour les 2RouesMotorisées c'est 2 % des déplacements pour 20% des accidents !)

A vélo on n'est pas en danger tout au long de son parcours -heureusement!-, mais seulement à certains endroits bien précis (souvent des intersections). Le cycliste quotidien apprend vite à reconnaitre ces endroits sur son trajet et redouble de vigilance.

Les cyclistes quotidiens sont aussi très souvent des automobilistes occasionnels et des usagers des TC plus ou moins réguliers.
Explication : même les plus mordus d'entre nous sont bien obligés de se rendre à l'évidence qu'ils ne pourront pas faire tous leurs déplacements à vélo : problème de charge, de distance trop longue et de météo 3 semaines par an.

Un automobiliste peut potentiellement tout faire en voiture : déménager un meuble, aller au boulot, partir en vacances, aller chercher le pain. Il est naturellement monomodale et il utilisera donc très peu les TC et pratiquement jamais le vélo pour ses déplacements utiliaires.
Monomaniaque l'automobiliste ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://droitauvelo.org
Thibe
Vénérable Grand Maître
Vénérable Grand Maître
Thibe

Nombre de messages : 1730
Age : 42
Localisation : Belgique
Mon Brompton: : Ralph 6 vitesses, vert/noir (M6L)
Date d'inscription : 26/03/2007

témoignage utilisation quotidienne/multimodalité Empty
MessageSujet: Re: témoignage utilisation quotidienne/multimodalité   témoignage utilisation quotidienne/multimodalité EmptyMar 02 Juin 2009, 08:31

Des nouvelles de vandalain ???? Nous enverras-tu ton article dans sa version finale ???
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
vandalain
Novice
Novice


Nombre de messages : 5
Age : 43
Localisation : bruxelles
Date d'inscription : 28/05/2009

témoignage utilisation quotidienne/multimodalité Empty
MessageSujet: Re: témoignage utilisation quotidienne/multimodalité   témoignage utilisation quotidienne/multimodalité EmptyMar 02 Juin 2009, 10:41

Merci à tous les deux pour vos témoignages... Et sorry pour l'interruption mais j'étais à l'étranger...

Pour l'article, je peux vous le faire parvenir... Mais je dois le rendre demain soir... et je compte le rédiger aujourd'hui. Mais je m'engage à faire le nécessaire pour tenir compte de vos critiques et de modifier, si nécessaire, les passages dont je vous fais porter la responsabilité... :-)

Mais j'aurais pour bien faire besoin de votre nom et prénom (c'est le minimum) et, en ce qui concerne Juju bernique, son lieu de résidence et de travail et le type de trajets qu'il effectue quotidiennement.

Autre chose : disposez-vous de photos de vos trajets, histoire d'illustrer le vécu ?

Enfin, si vous connaissez des cyclistes qui seraient prêts à témoigner dans la journée, ça m'intéresse... Surtout s'ils sont flamands et qu'ils ont une expérience à vélo des deux en flandre, en wallonie et à bxl.

Au gré des discussions que j'ai pu avoir dans la rue avec des cyclistes (essentiellement à bxl), voici les grandes CCL auquelle j'arrive :

1/ Le vélo se pratique au quotidien autant pour des raisons pratiques que par conviction. Rarement l'un sans l'autre, même si la balance peut pencher d'un côté ou de l'autre...

2/ Le cycliste "domicile/lieu" de travail est souvent cycliste dans ses temps libres.

3/ Parce qu'il est aussi automobiliste (même occasionnel), le cycliste est davantage conscient des contraintes et des limites des différents modes de déplacement, ce qui est souvent moins vrai de l'automobiliste ou de l'usager de transports en commun, "naturellement monomodale" (merci Juju bernique:-))

4/ Le vélo pliable semble être le panacée lorsqu'on entend opter pour le deux-roues en combinaison avec d'autres modes de transport.

5/ Nombreux sont les cyclistes "domicile/lieu de travail" à se revendiquer "militant". Peu s'en défendent en tous les cas. Parce que leur milieu ambiant est hostile ? Parce qu'il est plus facile d'enfourcher son vélo le dimanche matin que de l'utiliser chaque jour par tous les temps ? Ou simplement parce qu'ils se retrouvent chaque jour en minorité numérique ? Ou encore parce que l'infrastructure de nos villes (wallonnes et bxloises du moins) est peu adaptée à la pratique du vélo ?

Merci d'avance pour tous vos commentaires !

Alain
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bromp'Lille
Maître Bromptoniste
Maître Bromptoniste
Bromp'Lille

Nombre de messages : 916
Age : 45
Localisation : Lille
Mon Brompton: : P3L/R Noir ; Tige de selle + 6cm ; Reelight ; Cabas ; ITchair
Date d'inscription : 05/09/2007

témoignage utilisation quotidienne/multimodalité Empty
MessageSujet: Re: témoignage utilisation quotidienne/multimodalité   témoignage utilisation quotidienne/multimodalité EmptyMar 02 Juin 2009, 13:18

As-tu eu ma réponse en MP de vendredi ?

Pas de photo de mon trajet.
Pas flamand
Pas militant
J'ai commencé le vélo pour le travail, puis pour les déplacements quotidiens.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
vandalain
Novice
Novice


Nombre de messages : 5
Age : 43
Localisation : bruxelles
Date d'inscription : 28/05/2009

témoignage utilisation quotidienne/multimodalité Empty
MessageSujet: Re: témoignage utilisation quotidienne/multimodalité   témoignage utilisation quotidienne/multimodalité EmptyMar 02 Juin 2009, 15:17

Oui, je l'ai bien reçue. Un tout grand merci !

Alain
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Juju-bernique
Invité de marque
Invité de marque
Juju-bernique

Nombre de messages : 741
Age : 45
Localisation : Lille
Mon Brompton: : H6R noir petit Abus Granit + moyeu dynamo Shimano
Date d'inscription : 26/10/2008

témoignage utilisation quotidienne/multimodalité Empty
MessageSujet: Re: témoignage utilisation quotidienne/multimodalité   témoignage utilisation quotidienne/multimodalité EmptyMar 02 Juin 2009, 17:11

vandalain a écrit:


5/ Nombreux sont les cyclistes "domicile/lieu de travail" à se revendiquer "militant". Peu s'en défendent en tous les cas. Parce que leur milieu ambiant est hostile ? Parce qu'il est plus facile d'enfourcher son vélo le dimanche matin que de l'utiliser chaque jour par tous les temps ? Ou simplement parce qu'ils se retrouvent chaque jour en minorité numérique ? Ou encore parce que l'infrastructure de nos villes (wallonnes et bxloises du moins) est peu adaptée à la pratique du vélo ?


Alain

Ou encore simplement parce qu'objectivement sur certains trajets (en ville, inférieur à 5km) c'est le mode de déplacement le plus rapide, le plus facile à stationner et le plus économique ?

C'est vrai que j'ai tendance à vite défendre le vélo quand j'entends des gens faire état de leurs idées reçues : "le vélo, c'est sale et fatiguant", "on va quand même plus vite en voiture", "le vélo, c'est suicidaire en ville" etc.

Mon côté militant, donc. scratch
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://droitauvelo.org
wisewill
Habitué du coin
Habitué du coin
wisewill

Nombre de messages : 183
Age : 41
Localisation : Tours
Mon Brompton: : feu S8E-X purple haze + B17 mais amoureux des 2 roues
Date d'inscription : 24/02/2009

témoignage utilisation quotidienne/multimodalité Empty
MessageSujet: Re: témoignage utilisation quotidienne/multimodalité   témoignage utilisation quotidienne/multimodalité EmptyMar 02 Juin 2009, 17:32

Je suis ce post depuis le début et je trouve les analyses de chacun fort intéressantes
Il m'a rarement été faisable de discuter de ce sujet avec d'autres personnes car peu utilisent le vélo comme moyen de transport dans mes connaissances.
Je suis également ravi de voir que les vélotafeurs ne sont pas toujours des militants endurcis du 2 roues, moi qui ai utlisé quasiment tous les moyens de transport (vélo, auto, roller, moto, transports en commun et covoiturage).
Sans avoir vu ton article vandalain, je suis persuadé que l'objectivité que tu y apportera ne fera que redorer l'image de notre moyen de transport préféré.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
NauR
Habitué du coin
Habitué du coin
NauR

Nombre de messages : 67
Age : 42
Localisation : RP
Mon Brompton: : M3L noir
Date d'inscription : 04/05/2009

témoignage utilisation quotidienne/multimodalité Empty
MessageSujet: Re: témoignage utilisation quotidienne/multimodalité   témoignage utilisation quotidienne/multimodalité EmptyMer 03 Juin 2009, 09:31

Me concernant, j'avais dans un premier temps pensé à un scooter pour aller au taf pour des raisons pratiques : gain de temps, facile à garer...

Finalement, les inconvénients du scoot me sont vites apparus, non pas par militantisme, mais parcequ'objectivement, à Paris et RP c'est dangereux (je m'en rends compte à chaque fois que je prends ma voiture) et stressant...

La voiture a été écartée d'emblée à cause des bouchons et parceque je n'ai pas de parking là ou je bosse (dans Paris)...

En fait, le vélo en combinaison avec les transports s'est imposé assez naturellement. Je pourrais aussi faire le trajet qu'en transports en communs mais après avoir gouté le plaisir de sentir comme un petit vent frais sur les joues après une journée de taf, ça n'est plus envisageable!

Le fait que je ne pollue pas est un motif de satisfaction, mais n'était pas ma motivation première.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pierrox
Vénérable Grand Maître
Vénérable Grand Maître
pierrox

Nombre de messages : 1710
Age : 48
Localisation : Paris, Londres
Mon Brompton: : M6R+ tout noir, selle Brooks B17Ti Honey, poignées Ergon, freins BMX, plateau 54
Date d'inscription : 03/11/2008

témoignage utilisation quotidienne/multimodalité Empty
MessageSujet: Re: témoignage utilisation quotidienne/multimodalité   témoignage utilisation quotidienne/multimodalité EmptyMer 03 Juin 2009, 10:11

C'est légèrement différent pour moi : c'est le Brompton qui m'a fait venir au vélo. Dans Paris, je roulais essentiellement en scooter, et de temps en temps en Vélib. Mais en découvrant le B. à Londres, j'ai été rapidement attiré par l'aspect "bel objet, bel ouvrage" de nos montures. Ce qui me freinait, c'était les 6 étages sans ascenseurs chez moi, et le côté "j'en fais quoi si je sors".

Finalement, l'élément déclencheur a été la chute du Sterling conjugué avec la baisse de TVA des Brits. Et dès les premiers tours de roues, j'ai réalisé que mes apriori tombaient les uns après les autres - même les 6 étages ! Petit à petit, le B. s'est fait sa place. D'ailleurs, ça m'a coûté une batterie de moto car elle a passé l'hiver sans servir.

Donc pour conclure, il ne faut pas oublier que le B. n'est pas un vélo comme un autre, on développe une relation particulière avec cet engin - ce forum est une preuve. Un peu comme avec une Vespa ou une Coccinelle/Combi et tous ces véhicules qui ont l'air de vivre plutôt que d'être "seulement" des objets.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pg
Habitué du coin
Habitué du coin


Nombre de messages : 129
Age : 46
Localisation : Metz
Date d'inscription : 06/09/2008

témoignage utilisation quotidienne/multimodalité Empty
MessageSujet: Re: témoignage utilisation quotidienne/multimodalité   témoignage utilisation quotidienne/multimodalité EmptyMer 03 Juin 2009, 13:36

vandalain a écrit:
8/ T'es content de ton Bompton ? Je compte en acheter un mais je sais pas trop quel modèle prendre...

Cette question est elle vraiment liée à votre article ?

Pour ma part, sur de petits trajets urbain, c'est le moyen de transport le plus rapide (et le plus facile à "garer" sans trop de risque de vol avec un pliant...puisqu'on le prend avec soi....)

Perso, je peux le poser dans mon bureau derriere mon fauteuil
En plus il rentre dans mon coffre de voiture qd je pars en vacances, si bien qu'une fois arrivé, généralement je ne touche plus la voiture de la semaine

Etant aussi automobiliste, j'essaye d'avoir une attitude courtoise et ouverte au guidon, et je mesure mieux les risques connaissant les comportements que l'on peut avoir en voiture

Par contre, sous la pluie, pour transporter ses enfants à l'école, faire des grosses courses en périphérie, ou eviter d'arriver trempé de sueur au travail si on a pas de douche sur place , c'est pas forcément l'idéal.

Comme quoi, aucun moyen de transport n'est parfait à 100%, à chaque situation sa solution...

PG
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




témoignage utilisation quotidienne/multimodalité Empty
MessageSujet: Re: témoignage utilisation quotidienne/multimodalité   témoignage utilisation quotidienne/multimodalité Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
témoignage utilisation quotidienne/multimodalité
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Utilisation du Rohypnol et du Progesterex
» Accusation d'utilisation d'enfants par l'OTAN
» utilisation de l' eau oxygénée
» Utilisation du minuteur
» Utilisation de Transcript

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
BROMPTONFORUM - Le forum des amateurs de Brompton :: Saloon :: Discussions générales-
Sauter vers: