Le forum des amateurs de Brompton
Rechercher sur le BromptonForum ->
AccueilAccueil  PortailPortail  Calendrier des baladesCalendrier des balades  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

 

 La problèmatique de la décroissance ....

Aller en bas 
AuteurMessage
Tarouilan
Vénérable Grand Maître
Vénérable Grand Maître
Tarouilan

Nombre de messages : 3138
Age : 71
Localisation : Vincennes (94) - France
Mon Brompton: : M6R + modifs perso (pour qu\\\'il freine)
Date d'inscription : 29/04/2006

La problèmatique de la décroissance .... Empty
MessageSujet: La problèmatique de la décroissance ....   La problèmatique de la décroissance .... EmptyJeu 18 Jan 2007, 18:18

Sujet sérieux et un peu trop "vert" certainement aux yeux de certains, espèront simplement, qu'il soit franchement trop pessimiste ce prof...., une réflexion d'un prof de "sciences économiques" :

Attention c'est très vert affraid affraid affraid :

La problèmatique de la décroissance .... Decroi3ao


L’horreur écologique : l’incontournable et effrayante décroissance
Pour le moment, seuls les changements climatiques, parce que tout le monde peut les constater, accréditent les thèses écologistes et les cris d’alarme désormais unanimes des scientifiques.

Mais il y d’autres certitudes, notamment la raréfaction et, à terme, la quasi-disparition d’un grand nombre de produits minéraux qui constituent les matières premières sans laquelle notre industrie ne peut fonctionner et produire les objets qui sont à la base du confort quotidien des pays développés.

Il y a déjà plus de trente ans que Nicolas Georgescu-Roegen ( http://fr.wikipedia.org/wiki/Nicholas_Georgescu-Roegen ) a expliqué que l’économie ne peut pas échapper aux lois physiques, que le terrible principe d’entropie conduit à une dégradation continue et irréversible de l’environnement naturel, que les activités humaines produisent des déchets qui appauvrissent la matière, ce qui augmente d’une manière exponentielle l’effort nécessaire pour l’ordonner dans un sens utile à l’homme ; il a aussi expliqué ce terrible principe de dissipation de la matière qui interdit même le rêve d’un " recyclage " possible de la matière transformée. Il est, par exemple, impossible de " refabriquer " du pétrole à partir des produits qui résultent de sa combustion, et il est tout aussi impossible de récupérer la gomme des pneus qui s’est perdue dans le goudron des routes sur lesquelles ces pneus ont été utilisés. Bref, il y a une certitude que si la croissance économique continue de la sorte, la plupart des matières premières vont se raréfier.

Etrange prédiction qui date des années 1970 et qui s’accomplit sous nos yeux aujourd’hui.

Selon l’Insee, avec une base 100 pour l’année 2000, l’indice des prix est passé en 2006 à :
268,7 pour le minerai de fer
287 pour l’ensemble des métaux non ferreux (avec par exemple un triplement du prix du cuivre en 2006)
188,6 pour les métaux précieux
221,1 pour le caoutchouc.

Ce qui conduit, en gros, presque à un triplement du prix des métaux non ferreux, un peu moins du triplement du prix du fer et plus du doublement du prix du caoutchouc, et ne parlons pas du pétrole !

Nous subissons peu, pour l’instant, exception faite du pétrole, les effets de cette flambée hallucinante des cours. La raison en est que la matière première n’est, en général, qu’une composante assez faible du prix total d’un produit industriel, mais à ce rythme de progression, cela ne durera pas...

Il est impossible physiquement, énergétiquement, que le monde entier ait notre niveau de vie sous sa forme actuelle, celle de l’abondance des biens de consommation.

La question de la décroissance va donc, nécessairement se poser. Mais elle signifie, pour être résolue, que nous devrons renoncer à tous les bienfaits, les bonheurs matériels qui caractérisent notre civilisation. Nous ne pourrons éviter les restrictions, les contingentements. Finis la voiture, le lave-vaisselle, l’IRM, la pile électrique, les voyages en avion, les détergents, le béton et tout le reste. Une nouvelle civilisation pourra peut-être émerger, avec d’autres objets, d’autres formes d’énergie, d’autres préoccupations, d’autres comportements. Mais se développera-t-elle dans le cadre du capitalisme ? C’est très douteux.

Le plus préoccupant, c’est la transition. Comment imaginer que les citoyens accepteront volontairement de se priver ? Surtout si tout le monde n’en prend pas sa part... Raisonnons un peu : si les conséquences du changement climatique sont insupportables, comment imaginer que les pays qui restreignent leurs émissions de gaz à effet de serre, au prix d’une réduction de leur activité économique et des conséquences sociales qui s‘ensuivent, admettent durablement que le principal pollueur de la planète n’en tienne aucun compte ? Les Américains ne l’ont-ils pas dit : " Notre mode de vie n’est pas négociable " ? Alors, comment leur faire entendre raison, sinon par la force ?

Et au niveau national, est-il crédible que ces restrictions s’obtiennent sans une mise au placard des libertés individuelles ? Ne lit-on pas déjà des prises de position contre les " Kmers verts ", contre ces insupportables porteurs de mauvaises nouvelles, ces tenants d’un nouvel ordre moral, ces terroristes de la modération, de la restriction, ces empêcheurs de se gaver de cette consommation qui fait tant plaisir ?

Comme le dit N. Georgescu-Roegen, le destin de l’espèce humaine est peut-être d’avoir une vie brève et intense.

http://www.agoravox.fr/article.php3?id_article=17937
Revenir en haut Aller en bas
Gilou75
Habitué du coin
Habitué du coin


Nombre de messages : 291
Localisation : Paris
Date d'inscription : 08/10/2006

La problèmatique de la décroissance .... Empty
MessageSujet: Re: La problèmatique de la décroissance ....   La problèmatique de la décroissance .... EmptyJeu 18 Jan 2007, 22:25

Tout faux !
Ne pas confondre prix et rareté...
A part le pétrole (l'énergie en général), les matières premières sont abondantes. Seul le prix est un problème: les besoins s'accroissent plus vite que la vitesse d'extraction, à cause de la Chine, principalement.
Quant aux "lois" fumeuses sur l'entropie appliquée à l'homme, c'est quasiment du délire...
Perso, je trouve que les problèmes écolos sont suffisament sérieux pour éviter de s'encombrer de catastrophisme supplémentaire.
Revenir en haut Aller en bas
Tarouilan
Vénérable Grand Maître
Vénérable Grand Maître
Tarouilan

Nombre de messages : 3138
Age : 71
Localisation : Vincennes (94) - France
Mon Brompton: : M6R + modifs perso (pour qu\\\'il freine)
Date d'inscription : 29/04/2006

La problèmatique de la décroissance .... Empty
MessageSujet: Re: La problèmatique de la décroissance ....   La problèmatique de la décroissance .... EmptyJeu 18 Jan 2007, 22:52

Gilou75 a écrit:
Tout faux !
Ne pas confondre prix et rareté...
A part le pétrole (l'énergie en général), les matières premières sont abondantes. Seul le prix est un problème: les besoins s'accroissent plus vite que la vitesse d'extraction, à cause de la Chine, principalement.
Quant aux "lois" fumeuses sur l'entropie appliquée à l'homme, c'est quasiment du délire...
Perso, je trouve que les problèmes écolos sont suffisament sérieux pour éviter de s'encombrer de catastrophisme supplémentaire.

Il m'apparaissais bien que c'était un peu outré..... des réserves importantes existent..... pour les métaux ferreux et non ferreux, le prof d'économie qui prend sa retraite, a beaucoup noirci le tableau, et pour le caoutchouc....j'ai pas compris..... c'est renouvelable...... pour les additifs.... c'est autre chose.... toutefois, y a-t-il eu des évaluations des réserves face aux prévisions de consomation à venir..... afro

Tiens..............Gilou...... le retour........ les vacances se sont bien passées........? La problèmatique de la décroissance .... Pompom
Revenir en haut Aller en bas
Gilou75
Habitué du coin
Habitué du coin


Nombre de messages : 291
Localisation : Paris
Date d'inscription : 08/10/2006

La problèmatique de la décroissance .... Empty
MessageSujet: Re: La problèmatique de la décroissance ....   La problèmatique de la décroissance .... EmptyVen 19 Jan 2007, 09:18

Oui, mais pas le retour: super bronchite...
Du coup, arrêt total du tabac depuis 1 semaine !
rabbit
Revenir en haut Aller en bas
Tarouilan
Vénérable Grand Maître
Vénérable Grand Maître
Tarouilan

Nombre de messages : 3138
Age : 71
Localisation : Vincennes (94) - France
Mon Brompton: : M6R + modifs perso (pour qu\\\'il freine)
Date d'inscription : 29/04/2006

La problèmatique de la décroissance .... Empty
MessageSujet: Re: La problèmatique de la décroissance ....   La problèmatique de la décroissance .... EmptyVen 19 Jan 2007, 09:55

Gilou75 a écrit:
Oui, mais pas le retour: super bronchite...
Du coup, arrêt total du tabac depuis 1 semaine !
rabbit

Essaye d'en profiter pour arrêter plus longtemps...... plein de patchs à coller partout..... Basketball
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




La problèmatique de la décroissance .... Empty
MessageSujet: Re: La problèmatique de la décroissance ....   La problèmatique de la décroissance .... Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
La problèmatique de la décroissance ....
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
BROMPTONFORUM - Le forum des amateurs de Brompton :: Saloon :: Saloon-
Sauter vers: