Rechercher sur le BromptonForum ->
AccueilAccueil  PortailPortail  Calendrier des baladesCalendrier des balades  PublicationsPublications  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  FAQFAQ  

Partagez | 
 

 Balades collectives en vélo-kayak : préparatifs du matériel et questions logistiques [projet de Pouille]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant
AuteurMessage
Abeillaud
Fournisseur officiel de belles balades
Fournisseur officiel de belles balades


Nombre de messages : 5401
Date d'inscription : 20/11/2009

MessageSujet: Re: Balades collectives en vélo-kayak : préparatifs du matériel et questions logistiques [projet de Pouille]   Jeu 19 Juin 2014, 09:26

Citation :
Le sac d'étanchéité pour emporter le Brompton sur le kayak est dans le cahier de charge du projet collectif de balade en Brompton-kayak. Vraisemblablement il faudra fabriquer une petite série sur mesure. J'étudie la chose au moindre coût.

L'idée est très simple pour ce sac à enroulement aux dimensions souhaitées : utiliser une feuille plastique très épaisse, de type sac de sable, et trouver une machine pour faire les soudures ("soudeuses de sac en plastique").

source : Stand Up Paddle gonflable [Se balader avec un vélo-kayak]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fofo le P'tit Vélo
Habitué du coin
Habitué du coin
avatar

Nombre de messages : 122
Age : 45
Localisation : Franche-Comté, Jura, Sud-Revermont
Mon Brompton: : Brompton millésime 2006, 3 vitesses. Upgradé en 2014 : freins Brompton plus récents, Mountain Drive Schlumpf, dynamo SON dans le moyeu. A moi la grand-route !
Date d'inscription : 03/12/2006

MessageSujet: Retour sur Brompton + bateau Yukon Yak avec bivouac et remorque vélo   Dim 22 Juin 2014, 22:27

Retour d'expérience sur 2ème combinaison Brompton + Packraft avec un bivouac pour la nuit rajoutant donc la remorque au bateau.

Objectif : rando vélo pour monter au lac de Vouglans (25 km avec deux bonnes côtes) et puis 15 km de canotage sur le lac. Comme ça j'en ai fait la moitié, restent 20 km de partie Sud (Orgelet-Vouglans).

Retour sur le lac de Vouglans : bof bof. Beaucoup trop de barques à moteurs, de jet ski, ça vrombit dans tous les sens, de ski nautique... le soir jusqu'à 22h30, le matin à partir de 5h30... pas sauvage du tout, et finalement assez engagé car manque de voies de sorties en cas de souci avec le bateau : ça monte à pic depuis les rives. J'espère que la partie sud sera moins fréquentée.

- Brompton + sac Touring à l'avant + remorque Carry Freedom tractant le sac d'origine de 70L + la sacoche vélo contenant le bateau et les palmes. Poids du total de la remorque: 17 kg environ.

1er constat : développement de 1,5m indispensable pour un profil non sportif comme le mien (merci le dérailleur Schlumpf !).
2ème constat : remorque stable, légère avec ses roues de 12", passe partout (mais guidée à la main) comme par exemple pour remonter de la plage sur un mauvais chemin. Un bon choix pour le nomadisme car les roues se replient dans le cadre : rien à démonter, et rien de contondant ne risque de percer le bateau.

- bateau : chargé au maximum avec remorque + Brompton + moi. Je crois qu'on arrive au maximum; pas tant en termes de flottabilité que d'espace vital à bord !
--> Navigabilité : excellente par mer d'huile, très faible vent du nord poussant dans le dos. Le bateau, lesté à bloc, garde bien le cap (bien mieux que vide de bagages). Charger la proue avec Brompton au-dessus, et dessous, le sac de 70L, est aussi un maximum : le vélo s'est bien fait arroser ainsi. Par contre, il est impossible d'imaginer piloter ce paquebot avec de la vague, ou un gros vent contraire. Avec la prise au vent, ça n'avance pas.
Donc je recommande de viser des sorties avec itinéraire bis et accès à la route tous les 10 km (éviter tout ce qui est gorges par exemple). Je n'imagine pas le Brompton sur la mer si cette dernière n'est pas d'huile (il se fera brumiser, voir plus bas).
--> Etanchéité des sacs : tout est à revoir ! Le Brompton a pris l'eau dans sa housse IKEA de base (pas donnée comme étanche d'ailleurs). Je n'avais pas pensé au phénomène des embruns.
De même, le sac Carry Freedom a pris l'eau (pas vendu comme étanche non plus).
Soit je mets tout en sacs étanches (duvet, vêtements) et du coup je perds beaucoup en rangement (le sac étanche prenant beaucoup de place avec son système
de boucle pour le refermer), soit je trouve un sac de 60L étanche, mais vraiment étanche. La sacoche de vélo Ortlieb est restée étanche.
Donc je recommande de glisser le Touring dedans, il rentre à peu près, et reste bien au sec même accroché sur le pont et aspergé de gouttes d'eau. Je recommande aussi de prendre un sac étanche de voyage, genre Rack Pack Ortlieb, même si leur petite contenance (49L en modèle L) est un réel souci, car à moins de 70L je ne vois pas comment partir en bivouac.
--> Confort : réduit à son minimum, pieds bloqués par le sac à fond de cale, limite dangereux (dessalage : pieds emprisonnés) et désagréable : ankylose (voire crampe) à craindre.
Ce Packraft Yukon n'est pas fait pour avoir 70L de bagages à fond de cale, ce n'est pas sérieux ni confortable quand le sac est rempli à ras bord.

J'ai fait une erreur de débutante que je ne ferai pas deux fois : gonfler le bateau sous le cagnard, puis partir. Résultat : au contact de l'eau froide ils 'est dégonflé comme une baudruche, et a commencé à se plier en deux, donc à prendre l'eau... affraid 

Sinon, tissu de la coque vraiment TRES solide. Pour mon accostage de fortune, eu égard à mon bateau en train de se remplir, j'ai atterri sur des branchages entremêlés dans la vase, bref, du pointu et des arbustes piquants... Le bateau n'a pas bronché, même pas une éraflure. De même, les accostages normaux se sont faits en glissant le bateau sur la berge : rien à redire. Vraiment très bien ce plancher sans boudins, je recommande cela comme critère numéro un dans le choix d'un bateau/kayak gonflable, c'est bien plus rassurant que de devoir rajouter le paramètre "surtout ne pas percer le fond" à tous les autres ("ne pas percer le bateau avec le vélo, surveiller que les ancrages du sac IKEA ne tirent pas trop sur la coque, ne pas perdre la pagaie...)

Autre avantage inestimable du Packraft : sa valve de regonflage rapide. Si on est deux, il suffit de demander au coéquipier de se pencher et de souffler dedans, et en dix insufflations le bateau reprend forme. (Comme elle est à l'arrière, et que ma remorque bloquait son accès, j'ai dû mettre pied à terre pour effectuer la manip.)

le bivouac lui-même :
1°) lac = moustiques. Donc le bivouac sans moustiquaire... J'ai choisi d'utiliser un hamac avec moustiquaire (Hennessy Hammock). Selon le principe qu'il y a beaucoup d'arbres sur les berges de nos rivières et lacs, et pas beaucoup de terrain plat non marécageux.  Le hamac est doté d'un "tarp", qui le protège de la rosée (et de la pluie, en le fixant en forme de tente) et pèse le poids d'une tente ultra-light de 2 personnes (2,5 kg environ). Mais, l'avantage, c'est qu'on dort très bien, sans avoir mal au dos le lendemain matin, en s'économisant le poids et l'encombrement du matelas gonflable, qui même light, reste quand même à 1,5 kg.
Je recommande donc le hamac avec moustiquaire pour un bivouac par beau temps.
2°) lac = pas d'eau potable. Regardez bien la carte IGN : en France souvent les stations d'épuration sont près des lacs. A Vouglans j'en ai compté deux sur le trajet de 15 km. Quand on lit les promesses de MicroPur on voit que les tablettes désinfectent l'eau mais ne font rien pour les micro-organismes (et détestent l'aluminium : bidons de vélo, attention).
Donc faire le plein d'eau, pour une personne et 24h, ça veut dire emmener 3L d'eau. J'ai fait bouillir la mienne, mais elle était bourbeuse et franchement pas appétissante. Ca a été une surprise car je suis habituée aux rivières de montagne tout à fait potables en général, sans Micropur, malgré le mythe de la vache-protastique-qui-pisse-dedans. Pour le plein : j'avais un bidon vélo, une gourde de 1,5L, et une poche d'eau (sans son tube, juste en stockage).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Depannezvous
Vénérable Grand Maître
Vénérable Grand Maître
avatar

Nombre de messages : 2499
Age : 51
Localisation : Montréal (Qc)
Mon Brompton: : 2 x M6E(plateau 44),H6E (cintre S) Dahon Mu8, remorque (fait maison)
Date d'inscription : 22/05/2011

MessageSujet: Re: Balades collectives en vélo-kayak : préparatifs du matériel et questions logistiques [projet de Pouille]   Dim 22 Juin 2014, 23:10

Pour le sac étanche je te recommande d'utiliser un grand sac poubelle.

Tu gagneras en étanchéité,
Plus léger que ton sac IKEA,
Et tu pourras l'utiliser comme sac-pompe au lieu de celui offert par Alpacka (encore une économie de poids).

Pour le dégonflage, une fois le mien et celui de ma conjointe bien gonfler et bien charger, ont peut tenir environ 3 heures en plein soleil, avant de regonfler (perte d'environ 10 %).

Je ne penses pas que l'embarcation se dégonfle mais plutôt que le tissus avec le contact de la chaleur du soleil prend de l'expansion (car je n'ai constaté aucune fuite pour le moment).


A+   
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://depannezvous.com
Depannezvous
Vénérable Grand Maître
Vénérable Grand Maître
avatar

Nombre de messages : 2499
Age : 51
Localisation : Montréal (Qc)
Mon Brompton: : 2 x M6E(plateau 44),H6E (cintre S) Dahon Mu8, remorque (fait maison)
Date d'inscription : 22/05/2011

MessageSujet: Re: Balades collectives en vélo-kayak : préparatifs du matériel et questions logistiques [projet de Pouille]   Dim 22 Juin 2014, 23:20

Pour le retournement avec le Brompton, je ne suis pas encore rendu là dans mes essais, mais j'ai des idées. 

Mais mon idée serait d'attacher une veste de flotaison auto-gonflant sur le Brompton, pas à son centre mais sur le côté.

Avec cette veste, dès que l'engin toucherais à l'eau, la veste s'ouvrirait et l'embarcation serait sur le côté.

Dans le cas ou cette technique ne fonctionne pas.

On pourrait retirer le Brompton de l'embarcation (à l'aide de la veste il flotterait).

Ce qui nous permettrais de replacer l'embarcation, puis d'attacher de nouveau le Brompton.

Tous cela est encore théorique pour moi, mais un jour.........

A+   
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://depannezvous.com
Pouille
Invité de marque
Invité de marque


Nombre de messages : 406
Age : 79
Localisation : Paris 13
Mon Brompton: : M9L noir depuis Octobre 2011 + S9LX depuis 09/2015
Date d'inscription : 17/01/2012

MessageSujet: Re: Balades collectives en vélo-kayak : préparatifs du matériel et questions logistiques [projet de Pouille]   Lun 23 Juin 2014, 10:00

Fofo le P'tit Vélo

Tud l'a fait le sac étanche!


Sujet: Re: Sac étanche   Lun 10 Sep 2012 - 23:10


Bon je vous avais dit que je vous tenais au courant de mes avancées :

Sac étanche Brompton .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Depannezvous
Vénérable Grand Maître
Vénérable Grand Maître
avatar

Nombre de messages : 2499
Age : 51
Localisation : Montréal (Qc)
Mon Brompton: : 2 x M6E(plateau 44),H6E (cintre S) Dahon Mu8, remorque (fait maison)
Date d'inscription : 22/05/2011

MessageSujet: Re: Balades collectives en vélo-kayak : préparatifs du matériel et questions logistiques [projet de Pouille]   Lun 23 Juin 2014, 18:06

Je ne crois pas que le sac étanche soit vraiment un problème, on peut le fabriquer ou l'acheter au magasin du coin, pour ma part j'utilises rien (pas d'équipement électrique ou électronique sur le Brompton).

Le problème est le taux de flottaison, à mon avis le fait d'avoir un sac étanche ne sera pas suffisant pour faire flotter le Brompton à la surface de l'eau.

A+   
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://depannezvous.com
hittite
Novice
Novice
avatar

Nombre de messages : 34
Age : 59
Localisation : Le Puy en Velay et Saint Michel sur Rhône
Date d'inscription : 13/03/2010

MessageSujet: Re: Balades collectives en vélo-kayak : préparatifs du matériel et questions logistiques [projet de Pouille]   Lun 23 Juin 2014, 18:22

Ben je vais surement paraître rabat joie mais un Brompton + une remorque + des sacs pour la rando sur un "pneu de tracteur" ... à mon avis cela ne parait pas être pas la bonne équation !!!
Le Packraft m'a l'air d'un superbe engin pour dévaler des rivières avec du courant mais avec au maximum juste un vélo (bien ficelé)... Donc pour une descente de rivière à la journée et retour au point de départ en vélo : ça oui ça m'a l'air super sympa !
Pour la rando il faut au minimum un KG du genre Solar 410 (comme Tud) pour pouvoir embarquer un minimum de matériel, en sécurité et surtout pouvoir progresser sur eau plate (et je ne parle pas du vent !)

Ou alors il y aurait peut être une combine
: à plusieurs il y en a qui restent à terre avec la logistique et pourquoi pas même le vélo du copain dans une Chubby par exemple et on alterne les rôles sur le trajet en se fixant des rencarts pour le bivouac ???

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.osavoile.fr
Depannezvous
Vénérable Grand Maître
Vénérable Grand Maître
avatar

Nombre de messages : 2499
Age : 51
Localisation : Montréal (Qc)
Mon Brompton: : 2 x M6E(plateau 44),H6E (cintre S) Dahon Mu8, remorque (fait maison)
Date d'inscription : 22/05/2011

MessageSujet: Re: Balades collectives en vélo-kayak : préparatifs du matériel et questions logistiques [projet de Pouille]   Lun 23 Juin 2014, 19:17

hittite a écrit:
Ben je vais surement paraître rabat joie mais un Brompton + une remorque + des sacs pour la rando sur un "pneu de tracteur" ... à mon avis cela ne parait pas être pas la bonne équation !!!
Le Packraft m'a l'air d'un superbe engin pour dévaler des rivières avec du courant mais avec au maximum juste un vélo (bien ficelé)... Donc pour une descente de rivière à la journée et retour au point de départ en vélo : ça oui ça m'a l'air super sympa !
Pour la rando il faut au minimum un KG du genre Solar 410 (comme Tud) pour pouvoir embarquer un minimum de matériel, en sécurité et surtout pouvoir progresser sur eau plate (et je ne parle pas du vent !)

Ou alors il y aurait peut être une combine
: à plusieurs il y en a qui restent à terre avec la logistique et pourquoi pas même le vélo du copain dans une Chubby par exemple et on alterne les rôles sur le trajet en se fixant des rencarts pour le bivouac ???


Pas d'accord avec toi, présentement j'ai tout ce qu'il faut pour partir plusieurs jours et cela sans remorque.

J'aurais pu utiliser ma remorque (fabrication maison, démontable et U.L), mais cela aurais été trop facile (j'aime le défi!  Twisted Evil ).

Si tu remarques mes vidéo tu pourras constater que l'embarcation et ses équipements sont tous réunis ensemble à l'arrière de mon vélo, ce qui laisse place à mon équipement de camping à l'avant.

En réalité, pour Fofo le ptit vélo, son problème provient de sa remorque. Sans la remorque elle pourrait très bien installer son sac de rangement à l'arrière de son embarcation. Faut simplement revoir son équipement de camping.....un hamac c'est utile mais c'est lourd, il existe plus léger et plus compact, et ça, ce n'est qu'un exemple.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://depannezvous.com
Depannezvous
Vénérable Grand Maître
Vénérable Grand Maître
avatar

Nombre de messages : 2499
Age : 51
Localisation : Montréal (Qc)
Mon Brompton: : 2 x M6E(plateau 44),H6E (cintre S) Dahon Mu8, remorque (fait maison)
Date d'inscription : 22/05/2011

MessageSujet: Re: Balades collectives en vélo-kayak : préparatifs du matériel et questions logistiques [projet de Pouille]   Mar 24 Juin 2014, 04:04

@ Fofo le ptit velo

Comme le beau temps était au rendez-vous aujourd'hui et que j'avais du temps devant moi, j'ai décidé de faire deux petites vidéos permettant d'enlever certaine crainte concernant la technique de dessalage avec un packraft + vélo.sunny 

Sur ce lien tu trouveras 2 de mes vidéos expliquant les 2 techniques proposées.

http://www.bromptonforum.net/t6640p20-velo-packraft-se-balader-avec-un-velo-kayak#102609


A+  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://depannezvous.com
valere44
Habitué du coin
Habitué du coin


Nombre de messages : 141
Age : 37
Localisation : Paris
Date d'inscription : 03/03/2013

MessageSujet: Alpacka et remorque "chubby"?   Mar 05 Aoû 2014, 22:07

Je suis attentivement cette discussion. C'est très intéressant de lire vos retours sur les différents kayaks.
Jeanpatrice m'a définitivement convaincu de l'option "canoe" (alpacka), qui permet de prendre l'avion avec un seul bagage en soute.
Par contre, pensez-vous qu'il soit possible de poser la remorque de radical design (chubby) sur le denali (ou peut-être plutôt l'explorer_42?). J'hésite entre les 2 modèles. Pour info, je mesure 1,90m (6.23ft) pour environ 70kg (150lbs). Et l'ensemble remorque + vélo pèse un peu moins de 20kg (45lbs).

Merci d'avance pour vos contributions.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Depannezvous
Vénérable Grand Maître
Vénérable Grand Maître
avatar

Nombre de messages : 2499
Age : 51
Localisation : Montréal (Qc)
Mon Brompton: : 2 x M6E(plateau 44),H6E (cintre S) Dahon Mu8, remorque (fait maison)
Date d'inscription : 22/05/2011

MessageSujet: Re: Balades collectives en vélo-kayak : préparatifs du matériel et questions logistiques [projet de Pouille]   Mar 05 Aoû 2014, 23:48

valere44 a écrit:
Je suis attentivement cette discussion. C'est très intéressant de lire vos retours sur les différents kayaks.
Jeanpatrice m'a définitivement convaincu de l'option "canoe" (alpacka), qui permet de prendre l'avion avec un seul bagage en soute.
Par contre, pensez-vous qu'il soit possible de poser la remorque de radical design (chubby) sur le denali (ou peut-être plutôt l'explorer_42?). J'hésite entre les 2 modèles. Pour info, je mesure 1,90m (6.23ft) pour environ 70kg (150lbs). Et l'ensemble remorque + vélo pèse un peu moins de 20kg (45lbs).

Merci d'avance pour vos contributions.

Sans problème pour le fx42 il le supportera. Pour le denali, en me fiant au video sur le net, je ne crois pas que la chubby cause problème.

Ceux qui font du packrafting en alaska transporte à peu près le même poids sur un yukon.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://depannezvous.com
Abeillaud
Fournisseur officiel de belles balades
Fournisseur officiel de belles balades
avatar

Nombre de messages : 5401
Age : 107
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 20/11/2009

MessageSujet: Re: Balades collectives en vélo-kayak : préparatifs du matériel et questions logistiques [projet de Pouille]   Mar 19 Aoû 2014, 09:29

Après toutes vos expériences relatées, il est temps pour nous de revenir au projet de balade collective en Brompton-kayak (premier billet de la discussion).  Je me procure un des kayaks qu'il nous reste à tester et avec Pouille, on trouve des dates entre septembre et novembre.  Direction sud !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
christianls
Habitué du coin
Habitué du coin
avatar

Nombre de messages : 70
Age : 51
Localisation : Marseille
Mon Brompton: : m6l
Date d'inscription : 29/07/2010

MessageSujet: super!!   Jeu 11 Sep 2014, 17:04

Bonjour, personne a pensé au kayak pliant !!
moi j'ai un nautiraid 416 alu acheté en 2001 ce kayak est d'une qualité supérieurs au gonflable et n'est pas considéré comme un engin de plage donc on peu naviguer après la bande des 300 m!! sunny
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pouille
Invité de marque
Invité de marque


Nombre de messages : 406
Age : 79
Localisation : Paris 13
Mon Brompton: : M9L noir depuis Octobre 2011 + S9LX depuis 09/2015
Date d'inscription : 17/01/2012

MessageSujet: Re: Balades collectives en vélo-kayak : préparatifs du matériel et questions logistiques [projet de Pouille]   Jeu 11 Sep 2014, 20:11

Oui le Nautiraid est un bon kayak, mais moins c'est lourd, mieux c'est.

D'autre part, il n'est pas question de sortir de la bande des 300 m, cela n'aurait

pas beaucoup d'intérêt dans le cadre de notre projet. Pour pratiquer le kayak

surtout à la mer, je trouve les rivières beaucoup plus drôles. Ceci dit, nous

pratiquerons les deux disciplines.

A propos des démontables, je suis allé voir le Packboat Saco, il est très léger

et me tente beaucoup, mais la rivière n'est pas le domaine privilégié des

démontables.

En tous cas, très content que tu participes au sujet.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
christianls
Habitué du coin
Habitué du coin
avatar

Nombre de messages : 70
Age : 51
Localisation : Marseille
Mon Brompton: : m6l
Date d'inscription : 29/07/2010

MessageSujet: Re: Balades collectives en vélo-kayak : préparatifs du matériel et questions logistiques [projet de Pouille]   Jeu 11 Sep 2014, 21:25

quand je parle de la bande des 300 m c'est  d'un lieu d'accostage .

exemple: une petite ballade dans les calanques  comme une grand partie se sont des falaises qui se jettent dans la mer tu n'es pas autorisé à utiliser ton gonflable qui reste un engin de plage Sad
car tu es à plus de 300 m d'un lieu d'accostage.
sa limite pas mal l'utilisation
désolé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
relax-max
Vénérable Grand Maître
Vénérable Grand Maître
avatar

Nombre de messages : 1816
Age : 52
Localisation : Antwerpen, Belgique
Mon Brompton: : M6L rouge/noir (comme sur le logo!)
Date d'inscription : 11/03/2011

MessageSujet: chariot qui se fixe bien sur le kayak par la suite...   Mar 23 Sep 2014, 13:11

chariot qui se fixe bien sur le kayak par la suite...
mais il faudrai initier le concepteur au brompton!
https://www.kickstarter.com/projects/267589546/solo-shuttle-trailer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pepit
Habitué du coin
Habitué du coin
avatar

Nombre de messages : 115
Age : 54
Localisation : Proche Lyon
Mon Brompton: : M8E noir/gris, tige de selle télé, pneu marathon, housse B.
Date d'inscription : 02/03/2008

MessageSujet: Re: Balades collectives en vélo-kayak : préparatifs du matériel et questions logistiques [projet de Pouille]   Jeu 02 Oct 2014, 14:28

Bonjour tous, super ce fil! ma version allégée  bounce :



Bien pratique pour aller et venir du campement jusqu'au plan d'eau sans avoir à tout plier/déplier...

Peut être à peaufiner pour de plus grande distance...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Juli1
Habitué du coin
Habitué du coin
avatar

Nombre de messages : 104
Age : 30
Localisation : Lyon
Mon Brompton: : S6L-->R racing green
Date d'inscription : 18/05/2014

MessageSujet: Re: Balades collectives en vélo-kayak : préparatifs du matériel et questions logistiques [projet de Pouille]   Jeu 02 Oct 2014, 16:17

Parfois le Brompton est même inutile, on peut partir de chez soi en kayak :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pouille
Invité de marque
Invité de marque


Nombre de messages : 406
Age : 79
Localisation : Paris 13
Mon Brompton: : M9L noir depuis Octobre 2011 + S9LX depuis 09/2015
Date d'inscription : 17/01/2012

MessageSujet: Re: Balades collectives en vélo-kayak : préparatifs du matériel et questions logistiques [projet de Pouille]   Jeu 02 Oct 2014, 16:57

très drôle le kayakiste dans son SEVYLOR lors des récentes inondations de Montpellier, les JT nous l'ont montré à plusieurs reprises. Il devait bien être le seul à se marrer à cette occasion.

pour répondre à christianis : j'ai indiqué plus haut dans ce sujet ou un autre que nous éviterions les côtes bordées de falaises sur plus de deux km, non pas en raison de la réglementation, mais par simple sécurité. De mémoire, il me semble que la "DIVISION 240" dite D240 qui régit l'usage des kayaks ne fait pas mention d'un lieu d'accostage, mais seulement de la bande des 300 mètres, laquelle est dans les régions fréquentées, matérialisée par des bouées jaunes, espacées d'environ 500 mètres les unes des autres.
D'autre part, l'autorisation de naviguer au delà des 300 m est donnée aux kayaks gonflables s'ils font plus de 4 m en longueur et que le fabriquant ou l'importateur ait obtenu l'homologation des affaires maritimes, donc Tud avec son SEAWAVE peut naviguer au-delà des 300 mètres du rivage. Le SOLAR fait plus de 4 m, mais je ne sache pas que son homologation ait été demandée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Miss Kat
Maître Bromptoniste
Maître Bromptoniste
avatar

Nombre de messages : 1232
Age : 104
Localisation : banlieue parisienne ouest
Mon Brompton: : Il est là enfin !!! M6L-X
Date d'inscription : 11/08/2012

MessageSujet: Re: Balades collectives en vélo-kayak : préparatifs du matériel et questions logistiques [projet de Pouille]   Jeu 02 Oct 2014, 20:03

Pouille a écrit:
Il devait bien être le seul à se marrer à cette occasion.
Ils étaient 2, l'un filmant l'autre pagayant, puis inversement..

http://www.koreus.com/video/inondation-montpellier-kayak-1.html

En tous les cas, ils rigolent bien Smile)))
Je me suis même demandé si ce n'était pas des forumeurs bromptonistes-kayakistes...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pouille
Invité de marque
Invité de marque


Nombre de messages : 406
Age : 79
Localisation : Paris 13
Mon Brompton: : M9L noir depuis Octobre 2011 + S9LX depuis 09/2015
Date d'inscription : 17/01/2012

MessageSujet: Re: Balades collectives en vélo-kayak : préparatifs du matériel et questions logistiques [projet de Pouille]   Mar 07 Oct 2014, 16:23

La DIVISION 240 réglement concernant les kayaks sur la mer :


Réglementation française relative à la pratique du kayak de mer

Posté dans Articles, Canoe Kayak / Gonflables 19 mars 2014

La réglementation concernant la pratique du kayak de mer (Division 240) est entrée en vigueur en 2008.

Récemment, la Division 240 a subi plusieurs changements amenant à une baisse des contraintes administratives
et une révision de la taille des kayaks devant être immatriculés. Voici ce que disent les deux arrêtés :

- Les kayaks de mer, stand up paddle et les avirons de plus de 3,50m (contre 4 mètres auparavant, ndlr) et dotés
des moyens d’étanchéité et flottabilité et sécurité adéquats ne sont plus des engins de plage mais des « navires »
et peuvent tous naviguer jusqu’à deux milles d’un abri.

Radio VHF marine étanche, navigation à 2 de conserve, ou navigation seul pour les membres d’une association inscrits
pour cette pratique. Au-delà de 2 milles d’un abri, le matériel de sécurité obligatoire en vigueur doit être emporté.

Ces "navires" mus par la propulsion humaine sont dispensés de l'obligation d'immatriculation (obligatoire auparavant, ndlr).
Cette immatriculation est possible de manière volontaire, et dans ce cas le navire est dispensé du port de marque d'immatriculation externe.

Par ailleurs, au-delà des 300m, les normes en matière de matériel de sécurité à emporter doivent être obligatoirement respectées.

- Aussi, les kayaks de mer et les avirons de mer peuvent naviguer jusqu’à six milles d’un abri à certaines conditions :

Contrairement à une ancienne version, la D240 fait bien référence à la distance d'un abri, mais cette fois cette distance est alors de deux milles,
soit environ 3,7 km.

Pour en revenir à l'exemple de la navigation au long d'une falaise et à condition que le kayak fasse plus de 3,5 m de longueur,
on peut réglementairement maintenant longer une falaise d'environ sept (7) km de longueur!!!


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Piato
Habitué du coin
Habitué du coin
avatar

Nombre de messages : 52
Age : 35
Localisation : Paris
Mon Brompton: : S6R noir / M6R bleu marine
Date d'inscription : 09/06/2011

MessageSujet: Re: Balades collectives en vélo-kayak : préparatifs du matériel et questions logistiques [projet de Pouille]   Mar 21 Oct 2014, 15:06

Bonjour à tous,

Ca fait un certain temps que je suis de près cette discussion sans intervenir.

Tout d'abord, je suis partant pour une prochaine rando Brompton/Kayak, même si pour l'instant je ne dispose pas encore de kayak personnel. C'est dans mes projets depuis bien longtemps. J'envisage de louer un packraft par correspondance : http://www.packrafting-store.de/Rentals:::34.html Un bon moyen pour tester. D'autant que le cout de la location est déduit du prix d'achat futur d'un packraft, dans la limite de 60€ et de 12 mois après la location.

J'ai voté pour la rando avec remorque, mais tout dépend du nombre de jours qu'on compte passer en autonomie, de si on porte tout son équipement tout seul ou qu'on partage l'équipement en binome ou en équipe. Donc je n'ai pas de religion sur le sujet. J'ai une remorque Burley Travoy qui se plie en très compact, donc j'imagine que c'est assez adapté mais je n'ai pas encore testé.

En août 2013, j'ai passé 1 mois à sillonner la Scandinavie en Brompton et en train (j'ai beaucoup puisé dans le forum pour préparer ce voyage et je me suis promis de rédiger un compte rendu, en attendant pour ceux que ça intéresse : http://goo.gl/maps/H8YIi). Plusieurs fois, je me suis dit que si j'avais un kayak avec moi j'aurais pu éviter des détours, des attentes et des frais pour les ferry, éviter des tunnels routiers peu recommandés, explorer des endroits intéressants, varier les plaisirs. Notamment dans la région des Fjords et dans les Lofoten.

Au retour j'ai donc recherché une embarcation qui répondrait à un cahier des charges difficile, genre mouton à 5 pattes : léger et compact plié, grande capacité d'emport (2 adultes + enfant, bagages), polyvalent (rivière, lac, eaux vives faciles), au mieux un modèle capable de faire de la mer et auquel on pourrait rajouter une voile (pour répondre à une autre passion dévorante...).

Après quelques semaines à "faire l'éponge", à lire tout ce qui était disponible sur le sujet, je me suis décidé pour un Gumotex Solar 410, pour sa grande polyvalence, sa capacité d'emport, sa réputation éprouvée. Mais au moment de passer commande, je découvre le packraft (dans un article de VVT-BUL/Bikerafting je crois) Et c'est reparti pour un tour à "faire l'éponge" sur le sujet du Packraft.
A tous ceux qui lisent l'anglais je recommande chaudement http://apaddleinmypack.wordpress.com qui est une véritable mine d'information sur les sujets qui nous intéresse ici.

Je suis parvenu à la conclusion (onéreuse) qu'à terme il faudrait 2 embarcations :

- l'une, ultra-légère, pour la rando à pied ou en brompton sans remorque, les traversées occasionnelles de cours d'eau, les descentes de rivières, etc.
Candidats : Alpacka (mais lequel ?), Supai ou autres (voir : http://apaddleinmypack.wordpress.com/2011/06/12/other-non-alpacka-packrafts/ )

- l'autre, plus lourde et encombrante, taillée pour le voyage longue durée, la mer, avec des bagages et/ou en famille, et sur laquelle on pourrait dans l'idéal adapter une voile
Candidats : Gumotex Seawave, Bic Nomad, SeaEagle Paddleski, Hobie Kayak Mirage (avec des pédales ! parfait pour les cyclistes, mais lourd), Grabner...

Ou alors carrément un voilier gonflable, mais là on entre dans un autre fantasme (Tiwal, SmartKat, Minicat, Grabner Happycat, SeaEagle Sailcat, Ducky)...

Voilà pour les présentations et l'état de mes réflexions.

Une question pour ceux qui ont déjà acheté un Packraft en Europe. Le site Packraftingstore.de semble très sérieux et c'est une mine d'information, mais je me demande si c'est la façon la plus économique d'acheter un packraft.
Exemples :
- Gnu Vectran Spreydeck : 1849€ sur packratfingstore, 1850$ + 85$ (de frais d'envoi)  soit 1449,2+66,6=1515,8€ sur les site du fabricant
- Yukon Yak : 1149€ sur packratfingstore, 702 + 66 = 768€ sur le site du fabricant
- Etc...
Qu'en pensez-vous ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fofo le P'tit Vélo
Habitué du coin
Habitué du coin
avatar

Nombre de messages : 122
Age : 45
Localisation : Franche-Comté, Jura, Sud-Revermont
Mon Brompton: : Brompton millésime 2006, 3 vitesses. Upgradé en 2014 : freins Brompton plus récents, Mountain Drive Schlumpf, dynamo SON dans le moyeu. A moi la grand-route !
Date d'inscription : 03/12/2006

MessageSujet: Re: Balades collectives en vélo-kayak : préparatifs du matériel et questions logistiques [projet de Pouille]   Mar 21 Oct 2014, 18:45

Salut Piato, et j'espère te croiser prochainement sur un lac : à la vitesse où je vais, on aura le temps de discuter longtemps...

Pour packraftingstore.de : franchement ils ne sont pas si chers que ça.
Je le dis parce que j'ai comparé de près leurs prix sur les consommables (gilets, filtres à eau, pagaies) par rapport aux spécialistes français de la vente en ligne de kayak, et ils sont d'un excellent rapport qualité-prix là-dessus.
Or quand tu achètes un kayak, en général tu achètes pour 200€ de plus de matériel (gilet + pagaie + sacs étanches + ...). 

D'autre part, méfie-toi vraiment des taux de change fabuleux.
Parce que quand tu achètes aux USA, tu te fais racketter par les douanes françaises qui te prendront ensuite d'office 20% sur le total déjà payé (et il faut bagarrer pour qu'ils ne comprennent pas dans la somme les frais de port...).
Sans oublier DHL qui te facture des frais de dédouanement de 20€ forfaitaires.

Passer la douane, ça veut aussi dire leur scanner ta facture d'achat et leur envoyer par fax.

Bon, bref, quand tu as fini toutes ces étapes, au final, tu gagnes 10 ou 20€ sur la tarif allemand... et en plus sans SAV européen... Donc au premier souci, réexpédition du colis aux USA...

Personnellement, je l'ai fait une fois pour un réchaud que je voulais ab-so-lu-ment acheter aux States, et je m'en suis mordue les doigts. L'époque bénie où les Douanes ne contrôlaient pas tout est passée, maintenant, et à moins de trouver un vendeur qui accepte de marquer en gros "gift - no commercial value" sur le paquet (et aux USA, y'en a pas), la facture finale est salée.

Si tu as besoin d'autres infos, n'hésite pas, j'ai un Yukon Yak depuis cet été et pour le peu que je m'en suis servie, en mer, en lac et en rivière très calme (classe I), je l'ai trouvé épatant (voir tous les postes que j'ai déjà faits).

La dépense est considérable mais après, au moins, on n'en rachète pas un autre deux ans après parce qu'on est déçu.

La théorie du "kayak pas cher", c'est aussi la galère du paquebot de 10 kg qui fait que finalement il reste au garage parce que trop pénible à trimballer sur un vélo.

Avec un Yukon, en me débrouillant bien, je me passe de remorque, et je pars pourtant en autonomie totale, bivouac et vivres, pour une petite semaine, sisi. Enfin, en climat estival, évidemment. Pour la Norvège, ce serait différent (moi aussi j'ai fait un petit bout de la Norvège en vélo et tous ces  de fjords qu'on devait contourner pendant 30 km... qu'on aurait traversés en une heure...).

Pour info, sur la photo de mon profil, la sacoche rose Ortlieb contient une journée de bateau, donc : le bateau, le gilet (gonflable, un must ! vendu chez packrafting store.de), la gourde, le pique-nique, le goûter, le chapeau, les cartes, le sac gonfleur, la jupette, etc. Dessus avec des sangles je mets les pagaies démontables en 4. Pourquoi je ne prends pas mon sac Brompton bloc avant, alors ? ben parce qu'il n'est pas étanche, alors que la sacoche Ortlieb, si. Mais en termes de contenance, la sacoche fait 35L, donc tu vois que c'est vraiment compact (et rempli à ras bord !).

Pour info, j'ai essayé de mettre Brompton + remorque Carry Freedom + sac de 60L sur le bateau, mais ce fut une sacrée galère, et je ne recommencerai pas.
La remorque prend trop de place sur l'arrière, elle penche, elle touche l'eau (super si c'est de l'eau salée...), le cadre s'accroche dans les branches en rivière, c'est dangereux.

En plus, remorque = portage galère ! Ca c'est génial, quand on est tout seul dans sa petite crise d'angoisse (c'est quoi ce virage et ce tronc là bas ? non mais je rêve mais c'est déjà le barrage !) de pouvoir viser la berge, sortir le bateau en le tirant, déplier le vélo, prendre le bateau sur le dos, et hop, passer la difficulté sans avoir besoin de faire deux aller-retour. S'il faut se farcir la corvée de défaire les sangles , remonter la remorque, poser le sac dessus, refaire l'inverse 200m après, et se coltiner le bateau de 10 kg sur le dos en même temps, bof bof. On le fait une fois, et on laisse tomber.

C'est génial d'emmener le bateau partout sans remords, parce qu'avec tout le matos il ne fait que 5kg, et bon, certes c'est lourd, mais ce n'est pas rédhibitoire.

Je songe même maintenant à l'expédier en colis quand je pars en vacances en Europe, parce que 5 kg et un colis de 120cm toutes longueurs cumulées, c'est 15€ chez Relay pour l'Espagne, pas la mer à boire. Comme ça je ne le trimballe pas dans les cols, je le récupère dans la ville où il  y a un lac, et je le réexpédie de même ensuite s'il me reste de la montagne à faire. Ca fait 30€, le prix d'une demi-journée de location, et pour tout ça j'ai mon bateau à moi.

Oui, penser qu'un bateau de 3 kg se doit de prendre gilet + pagaie + jupette, et que tout ça finit par peser 5 kg. Le Gumotex, tout ajouté, ça doit aller chercher dans les 15 kg de fret, impossible à emmener avec soi dans l'avion sans se ruiner en surtaxes. 

Par contre, le truc, c'est de faire le deuil du kayak "supertanker" avec femme, bagages et enfants.

Autrement dit : si tu prends un gros Alpacka, genre 42 (for two), et que tu est toi-même raisonnablement petit et mince, tu vas "nager" dans ton bateau, notamment au niveau des hanches, et tu vas te dandiner en pagayant, ou bien te mettre en arrière et écarter les jambes pour te maintenir calé. En tailleur, quoi. Il faut avoir les hanches tenues, il faut se tenir droit, pour pouvoir se pencher en avant quand c'est nécessaire. Donc il faut un bateau étroit. Sur un Yukon Yak tu peux mettre dessus ton vélo et un gros sac étanche de 60L à l'arrière, voire en plus une sacoche de 30L devant tes pieds, si tu es petit, mais certainement pas en plus la famille.
C'est comme de dire que tu veux une voiture maniable et petite et légère, et dedans faire monter 8 personnes. Moi au début je voulais prendre le 42 comme DépannezVous, justement pour mettre un maximum de bagages. Le Monsieur de packrafting.de m'a dissuadée, et il a bien fait, car en pilotage je trouve mon Yukon Yak bien assez grand, voire un poil trop grand (moi : 1,72m et 70 kg), surtout en mer.
Mais par contre il est parfait pour les bagages. Le problème des gens comme moi qui sont dans les 1,70m - 1,75 m, c'est qu'on est éligibles à pleins de modèles chez Alpacka, mais en général, je pense qu'il vaut mieux viser plus petit, ce sera toujours plus maniable.
Bon courage pour les affres de la décision.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fredo
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 5398
Age : 48
Localisation : Ath Belgium
Mon Brompton: : M9R double plateau Black
Date d'inscription : 17/12/2005

MessageSujet: Re: Balades collectives en vélo-kayak : préparatifs du matériel et questions logistiques [projet de Pouille]   Mer 22 Oct 2014, 08:49

Fofo le P'tit Vélo a écrit:


Pour info, sur la photo de mon profil, la sacoche rose Ortlieb contient une journée de bateau, donc : le bateau, le gilet (gonflable, un must ! vendu chez packrafting store.de), la gourde, le pique-nique, le goûter, le chapeau, les cartes, le sac gonfleur, la jupette, etc. Dessus avec des sangles je mets les pagaies démontables en 4. Pourquoi je ne prends pas mon sac Brompton bloc avant, alors ? ben parce qu'il n'est pas étanche, alors que la sacoche Ortlieb, si. Mais en termes de contenance, la sacoche fait 35L, donc tu vois que c'est vraiment compact (et rempli à ras bord !).


De quel modèle s'agit-il?
J'ai des ortlieb back roller qui d'après les données fabricants font 20 l (40l la paire)

Pour les frais de douane, j'ai vécu la même expérience: les douanes te tombent dessus, te font parfois des difficultés et il faut alors apporter des justificatifs donc une paperasse dont on se passerait bien pour au final gagner quelques euros!

J'ai déjà commandé chez packraftingstore.de et j'ai été très satisfait du service...d'ailleurs j'acheterai sans doute le gilet dont parle Fofo ci dessus, il m'a l'air pas mal du tout...seul bémol il n'est malheureusement pas homologué...

_________________
De tous les peuples de la Gaule, ce sont les Belges les plus braves !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bromptonforum.net
Fofo le P'tit Vélo
Habitué du coin
Habitué du coin
avatar

Nombre de messages : 122
Age : 45
Localisation : Franche-Comté, Jura, Sud-Revermont
Mon Brompton: : Brompton millésime 2006, 3 vitesses. Upgradé en 2014 : freins Brompton plus récents, Mountain Drive Schlumpf, dynamo SON dans le moyeu. A moi la grand-route !
Date d'inscription : 03/12/2006

MessageSujet: Re: Balades collectives en vélo-kayak : préparatifs du matériel et questions logistiques [projet de Pouille]   Mer 22 Oct 2014, 11:02

Fredo, l'homologation des gilets, si j'ai bien compris (à vérifier quand même), assure l'acheteur que la flottabilité est suffisante pour le maintenir hors de l'eau même s'il est évanoui. Donc ça me semble très superflu comme précaution dans nos usages à nous. Surtout que quand ça "craint", je mets le casque de vélo, et il faut bien voir que l'évanouissement en question arrive surtout quand le kayakiste tape de la tête un rocher ou un arbre ou une pile de pont. Je me dis qu'avec le casque, j'enlève ce risque-là.

Pour ce que j'en ai testé, avec le gilet, on flotte, et ce qu'il y a de super c'est que je ne le gonfle que quand c'est tangent, genre je sors du port pépère mais là je vois que ça souffle en vent de travers, hop je le gonfle (2s). Ou quand j'ai froid. Quand je canotais gentiment sur l'Ain en essayant de ne pas m'endormir, je ne le gonflais qu'à peine. Ca sert alors de gilet pour se tenir chaud ou être vu de loin (très pratique en lac).
L'autre avantage c'est qu'il sèche vite. Qui a eu le bonheur de remettre en frissonnant, après le casse-croûte, un gilet en mousse bien humide et froid, qui sent le moisi au bout d'une semaine, comprendra. Celui-là, au soleil, c'est plié en une heure. Le dos est en mesh aéré, il ne frotte pas contre le kayak en engonçant le cou. bref, confortable, solide, et très, très compact, le Brompton du gilet en fait Razz

En fait, le seul avantage du gilet en mousse habituel, c'est qu'on peut s'en servir comme siège voire comme micro-matelas pour les épaules, au bivouac. Ou comme siège bis dans le bateau pour un passager impromptu. Comme dirait Dépannez-Vous, il est po-ly-va-lent. Tandis que le gonflant ne sert à rien, si ce n'est comme oreiller.
Mon gros regret aussi, c'est qu'il n'a aucun anneau dessus pour accrocher ou mousquetonner un truc utile, genre le sifflet de secours, le GPS, l'appareil photo... c'est très frustrant à l'usage.
Il existe en deux couleurs, donc 2 tailles.

Pour les sacoches : les miennes datent de 2004 (indestructibles) et étaient des sacoches arrière de "grand vélo". Elles correspondraient à ce qui est aujourd'hui le "Bike Packer Classic" http://www.ortlieb.com/_prod.php?lang=fr&produkt=bikepackerclassic&biketoy=rear
Ortlieb les donne généreusement à 40L, moi je dis 35L. En tout cas quand j'en charge une jusqu'à ras bord, à ne presque plus pouvoir fermer les clips, tout tient dedans. Aujourd'hui je prends une sacoche, je passe une sangle de 35cm dans les crochets de la sacoche, que je fais passer ensuite dans les crochets de ma selle (Brooks), ça tient impeccable,  ça ne se décroche pas. Ca ballotte un peu dans les descentes, ou les montées en danseuse, c'est pénible à faire passer dans les trous, mais rien de tragique.

Quand je dois prendre le train et sans arrêt ôter/remettre la sacoche, c'est encore plus simple, je passe juste la poignée de la sacoche par dessus la selle, sans sangle ni accroches ni rien, et s'il le faut je peux rouler comme ça. Par exemple, c'est ce que j'ai fait sur la photo de mon profil : je viens de sortir de l'eau et je ne m'embête pas à repasser les sangles dans les machins.

Ce système me convient parce que quand je suis sur le bateau, évidemment la sacoche est vidée de l'essentiel, donc elle peut alors bien se plier et faire l'étanchéité. Mon modèle n'est pas "roll up", donc pas étanche à 100%, mais ça me suffit pour mon usage.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fredo
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 5398
Age : 48
Localisation : Ath Belgium
Mon Brompton: : M9R double plateau Black
Date d'inscription : 17/12/2005

MessageSujet: Re: Balades collectives en vélo-kayak : préparatifs du matériel et questions logistiques [projet de Pouille]   Mer 22 Oct 2014, 11:51

Merci pour les infos qui me seront très utiles et me confortent dans l'achat de ce gilet...

Es-tu sûre que les données ortlieb ne donnent pas le volume de 40 litres pour la paire?

http://www.ortlieb.com/_prod.php?lang=fr&produkt=bikepackerclassic&biketoy=rear

_________________
De tous les peuples de la Gaule, ce sont les Belges les plus braves !


Dernière édition par Fredo le Mer 22 Oct 2014, 13:08, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bromptonforum.net
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Balades collectives en vélo-kayak : préparatifs du matériel et questions logistiques [projet de Pouille]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Balades collectives en vélo-kayak : préparatifs du matériel et questions logistiques [projet de Pouille]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 9 sur 10Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant
 Sujets similaires
-
» Journée kayak
» Saint-Lô (50) : Balades insolites à découvrir dans le Saint-Lois...!!!
» Les préparatifs de noël... notre avent à nous
» Le match : Pliko P3/Chicco Scoop (Enjoy)
» randomoto

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
BROMPTONFORUM - Le forum des amateurs de Brompton :: Matériel Spécifique :: Brompton et sports nautiques-
Sauter vers: