Rechercher sur le BromptonForum ->
AccueilAccueil  PortailPortail  Calendrier des baladesCalendrier des balades  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  FAQFAQ  CalendrierCalendrier  

Partagez | 
 

 Le pédalier et son boitier : améliorer la transmission en mono-plateau [fiches techniques des montages réalisés]

Aller en bas 
AuteurMessage
Abeillaud
Fournisseur officiel de belles balades
Fournisseur officiel de belles balades
Abeillaud

Nombre de messages : 5503
Age : 108
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 20/11/2009

MessageSujet: Le pédalier et son boitier : améliorer la transmission en mono-plateau [fiches techniques des montages réalisés]   Mer 14 Avr 2010, 19:54

Sujet à réviser [suite à l'apparition du pédalier Brompton à plateau démontable en 2013]

Abstract: The crankset and the bottom bracket on a Brompton bike : improve  the drivetrain with a single chainring

I copied and translated some informations of this article, these are published now on the english speaking bikeforums.net and also I added some thinkings about the Brompton's crankset 2013, to read here (2 sept 2012)


Billet rédigé le 29 novembre 2011
Dans son article ‘Bien commencer en Brompton ,  plus précisément dans « dix façons de booster son Brompton »,   David (Erland) souhaitait référencer une discussion qui traitait de la pose de pédaliers mono-plateau « alternatifs ».

Quelques billets anciennement rédigés par Stéphane (Stephlouv) sur cette modification intéressante ont été déplacés pour créer cette nouvelle discussion.    Auparavant  ceux-ci étaient dilués dans le sujet « double plateau ».    Il était en effet préférable de dissocier ces deux voies,  car si quelques termes techniques de base sont communs aux deux,  le choix des composantes, l’objectif et la mise en œuvre diffèrent.  

David comptait sur moi pour planter le décor et par la même occasion vous faire part de mon montage.   L’idée d’exposer une des perles que Stéphane nous a laissée me paraissait une idée sympathique.  Vous faire découvrir ou redécouvrir une partie des richesses du forum est aussi un des grands mérites du travail de synthèse de David.   Son article,  dense et bien écrit,  vaut amplement une lecture attentive de votre part que vous soyez débutant ou bromptoniste accompli,  peu ou prou intéressé par la technique.   C’est donc avec plaisir que je me plie à cet exercice.

Le sujet technique traité ici concerne exclusivement le pédalier avec un seul plateau (« plateau unique » pour la recherche par mot-clé) et, par la force des choses, le boitier qui lui sera adjoint.    Le « Schlumpf » et le double plateau ont leur fil propre, je vous dirige vers ces derniers pour éviter le hors-sujet.  

Dans le billet qui suit ceux de Stéphane,  j’y ajoute la description du montage que j’ai effectué sur mon B.   Les informations principales de ce texte faisaient déjà partie de « mon profil » où j’y rassemble l’entièreté des travaux effectués, cela me sert de mémo.

Mais pourquoi entreprendre une telle modification de matériel (pédalier et boitier) ?  Il s’agit bien ici d’améliorer techniquement et non simplement de modifier l’esthétisme, en ayant toujours à l’esprit de vous proposer des alternatives les plus performantes possibles sans faire exploser le budget.   Vous serez un jour confrontés au remplacement des pignons, de la chaine et du plateau (lire l’article de David à ce sujet).  A cette occasion,  il sera intéressant peut-être de revenir lire ce fil.

Le pédalier d’origine Brompton, c'est un Stronglight série 55,  présente comme seul point fort un petit poids (500 g manivelle de gauche comprise en version 50 dents et sans le protège chaine de 30 g) qui est une caractéristique que seuls quelques pédaliers haut de gamme possèdent (liste ICI).     Disons-le tout de suite :  cet avantage est anéanti par la lourdeur incomparable de la pédale pliante Brompton qui provoque également un déséquilibre de masse important entre manivelle gauche et manivelle droite.   Ajoutons déjà que les pédales, pédalier et boitier sont identiques sur la version acier et la version titane des Brompton et n'ont pas évolués fondamentalement ces dernières années (jusqu'à fin 2011, date de publication de cet article, en tout cas).

Les côtés moins positifs des pièces originales (*)

-Plateau serti à la manivelle et donc indissociable (quand la couronne est usée, il faut jeter le tout ; solidité moins bonne de l’ensemble,  quelques exemples de casse d’ailleurs relatés ICI et ICI) ;.
-Aluminium de moindre qualité tant pour la manivelle que pour les dents (où la chaine s’accroche)- Lire ICI un cas de rupture manivelle Brompton;
-Rigidité trop faible du plateau (étoile peu rigide sur ce pédalier)
-Choix limité du nombre de dents (3 options de pédalier : 44, 50, 54 chez Brompton et 38, 42, 44, 46, 48 et 50 dents chez Stronglight) ;
-Une seule longueur de manivelle au catalogue;
-Boitier de pédalier (FAG modèle xyz) bas de gamme (coupelles en plastique, qualité des roulements à l’avenant) ;

Heureusement, inversement  il est possible de cumuler toutes ces qualités !   C’est le but de la manœuvre que Stéphane nous propose.  Il n’y a pas de doute pour moi :  à l’autopsie la qualité est bien en hausse.

(c) Photo: Abeillaud [_DSC4944_C_900].  Comparez l'axe et les roulements avec ceux du BB-7700 (image plus bas dans cette discussion)

Image ci-dessus: Le boitier de pédalier FAG installé sur les Brompton en usine (en 2012 et années précédentes à tout le moins).  A gauche, celui-ci est débarrassé de son corp noir en polymère, un des deux jeux de bille est "découvert".  Neuf billes de 4 mm de diamètre de chaque côtés de l'axe avec des couronnes en polymère.  Il est impossible de faire la maintenance des roulements, il faut casser le corp et la bague en acier pour accéder au chemin de bille tracé sur l'axe.




L'objectif est entièrement atteint:  on passe du (tout) début de gamme au plus haut de gamme sans dépasser le budget consacré aux pièces Brompton (~75 euros).   Pour cette qualité à ce prix, il faut juste un peu bricoler et un peu chiner.  La passion pour votre petit vélo aidant,   il serait dommage de ne pas se lancer un jour ou l’autre dans cette aventure qui le rendra plus joli encore.  Vous me direz que ces pédaliers de la gamme course ne possèdent pas de protège-chaîne.  Avec un pantalon de ville cela ne me pose pas de problème :  j’utilise un protège pantalon de bonne facture,  d’une largeur suffisante.   Il existe des pédaliers mono-plateau qui possèdent un protège-chaine d'origine,  si cela vous paraît indispensable.**   Pour l'entretien régulier, maillon rapide et pétrole blanc sont bien entendu déjà vos amis.

Avant de poursuivre plus loin,  je vous suggère la lecture du site de Sheldon Brown, rapidement accessible avec votre clavier mais en anglais (Je ne connais pas d’équivalent en français aussi complet) et particulièrement la consultation du glossaire avec les mots suivants : crank set (pédalier),  spider (étoile), Bottom bracket (boitier de pédalier),  chainline (ligne de chaine) , Q-Factor,  BCD, PCB, Hyperglide, Octalink,  tapered square tapered spindle, threading systems pour les types de filets, et spline pour les types d'axe…   sans oublier arm lenght (longueur de manivelle).  Oui, oui... Les manivelles sur votre B ont une longueur définie.



Si vous n’êtes pas un bricobrompton émérite, cela ne doit pas vous effrayer : en réalité  il n’y a pas une masse de choses à savoir.   Et avec le peu de connaissances acquises,  il vous est encore loisible de laisser votre vélociste monter ce nouveau matériel,  ou mieux,  d’organiser un atelier Brompton entre vous.  

Trouverez-vous d’autres "odes ou éloges" au Brompton dans la rubrique technique ?  Parmi les dizaines de milliers de billets qui ont fleuri ici,  Stéphane nous en a laissé quelques-unes (On ne s’ennuie pas en sa compagnie).   Sachez qu’il ne nous donne pas toujours sur le forum tous les détails (ni toutes les photos***) de ses réalisations dans chaque cas et que la suite se trouve parfois illustrée ailleurs (voir son album Flick R).  Alors, pourquoi ne pas poursuivre les pistes qu’il donne,  d’adapter certaines solutions sur votre B et surtout de les partager avec le plus grand nombre?   Et si vous avez des questions sur la manœuvre : adressez-vous directement au boss !  

« As-tu déjà remarqué que le pédalier n'est pas centré par rapport au tube de selle ...Le Q factor n'est pas symétrique !  On pédale avec des écarts différents pour chaque jambe par rapport au tube de selle ... », m’écrivait Stéphane à propos des B d’usine.  

Décidément si on s’en donne la peine,  sur votre petit vélo il y a encore des choses à apprendre (****).  

L’aventure qui s’offre à vous est d’autant plus savoureuse!  


__________________
(*) Ce qui ne doit pas vous empêcher d’aimer votre B malgré ses petits défauts !

(**)  On peut trouver des protège-chaine ("chain guard" ou "ring guard" en anglais, "bashguard" lu également) qui s'adaptent sur des étoiles au BCD de 130 mm ou 144 mm notamment.  Ces protège-chaine se positionnent soit à la place du grand plateau sur un pédalier double et vous montez alors votre plateau unique sur la position intérieure de l'étoile, à l'emplacement du petit plateau; soit sont accolés sur le plateau occupant la position extérieure sur l'étoile, le pédalier double Shimano Sora de la gamme Octalink (130 mm BCD) représente ce second cas plus classique.  Je note aussi que les "chain guards" marqués "Driveline" peuvent aussi se fixer à l'extérieur grâce à des bagues d'espacement (spacers) et des vis de plateau et écrous plus longs.
Notons que sur les pédaliers Shimano Octalink Sora (FC 3300, 3301 et 3301A) le grand plateau de 50 ou 52 dents est muni de protège-chaine qui peut être fourni en pièce détachée (lire la documentation Shimano)

(***) En réalité, dans ce cas-ci,  cela n'apparaît pas clairement, il expose, dans les billets qui suivent, un pédalier double plateau qui deviendra par une astuce de bricolage un pédalier à simple plateau.

(****) A lire la deuxième édition de ‘Brompton Bicycle’ par D . Henshaw (critique par Tony Hadland: http://hadland.wordpress.com/2011/11/17/new-edition-of-brompton-book/
)


Dernière édition par Abeillaud le Dim 23 Oct 2016, 13:57, édité 91 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Abeillaud
Fournisseur officiel de belles balades
Fournisseur officiel de belles balades
Abeillaud

Nombre de messages : 5503
Age : 108
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 20/11/2009

MessageSujet: Re: Le pédalier et son boitier : améliorer la transmission en mono-plateau [fiches techniques des montages réalisés]   Mar 06 Déc 2011, 19:33

Avant de poursuivre, consultons d'abord les textes anciens... Sur www.bromptonauten.de, le forum allemand, et Bromptontalk, http://sports.groups.yahoo.com/group/BromptonTalk/, le 'yahoo group' anglophone, sauf erreur il n'y a pas d'exposé précis sur le montage de boitier et de pédalier alternatifs. D'autre part, la plupart des boitiers alternatifs repris dans les discussions ou photos sur le net sont la plupart du temps en axe carré (avec souvent des pédaliers de marque Sugino sur des B de propriétaires japonais). Les montages en Octalink sont encore quasiment absents.

Le choix d'un pédalier est basé avant tout sur le type d'axe (Tapered square, Octalink, Isis, Hollowtech II...). Dans cette discussion," Octalink" correspond à "Octalink V1" dans le glossaire de Sheldon Brown. Octalink V1 est aussi dénommé Hollowtech I, les roulements sont à l'intérieur du cadre. Contrairement à ce dernier, le type d'axe Hollowtech II est à roulement externe (cuvette externe) et a remplacé dans la gamme course Shimano (en dehors de la version piste) le type Octalink. Les boitiers de type Hollowtech II poseront plus de problème pour le réglage de la ligne de chaine (facilité de déport moindre du pédalier).

A propos de mono-plateau, il y a 5 discussions sur notre forum:

- https://www.bromptonforum.net/t2159-quel-est-le-type-de-l-axe-de-pedalier-des-bromptons
- https://www.bromptonforum.net/t3165-conseils-pour-montage-pedalier-campagnolo
- https://www.bromptonforum.net/t3387-rupture-plateau
- https://www.bromptonforum.net/t3012-changer-de-pedalier (RDV dans ce fil pour parler des pédaliers qui pourraient être montés)
- https://www.bromptonforum.net/t2489-m6l-x-light-98

Ajoutons une discussion sur le boitier en particulier: https://www.bromptonforum.net/t3137-boitier-de-pedalier

Retenons seulement de ces dernières que:

1. Le boitier est un filet BSA de 68mm et que l'axe d'origine (tappered square/carré) fait 119 mm de long. C'est une info qui fait partie du manuel....
2. Des essais ont été réalisés (avec succès semble-t-il mais sans beaucoup de précisions données) avec un "Campagnolo Centaur", une version double transformé en simple plateau, et un Campagnolo Record aussi sur un axe carré, avec un "boitier réglable" ou encore un SRAM Red.
3. Le plateau d'origine est serti dans la manivelle (ou l'inverse), il est sujet parfois à la casse...


Les autres informations à connaître sont reprises dans le glossaire de Sheldon Brown (lire le premier billet plus haut). N'hésitez pas non plus à consulter le Vélo-dictionnaire français-anglais: http://sheldonbrown.com/fren-eng.html et l'English-french bicycle dictionary : English/French Bicycle Dictionary http://sheldonbrown.com/eng-fren.html sur ce site.

Insistons sur ce point: la qualité du boitier et celle du pédalier sont importantes l'une comme l'autre dans le résultat final.

Vous savez maintenant aussi que la longueur des manivelles sur votre Brompton est 170 mm. En fonction principalement de votre morphologie vous pourriez envisager une longueur différente, dans la gamme course cela va couramment du 162,5 mm au 180 mm par 2,5 mm, mais pas dans les produits Brompton, of course (2.5 ou 5 mm en moins sera plus adéquat pour les personnes d'une taille ~1.50 à 1.65m -mais en fait cela dépend surtout de la taille du fémur-, voire même 25 mm pour des enfants ~1.30 m). C'est hors-sujet, nous n'en parlerons pas dans cet exposé. Mais pourquoi ne pas créer un autre fil pour ce sujet qui a été rarement évoqué sur le Brompton Forum? Lire aussi le fil "Brompton Junior".

Aaah ...le rêve pour Dominique1020... Des 180 mm avec un HSD muni de 34/85 dents :-)

Un pédalier mono-plateau plutôt qu'un double plateau a toujours un intérêt : épure, qualité de transmission, légèreté, pas de redoublement dans l'étagement, pas de saut de chaine, pas de second dérailleur à gérer, simplicité. Il donne la possibilité suivant les circonstances (par ex. montagne, peu vallonné, course BWC) de choisir une plage de denture entre 37 et 56 dents, donc d'avoir à sa disposition 2 ou 3 tailles de plateau (par ex 37, 46, 54 dents) et aussi dans l'optique d'adapter ses développements aux différentes sorties de choisir un moyeu arrière si on a la chance d'avoir plusieurs roues en option à sa disposition. J'ai personnellement ma préférence pour ces 3 configurations car elles répondent aux qualités précédemment énoncées: en liaison avec un BWR Sturmey Archer 6V (13 et 16 dents), ou avec le SRAM 6V (13 et 15 dents) si l'on désire un étagement plus court entre les vitesses en contre-partie d'une plage plus petite. Le moyeu 2V (12 et 16 dents) avec un meilleur rendement mécanique (gain d'au moins 3 à 4 % par rapport à un moyeu vitesse qui produit plus de déperdition d'énergie par frottement) est aussi un excellent choix si on peut se satisfaire de seulement 2 vitesses pour la sortie en question. (*)

En conclusion, oui... rester en mono-plateau a un sens.(**)

__________________________________
(*) MAJ 04/05/2012: Les moyeux 3V Brompton (SRAM ou Sturmey Archer) ne présentent pas d'intérêt face à leurs versions 6V. En effet pourquoi se priver de 3 vitesses supplémentaires alors que l'un est aussi lourd que l'autre et ont les mêmes niveaux de frottement mécanique. L'entretien soi-disant plus important d'un dérailleur (pour le 6V) qu'un tendeur (pour le 3V) n'est pas vraiment significatif. Le Sturmey Archer 5V est considéré comme peu efficient par certains auteurs, il est lourd et ne présentent pas d'avantages nets face aux 6V. Quant aux moyeux 8V actuels (Nexus, Sturmey Archer), pour seulement 2V en plus, ils ne répondent surtout pas à mes critères de qualité: poids raisonnable (500 g à 600 g de plus que les 6V SA et SRAM), faible encombrement, faible frottement mécanique, rayonnage parfait. Sur la question du rayonnage, lire ICI et ICI et encore ICI. A l'opposé, un moyeu 2 vitesses (double pignon) apporte un vrai plus face aux moyeux à changement de vitesse intégré. Plus léger de près de 500g par rapport au SRAM ou BWR, frottements mécaniques réduits au minimum, grande réactivité au coup de pédale, un vrai plaisir quand votre condition physique et le relief du parcours le permettent (adapter la taille du plateau est toujours possible pour réduire ou augmenter les deux développements). L'option 2 X 2V est aussi a étudier sérieusement: https://www.bromptonforum.net/t3794-moyeux-2-vitesses

(**) En complément quelques remarques en faveur d'un autre pédalier dans le cas d'une recherche de braquets plus petits:

1) Modifier la taille des pignons en ajoutant seulement une, deux ou trois dents ne change pas fondamentalement la donne et dans le cas d'un moyeu à vitesse intégrée, l'étagement obtenu est souvent en dents de scie, ceci est à éviter. Par ailleurs, je déconseille fortement ce genre d'entaille dans le cadre pour faire passer un pignon trop grand sur un roue libre 2 vitesses: http://bromptontalk.wikispaces.com/WR2-speed (Un pignon de 19 dents sur un moyeu 2 vitesses [2V]). 44/16 X 1, 25 m = 3.44 m et 44/19 x 1.25 m = 2,89 m, alors que si nécessaire 37/16 x 1.25 m = 2.89 m! Si cela ne vous convient pas parce que vous voulez une différence de développement plus importante entre les braquets (que ce soit entre 37/16 et 37/12 ou entre 50/16 et 50/12, utilisez plutôt un 6 vitesses ou envisagez le double plateau avec le moyeu 2V (2 x2V).

2) L'étagement (différence de braquet entre 2 vitesses contiguës) est un élément important à prendre en compte avec la plage de développement (différence de braquet entre la plus petite et la plus grande vitesse). Le BWR qui comporte 6 vitesses souffre d'un étagement un peu trop important alors que sa plage pour les utilisateurs ordinaires est déjà bien grande. Pour un 6V, l'idéal étagement/plage pour une utilisation régulière se situe entre le SRAM et BWR. Ce sont donc les rapports des vitesses intégrées au moyeu et non la taille pignons qui devraient être modifiés à nombre de vitesse égal. Calculer ses développements: https://www.bromptonforum.net/t1734-calculer-ses-developpements

Donc changer la taille du plateau est dans le cas du B actuel une meilleure solution que de changer la taille des pignons.


Dernière édition par Abeillaud le Jeu 26 Juil 2012, 12:06, édité 89 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Abeillaud
Fournisseur officiel de belles balades
Fournisseur officiel de belles balades
Abeillaud

Nombre de messages : 5503
Age : 108
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 20/11/2009

MessageSujet: Re: Le pédalier et son boitier : améliorer la transmission en mono-plateau [fiches techniques des montages réalisés]   Sam 10 Déc 2011, 22:03

Fiche technique du montage #1 (Résumé)

Cadre Brompton Mark 4, année 2009, avec triangle arrière acier d'origine (cadre principal # 285337)
Moyeu arrière: Brompton Wide Range BWR, 2 pignons, non modifié.
Type d'axe du boitier: Octalink V1
Boitier: Shimano BB 7700. Dimension: BSA 68 mm, longueur d'axe: 109,5 mm. Catégorie "semi-réglable"
Pédalier: Shimano FC 7700
Position de la couronne: extérieur
Lamage de 1,5 mm à 2,0 mm de l'étoile
Réduction des vis de plateau d'origine (affleurement à la surface de l'étoile
Bague de déport sur axe du boitier (épaisseur): 1,5 mm côté chaine (à droite du vélo)
Espace entre étoile et triangle en position pliée: 1,5 mm
Ligne de chaine: [46,3 +- 0.5] mm, presque "parfaite".  
Q-Factor: [146,5 + - 0.5] mm
Symétrie Q-Factor (delta):
+ 5 mm (valeur excessive pour l'utilisation de pédale à clip automatique).

Conclusion: montage avec succès, hormis le delta Q-Factor.
Il faut ajouter une bague supplémentaire sur le boitier pour diminuer ce delta (si bague de 2 mm, nouveau delta à +1 mm), en conséquence dans ce cas le lamage de l'étoile ne sera pas utile mais + 2 mm pour la ligne de chaine, ou la solution de la rondelle sur l'axe de la pédale de droite (épaisseur de la rondelle sur l'axe de pédale pour annuler le delta= valeur de ce delta), voire user des deux stratagèmes pour éviter de modifier trop la ligne de chaine et de réduire trop le filet vissé de l'axe de pédale (ex. une bague de 1 mm supplémentaire sur l'axe du boitier de pédalier et un rondelle de 2 mm pour arriver à un nouveau delta de +1 mm).




Descriptif complet du montage

Stéphane avait donc réalisé un montage en Octalink.

Boitier:  J'ai aussi choisi le boitier ("BB" pour bottom bracket/boitier de pédalier) Dura Ace 7700.(*)

Stéphane me mettait en garde : "C'est vraiment une -très- jolie pièce. (...)  J'ai le mien sur mon B. depuis 2 ans, 4500km, Zéro problème (...) Seule condition, il faut PARFAITEMENT le monter sinon c'est une galère. Bruit, frottement et usure prématurée. Tu trouveras donc pas mal de 'review' où il est mal noté.   Les types l'ayant certainement massacré par un trop fort serrage selon mon avis, car lui seul offre la possibilité de faire une maintenance car les roulements ne sont pas scellés !  Faut juste faire hyper gaffe au montage de ne pas souiller (roulement à rouleau à l'air libre coté plateau) et de bien régler le jeu (suivre la notice quoi ....)" (**)

En conséquence, ne pas acheter ce BB dura-ace en occasion...  On peut aussi envisager un BB "sealed cartridge unit" (cartouche scellée), plus facile à monter car il n'y a pas de jeu à régler: tournez vous (toujours en Octalink) alors vers la gamme 105 (le BB 5500) ou Ultegra (le BB 6500) et la version de ces boitiers conçue pour un pédalier double plateau (et non triple pour une question de ligne de chaine).  Ce sera tout de même meilleur que le boitier Brompton d'origine et même que le basique UN-54 à axe carré de Shimano.   La différence de prix entre le BB 5500 ou le BB 6500 et le BB 7700 (gamme Dura Ace) n'étant pas grande, visons la qualité maximale... Ces 3 boitiers sont compatibles avec les 3 pédaliers mentionnés (On reste dans l'Octalink).   Pour le montage, on peut s'aider d'une clé dynamométrique pour respecter les couples de serrage (50 à 70 Nm) mentionnés dans la notice, mais avec un peu de du métier (et une pratique régulière pour ces couples de serrage),  on arrive à appliquer la bonne dose sans cet outil en estimant la force appliquée et connaissant la longueur du bras de levier.  

Sur ce type de boitier,  pour qu'il soit maintenu,  le côté droit du boitier possède un épaulement en contact avec le cadre.  Par cet épaulement, sa position à droite est déterminée.  Pour cette raison,  il n'est pas possible de décaler le boitier vers la gauche en plaçant une rondelle d'épaisseur sur le côté gauche du vélo.  Cette caractéristique est générale, sauf pour quelques boitiers que nous nommerons "entièrement réglables".

Boitier non réglable: boitier où la pose d'une bague de déport sur l'axe du boitier côté chaine pose problème  (c'est le cas des Hollowtech II à roulement externe au cadre)

Boitier semi-réglable: boitier où la pose de cette bague ne pose pas de problème du côté chaine (c'est le cas des Octalink V1 à roulement interne)

Boitier entièrement réglable: boitier réglable à gauche comme à droite, l'axe peut être déporté des deux côtés du vélo (exemple: PMP Square Titanium Bottom Bracket: http://www.pmpbike.net/bike/Bottom-Bracket.html )



Pédalier:  Les pédaliers double ("FC" pour "Front Crankset") se trouvent en occasion, il y a en plein neufs ou utilisés sur les sites Ebay.  Avec un peu de patience, on doit pouvoir dénicher pour moins de 30 euros un Dura Ace peut-être crasseux mais sans qu'il soit trop usé. Les modèles FC 7700 et FC 7701 dans un état esthétique impeccable ou neuf,  munis de toutes ses pièces, c'est-à-dire des deux plateaux et de tous les écrous et vis (de plateau et de manivelle, ceux-ci coûtent assez cher séparément) se vendent généralement entre 60 et 120 euros (prix observés ces 3 derniers mois).   Quant à la version piste Dura Ace en Octalink qui contrairement aux précédentes est toujours au catalogue: le FC 7710, il donnerait une bonne ligne de chaine sur le Brompton sans bricolage particulier,  et est aussi compatible avec le BB 7700 mais son prix même pour un exemplaire en occasion et tout rapé atteint des sommes assez élevées. D'autre part  il n'accepte que des couronnes au BCD de 144 mm et d'au moins 45 dents.   Plus facile à trouver pour des prix inférieurs à 60 euros dans un très bon état,  voire neufs, les modèles FC 5500/FC 5501/FC 5502 (gamme 105 Octalink en doubme plateau) et FC 6500 (gamme Ultegra Octalink) sont des choix aussi excellents.

Le Dura Ace FC 7700 que j'ai choisi est un des rares pédaliers aussi léger que le Brompton Stronglight (Le FC 7701 est quasi identique au FC 7700 mais avec quelques grammes en moins).  En 170 mm, le poids de manivelle de droite avec un seul plateau Dura Ace de 53 dents est de 345g et manivelle de gauche de 193 g, total: 538 g.    Vous trouverez des pédaliers qui dans la même configuration ont un surpoids de 200 ou 300 g.  Ce qui n'est pas négligeable car cette pièce est en rotation (tout comme les pédales et les chaussures: il faut donc sommer ces éléments).



Opération en atelier:  Attention cela se joue à au mm. Entre l'étoile (spider) et le triangle en acier version 2009, il y a dans la position pliée, seulement 1 à 2 mm d'espace (après ajout d'une rondelle de 1.5 mm sur le boitier côté chaine)!  Il faut par conséquent réduire la taille des vis de plateaux (ou prendre des versions single speed) et positionner les écrous dans un logement de 1.5 à 2 mm de profondeur afin qu'ils affleurent à la surface de l'étoile (côté intérieur). Il s'agit donc de forer à la toupie des logements de ~1.5 à 2 mm dans l'étoile afin que les 5 vis ne butent pas contre le triangle.  Si vous avez une modèle ancien ou plus récent du triangle ou une version titane de ce triangle, les cotes seront un peu différentes car vraisemblablement ces deux versions ne sont pas exactement pareilles au mm. Stéphane a lui réalisé ce montage avec le même boitier avec un triangle titane (lire plus haut) sans devoir usiner un lamage de l'étoile.  Le pédalier doit se positionner si près du cadre pour obtenir une ligne de chaine aussi parfaite que possible.


(c) Photo: Abeillaud - Axe de pédalier Octalink (Octalink V1 dans le glossaire de Sheldon Brown) version BB Dura Ace 7700 - une rondelle de 1,5 mm a été placée sur le boitier côté chaîne (pas visible sur cette photo).

(c) photo: Abeillaud - Les épaulements prévus pour le petit plateau ont été limés.

(c) photo: Abeillaud - Lamage de 2 mm à la toupie pour que les écrous meulés affleurent.  

(c) photo: Abeillaud -Les vis et écrous de plateau ont été réduits en conséquence (on peut aussi acheter des version single speed qui sont plus courtes pour éviter ce travail).

(c) photo: Abeillaud  - Sur cette image, l'encombrement en position dépliée ne pose aucun problème, c'est en position pliée qu'il faut vérifier.

(c) photo: Abeillaud
 L'impossibilité d'atteindre une valeur proche de 42/44 mm pour la ligne de chaine s'explique simplement par l'épaisseur (de ~ 4 mm) supplémentaire du pédalier (couronne+étoile) qui n'existe pas sur le pédalier Brompton.  Le plateau unique est placé du côté extérieur (donc à l'emplacement du grand plateau), ce qui est plus joli qu'à l'intérieur même si cela avait été possible.

(c) photo: Abeillaud - J'obtiens sur mon montage 1,5 mm d'espacement entre le triangle et l'étoile en position pliée.
 On ne pourrait gagner que 0,5 mm pour une ligne de chaine qui serait alors à [45,8 mm +- 0,5 mm] mais pas plus.

J'obtiens une "ligne de chaine" de [46,3 +  - 0,5 mm], très bon alignement avec le petit pignon et un peu moins bon avec le grand pignon.  Ce qui signifie que cette valeur est un peu trop grande (environ 2 à 3mm) pour une ligne de chaine parfaite, mais c'est très acceptable.  Je qualifie une ligne de chaine comme "parfaite" lorsque le plan du plateau de pédalier se situe entre les plans du petit et du grand pignon de la roue arrière (cas d'un moyeu possédant 2 pignons), sans pour autant que ce plan soit parfaitement à équidistance des deux autres, mais avec une petite tolérance (la distance entre les plans des 2 pignons est de ~4.5 mm).  L'impossibilité d'atteindre une valeur proche de 42/44 mm s'explique simplement par l'épaisseur (de 4 mm) de l'étoile. Le plateau se pose à l'extérieur de l'étoile (ce serait impossible à l'intérieur pour une question de pliage), cette configuration est différente sur le pédalier Brompton: la plateau est dans le prolongement de l'étoile, il n'y a pas cette épaisseur supplémentaire de 4 mm.

Le système Octalink n'étant pas à cuvette externe, on peut ajuster assez facilement la ligne de chaine en plaçant des rondelles, en acier inox de préférence, de plus de 1,5mm d'épaisseur sur le boitier si nécessaire. Cette rondelle vient s'intercaler entre le cadre et l'écrou de serrage du côté 'drive side' (côté chaîne), elle permet un déport du pédalier juste suffisant pour pouvoir plier le triangle et un ajustage aussi précis que possible pour la ligne de chaine et sans oublier le Q-Factor.  

43.5 mm de ligne de chaine mentionné au catalogue pour ces boitiers en Octalink associés avec un pédalier double plateau est un bon chiffre de départ pour un ajustage sur le Brompton.  Pour un pédalier double, on mesure de l'axe du tube de selle au plan équidistant qui sépare les deux plateaux.  Les trois pédaliers conseillés (FC 5500, Fc 6500, FC 7700/7701, les 3 plus hautes gammes Octalink chez Shimano) donneront la même ligne de chaine à montage équivalent.  Les pédaliers triple plateau ne conviennent pas,  ils donneraient une ligne de chaine beaucoup trop importante.  

NB: Pour savoir comment on mesure "la ligne de chaine" et comment la régler: "About Bicycle Chainline" http://sheldonbrown.com/chainline.html  Pour un mono-plateau, je mesure donc la distance entre le "milieu" de la pointe des dents du plateau et l'axe du tube de selle.

Correctif du 10/02/2012: J'obtiens un "Q-factor" de [146,5 + -  0.5 mm], et pour la symétrie, un axe du tube de selle décalé vers la droite (delta de + 5 mm). J'exprime cette différence par un signe.   Par convention, on peut attribuer le signe négatif pour un décalage à gauche (du vélo) et un signe positif à droite (du vélo, côté chaine) (axe des y= axe du tube de selle, l'axe des x indique le déport, valeurs négatives=décalage à gauche).  [+ 5 mm] signifie alors 5 mm de décalage de l'axe du tube de selle vers la droite du vélo, donc une distance plus longue de 5 mm entre la manivelle de gauche et l'axe du tube de selle qu'entre la manivelle de droite et ce même axe.

Ne pas opérer de lamage dans mon cas aurait obligé à poser une rondelle supplémentaire d'une épaisseur de 2 mm, ce qui aurait porté la ligne de chaine à 48,3 mm (Le Q-Factor restant égal, l'axe du boitier ayant une longueur déterminée) et modifié surtout l'ajustement de la symétrie.   L'influence sur la symétrie dépend du signe.  Dans mon cas: + 5 mm au départ , donc à l'arrivée + 1 mm.  L'épaisseur à ajouter sur l'axe dans le cas d'un delta positif: delta/2.  Dans le cas d'un delta négatif, si l'étoile rase déjà le triangle, la seule solution, une rondelle sur l'axe de la pédale de gauche. Plus de 2 à 3 mm de différence pour le delta gauche-droite, cela a peu d'importance quand on roule sans pédales à clip automatique. Cela joue quand ce sont des pédales où le jeu latéral possible du pied est quasi nul.

NB: Pour savoir comment on mesure le Q-factor: http://sheldonbrown.com/gloss_q.html#qfactor

Pour communiquer vos mesures de symétrie du Q-factor, faire le calcul suivant:  distance gauche - distance droite.



Concernant le choix de denture, il est possible sur ce pédalier au BCD de 130 mm de placer des couronnes allant de 37 dents (testé) à maximum 61 dents (la plus grande taille disponible au catalogue de "TA" en  BCD 130 mm par exemple). Et contrairement aux trois options Brompton (44, 50 et 54 dents), un choix bien plus large.  

Plus j'approfondis mes recherches dans le choix d'un ensemble pédalier et boitier alternatif, plus je reste convaincu que les couples FC 5500/6500/7700/7701 avec le BB 7700 est le meilleur rapport qualité/prix/esthétisme, surtout quand on prend le temps de chiner.

(c) Abeillaud
Montage final: pédalier Dura Ace Octalink modèle FC 7700 avec une couronne de 53 dents et un boitier de pédalier BB 7700 sur un Brompton. Elle est pas belle la vie?

--------------------
(*) Pour le Brompton,  c'est un filet BSA de 68 mm et un axe long de 109.5 mm à choisir dans le système Octalink. Poids du BB 7700: 175 g. Poids du pédalier dans mon cas: 538 g.  Ensemble pédalier et boitier: 713 g.
Description technique avec détail des pièces sur le site web de Shimano.  Ce boitier Dura Ace BB-7700 est vendu ce jour pour 52 euros sur www.bike-components.de ( Le prix le plus bas observé: cela vaut la peine).  52 euros + 25 euros le pédalier en occasion:  la qualité maximale au coût des pièces d'origine Brompton,  le pari est réussi.

(**) Ce BB 7700 contient "des roulements combinés à rouleau et contact oblique à bille. Le roulement à bille de chaque coté est celui qui reprend la charge axiale. Un dans chaque sens.  Le réglage n'aura pas une grande influence sur le jeu radial, qui est repris par le roulement à rouleau, et pour l'utilisation, je pense qu'un jeu axial de quelques centièmes de mm, voire même de 0.1 ou 0.2 mm ne perturbera pas l'utilisateur. Par contre, pour la durée de vie, il est important pour les roulements d'avoir une certaine précharge minimale. Donc un montage avec un réglage peu soigné ne sera pas perçu, à mon avis lors de l'utilisation, mais la satisfaction de l'utilisateur sera limitée à quelques mois." (me précisait un futur bromptoniste, dessinateur de métier).


Dernière édition par Abeillaud le Lun 29 Sep 2014, 09:46, édité 165 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fredo
Admin
Admin
Fredo

Nombre de messages : 5540
Age : 49
Localisation : Ath Belgium
Mon Brompton: : M9R double plateau Black
Date d'inscription : 17/12/2005

MessageSujet: Re: Le pédalier et son boitier : améliorer la transmission en mono-plateau [fiches techniques des montages réalisés]   Sam 10 Déc 2011, 23:31

Abeillaud a écrit:


(c) photo: Abeillaud - Lamage de 2 mm à la toupie pour que les écrous meulés affleurent.


tu utilises une "perceuse" à main pour ce travail ?

la vitesse de rotation est suffisante ?

est-il aisé de garder l'outil perpendiculaire au plateau ?

_________________
De tous les peuples de la Gaule, ce sont les Belges les plus braves !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.bromptonforum.net
Abeillaud
Fournisseur officiel de belles balades
Fournisseur officiel de belles balades
Abeillaud

Nombre de messages : 5503
Age : 108
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 20/11/2009

MessageSujet: Re: Le pédalier et son boitier : améliorer la transmission en mono-plateau [fiches techniques des montages réalisés]   Sam 10 Déc 2011, 23:47

Embarassed  Bien vu Fredo...    Ce serait vraiment un grand exploit... Je dois vous avouer qu'en réalité j'ai utilisé une foreuse électronique montée sur une colonne et un petit étau pour tenir la manivelle,  le plus dur étant de bien placer la toupie (de 12 mm) au centre du trou au départ du lamage.  



Second aveu...   Embarassed Embarassed Je n'ai pas eu la patience de réduire mes vis à la lime à ongle, là aussi je dois bien dire que c'était à la meule et pour tenir les vis sans se brûler les doigts, une longue clé hexagonale en guise de maintien.  C'est donc possible pour quelqu'un qui possède un minimum d'outil ou lors d'un atelier Brompton entre vous... Smile

Rappelons que cette opération lamage ne devrait pas être exécutée sur tous les montages, notamment avec un triangle titane,  et comme Stéphane me le faisait remarquer à propos de l'ajustage d'un caliper long reach sur les fourches,  peut-être pas sur tous les triangles acier compte tenu de la "dispersion" obtenue comme pour tous les produits manufacturés (avec une tolérance plus ou moins grande) au terme du processus de fabrication.

(c) photo: Abeillaud.
Ces pédaliers Shimano de la série Octalink sont particulièrement réussis esthétiquement et se marient très bien avec le Brompton.


Dernière édition par Abeillaud le Dim 23 Oct 2016, 14:04, édité 16 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Abeillaud
Fournisseur officiel de belles balades
Fournisseur officiel de belles balades
Abeillaud

Nombre de messages : 5503
Age : 108
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 20/11/2009

MessageSujet: Re: Le pédalier et son boitier : améliorer la transmission en mono-plateau [fiches techniques des montages réalisés]   Mar 27 Déc 2011, 16:45

Il me restait à vous donner la ligne de chaine sur un Brompton d'usine (Brompton chainline).   Je n'ai trouvé nulle part cette information et comme je ne dispose pas d'un B non modifié, je vous laisse cet exercice.   C'est l'occasion aussi de vérifier votre Q-factor: est-il symétrique?  Notez que l'erreur absolue sur la mesure de la ligne de chaine et du Q factor de 0.5 mm, c'est déjà optimiste. Pour la mesure de la ligne de chaine, il y a 2 lectures au pied à coulisse (diamètre tube + distance tube au plateau) et le plateau doit être dans un plan presque parfait (ce qui signifie qu'il faut faire une moyenne sur plusieurs mesures à des endroits différents du plateau) et procéder aussi parfaitement que possible à la perpendiculaire.  Pour le calcul de symétrie, 1 mm d'erreur absolue l'est tout autant.

Pour la mesure de la symétrie du Q-factor, prendre comme référence le tube de selle (et non la tige de selle). Placer alternativement les manivelles parallèlement à ce tube. Enserrer avec le pied à coulisse le tube de selle et la manivelle (pédale enlevée) puis soustraire pour les deux valeurs obtenues (manivelle gauche et manivelle droite) la moitié du diamètre de ce tube. Trois lectures au total.

Pour la mesure du Q factor,  décaler de 180° une des deux manivelles sur l'axe du boitier et le tour est joué. Une seule lecture.


(c) photo: Abeillaud

Pour mieux comprendre la qualité du BB 7700 (*), voici une série de photos intéressantes qui montre bien les roulements à bille et rouleau et la manoeuvre d'entretien;  le démontage: http://blog.goo.ne.jp/kino55crazy55/e/ab7121f7d80785d4487b513891fed45e et le remontage: http://blog.goo.ne.jp/kino55crazy55/e/2b358b6bc6e2d55fb733596b85beed6e

Voici une photo de cette série:
BB 7700 Shimano (source image: lien ci-dessus)

_____________________
(*) La calidad de los rodamientos (bolas y agujas) es notable, lo he desmontado unas tres veces en 9 años y siguen prácticamente como el primer día. Ni holguras ni ruidos.  Traduction: La qualité des roulements (billes et aiguilles) est remarquable, je les ai démontés trois fois en neuf ans et ils sont presque comme au premier jour. Ni jeu, ni bruit.  (source: ICI)

Question de vocabulaire, doit-on parler d'"aiguille" ou de "rouleau" dans la cas du BB 7700?  Les roulements à aiguilles ont des rouleaux de très faible diamètre par rapport à leur longueur.  On peut dire que dans le cas du BB 7700 que ce sont plutôt des rouleaux.


Dernière édition par Abeillaud le Dim 23 Oct 2016, 13:59, édité 14 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
stephlouv
Maître Bromptoniste
Maître Bromptoniste
stephlouv

Nombre de messages : 886
Age : 42
Localisation : Bruxelles (Etterbeek)
Mon Brompton: : S2L Noir
Date d'inscription : 22/10/2007

MessageSujet: Re: Le pédalier et son boitier : améliorer la transmission en mono-plateau [fiches techniques des montages réalisés]   Dim 22 Jan 2012, 23:17

Abeillaud a écrit:
(...)

Question de vocabulaire, doit-on parler d'"aiguille" ou de "rouleau" dans la cas du BB 7700? Les roulements à aiguilles ont des rouleaux de très faible diamètre par rapport à leur longueur. On peut dire que dans le cas du BB 7700 que ce sont plutôt des rouleaux.[/size][/font]

Quand la longueur dépasse 5x le diamètre, un rouleau devient une aiguille.

Sinon, bel article (et belles photos) qui va ravir les férus de technique.
Sauf que je ne suis pas trop d'accord sur le fait que l'on peut estimer un couple de serrage "à la main".
Oui, environ, quand la mécanique est un ton métier et que tu le fais très souvent.
Et encore, des couples de 50 à 70 Nm, c'est pas tous les jours pour moi. (couple du genre à fixer un palier de roulement sur le bati ou un moteur sur son socle)
Celui que j'utilise le plus souvent au boulot, c'est ..... 4Nm. Au tourne-vis dynamométrique (Torqueleader)

Stéphane (BricoBrompton)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Abeillaud
Fournisseur officiel de belles balades
Fournisseur officiel de belles balades
Abeillaud

Nombre de messages : 5503
Age : 108
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 20/11/2009

MessageSujet: Re: Le pédalier et son boitier : améliorer la transmission en mono-plateau [fiches techniques des montages réalisés]   Ven 10 Fév 2012, 16:24

Toujours se documenter, se relire et vérifier les données et ses déductions avant de poster!

J'ai vérifié le delta du Q-Factor en procédant à de nouvelles mesures, en appliquant cette fois rigoureusement la méthode exposée, toujours sur le même montage (lire la fiche technique du montage ci-dessus). L'article a été corrigé (mention "correctif du 10/02/2012") et cette rectification est importante pour ceux qui se baseront sur ces données pour agir.

Q-Factor:
146,5 mm et non 145,0 mm comme annoncé.
Delta Q-Factor: + 5mm et non |1 mm| annoncé!

La seule chose à faire est l'ajout d'une bague supplémentaire dans ce cas sur le boitier pour diminuer le delta (mais décalage de la ligne de chaine d'autant: +2 mm) ou ajouter une rondelle sur l'axe de la pédale de droite, ce qui décalera la pédale de la manivelle (dans ce dernier cas, sans conséquence pour la ligne de chaine).

Ce delta ne devrait pas excéder |2 mm| à |3 mm|, selon le type de pédale à clip automatique utilisé (suivant le jeu latéral permis par le type de cale). Sur les pédales plates sans fixation, comme les pédales d'origine Brompton, un petit delta n'est pas aussi important à obtenir. Comme écrit plus haut, ce décalage du tube de selle par rapport au boitier est un défaut de conception du cadre, d'autant plus si le delta du Q-factor est tout aussi grand avec un boitier et pédalier d'origine.


-J'ai ajouté une typologie des boitiers selon la possibilité de déport (lire "type de boitier")
-Une fiche technique sur un deuxième montage (FC 6500 + BB 7700 + triangle titane sur un Mark 4) sera probablement publiée.


- Je vous propose dans cette discussion de présenter également vos montages terminés de boitiers et pédaliers alternatifs mono-plateau.

Précisez:
1-Les caractéristiques du boitier et du pédalier: système d'axe (carré, Octalink, Hollowetech II, Campagnolo,....), marque et nom du modèle, dimension du filet et de l'axe ...;
2-Détail de l'opération en atelier;
3-Mesure de la ligne de chaine (en mm);
4-Mesure du Q-Factor et vérification de la symétrie (en mm);


Et à défaut, quelques photos nous feront le plus grand plaisir,
c'est donc à vous de causer... Finalement, hé bien non, vu tout le mal donné pour cet article, à bien réfléchir, nous voulons toutes les infos 1, 2, 3, 4 si vous postez à la suite de ce billet!

Comme cette discussion sert de référence pour l'article de David (spécialement élaborée dans ce but, lire plus haut), nous vous invitons à n'intervenir que pour exposer que des montages achevés, avec succès ou sans trop de succès, vérifiés par la série de mesures. Pour aider les lecteurs, rédigez une "fiche technique du montage (résumé)" en tête de billet (comme dans le précédent billet):

Fiche technique résumée du montage comme présentée ci-dessus:

Montage sur B avec triangle acier ou titane (modèle année ?)
Référence du moyeu arrière (modèle, nombre de pignon)
Type d'axe du boitier: ? (carré, octalink,...) et ses dimensions (filet, axe)
Boitier: référence?
Pédalier: référence?
Position de la couronne: extérieur/intérieur?
Lamage de l'étoile: ?
Bague de déport sur axe du boitier: épaisseur en mm
Espace entre étoile et triangle en position pliée: x,x en mm
Ligne de chaine: xx,x mm
Q-Factor: xx,x mm
Symétrie Q-Factor (delta): x mm
Conclusion: ?




- Si vous avez des questions préparatoires sur le pédalier, les manivelles autant que les plateaux (couronnes) (choix, identification, aspect esthétique, prix, qualité, Q-factor, delta...) ou des demandes de conseil de montage, puis-je donc vous inviter à poster dans cette discussion:
https://www.bromptonforum.net/t3012-changer-de-pedalier

- Si vous avez des questions préparatoires sur le boitier en particulier (choix, identification, prix, qualité, Q-factor, delta...) ou des demandes de conseil de montage dans cette discussion:
https://www.bromptonforum.net/t3137-boitier-de-pedalier

Vous pouvez aussi me contacter en MP pour tout renseignement. J'espère que cet article vous a plu. flower

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Abeillaud
Fournisseur officiel de belles balades
Fournisseur officiel de belles balades
Abeillaud

Nombre de messages : 5503
Age : 108
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 20/11/2009

MessageSujet: Re: Le pédalier et son boitier : améliorer la transmission en mono-plateau [fiches techniques des montages réalisés]   Lun 14 Mai 2012, 14:24

Fiche technique du montage #2 (Résumé) (MAJ juin 2012)

Cadre Brompton Mark 4, année 2007(?), avec triangle arrière titane d'origine (# cadre principal: ?)
Moyeu arrière: Brompton 2 vitesses, 2 pignons, non modifié.
Type d'axe du boitier: Octalink V1
Boitier: Shimano BB 7700. Dimension: BSA 68 mm, longueur d'axe: 109,5 mm. Catégorie "semi-réglable"
Pédalier: Shimano FC 6500 Ultegra
Position de la couronne: extérieur
Lamage de l'étoile: aucun
Réduction des vis de plateau d'origine (car un seul plateau et non deux)
Bague de déport sur axe du boitier (épaisseur): 2,5 mm côté chaine (à droite du vélo)
Espace entre étoile et triangle en position pliée: ~1 mm (tout bon)
Ligne de chaine: [47,7 +- 0.5] mm, presque "parfaite".  
Q-Factor: [146,8 + - 0.5] mm
Symétrie Q-Factor (delta):73,9 mm (G)- 72,9 mm (D) = + 1 mm (symétrie quasi parfaite)

Conclusion: montage avec succès, y compris le delta Q-Factor.
Remarque: alors que le déport n'est que de 1 mm de plus par rapport au montage #1 (bague de 2,5 mm au lieu de 1,5 mm sur le boitier), le delta Q-Factor est de +1 mm au lieu de + 5 mm. A boitier identique, qu'est-ce qui peut expliquer cette différence?  Les pédaliers de même gamme utilisant le même système d'axe (FC 6500 et FC 7700) selon la logique ne devraient pas jouer.  Le cadre principal fait-il la différence?  C'est possible car aucune autre pièce ne peut avoir d'incidence sur cette mesure.

Photo-souvenir de cet atelier de l'hiver passé:
(c) Photo: Abeillaud [_DSC2205_C_900]
(c) Photo: Abeillaud [_DSC2202_C_900] - Stéphane à la manoeuvre sur le B d'Etienne.

Merci de présenter ici seulement vos montages terminés avec données à l'appui, merci de poser les questions préparatoires dans une des deux discussions indiquées plus haut pour plus de clarté.


Dernière édition par Abeillaud le Jeu 17 Avr 2014, 10:01, édité 38 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
erland
Auteur à succès
Auteur à succès
erland

Nombre de messages : 1518
Age : 40
Localisation : Val d'Oise
Mon Brompton: : M6L-D, M6L-XD & eS6R-X
Date d'inscription : 07/05/2010

MessageSujet: Re: Le pédalier et son boitier : améliorer la transmission en mono-plateau [fiches techniques des montages réalisés]   Mer 16 Avr 2014, 22:39

Comme il y avait eu des questions à ce sujet, je viens de prendre quelques mesures (à + / - 1 mm) relatives à mon pédalier Stronglight Impact Compact monté sur le BdP d’origine (en attendant qu’il lâche) :


Fiche technique du montage #3 [+ / - 1 mm]

Cadre Brompton Mark 4, année 2010
Moyeu arrière: Brompton 6 vitesses, 2 pignons, non modifié [ligne de chaîne mesurée entre les deux pignons : 43,55]
Type d'axe du boitier: boitier d’origine (axe carré ISO) [le boîtier d'origine devient JIS à partir de 2013]
Pédalier: Stronglight Impact compact
Poids complet : 674 g (donnée fabricant)
Position de la couronne: intérieur (emplacement extérieur utilisé pour flasque)
Lamage de l'étoile: aucun / vis de plateau doubles d'origine (le flasque compte pour un plateau)
Espace entre étoile et triangle en position pliée: ~1 mm (tout bon)
Ligne de chaine: 32,25 mm (perfectible). [On obtiendrait env. 38,25 avec le plateau en position externe]
Q-Factor: 165,8 mm
Symétrie Q-Factor (delta): 85,2 mm (G) - 80,6 mm (D) = + 4,6 mm (symétrie perfectible)


Conclusion:

C’est un montage fonctionnel mais perfectible (symétrie, ligne de chaîne). Le Q-Factor n’est pas des plus étroits mais n’est pas en soi mauvais, cela dépend des préférences de chacun.
L’idée était de poser un pédalier courant, sans modification, compatible avec le boîtier de pédalier d’origine (en attendant qu’il lâche), et d’un coût raisonnable (pour du neuf).

La manivelle de gauche pourrait être rapprochée (il y a de la marge) afin d’obtenir une symétrie quasi parfaite. En l’état, il y a un décalage d’environ 5 mm à gauche. Ça paraît peu mais, comme par hasard, j’observe que le cuir de ma selle Brooks s’affaisse un peu plus de ce côté. Il semble que des boitiers de pédalier réglables existent pour ajuster la symétrie. C’est une piste.  


Petit bilan sur ce pédalier

Aspects +
. modèle proche du pédalier Brompton : on peut donc laisser la manivelle gauche d’origine avec sa butée pour la pédale pliante sans dépareiller
. différentes longueurs de manivelles dispo pour ce modèle (165 à 175)
. BCD 110 permettant de descendre jusqu’au 34 dents, pratique en mode cyclotouriste.
. l’emplacement du grand plateau est utilisé pour monter un protège chaîne, pratique en mode urbain.
. prix neuf raisonnable

Aspects –
. un peu lourd : ce n’est pas un modèle qui prétend battre des records en matière de légèreté. (On évitera la version « E » (pour éco) équipée de plateaux acier.)
. ligne de chaîne perfectible sur l’emplacement interne notamment
. achat du flasque séparé (si on veut bénéficier d’une offre à la carte : longueur manivelle, nombre de dents...)
. flasque sous dimensionné au-delà du 48 dents
. pédalier JIS sur axe ISO (boîtier de pédalier d'avant 2013)

- - - - - - -

C’est un montage provisoire et pragmatique. Je me tournerai à terme vers une solution plus légère (mono plateau sans flasque), avec une longueur de manivelle plus importante (175) et en conservant le BCD 110. Et si possible en améliorant symétrie et ligne de chaîne. Voilà qui risque d’être la perle rare...

_________________
erland's digest


Dernière édition par erland le Jeu 17 Avr 2014, 08:30, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le pédalier et son boitier : améliorer la transmission en mono-plateau [fiches techniques des montages réalisés]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le pédalier et son boitier : améliorer la transmission en mono-plateau [fiches techniques des montages réalisés]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [VENTE] Boitier additionnel Power System
» [VENTE] Boitier synthèse de parole langue française
» boitier teletransmission carte vitale
» [TUTO] Démontage / Remontage pédalier
» Emplacement trappe boitier de direction sur 1302

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
BROMPTONFORUM - Le forum des amateurs de Brompton :: Le vélo :: Discussions techniques-
Sauter vers: