Rechercher sur le BromptonForum ->
AccueilAccueil  PortailPortail  Calendrier des baladesCalendrier des balades  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  FAQFAQ  

Partagez | 
 

 Le Peak Oil ........ est pour très bientôt ......

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Tarouilan
Vénérable Grand Maître
Vénérable Grand Maître
avatar

Nombre de messages : 3138
Age : 69
Localisation : Vincennes (94) - France
Mon Brompton: : M6R + modifs perso (pour qu\\\'il freine)
Date d'inscription : 29/04/2006

MessageSujet: Le Peak Oil ........ est pour très bientôt ......   Mer 10 Oct 2007, 21:01

Peak Oil : des révélations qui font mal !
46% des ressources déclarées par les principaux pays de l'OPEP sont falsifiées !

Un article publié par le Ministère de la Défense, concernant l'ouvrage La face cachée du pétrole, d'Eric Laurent. On y apprend les vérités qui dérangent sur le phénomène du Peak Oil – qui confirment les craintes :

Selon le géologue britannique Colin Campbell, ancien consultant chez Mobil, BP, Shell, Exxon… 46 % des ressources pétrolières déclarées par les principaux pays de l'OPEP sont "douteuses" voire "fausses".

En Russie par exemple, deuxième pays producteur de pétrole – il faudrait diviser par deux les chiffres officiels publiés par les autorités – ce qui ramènerait le montant des réserves à 30 milliards de barils, soit une seule année de consommation mondiale !

Tous à vélo........... Basketball Basketball Basketball
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gilou75
Habitué du coin
Habitué du coin


Nombre de messages : 291
Localisation : Paris
Date d'inscription : 08/10/2006

MessageSujet: Re: Le Peak Oil ........ est pour très bientôt ......   Mer 10 Oct 2007, 23:54

Mais, on l'a déja passé depuis 2 ans: plus de pétrole est consommé désormais que ce qui est extrait. La Chine a accéléré le mouvement...
C'est pour ça qu'il ne fait que monter !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
vincent à vélo
Héros sportif
Héros sportif
avatar

Nombre de messages : 907
Age : 43
Localisation : Montpellier
Mon Brompton: : T16
Date d'inscription : 24/01/2007

MessageSujet: Re: Le Peak Oil ........ est pour très bientôt ......   Jeu 11 Oct 2007, 08:06

Heu … C'est pas nouveau tout ça !

Pour la date "exacte", voir cette discussion
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tarouilan
Vénérable Grand Maître
Vénérable Grand Maître
avatar

Nombre de messages : 3138
Age : 69
Localisation : Vincennes (94) - France
Mon Brompton: : M6R + modifs perso (pour qu\\\'il freine)
Date d'inscription : 29/04/2006

MessageSujet: Re: Le Peak Oil ........ est pour très bientôt ......   Jeu 11 Oct 2007, 09:50

vincent à vélo a écrit:
Heu … C'est pas nouveau tout ça !

Pour la date "exacte", voir cette discussion

C'est très proche........ même les professionnels maintenant évaluent à 5 ans ... : http://contreinfo.info/article.php3?id_article=1318

Pensez aux panneaux solaires sur le toit ....... agrémentés d'une éolienne , et il est temps d'aménager de vrais pistes cyclables, pas ces trucs ridicules mélangés aux piétons, avec des virages à angles droits, que l'on peut apercevoir sur les trottoirs...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gilou75
Habitué du coin
Habitué du coin


Nombre de messages : 291
Localisation : Paris
Date d'inscription : 08/10/2006

MessageSujet: Re: Le Peak Oil ........ est pour très bientôt ......   Jeu 11 Oct 2007, 10:21

Merci Vincent pour ce site absolument passionnant, une merveille !

D'ailleurs, j'en profite pour rectifier: on consomme plus que ce qui est découvert comme ressource nouvelle, environ 4 barils consommés pour 1 découvert... albino
On est mal
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
vincent à vélo
Héros sportif
Héros sportif
avatar

Nombre de messages : 907
Age : 43
Localisation : Montpellier
Mon Brompton: : T16
Date d'inscription : 24/01/2007

MessageSujet: Re: Le Peak Oil ........ est pour très bientôt ......   Jeu 11 Oct 2007, 10:43

Gilou75 a écrit:
Merci Vincent pour ce site absolument passionnant, une merveille !

D'ailleurs, j'en profite pour rectifier: on consomme plus que ce qui est découvert comme ressource nouvelle, environ 4 barils consommés pour 1 découvert... albino
On est mal

Ne rate pas la section "psychologie" du site

Sinon, une autre "source" tout aussi intéressante, le site de J-M Jancovici …
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vinvin
Héros sportif
Héros sportif
avatar

Nombre de messages : 1224
Age : 18
Localisation : Nice
Date d'inscription : 19/05/2007

MessageSujet: Re: Le Peak Oil ........ est pour très bientôt ......   Jeu 11 Oct 2007, 17:35

bom Aujourd'hui le prix baril de "light sweet crude", une des qualités de pétrole qui fait référence est remontée à 82$ suite à l'annonce des stocks américains au plus bas.
Après avoir lu le livre d'Eric Laurent "La face cachée du Pétrole", il y a en effet de quoi être très inquiet sur l'absence de réaction de nos politiques. Ont-il intérêt à cacher la vérité inavouable et encore incertaine sur le peak oil?

ou sont-ils vraiment naïfs?
C'est ce qu'on pourrait penser de Sarkozy après sa rencontre avec Poutine: la presse gouvernementale Russe s'est foutue littéralement de sa gueule quand il a évoqué la volonté de Total de rentrer dans le capital de Gazprom, cela cache-t-il une certaine naïveté de notre dirigeant?...

Voici un peu de lecture d'actualité pour alimenter la réflexion:

affraid jeu 11 oct, 8h53 NEW YORK (AFP) - Les prix du pétrole montent, montent... à 100 dollars ? - En quatre ans, les prix du pétrole ont plus que doublé. Passé de 30 dollars en 2003, à 50 dollars en 2004, à 70 dollars en 2005, et 80 dollars en 2007, le baril d'or noir pourrait atteindre 100 dollars en 2008, selon un scénario avancé par certains analystes.

L'augmentation rapide de la consommation de pétrole dans les pays producteurs favorise la flambée des prix du brut, en réduisant leur capacité exportatrice, souligne la banque CIBC dans une étude récente.

Intitulé "Pétrole à 100 dollars en 2008", ce document rappelle qu'en 2006 la consommation quotidienne des pays membres de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP), plus celle des grands pays pétroliers que sont le Mexique et la Russie, a dépassé 12 millions de barils par jour.

Leurs exportations, qui représentent 60% de la production pétrolière mondiale, s'élèvent à 35,5 millions de barils par jour. Mais par la faute du manque d'investissement et de la poussée de la consommation, leur capacité d'exportation va se réduire de 2,5 mbj d'ici la fin de la décennie.

Au rythme actuel de croissance de la demande intérieure, "la capacité d'exportation future des pays membres de l'OPEP, de la Russie et du Mexique soulève de plus en plus de doutes. Il est plus que probable que la situation entraîne une forte hausse des prix du pétrole au cours des prochaines années", estime la banque canadienne. Pour elle, il est "évident que les prix du pétrole franchiront le seuil de 100 dollars le baril et y resteront".

En France, le Centre d'analyse stratégique (CAS (A016920.KQ - actualité) ) prévoit aussi, dans un rapport récent, un baril à ce niveau, mais pas avant 2015, sous l'effet de la "raréfaction progressive des ressources" dans le monde.

Notant que l'OPEP se montre désormais "très vigilante" pour empêcher les prix de repartir à la baisse, il émet trois hypothèses "hautes" sur les prix des énergies: un baril de brut entre 50 et 80 dollars jusqu'en 2015, entre 100 et 150 dollars de 2015 à 2030 et d'environ 100 dollars au-delà.

A l'exception des pays d'Europe de l'Ouest, où la volonté de freiner les émissions de carbone a permis de maîtriser la consommation de pétrole, la demande se maintient à des niveaux records dans le monde entier.

La CIBC pointe le décollage fulgurant des importations des pays émergents, au premier rang desquels la Chine, qui produit 3,5 millions de barils par jour mais en consomme le double. Son boom économique, tout comme celui de l'Inde, de la Malaisie et de la Thaïlande contribue à fouetter les cours du brut.

Ben Tscocanos, analyste chez Standard and Poor's, juge qu'un baril à 80 dollars, comme actuellement, est la dernière étape avant les 100 dollars, car l'OPEP n'a pas les capacités nécessaires pour augmenter sa production.

Une crise avec l'Iran (quatrième exportateur mondial), dont le programme nucléaire essuie les réprobations de l'Occident, ou une perturbation de l'offre suffirait pour porter le baril au niveau du seuil fatidique des 100 dollars.

S'il reconnaît qu'un facteur comme l'instabilité au Moyen-Orient peut contribuer à une poussée des cours du brut, Bart Melek (BMO Capital) ne voit pas le seuil fatidique des 100 dollars franchi dès 2008. M. Melek estime pour sa part que les prix devraient fluctuer autour des 90 dollars l'an prochain.

Les analystes s'accordent pour dire que les facteurs qui empêchaient jusqu'ici l'envolée des cours s'estompent peu à peu: les commentaires mettant en avant les percées technologiques - supposées permettre l'exploitation de champs pétrolifères difficiles - ou la stabilisation de la demande sous l'effet de prix élevés "font maintenant place à des mises en garde concernant un éventuel épuisement", relève M. Tscocanos


Dernière édition par le Lun 15 Oct 2007, 15:14, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
seb69
Vénérable Grand Maître
Vénérable Grand Maître
avatar

Nombre de messages : 1690
Age : 41
Localisation : Lyon 69 France et navarre / Suisse
Mon Brompton: : S6L+ noir bar end tube selle titane
Date d'inscription : 10/07/2006

MessageSujet: Re: Le Peak Oil ........ est pour très bientôt ......   Jeu 11 Oct 2007, 20:15

Que l'essence augmente pour la voiture bon ok je peux le comprendre mais ce qui m'inquiète est tout ce qui tourne autour du pétrole! affraid
l'ensemble du cout de la vie Sad
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tarouilan
Vénérable Grand Maître
Vénérable Grand Maître
avatar

Nombre de messages : 3138
Age : 69
Localisation : Vincennes (94) - France
Mon Brompton: : M6R + modifs perso (pour qu\\\'il freine)
Date d'inscription : 29/04/2006

MessageSujet: Re: Le Peak Oil ........ est pour très bientôt ......   Jeu 11 Oct 2007, 20:33

seb69 a écrit:
Que l'essence augmente pour la voiture bon ok je peux le comprendre mais ce qui m'inquiète est tout ce qui tourne autour du pétrole! affraid
l'ensemble du cout de la vie Sad

Tu as raison Seb..... la pétrochimie ...... c'est notre univers qui vas péter les prix :
Du chewing
-gum aux baskets, du rouge à lèvres aux sacs jetables, le pétrole imprègne complètement la vie quotidienne. Oh, pas directement, heureusement, sous sa forme première noire, poisseuse et nauséabonde. Mais par le miracle de transformations réalisées par les alchimistes des temps modernes : les pétrochimistes.

La pétrochimie et en particulier les produits plastiques sont parfois critiqués mais, sans la couleur (les pigments et peintures) qui anime nos objets préférés comme nos CD et DVD, notre blouson de snowboard… on vivrait presque en noir et blanc ! En effet, les produits issus de la chimie du pétrole (la pétrochimie) sont nombreux et variés. Ils contribuent à notre confort, à notre plaisir et à notre sécurité.

Pour tous ceux et celles qui sont nés après 1960, ces produits font tellement partie de la vie courante qu’on n’imagine même pas pouvoir s’en passer. Et pourtant, leur apparition dans notre vie quotidienne est vraiment très récente. Les anciens pourront d’ailleurs vous le dire : ils ont été enfants et ados sans connaître les fringues de sport en polyester, les Nike® , Adidas® et autres Reebok®, les sacs en plastique si pratiques, et même les coques de portable, les scooters et autres télévisions et ordinateurs. Incroyable ? Le fait est là : en 1950, les produits consommables issus de la pétrochimie atteignaient seulement 3 millions de tonnes dans le monde, dont la moitié de plastiques. En 2000, on en a produit 192 millions de tonnes dont 140 millions de tonnes de plastiques.

Pourquoi une arrivée si tardive de ces produits, alors que l’ère de l’utilisation massive du pétrole commence au début du XXe siècle ? Aux alentours des années 1930, l’essence, le gazole et le kérosène produits en grandes quantités par les raffineries avaient leurs utilisateurs assurés : tous les types de véhicules. Mais les raffineurs se sont retrouvés avec des quantités invraisemblables d’un produit invendable et non stockable car inflammable et polluant : le naphta (appelé aussi essence lourde). Le naphta est la coupe de distillation qui vient après le kérosène et avant l’essence. Les chercheurs ont réfléchi à ce problème apparemment insurmontable et ont trouvé la solution. Grâce à une aptitude chimique étonnante, la réaction de polymérisation, le naphta est aujourd’hui à l’origine de l’essentiel des produits dérivés du pétrole.

Comment fait-on pour passer de ce liquide à tous les « plastiques », qu’on appelle polymères, fibres synthétiques et autres détergents ? On utilise les techniques pétrochimiques dont la principale s’appelle le vapocraquage.
albino

Effectivement, ce sera plus qu'un grain de sable dans la civilisation contemporaine actuelle........ on ne mesure pas du tout les conséquences...... qui seront apocalyptiques...... affraid affraid affraid le téléphone portable avec une coque en bois........ pas mal finalement.......
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
vincent à vélo
Héros sportif
Héros sportif
avatar

Nombre de messages : 907
Age : 43
Localisation : Montpellier
Mon Brompton: : T16
Date d'inscription : 24/01/2007

MessageSujet: Re: Le Peak Oil ........ est pour très bientôt ......   Jeu 11 Oct 2007, 21:04

Bon, pour ceux que ça intéresse, je vous suggère de vous taper le visionnage de ce fameux documentaire The End of Suburbia (version sous-titrée français - en 4 parties) … C'est long, mais c'est clair … !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
padoubibi
Invité de marque
Invité de marque


Nombre de messages : 505
Age : 41
Localisation : ANGOULEME
Mon Brompton: : S6R+, Raw Lacquer, Dynamo Son + phare B&M Lumotec Cyo senso plus (60lux), Sbag & Rbag, plateau 54 dents, pédales MKS EZY Promenade, itchair
Date d'inscription : 16/03/2007

MessageSujet: Re: Le Peak Oil ........ est pour très bientôt ......   Jeu 11 Oct 2007, 21:21

Tarouilan a écrit:
Les anciens pourront d’ailleurs vous le dire : ils ont été enfants et ados sans connaître les fringues de sport en polyester, les Nike® , Adidas® et autres Reebok®, les sacs en plastique si pratiques, et même les coques de portable, les scooters et autres télévisions et ordinateurs.


Aller on fait un jeu: cherchez l'erreur...Aller facile c'est en gras... Rolling Eyes




Pour dire des choses comme ça c'est que l'on s'est vraiment fait mangé le cerveau par la société de consommation...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tarouilan
Vénérable Grand Maître
Vénérable Grand Maître
avatar

Nombre de messages : 3138
Age : 69
Localisation : Vincennes (94) - France
Mon Brompton: : M6R + modifs perso (pour qu\\\'il freine)
Date d'inscription : 29/04/2006

MessageSujet: Re: Le Peak Oil ........ est pour très bientôt ......   Jeu 11 Oct 2007, 21:52

padoubibi a écrit:
Tarouilan a écrit:
Les anciens pourront d’ailleurs vous le dire : ils ont été enfants et ados sans connaître les fringues de sport en polyester, les Nike® , Adidas® et autres Reebok®, les sacs en plastique si pratiques, et même les coques de portable, les scooters et autres télévisions et ordinateurs.


Aller on fait un jeu: cherchez l'erreur...Aller facile c'est en gras... Rolling Eyes




Pour dire des choses comme ça c'est que l'on s'est vraiment fait mangé le cerveau par la société de consommation...

C'est une citation....... j'utilise toujours un sac perso......... Tarouilan est un peu écolo sur les bords.... ha mais.......
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gilou75
Habitué du coin
Habitué du coin


Nombre de messages : 291
Localisation : Paris
Date d'inscription : 08/10/2006

MessageSujet: Re: Le Peak Oil ........ est pour très bientôt ......   Jeu 11 Oct 2007, 22:37

Moi, ce qui me fait le plus peur, c'est pour la BOUFFE, tout simplement ! Il faut du pétrole pour les tracteurs dans les champs (même bios...), le transport, etc...
TOUT sera plus cher à cause de lui: n'oubliez pas les années Giscard-Barre, avec des inflations à 17% ! OK, on est moins dépendants aujourd'hui, mais quand même.
Une société vraiment "écolo" serait de toutes façons plus "pauvre"... Sommes-nous prêts à l'accepter ? Non, évidemment, et c'est bien la dure réalité, comme d'habitude, qui nous imposera ses lois. Dommage que nous ne soyons pas assez mûrs pour, dés aujourd'hui, faire les choix raisonnés qui nous épargneraient le pire.
Allez, peace and love flower flower flower flower flower
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
vincent à vélo
Héros sportif
Héros sportif
avatar

Nombre de messages : 907
Age : 43
Localisation : Montpellier
Mon Brompton: : T16
Date d'inscription : 24/01/2007

MessageSujet: Re: Le Peak Oil ........ est pour très bientôt ......   Ven 12 Oct 2007, 08:02

Gilou75 a écrit:
Moi, ce qui me fait le plus peur, c'est pour la BOUFFE, tout simplement ! Il faut du pétrole pour les tracteurs dans les champs (même bios...), le transport, etc...

Sans parler des engrais !

Toi, il te faut lire le rapport Lugano, ça te mettra en joie …
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
gor
Maître Bromptoniste
Maître Bromptoniste


Nombre de messages : 823
Age : 49
Localisation : paris
Mon Brompton: : Pas Brompton : SWIFT
Date d'inscription : 20/06/2007

MessageSujet: Re: Le Peak Oil ........ est pour très bientôt ......   Ven 12 Oct 2007, 09:15

Gilou75 a écrit:
)
Une société vraiment "écolo" serait de toutes façons plus "pauvre"... Sommes-nous prêts à l'accepter ? flower flower flower flower flower
Plus pauvre ou simplement moins matèrialiste et consumériste ? Ce n'est pas la même chose...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tarouilan
Vénérable Grand Maître
Vénérable Grand Maître
avatar

Nombre de messages : 3138
Age : 69
Localisation : Vincennes (94) - France
Mon Brompton: : M6R + modifs perso (pour qu\\\'il freine)
Date d'inscription : 29/04/2006

MessageSujet: Re: Le Peak Oil ........ est pour très bientôt ......   Ven 12 Oct 2007, 11:46

gor a écrit:
Gilou75 a écrit:
)
Une société vraiment "écolo" serait de toutes façons plus "pauvre"... Sommes-nous prêts à l'accepter ? flower flower flower flower flower
Plus pauvre ou simplement moins matèrialiste et consumériste ? Ce n'est pas la même chose...

Le sujet tabou....... sera toujours aussi la démographie, seule la Chine a imposé une régulation, mais ce sujet majeur est trop sensible, pour même y faire allusion, pourtant il est essentiel........ si l'humanité doit survivre, c'est en contrôlant drastiquement sa population qu'elle pourra y arriver dans le cadre de la décroissance ..... albino Basketball
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tarouilan
Vénérable Grand Maître
Vénérable Grand Maître
avatar

Nombre de messages : 3138
Age : 69
Localisation : Vincennes (94) - France
Mon Brompton: : M6R + modifs perso (pour qu\\\'il freine)
Date d'inscription : 29/04/2006

MessageSujet: Re: Le Peak Oil ........ est pour très bientôt ......   Sam 13 Oct 2007, 15:42

Et il n'y a pas que le pétrole à risquer de disparaître, les abeilles aussi...... et il y a des conséquence :

Un monde sans fruits ni légumes ?
LE MONDE | 13.10.07 | 14h10 • Mis à jour le 13.10.07 | 14h10

Sur l'ensemble de la planète, les abeilles sont en déclin (Le Monde du 30 août). Ces pollinisatrices essentielles peuvent-elles disparaître ?

Un spécialiste :

Il y a cinq ans, j'aurais considéré cette hypothèse comme totalement futuriste. Aujourd'hui, je la prends au sérieux, car le déclin se mesure désormais à l'échelle mondiale. Chez les populations sauvages comme chez l'abeille domestique.

Sur tous les continents, et de plus en plus souvent, les productrices de miel meurent dans des proportions trop importantes à la sortie de l'hiver. En Europe, nombre d'apiculteurs ont dû mettre la clé sous la porte. Aux Etats-Unis, où l'on parle d'un "syndrome d'effondrement des colonies", 25 % du cheptel aurait disparu pendant l'hiver 2006-2007. En ce qui concerne les abeilles sauvages (soit mille espèces différentes en France), le doute a subsisté plus longtemps. Mais le débat a été récemment tranché par deux publications scientifiques. La première, parue dans Science en juillet 2006, démontre que les populations en Grande-Bretagne et aux Pays-Bas ont considérablement baissé depuis la fin des années 1970. La seconde, émanant de l'Académie des sciences des Etats-Unis, concluait en octobre 2006 au déclin significatif des pollinisateurs en Amérique du Nord (Canada, Etats-Unis, Mexique).

S'il n'y a plus d'abeilles dans le monde, que se passera-t-il ?

Un bouleversement sans précédent dans l'histoire de l'humanité. Actuellement, plus de 80 % des espèces de plantes à fleurs dans le monde et 80 % également des espèces cultivées en Europe dépendent directement de la pollinisation par les insectes : des abeilles, pour l'essentiel. Le plus souvent, d'autres agents, comme le vent ou l'autopollinisation passive, contribuent également à leur reproduction sexuée. Mais, sans les butineuses, la plupart des cultures n'atteignent plus une production satisfaisante. C'est le cas de nombreuses espèces sauvages (romarin, thym, lavande, moutarde), des arbres fruitiers (pommiers, poiriers, abricotiers, amandiers), des grandes cultures oléagineuses (colza, tournesol) et protéagineuses, des cultures maraîchères (cucurbitacées, tomates, fraises). Et aussi des semences de crucifères (radis, choux, navets), d'ombellifères (carottes, céleri, persil) et d'alliacées (oignons, poireaux). Difficile d'imaginer un repas auquel les abeilles ne soient pas associées de près !

Un monde sans fleurs, sans fruits ni légumes, est-ce cela qui nous menace ?

Il y a un an, une étude internationale a évalué, pour la première fois à cette échelle, la dépendance aux pollinisateurs de la production agricole mondiale. Elle s'est intéressée aux 115 cultures les plus importantes, directement utilisées pour l'alimentation humaine dans plus de 200 pays. Conclusion : rapportée au tonnage, 35 % de la production de nourriture dépend des insectes.

Concrètement, la disparition des abeilles ne signifie donc pas que l'espèce humaine mourra de faim, puisque 60 % des cultures - principalement les céréales comme le blé, le maïs et le riz - ne sont pas concernées. Mais la diversité alimentaire en serait profondément altérée.

Pourra-t-on suppléer, par la technique ou l'élevage, à l'absence des pollinisateurs naturels ?

Aucune des solutions envisagées n'est satisfaisante. Polliniser les cultures par des espèces d'élevage, comme on le fait déjà avec des bourdons pour les tomates sous serre ? Peu réaliste en plein champ. Les polliniser manuellement, à l'instar de ce qui est mis en oeuvre pour la vanille ? Non rentable à grande échelle. Augmenter techniquement la pollinisation par le vent ? Plusieurs entreprises s'y sont déjà essayées dans le monde, qui avec des hélicoptères, qui avec des machines secouant les plantes... Mais aucune méthode n'a jamais été retrouvée sur le marché.

Dans certains cas, d'autres espèces pollinisatrices - des mouches, par exemple - viendront peut-être remplacer les abeilles. Et certaines variétés végétales, moins dépendantes des insectes que celles que nous avons sélectionnées depuis des siècles, prendront peut-être leur essor. Enfin, certaines cultures peuvent produire des fruits sans fécondation, soit de façon spontanée (la banane), soit grâce à la pulvérisation d'hormones spécifiques (tomate, courgette). Mais ces techniques sont loin d'être applicables à toutes les espèces, et les conséquences sur la qualité gustative des fruits sont parfois catastrophiques.

Que faire pour tenter d'enrayer le déclin des abeilles ?

Les causes de leur régression sont connues : élimination de leurs sites de nidification, raréfaction des plantes qui leur fournissent nectar et pollen, maladies et parasites... Et, surtout, épandage de pesticides, particulièrement destructeurs pour les abeilles. Celles-ci, en effet, possèdent très peu de gènes de détoxification, comme l'a confirmé tout récemment le séquençage du génome de l'abeille domestique.

Comment agir ? En ce qui concerne la réduction et la fragmentation de leurs habitats, on peut tout à fait renverser la tendance. Si on se contente de faucher les talus une fois par an, si on préserve un peu mieux les prairies naturelles, si on optimise l'utilisation des jachères fleuries, les abeilles se porteront déjà mieux. De même si l'on prend des mesures plus efficaces d'un continent à un autre contre les espèces invasives, tel le frelon asiatique. Mais, avant tout, il faut réduire l'usage des pesticides. Les agriculteurs comme les jardiniers doivent prendre conscience que les abeilles sont totalement démunies vis-à-vis de ces produits toxiques. Et qu'elles sont de précieuses auxiliaires de leurs cultures, à protéger en priorité.

Dans le cadre du programme de recherche européen Alarm sur la biodiversité, votre équipe est chargée d'évaluer l'impact agronomique et économique des pollinisateurs sur l'agriculture européenne. Quelles sont les premières conclusions de cette étude ?

Il apparaît que l'impact des pollinisateurs est considérable : au niveau mondial, il représente environ 10 % du chiffre d'affaires de l'ensemble de l'agriculture. Et les pays qui en sont les plus dépendants sont les pays développés.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tarouilan
Vénérable Grand Maître
Vénérable Grand Maître
avatar

Nombre de messages : 3138
Age : 69
Localisation : Vincennes (94) - France
Mon Brompton: : M6R + modifs perso (pour qu\\\'il freine)
Date d'inscription : 29/04/2006

MessageSujet: Re: Le Peak Oil ........ est pour très bientôt ......   Mar 23 Oct 2007, 00:05

Même EDF........... est pessimiste :
La production d'énergie pourrait décliner avant 2040, selon les chercheurs d'EDF
LEMONDE.FR | 22.10.07 | 17h43 • Mis à jour le 22.10.07 | 19h29
es scientifiques du département recherche et développement(R&D) d'EDF s'attendent à "des tensions énergétiques liées au pétrole à un horizon qui ne devrait pas dépasser 2015-2020". Dans un article paru en janvier dans la Revue de l'énergie et passé à peu près inaperçu depuis, le directeur R&D du géant français de l'électricité, Yves Bamberger, évoque "un nécessaire effacement de la demande [d'énergie] qui ne pourra être obtenu que par des efforts de sobriété".
Un tel signal d'alarme a de quoi surprendre, puisqu'il émane d'un groupe industriel dont la vocation est de vendre de l'énergie. Il s'appuie sur une modélisation de la croissance à venir de la demande énergétique mondiale et des moyens de production supplémentaires à mettre en place pour répondre à cette augmentation.
EDF R&D met d'abord en évidence un déclin de la production mondiale de pétrole "autour de 2020", faute de réserves d'or noir suffisantes. Un pronostic très proche des thèses controversées de l'ASPO, une association internationale de pétro-géologues qui jugent que les capacités d'extraction futures sont dangereusement surévaluées par les firmes pétrolières étatiques et privées.
L'analyse d'Yves Bamberger, cosignée par Bernard Rogeaux, conseiller de synthèse de EDF R&D, ne s'arrête à ce seul pronostic inquiétant. La suite de l'étude tente d'évaluer l'augmentation de la production mondiale des autres sources d'énergie, indispensable pour compenser le déclin annoncé du pétrole. L'hydraulique serait multiplié par deux, les autres énergies renouvelables par vingt-cinq, le nucléaire et le charbon par cinq. Malgré ce développement colossal, "c'est avant 2040 que la demande énergétique mondiale ne peut plus être satisfaite avec les technologies aujourd'hui opérationnelles", préviennent les auteurs.
UN SCÉNARIO "OPTIMISTE"
Et encore... Les chercheurs d'EDF R&D qualifient eux-mêmes leur scénario d'"optimiste". En effet, ils retiennent une hypothèse de croissance de la demande mondiale d'énergie de seulement 1,7 % par an, quand l'Agence internationale de l'énergie table sur 2,4 %. MM. Bamberger et Rogeaux insistent sur le caractère inéluctable d'un "recours massif au charbon" pour répondre à cette croissance de la demande. Ils insistent : "Notre scénario, qui suppose pourtant une demande modérée et une électrification volontariste des transports, nécessite dès 2030 la liquéfaction de près de 2 milliards de tonnes de charbon... à un horizon où la capture-stockage du CO2 ne sera certainement pas généralisée."
"Est-ce réaliste et souhaitable ?", interrogent-ils. A cause du charbon, le scénario d'EDF R&D envisage des émissions annuelles de CO2 atteignant 9 à 10 gigatonnes d'équivalent carbone d'ici à 2020-2040. La "limite souhaitable" pour contenir l'impact de ce gaz à effet de serre sur le climat est estimée à 3 gigatonnes... Le scénario alternatif envisagé est vertueux pour le climat, mais paraît potentiellement catastrophique pour l'économie planétaire. M. Rogeaux souligne : "Les seules solutions 'éthiques', qui limiteront l'utilisation du charbon, conduisent à une décroissance de l'offre énergétique mondiale dès 2025-2030."
UNE NOUVELLE SOURCE D'ÉNERGIE "À TROUVER"

EDF R&D fait valoir que les nouvelles technologies "requièrent le plus souvent un délai incompressible de vingt à trente ans pour être déployées massivement". Quelle source d'énergie miracle pourrait d'ici là venir combler, dans une génération, le déclin de celles que l'humanité maîtrise déjà ? L'article publié par la Revue de l'énergie se contente d'inscrire un point d'interrogation en face duquel est écrit : "A trouver..."
Faut-il voir derrière cet article une stratégie d'EDF pour se voir allouer des crédits de recherches plus importants par son actionnaire principal, l'Etat ? Bernard Rogeaux répond : "Nous sommes des chercheurs objectifs, et nous sommes inquiets pour les générations futures." La "sobriété" énergétique jugée indispensable par Yves Bamberger et Bernard Rogeaux pourrait impliquer, selon eux, une évolution "vers un monde énergétique régi par des plans d'urgence".

Matthieu Auzanneau
affraid affraid affraid
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tarouilan
Vénérable Grand Maître
Vénérable Grand Maître
avatar

Nombre de messages : 3138
Age : 69
Localisation : Vincennes (94) - France
Mon Brompton: : M6R + modifs perso (pour qu\\\'il freine)
Date d'inscription : 29/04/2006

MessageSujet: Re: Le Peak Oil ........ est pour très bientôt ......   Mer 24 Oct 2007, 21:06

Ha j'aime bien......... des conseils pour les boursicoteurs, sur un site spécialisé, ça vaut le coup...... ont le moral les mecs......... font du fric avec tout :
..............................

[



Un véritable séisme énergétique pourrait mettre fin pour toujours à l'ère du pétrole bon marché, effaçant plus de 150 ans de prospérité occidentale et oblitérant la richesse de millions d'investisseurs...

quasiment du jour au lendemain.


LE JOUR OÙ LE MONDE
SE RETROUVERA

À COURT D'ÉNERGIE
Restez les bras croisés et perdez tout...... ou agissez AUJOURD'HUI et engrangez des gains de
deux, voire trois chiffres sur des valeurs parfaitement
positionnées pour grimper en flèche

alors que le chaos s'installe
Cher Ami, Il y a six mois environ, l'événement financier le plus dévastateur des 150 dernières années s'est produit.On n'a entendu aucune sonnette d'alarme.

On n'en a pas parlé au journal de 20 heures... et on n'en parlera pas avant qu'il ne soit trop tard On commencera par montrer du doigt les politiciens qui ont ignoré cette terrible menace parce qu'ils savaient qu'elle ferait dérailler les électionsEnsuite, on accusera les médias, qui ont laissé de côté des preuves effarantes, disponibles depuis des années -- simplement parce que ce n'était pas assez "sexy" pour figurer en première page.

Puis on accusera l'OPEP, qui a délibérément dissimulé la vérité sur cette crise pendant plus d'une décennie... simplement pour pouvoir jouer sur les quotas d'exportation et engranger plus de pétrodollars. Et on accusera les "grandes pétrolières" qui ont non seulement enterré ces preuves dans les années 50 -- mais ont même utilisé d'autres fausses données pour faire grimper le cours de leurs actions.
Mais montrer tout le monde du doigt ne changera rien au séisme énergétique dont je voudrais vous parler. Un séisme, quel séisme ?
Entre 3 et 4 euros pour un litre de carburant... d'énormes files dans les stations-service... des émeutes autour d'un jerrycan d'essence... Des aéroports vides parce qu'il revient trop cher de faire voler les avions... des supermarchés vides parce que le transport des marchandises est trop coûteux ! Vous pensez que c'est impossible ? Détrompez-vous !

....................................................................
Et cela continue par cette conclusion :

Et si l'on regarde les choses plus en profondeur, on voit bien vite que l'envolée du pétrole n'est pas seulement liée à l'idéologie... mais aussi et surtout à la géologie. En sous-sol, la source mondiale de pétrole bon marché est sur le point de s'épuiser.
Et rien de ce vous faites pour accroître ou protéger votre capital ne sera plus jamais pareil.


<BLOCKQUOTE>


Je peux vous promettre que les temps qui s'annoncent ne seront pas faciles... mais je peux aussi vous promettre autre chose :
Je suis convaincu qu'à la suite de cette crise -- alors même que la plupart des investisseurs perdent des fortunes et que bon nombre de marchés mondiaux sombrent dans le chaos... -- quelques investisseurs avisés feront des profits considérables grâce au secteur des matières premières.

Dans les pages qui suivent, j'aimerais vous démontrer que ces investissements -- que vous devriez faire MAINTENANT -- pourraient vous rapporter des gains à deux, voire trois chiffres, lorsque le reste de la foule se rendra compte de ce qui est en train de se produire.

Non seulement ces investissements aideront à vous PROTEGER des conséquences de cette crise... mais je suis également convaincu qu'ils vous rapporteront des profits élevés... très rapidement.

Ce n'est pas tout. Ce que vous découvrirez dans les prochaines lignes vous permettra de construire une sorte de "forteresse" autour de votre portefeuille -- tout en engrangeant des plus-values. Vous découvrirez pourquoi cette crise, loin d'être le scénario du prochain film-catastrophe hollywoodien, est bel et bien réelle. Je vous donnerai des preuves irréfutables. Et -- plus important encore -- je vous montrerai comment les dégâts physiques et financiers qui nous attendent pourraient littéralement réduire à néant un siècle et demi de prospérité occidentale.
Mais vous verrez aussi pourquoi cela n'est pas une fatalité. Je suis absolument persuadé que les investissements que je vous ferai découvrir devraient jouer un rôle essentiel dans TOUTES les stratégies d'investissement efficaces au cours des mois turbulents qui se préparent !
Quelques investisseurs bien informés pourraient devenir considérablement plus riches grâce à ces informations. Vous êtes sur le point de voir pourquoi. Certes, il reste du temps pour vous préparer, mais pas beaucoup. [size=12]Mieux vaudrait donc commencer sans plus attendre... et revenir quelques années en arrière.


affraid affraid

PS : pour suivre le prix, bientôt à 200$ : http://www.boursorama.com/graphiques/graphique_intraday.phtml?symbole=CLDC07 </BLOCKQUOTE>
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vinvin
Héros sportif
Héros sportif
avatar

Nombre de messages : 1224
Age : 18
Localisation : Nice
Date d'inscription : 19/05/2007

MessageSujet: 100 dollars de baril   Mer 02 Jan 2008, 21:38

Ca y est c'est fait. C'était promis pour 2008, dès le 2 janvier on y est à 100$ le baril.
Je pense que "laisser la voiture au garage" ne sera bientôt plus une action volontariste de quelques utopistes, mais une réalité contrainte et forcée.
Les tensions géopolitiques ne risquent pas de s'appaiser dans ce contexte, le dollar ne risque pas de se renforcer dans une économie américaine affaiblie, le peak oil n'est pas une invention!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vinvin
Héros sportif
Héros sportif
avatar

Nombre de messages : 1224
Age : 18
Localisation : Nice
Date d'inscription : 19/05/2007

MessageSujet: Re: Le Peak Oil ........ est pour très bientôt ......   Ven 16 Mai 2008, 17:41

Vinvin a écrit:
Ca y est c'est fait. C'était promis pour 2008, dès le 2 janvier on y est à 100$ le baril.
C'était il y a moins de 5 mois affraid
Il est aujourd'hui à 128 $
La banque d'investissement Goldman Sachs la plus active dans l'énergie prévoit un pétrole à 141$ cette année 2008 pale
L'Arabie Saoudite refuse d'augmenter sa production, disant qu'elle arrive à satisfaire tous ses clients Suspect
Nos petites bêtes ont de l'avenir flower , il faudrait juste demander à Andy d'augmenter sa production
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thibe
Vénérable Grand Maître
Vénérable Grand Maître
avatar

Nombre de messages : 1730
Age : 41
Localisation : Belgique
Mon Brompton: : Ralph 6 vitesses, vert/noir (M6L)
Date d'inscription : 26/03/2007

MessageSujet: Re: Le Peak Oil ........ est pour très bientôt ......   Ven 16 Mai 2008, 18:04

Vinvin a écrit:
Vinvin a écrit:
Ca y est c'est fait. C'était promis pour 2008, dès le 2 janvier on y est à 100$ le baril.
C'était il y a moins de 5 mois affraid
Il est aujourd'hui à 128 $
La banque d'investissement Goldman Sachs la plus active dans l'énergie prévoit un pétrole à 141$ cette année 2008 pale
L'Arabie Saoudite refuse d'augmenter sa production, disant qu'elle arrive à satisfaire tous ses clients Suspect
Nos petites bêtes ont de l'avenir flower , il faudrait juste demander à Andy d'augmenter sa production

Il serait temps d'encourager le télé-travail (quand cela est possible et de manière souple, car "vivre" avec ses collègues, c'est aussi se socialiser). Je crains que les villes soient de plus en plus saturées (vivre à la campagne va coûter de + et + cher...).
Il serait temps également que les prix des transports en commun diminuent (pour l'instant, une famille avec deux ou trois enfants n'a toujours aucun intérêt à prendre le train plutôt que la voiture, je parle pour la Belgique).
Il serait temps aussi que la SNCB cesse de faire grève sans cesse...

Je ne vois malheureusement pas encore les habitudes des gens changer radicalement... Bien des voisins continuent d'aller faire leurs courses au grand magasin voisin en voiture (500 mètres à tout casser) alors que, parmi mes voisins qui ont une caisse, je suis encore un des seuls (le seul ?) à y aller à pied (comme ceux qui n'ont pas de voiture...).

Faudra-t-il un litre d'essence à 5€ pour qu'on pense à changer ses habitudes ? Existe-t-il des enquêtes ou projections qui permettent de savoir à partir de quel montant au litre les gens changeront leurs habitudes ?

Il est temps aussi d'en venir enfin aux voitures électriques, à bas prix, et confortables.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gilou75
Habitué du coin
Habitué du coin


Nombre de messages : 291
Localisation : Paris
Date d'inscription : 08/10/2006

MessageSujet: Re: Le Peak Oil ........ est pour très bientôt ......   Ven 16 Mai 2008, 18:07

Sauf que c'est pas tellement le pétrole qui augmente... que le dollar qui ne vaut plus rien à force d'injections de liquidités massives pour tenter de sauver un système moribond !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vinvin
Héros sportif
Héros sportif
avatar

Nombre de messages : 1224
Age : 18
Localisation : Nice
Date d'inscription : 19/05/2007

MessageSujet: Re: Le Peak Oil ........ est pour très bientôt ......   Dim 18 Mai 2008, 16:43

Gilou75 a écrit:
Sauf que c'est pas tellement le pétrole qui augmente... que le dollar qui ne vaut plus rien à force d'injections de liquidités massives pour tenter de sauver un système moribond !
Je suis d'accord, le $ devient de plus en plus au monnaie de dupe (un jour les pays producteurs de pétrole n'en voudront plus du tout), mais il baisse moins vite que le pétrole n'augmente, sinon tu ne verrais pas de hausse de l'essence à la pompe.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Steve_007
Invité de marque
Invité de marque
avatar

Nombre de messages : 486
Age : 54
Localisation : Bruxelles
Mon Brompton: : Kew GREEN - 2 Vts
Date d'inscription : 13/12/2007

MessageSujet: Re: Le Peak Oil ........ est pour très bientôt ......   Dim 18 Mai 2008, 20:55

mmmerci ... de vos remarques et encourragements

mais nous n'étions que 5000 cyclistes ce jour sur les 15000 inscrits (moi)

par contre j'ai pas allumé un moteur (sauf tondeuse !aie confused )

et j'ai fait tout en transport public et brompton dans le coffre de la mini-mini voiturette de mon épouse

CHALLENGE : toute une semaine vélo/école /boulot
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le Peak Oil ........ est pour très bientôt ......   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le Peak Oil ........ est pour très bientôt ......
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
BROMPTONFORUM - Le forum des amateurs de Brompton :: Saloon :: Saloon-
Sauter vers: