Rechercher sur le BromptonForum ->
AccueilAccueil  PortailPortail  Calendrier des baladesCalendrier des balades  PublicationsPublications  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  FAQFAQ  

Partagez | 
 

 Reelight : éclairage sans pile ni dynamo

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
AuteurMessage
guirig
Habitué du coin
Habitué du coin


Nombre de messages : 146
Date d'inscription : 09/11/2007

MessageSujet: Re: Reelight : éclairage sans pile ni dynamo   Jeu 13 Déc 2007, 14:50

Pas mal ?! signalisation lumineuse ET sonore ! Laughing geek
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tarouilan
Vénérable Grand Maître
Vénérable Grand Maître
avatar

Nombre de messages : 3138
Age : 68
Localisation : Vincennes (94) - France
Mon Brompton: : M6R + modifs perso (pour qu\\\'il freine)
Date d'inscription : 29/04/2006

MessageSujet: Re: Reelight : éclairage sans pile ni dynamo   Jeu 13 Déc 2007, 14:54

guirig a écrit:
Pas mal ?! signalisation lumineuse ET sonore ! Laughing geek
Génial .....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gilou75
Habitué du coin
Habitué du coin


Nombre de messages : 291
Localisation : Paris
Date d'inscription : 08/10/2006

MessageSujet: Re: Reelight : éclairage sans pile ni dynamo   Jeu 13 Déc 2007, 16:30

Des acouphènes ? Faut consulter mon vieux... scratch
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sparte
Docteur en Schlumpferie
Docteur en Schlumpferie
avatar

Nombre de messages : 1166
Age : 49
Localisation : paris
Mon Brompton: : S12R raw lacquer (tige telescopique titane, amortisseur Birdy, réhausseur de cintre), Mountain drive, MKS ezy AR2 + demi cale pieds zefal, Brooks team pro titane, leviers shimano, poignées + bar ends ergo BBB, pneus Kojak, reelight 120
Date d'inscription : 02/10/2006

MessageSujet: Re: Reelight : éclairage sans pile ni dynamo   Jeu 13 Déc 2007, 16:49

Je suis sérieux....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vinvin
Héros sportif
Héros sportif
avatar

Nombre de messages : 1224
Age : 17
Localisation : Nice
Date d'inscription : 19/05/2007

MessageSujet: Re: Reelight : éclairage sans pile ni dynamo   Jeu 13 Déc 2007, 23:10

sparte a écrit:
Je viens de les installer et j'ai un petit problème :

Quand je roule, à partir de 10 kms/heure, j'ai un bruit qui fait penser au bruit (une sorte de bourdonnement) du vent dans les mats de voiliers dans un port.

Je pense que les aimants sont à l'origine de ces turbulences : l'avez-vous aussi? des idées pour y remédier? Smile
2 solutions, soit tes aimants sont trop proches de la diode, soit tes aimants touchent la pompes à l'arrière.
Pour éviter de toucher la pompe, il faut que tu places tes aimants sur les rayons comme sur la photo sur le post au dessus.
Il arrive qu'en transportant le Brommie plié le support d'une des diodes se torde de quelques mm. Il suffit alors de détordre très légèrement. Il ne faut pas non plus que la diode soit trop loin.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sparte
Docteur en Schlumpferie
Docteur en Schlumpferie
avatar

Nombre de messages : 1166
Age : 49
Localisation : paris
Mon Brompton: : S12R raw lacquer (tige telescopique titane, amortisseur Birdy, réhausseur de cintre), Mountain drive, MKS ezy AR2 + demi cale pieds zefal, Brooks team pro titane, leviers shimano, poignées + bar ends ergo BBB, pneus Kojak, reelight 120
Date d'inscription : 02/10/2006

MessageSujet: Re: Reelight : éclairage sans pile ni dynamo   Ven 14 Déc 2007, 11:25

Le bruit vient de l'avant, je vais vérifier effectivement l'écartement entre la diode et les aimants. Merci pour l'info.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tarouilan
Vénérable Grand Maître
Vénérable Grand Maître
avatar

Nombre de messages : 3138
Age : 68
Localisation : Vincennes (94) - France
Mon Brompton: : M6R + modifs perso (pour qu\\\'il freine)
Date d'inscription : 29/04/2006

MessageSujet: Re: Reelight : éclairage sans pile ni dynamo   Ven 14 Déc 2007, 12:59

Finalement, pas si léger que cela..... heureusement que sur le Brompton, nous ne mettons que deux aimants.... :
albino albino albino

Seb, doit mettre d'autres pièces en titane, pour compenser.....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
seb69
Vénérable Grand Maître
Vénérable Grand Maître
avatar

Nombre de messages : 1690
Age : 41
Localisation : Lyon 69 France et navarre / Suisse
Mon Brompton: : S6L+ noir bar end tube selle titane
Date d'inscription : 10/07/2006

MessageSujet: Re: Reelight : éclairage sans pile ni dynamo   Ven 14 Déc 2007, 15:29

Tarouilan a écrit:
Finalement, pas si léger que cela..... heureusement que sur le Brompton, nous ne mettons que deux aimants.... :
albino albino albino

Seb, doit mettre d'autres pièces en titane, pour compenser.....
190 Gr c'est rien pour toi 8)
Rien que sur l'avant de ton spad tu es à combien en poids? Laughing

& la sécurité.....?

Concernant le bruit, pas de bruit particulier ça tourne toujours aussi bien, 1 vrai bonheur, comment ai je fais pour m'en passer avant? Je roule souvent à la nuit tombée en + cheers Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tarouilan
Vénérable Grand Maître
Vénérable Grand Maître
avatar

Nombre de messages : 3138
Age : 68
Localisation : Vincennes (94) - France
Mon Brompton: : M6R + modifs perso (pour qu\\\'il freine)
Date d'inscription : 29/04/2006

MessageSujet: Re: Reelight : éclairage sans pile ni dynamo   Mar 18 Déc 2007, 22:42

J'ai observé le clignotement de Gilou, qui a conservé les deux aimants..... cela ne clignote pas mieux qu'une micro Sigma, que j'ai sur un casque et qui a un poids de 10 Gr.... et si on supprime un des aimants, cela clignotera encore moins bien.....
Le poids, c'est plus lourd (250Gr) qu'un bon éclairage (quatre piles incluses) avant à une diode ultra puissante... (photo) haut de gamme et pas cher, non, je n'en vois pas l'intérêt :
c'est nul ce truc, d'autant que cela rajoute 110 Gr par roues (ce qui est la plus grosse erreur à faire sur un vélo) et doit freiner un peu la roue à chaque flux magnétique, Seb le ressent à chaque passage de l'aimant devant la roue..... vraiment nul..... sans intérêt.... ce n'est pas mieux, que ce système installé dans le moyeu......
Seul intérêt, nous n'avons pas à recharger les accus..... la belle affaire pour un dérangement vraiment peu important finalement à la réflexion, une fois par semaine.....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gilou75
Habitué du coin
Habitué du coin


Nombre de messages : 291
Localisation : Paris
Date d'inscription : 08/10/2006

MessageSujet: Re: Reelight : éclairage sans pile ni dynamo   Mer 19 Déc 2007, 10:10

OK, si c'est le modèle à condensateurs, je t'en débarrasse moyennant un prix d'ami... albino
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
seb69
Vénérable Grand Maître
Vénérable Grand Maître
avatar

Nombre de messages : 1690
Age : 41
Localisation : Lyon 69 France et navarre / Suisse
Mon Brompton: : S6L+ noir bar end tube selle titane
Date d'inscription : 10/07/2006

MessageSujet: Re: Reelight : éclairage sans pile ni dynamo   Mer 19 Déc 2007, 10:23

tu m'as devensé Gilou Laughing Laughing Laughing

Tarouille tu ne fais pas de compet que je sache? Laughing Laughing
Je n'ai conservé qu'1 seul aimant par roue & ça suffit très bien, il n'y a aucune influence avec 1 ou 2 aimants sur nos roues de 16". Testé & validé par le Seb. 8 min d'autonomie à l'avant après arrêt, 5 min pour l'AR largement sufisant.
Le freinage du flux? Euuuuuhhhh.... Laughing Laughing Laughing

Surtout en ce moment dans les jours les + courts de l'année, la nuit tombe très rapidement.

Si il y en a eu autant de vendu au Danemark ce n'est pas pour rien surtout qu'ils sont en avance sur nous niveau
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tarouilan
Vénérable Grand Maître
Vénérable Grand Maître
avatar

Nombre de messages : 3138
Age : 68
Localisation : Vincennes (94) - France
Mon Brompton: : M6R + modifs perso (pour qu\\\'il freine)
Date d'inscription : 29/04/2006

MessageSujet: Re: Reelight : éclairage sans pile ni dynamo   Mer 19 Déc 2007, 10:42

seb69 a écrit:
tu m'as devensé Gilou Laughing Laughing Laughing

Tarouille tu ne fais pas de compet que je sache? Laughing Laughing
Je n'ai conservé qu'1 seul aimant par roue & ça suffit très bien, il n'y a aucune influence avec 1 ou 2 aimants sur nos roues de 16". Testé & validé par le Seb. 8 min d'autonomie à l'avant après arrêt, 5 min pour l'AR largement sufisant.
Le freinage du flux? Euuuuuhhhh.... Laughing Laughing Laughing

Surtout en ce moment dans les jours les + courts de l'année, la nuit tombe très rapidement.

Si il y en a eu autant de vendu au Danemark ce n'est pas pour rien surtout qu'ils sont en avance sur nous niveau

Sur un vélo "hollandais" de 28 Kg, c'est pas un problème, au salon Batavus n'indiquait même pas le poids de certains de ses très beau vélos du reste (très beau, enfin une esthétique léchée qui plaît au 3ème âge, et je refuse d'en faire partie, car du point de vue matériaux employés, c'est tout à fait rétro avec plein de charme) il ne viendrait à personne l'idée de les porter à bout de bras comme le Brompton , sur lequel le ratio poids/intérêt de l'équipement est quand même plus important, rajouter du poids sur mes petites roues légères, et tout cela, pour s'éviter de recharger les accus...de non .....

Les routiers sont capables, de mettre beaucoup plus cher dans un pneu de 180 Gr plutôt que de 230 Gr, et ils observent une différence, pourquoi, moi je vais rajouter ces 50 Gr sur la roue volontairement.... non ! sur le cadre, c'est beaucoup moins important.... mais pas sur la roue, et je n'ai toujours pas compris pourquoi le rendement serait plus intéressant que le moyeu électrique, c'est le même principe, et la, personne ne crie, quand on fait observer que la roue est ralentie de façon très sensible, quand elle est lancée à la main, il y a une perte, personne n'a mesuré.... pour les promeneurs du dimanche OK, mais pas pour moi....

Les routiers gonflent leur pneus de 1 Kg de pression par 10 Kg de poids corporel, ils s'en tiennent rigoureusement à ce principe, pour le rendement, (d'ou d'instinct, je gonflais mes roues à 9Kg5.!) quand ils passent d'un pneu de 23 à 20, ils remarquent de suite une grosse différence, non, mon moteur c'est mon système cardio-vasculaire, mes poumons et mes jambes, il n'est pas question de perdre un milliwatt dans ce truc débile ..... et qui n'éclaire pas bien de façon latérale à raz du sol....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
brebis
Habitué du coin
Habitué du coin


Nombre de messages : 119
Age : 39
Localisation : paris
Date d'inscription : 01/11/2007

MessageSujet: alors   Mer 19 Déc 2007, 11:53

mon brom est équipé d'un moyeu son et franchement, je ne me rends pas compte de la différence lorsque je pédale !

sur mon Dahon roues 26" je dispose du reelight avec le condensateur, je pense que ce systéme ne doit pas être le seul systéme d'éclairage sur le vélo mais vient compléter un systéme d'éclairage principale fixe (ok reelight désormais le propose lumiere fixe) mais le reelight est mal positionné pour vraiment être visible, car bloqué dans le circulation dans un carrefour à l'indonésienne (mais si c pas si loin le code la route), tu es avec ton vélo, avec des voitures devant derrière et ceux qui arrivent en face, franchement une position haute pour l'éclairage est plus sécurisante, je dirais maintenant qu'a defaut d'éclairage mieux vaut ça que rien mais bon ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tarouilan
Vénérable Grand Maître
Vénérable Grand Maître
avatar

Nombre de messages : 3138
Age : 68
Localisation : Vincennes (94) - France
Mon Brompton: : M6R + modifs perso (pour qu\\\'il freine)
Date d'inscription : 29/04/2006

MessageSujet: Re: Reelight : éclairage sans pile ni dynamo   Mer 19 Déc 2007, 12:24

brebis a écrit:
mon brom est équipé d'un moyeu son et franchement, je ne me rends pas compte de la différence lorsque je pédale !

sur mon Dahon roues 26" je dispose du reelight avec le condensateur, je pense que ce systéme ne doit pas être le seul systéme d'éclairage sur le vélo mais vient compléter un systéme d'éclairage principale fixe (ok reelight désormais le propose lumiere fixe) mais le reelight est mal positionné pour vraiment être visible, car bloqué dans le circulation dans un carrefour à l'indonésienne (mais si c pas si loin le code la route), tu es avec ton vélo, avec des voitures devant derrière et ceux qui arrivent en face, franchement une position haute pour l'éclairage est plus sécurisante, je dirais maintenant qu'a defaut d'éclairage mieux vaut ça que rien mais bon ...

Tu mets ton Brom, sur un pied....... et tu fais tourner la roue avant, c'est très sensible, elle s'arrête rapidement, c'est moins grave qu'avec une dynamo qui s'applique par frottement sur le flanc du pneu, mais c'est réel, ........ tout dépend de ta relation au vélo, si c'est pour la promenade, c'est sans importance, si c'est pour un usage polyvalent quotidien ou d'arriver à l'heure est important, pour le travail par exemple, cela devient essentiel, ......20 Km/h de moyenne, te conduit à rouler à 26Km/h constant..... le remplacement d'un véhicule motorisé implique que tu respectes cette règle de moyenne en ville, ce qui n'est pas à la portée de la grande masse des cyclistes par exemple à Paris, car ils ont l'handicap de vélos inadaptés à cet usage, le Vélib' n'a qu'une qualité d'initiation, ce qui n'est pas à négliger, mais c'est un monstre d'inéficacitée, seul une attention particulière au vélo, à son équipement, peut permettre au cycliste lambda d'arriver à approcher cette problématique Basketball albino

Ce système a sa place sur un vélo hollandais, pour un usage très ponctuel, pas sur un Brompton.....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sparte
Docteur en Schlumpferie
Docteur en Schlumpferie
avatar

Nombre de messages : 1166
Age : 49
Localisation : paris
Mon Brompton: : S12R raw lacquer (tige telescopique titane, amortisseur Birdy, réhausseur de cintre), Mountain drive, MKS ezy AR2 + demi cale pieds zefal, Brooks team pro titane, leviers shimano, poignées + bar ends ergo BBB, pneus Kojak, reelight 120
Date d'inscription : 02/10/2006

MessageSujet: Re: Reelight : éclairage sans pile ni dynamo   Mer 19 Déc 2007, 14:06

Décidément, les reelight déchaînent les passions...

J'ai actuellement une discussion fort civilisée (doux euphémisme..) sur Vélotaff sur leur légalité et plus généralement celle des éclairages clignotants...que de braves gens...

Moi j'ai installé les reelight car je ne suis pas sur de ne pas oublier de recharger mon éclairage quotidien, mais c'est vrai surtout au mieux pour être vu.

Je pense que rajouter du poids sur les parties mobiles comme la roue surtout eloigné du centre du moyeu n'est pas bon en terme rendement (plus de conséquence que sur le cadre) mais dans quelle proportion? la perte est peut-être insignifiante...

Sur la visibilité, c'est vrai qu'à l'avant c'est sur le mauvais coté pour le pliage et à l'arrière c'est très bas, peut -être trop bas, mais comme l'éclairage standard du Brompton.

A mon sens si le reelight sert pour être vu, c'est mieux que rien, mais rien ne remplit mieux cette fonction et pour moins cher qu'un gilet fluo.

Cela peut donc servir pour des gens oublieux ou un peu allergique à la sécurité (combien de vélo roulent sans lumière dans Paris par exemple...)

Je réfléchis comme Tarouilan à les conserver sur mon vélo.



edit : au fait, j'ai vérifié le sifflement que j'ai sur la roue vant à partir de 10km/heure n'est pas du à des contacts avec la lampe...J'en déduis que c'est peut-être tout simplement des turbulences créées par les aimants du réelight, celui du compteur, le sac de transport...à régler par tatonnement
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tarouilan
Vénérable Grand Maître
Vénérable Grand Maître
avatar

Nombre de messages : 3138
Age : 68
Localisation : Vincennes (94) - France
Mon Brompton: : M6R + modifs perso (pour qu\\\'il freine)
Date d'inscription : 29/04/2006

MessageSujet: Re: Reelight : éclairage sans pile ni dynamo   Mer 19 Déc 2007, 14:28

sparte a écrit:
Décidément, les reelight déchaînent les passions...
leur légalité et plus généralement celle des éclairages clignotants.......Moi j'ai installé les reelight car je ne suis pas sur de ne pas oublier de recharger mon éclairage quotidien, ......
Je pense que rajouter du poids sur les parties mobiles comme la roue surtout eloigné du centre du moyeu n'est pas bon en terme rendement (plus de conséquence que sur le cadre) mais dans quelle proportion? la perte est peut-être insignifiante...
Sur la visibilité, c'est vrai qu'à l'avant c'est sur le mauvais coté pour le pliage et à l'arrière c'est très bas, peut -être trop bas, .......A mon sens si le reelight sert pour être vu, c'est mieux que rien, mais rien ne remplit mieux cette fonction et pour moins cher qu'un gilet fluo...
Cela peut donc servir pour des gens oublieux ou un peu allergique à la sécurité .......Je réfléchis comme Tarouilan à les conserver sur mon vélo. j'ai vérifié le sifflement

Tu as tout résumé Sparte, si nous n'étions pas alergique à la recharge... cela résoudrait le problème..(il faut dire avec raison parfois, les éclairages, ne sont pas tous simples à ouvrir, pour recharger les accus, il faudrait améliorer.... le système...) car une recharge dure plusieurs jours, pour un vrai éclairage à DIODES LED. Le bon reflexe est de toujours recharger le soir, comme cela..... nous avons toujours de l'éclairage, pour la journée qui suit.... sunny

Ce truc est mieux que rien, c'est un éclairage qui sert uniquement à être vu, mais il devrait clignoter à une fréquence stroboscopique de préférence, ce qui n'est pas le cas du Reelight... confused ..c'est poussif.. ..et dans les autres pays d'Europe c'est autorisé, même obligatoire je crois, la France est à la traîne, comme à l'habitude..... les diodes, ont de plus en plus un bon rendement, et les alimenter sur accus est devenu réaliste flower , contrairement aux éclairages halogène "légers" qui sont d'une autonomie très insuffisante..... mais la nous parlons de vrais éclairages, pas de signalisation pour être vu.... albino

P.S. - C'est sur, que la position des aimants, n'est pas idéale, il vaudrait mieux un moyeu générateur.... Et si en plus cela siffle.... certes pour moi je suis sourd.... no problème ...... mais les autres....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
brebis
Habitué du coin
Habitué du coin


Nombre de messages : 119
Age : 39
Localisation : paris
Date d'inscription : 01/11/2007

MessageSujet: autre point   Mer 19 Déc 2007, 16:52

j'ajoute également que le systéme d'éclairage reelight est plus difficile à voler ! j'ai oublié de retirer un systéme d'éclairage rechargeable par petite panneaux solaires à la gare de garches, un passant ou un voleur est juste passé et m'a embarqué mon éclairage !

donc les systémes rechargeables en plus de ne pas oublier de les recharger il ne faut surtout pas oublier de les enlever et franchement ça m'est arrivé car j'étais pressé !!!


Sur vélotaff je suis inscrit pour rédiger un CR sur l'utilisation du reelight ! je pense quand même que l'effet de frottement est vraiment supportable, effectivement lorsque je fais tourner la roue dans le vide et que je branche ma lampe, la roue s'arrête plus rapidement, toutefois, à chaque moyeu son frottement, je veux préciser que le meilleur moyeu est le schmidt mais a quel prix ! (c'est ce qui équipe le brompson)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tarouilan
Vénérable Grand Maître
Vénérable Grand Maître
avatar

Nombre de messages : 3138
Age : 68
Localisation : Vincennes (94) - France
Mon Brompton: : M6R + modifs perso (pour qu\\\'il freine)
Date d'inscription : 29/04/2006

MessageSujet: Re: Reelight : éclairage sans pile ni dynamo   Mer 19 Déc 2007, 17:02

brebis a écrit:
j'ajoute également que le systéme d'éclairage reelight est plus difficile à voler ! j'ai oublié de retirer un systéme d'éclairage rechargeable par petite panneaux solaires à la gare de garches, un passant ou un voleur est juste passé et m'a embarqué mon éclairage !

donc les systémes rechargeables en plus de ne pas oublier de les recharger il ne faut surtout pas oublier de les enlever et franchement ça m'est arrivé car j'étais pressé !!!


Sur vélotaff je suis inscrit pour rédiger un CR sur l'utilisation du reelight ! je pense quand même que l'effet de frottement est vraiment supportable, effectivement lorsque je fais tourner la roue dans le vide et que je branche ma lampe, la roue s'arrête plus rapidement, toutefois, à chaque moyeu son frottement, je veux préciser que le meilleur moyeu est le schmidt mais a quel prix ! (c'est ce qui équipe le brompson)

Pour le vol, le Brompton est à part, en général on vole le tout.....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
marcb
Maître Bromptoniste
Maître Bromptoniste
avatar

Nombre de messages : 1413
Age : 52
Localisation : Toulouse (France, dpt 31)
Mon Brompton: : S6
Date d'inscription : 20/11/2006

MessageSujet: Re: Reelight : éclairage sans pile ni dynamo   Mer 19 Déc 2007, 20:58

Je vais bientôt tester ces lumières, mais sur mon autre vélotaf (vtt Sunn urbanisé) car je n'ai pas vraiment envie de me prendre la tête avec le Brompton (pliage ? démontage des roues ?). Mais je vais surtout utiliser cet autre vélo lors de mes prochaînes vacances (pas de déplacement multimodal de prévu, je ne vais donc pas user le Brompton)

Ce que j'ai pu constater en temps qu'observateur (en étant à vélo et en voiture):
* c'est bien visible de loin, de devant ou derrière, sur route dégagée
* mais difficile à voir de côté (surtout du mauvais côté)
* et totalement invisible à courte distance lorsqu'on est en voiture à cause de la position très basse des lampes (et ça doit encore pire avec un Brompton; c'est d'ailleurs pour ça que j'utilise un autre feu arrière attaché en haut du tube de selle)
Sans l'avoir encore installé et utilisé, ce système me semble être un bon système d'appoint, surtout pour les têtes en l'air qui oublient d'emporter leurs lampes ammovibles, ou les oublient sur le vélo attaché et ne les retrouvent malheureusement plus à leur retour...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tarouilan
Vénérable Grand Maître
Vénérable Grand Maître
avatar

Nombre de messages : 3138
Age : 68
Localisation : Vincennes (94) - France
Mon Brompton: : M6R + modifs perso (pour qu\\\'il freine)
Date d'inscription : 29/04/2006

MessageSujet: Re: Reelight : éclairage sans pile ni dynamo   Ven 21 Déc 2007, 20:15

Bientôt des super piles arrivent, légères et ultra-puissantes, Adieu Horrible Reelight.... :

Des batteries à nanofils de très longue durée
Par Laurent Sacco, Futura-Sciences
Une autonomie de 20 heures au lieu de 2 pour les ordinateurs portables, c’est ce qui devrait être possible dans un avenir proche grâce à une découverte faite par des chercheurs de l’Université Stanford. Ils ont en effet multiplié par 10 la capacité de batteries au lithium en utilisant des nanofils.
Yi Cui est assistant professeur en science et ingénierie des matériaux. Avec les membres de son groupe, il vient de publier les résultats de leur découverte dans Nature Nanotechnology. L’article a pour titre « High-performance lithium battery anodes using silicon nanowire », et selon les propres mots de Cui : « Il ne s’agit pas d’une petite amélioration. C’est un développement révolutionnaire ».
Pour arriver à multiplier par 10 les performances des batteries au lithium, il a fallu mobiliser la nanotechnologie en employant des nanofils de silicium. L’idée d’utiliser du silicium pour augmenter le pouvoir de stockage des batteries n’est pas nouvelle mais pendant longtemps les chercheurs butaient tous sur le même problème.
En charge, le silicium absorbait des ions lithium chargés positivement pour les relâcher ensuite lors de la décharge. Ce faisant, le silicium passait par une série de cycles d’expansion et de contraction qui avaient pour résultat de le désagréger et donc à terme de détruire les capacités des batteries. C’est pourquoi un mélange de carbone et de lithium était utilisé, malgré les pertes importantes, pour la capacité de stockage de l’énergie électrique.
L’astuce a constitué à créer des nanofils au silicium. Ceux-ci, tout en étant soumis aux mêmes cycles d’expansion et de contraction par l’absorption d’ions lithium, résistent aux contraintes mécaniques et ne se pulvérisent pas.
Ces nanofils sont 10.000 fois plus fins qu’une feuille de papier mais malgré une augmentation de volume d’un facteur quatre, ils résistent parfaitement.
Une commercialisation prochaine ?
Le professeur Cui a compris tous le potentiel qu’il pouvait tirer de sa découverte qui résout un problème vieux de 30 ans, lorsque les premières tentatives pour créer des piles rechargeables au lithium longue durée avaient été faites. Il a déposé un brevet et envisage de s'associer avec un fabricant pour les dernières étapes menant à la conception d’une batterie commercialisable et enfin, bien sûr, de la lancer sur le marché.
Si tout se passe bien, il ne nous reste plus que quelques années à attendre avant de disposer de téléphones, caméra, ordinateurs portables, et autres dispositifs de ce genre, capables d’être utilisés beaucoup plus longtemps, lors de longs voyages par exemple. Basketball albino albino
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
digweed
Habitué du coin
Habitué du coin


Nombre de messages : 195
Age : 36
Localisation : Lille / St Omer
Mon Brompton: : M3L noir, reelight, marathon+, selle bleue.
Date d'inscription : 02/12/2007

MessageSujet: Re: Reelight : éclairage sans pile ni dynamo   Ven 21 Déc 2007, 20:54

Tarouilan a écrit:
seb69 a écrit:
tu m'as devensé Gilou Laughing Laughing Laughing

Tarouille tu ne fais pas de compet que je sache? Laughing Laughing
Je n'ai conservé qu'1 seul aimant par roue & ça suffit très bien, il n'y a aucune influence avec 1 ou 2 aimants sur nos roues de 16". Testé & validé par le Seb. 8 min d'autonomie à l'avant après arrêt, 5 min pour l'AR largement sufisant.
Le freinage du flux? Euuuuuhhhh.... Laughing Laughing Laughing

Surtout en ce moment dans les jours les + courts de l'année, la nuit tombe très rapidement.

Si il y en a eu autant de vendu au Danemark ce n'est pas pour rien surtout qu'ils sont en avance sur nous niveau

Sur un vélo "hollandais" de 28 Kg, c'est pas un problème, au salon Batavus n'indiquait même pas le poids de certains de ses très beau vélos du reste (très beau, enfin une esthétique léchée qui plaît au 3ème âge, et je refuse d'en faire partie, car du point de vue matériaux employés, c'est tout à fait rétro avec plein de charme) il ne viendrait à personne l'idée de les porter à bout de bras comme le Brompton , sur lequel le ratio poids/intérêt de l'équipement est quand même plus important, rajouter du poids sur mes petites roues légères, et tout cela, pour s'éviter de recharger les accus...de non .....

Les routiers sont capables, de mettre beaucoup plus cher dans un pneu de 180 Gr plutôt que de 230 Gr, et ils observent une différence, pourquoi, moi je vais rajouter ces 50 Gr sur la roue volontairement.... non ! sur le cadre, c'est beaucoup moins important.... mais pas sur la roue, et je n'ai toujours pas compris pourquoi le rendement serait plus intéressant que le moyeu électrique, c'est le même principe, et la, personne ne crie, quand on fait observer que la roue est ralentie de façon très sensible, quand elle est lancée à la main, il y a une perte, personne n'a mesuré.... pour les promeneurs du dimanche OK, mais pas pour moi....

Les routiers gonflent leur pneus de 1 Kg de pression par 10 Kg de poids corporel, ils s'en tiennent rigoureusement à ce principe, pour le rendement, (d'ou d'instinct, je gonflais mes roues à 9Kg5.!) quand ils passent d'un pneu de 23 à 20, ils remarquent de suite une grosse différence, non, mon moteur c'est mon système cardio-vasculaire, mes poumons et mes jambes, il n'est pas question de perdre un milliwatt dans ce truc débile ..... et qui n'éclaire pas bien de façon latérale à raz du sol....

Il y a beaucoup de conneries dites sur les forums notamment par des gars qui veulent se rassurer en essayant du matos à la pointe qui vaut une fortune.

J'vais te dire perso, je fais 66 kgs et sur mon route, je gonfle minimum à 8 bars. Je roule avec des pneus de 23, mais honnetement pour ressentir une difference entre un 20 et 23 il faudrait des capteurs sur la roue, car tu n'as jamais la même condition lors des tests c'est débile.

J'ai des roues d'hiver bas de gamme et des roues d'été assez bonne et franchement, la différence est à peine perceptible à mon niveau... geek
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tarouilan
Vénérable Grand Maître
Vénérable Grand Maître
avatar

Nombre de messages : 3138
Age : 68
Localisation : Vincennes (94) - France
Mon Brompton: : M6R + modifs perso (pour qu\\\'il freine)
Date d'inscription : 29/04/2006

MessageSujet: Re: Reelight : éclairage sans pile ni dynamo   Dim 23 Déc 2007, 13:55

digweed a écrit:
[J'ai des roues d'hiver bas de gamme et des roues d'été assez bonne et franchement, la différence est à peine perceptible à mon niveau... geek
C'est sur, que tu te fait PARFOIS pourrir par un jeune robuste et léger, sur un vélo pourri, ............ alors que tu suis en forçant un peu sur les pédales, des mecs du troisième âge (comme moi) sur des super-vélos et toutim, mais c'est sur aussi, que c'est la condition physique qui est primordiale, mais ce qui ne veux pas dire non plus, que le vélo pourri est aussi bien qu'un bon vélo, optimisé..... il ne faut pas rêver, c'est hélas le travers le plus répandu chez la majorité des cyclistes. Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
marcb
Maître Bromptoniste
Maître Bromptoniste
avatar

Nombre de messages : 1413
Age : 52
Localisation : Toulouse (France, dpt 31)
Mon Brompton: : S6
Date d'inscription : 20/11/2006

MessageSujet: Re: Reelight : éclairage sans pile ni dynamo   Dim 23 Déc 2007, 21:16

a différence de rendement des pneus est quand même assez facilement sensible.
Je me rappelle que sur un vélo de route livré avec des pneus de 20 avec tringles rigides (pneus bas de gamme, très raides, pas confortables et assez lourds), je les avaient assez rapidement changé pour des Michelin Axial Carbon en 23 (tringles souples, plus légers que les pneus d'origines; modèle qui était juste en dessous du haut de gamme de l'époque). J'avais gagné de manière évidente du confort et du rendement (gain d'un pignon pour le même effort).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
seb69
Vénérable Grand Maître
Vénérable Grand Maître
avatar

Nombre de messages : 1690
Age : 41
Localisation : Lyon 69 France et navarre / Suisse
Mon Brompton: : S6L+ noir bar end tube selle titane
Date d'inscription : 10/07/2006

MessageSujet: Re: Reelight : éclairage sans pile ni dynamo   Dim 23 Déc 2007, 23:28

On glisse, on glisse..... On peut rester dans le sujet des Reelight SVP? Wink

Sinon n'ayez pas peur d'ouvrir de nouveaux posts Very Happy Very Happy Surtout quand c'est intéressant Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Walibi
Maître Bromptoniste
Maître Bromptoniste


Nombre de messages : 1133
Age : 54
Localisation : BCN
Date d'inscription : 10/11/2007

MessageSujet: Re: Reelight : éclairage sans pile ni dynamo   Jeu 03 Jan 2008, 09:05

Pour revenir aux Reelight je tiens à signaler le très bon service après vente de son importateur Oredon: en montant les aimants sur la roue AR de mon B j'avais abimé le filetage d'un des écrous (attention fragile, c'est de l'alu...). J'ai envoyé un mail à leur service commercial pour en redemander un et dans la semaine j'ai reçu un nouveau jeu d'aimants gratuitement.

Suffisamment rare pour le noter, le produit est cher mais le service est au RV.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
besoindevoslumières
Novice
Novice


Nombre de messages : 10
Age : 28
Localisation : loir et cher
Date d'inscription : 10/02/2008

MessageSujet: Re: Reelight : éclairage sans pile ni dynamo   Dim 10 Fév 2008, 19:20

bonjour
actuellement étudiante, j'ai choisit d'étudier le système reelight et tout ce qui est de la physique (genre champ électromagnétique, ...) j'aurais aimé que vous me passiez toutes les infos que vous avez dessus, genre le type des bobines, des aimants, la puissance des dels utilisées... ou ne serait-ce que vos impressions par rapport à la bonne vieille dynamo. Ou même si par bonheur quelqu'un pouvait me passer des plans de montage aussi, ça pourrait être intéressant... merci beaucoup !!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Reelight : éclairage sans pile ni dynamo   

Revenir en haut Aller en bas
 
Reelight : éclairage sans pile ni dynamo
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 7Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
 Sujets similaires
-
» Les montres sans pile
» Une souris sans fil ... et sans pile
» A boire sans soif ! (Shweppes pêche light)
» Entrée à l'école sans BCG : comment faire ?
» Rejetons les paroles sans valeurs de ce monde éloigné de Dieu

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
BROMPTONFORUM - Le forum des amateurs de Brompton :: Le vélo :: Equipements et accessoires-
Sauter vers: